Forums de Grospixels
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher

Poster un message
Autorisation :Tous les membres Enregistrés peuvent poster de nouveaux sujets et des réponses sur ce forum
Nom d'Utilisateur :
Mot de Passe :
J'ai perdu mon mot de passe!
Corps du Message :

HTML est: Activé
BBcode est: Activé
[img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img]
Options : Désactiver HTML sur ce Message
Désactiver BBcode sur ce Message
Désactiver Smilies sur ce Message
Montrer la signature (Ceci peut être modifié ou ajouté à votre profil)
 -   - 

Rappel des 10 derniers messages du topic (les plus récents en haut)
J
Pixel monstrueux
Citation :
Le 2022-11-22 17:55, Tama a écrit :

Ah oui, très bonne utilisation de l'Offrande pour court-circuiter l'Anneau de Destruction ! En fait ce n'est pas si situationnel que ça...du moins, quand les joueurs ont un deck bien construit.

C'est situationnel dans le sens où ce play (sacrifier sa prochaine Draw Phase pour détruire un monstre déjà sur le point d'être détruit, qui plus est le sien !) serait évidemment contre-indiqué dans tout autre contexte. En l'occurrence, mon adversaire avait nettoyé ma backrow avec Tornade Géante, il était donc persuadé que j'étais fichu. Je le sais car ce combo Tornade Géante / Anneau de Destruction est une situation que j'avais déjà vécue plusieurs fois par le passé... et pour laquelle je m'étais donc amusé à imaginer cette parade ! Une parade restée théorique jusqu'à ce week-end

Le plus fou est que mon adversaire avait l'info que j'avais Offrande aux Damnés en main (puisque je l'avais récupérée via l'effet de sa Cyberjarre) et qu'il avait lui-même en main tout le nécessaire pour la contrer : soit via Confiscation lors de son tour, soit via Brouilleur Magique lors du mien s'il avait pris la peine de le poser. Mais encore une fois, je pense qu'il était tellement persuadé que cet enchaînement Tornade Géante / Anneau de Destruction était imparable... qu'il ne s'est pas soucié une seconde de ce que je pouvais avoir en main !

Citation :
Le 2022-11-22 17:55, Tama a écrit :
Ce qu'à fait ce joueur est la raison pour laquelle beaucoup recherchaient le Livre de la Lune passé un temps :
Image
Ce genre de cartes si polyvalentes qu'elles vont dans tous les decks ou presque, pouvant rendre service à tous les styles de jeux !

En effet ! Elle est sortie un poil trop tard pour figurer dans la trilogie Power of Chaos mais la carte est beaucoup jouée dans les formats rétro !

Tama
Pixel monstrueux
Ah oui, très bonne utilisation de l'Offrande pour court-circuiter l'Anneau de Destruction ! En fait ce n'est pas si situationnel que ça...du moins, quand les joueurs ont un deck bien construit. En effet, le principe du deck-building est de donner à ses cartes trois utilités : celle pour laquelle elles ont été crées (certaines sont plus polyvalentes que d'autres, comme l'Anneau de Destruction lui-même), celles que son joueur lui a trouvé...et aussi celle qui va naître un peu par hasard sans qu'on y ait pensé auparavant
Ce qu'à fait ce joueur est la raison pour laquelle beaucoup recherchaient le Livre de la Lune passé un temps :

Image

Ce genre de cartes si polyvalentes qu'elles vont dans tous les decks ou presque, pouvant rendre service à tous les styles de jeux !

Cœur de l'Opprimé (je crois que les toutes premières éditions avaient une énorme erreur de traduction très courante à l'époque, et se lisait "Cœur du chien d'en dessous" ) a été une des premières solutions pour jouer Exodia de manière à peu près viable, si ce n'est qu'elle condamnait à n'utiliser des Monstres Normaux que pour piocher...et éventuellement tenter une stratégie avec les Monstres faibles comme plan de secours au cas-où. C'est là où avoir des cartes de contrôle tels que le Typhon, son petit frère la Tornade de Poussière ou même Jugement Solennel prennent tout leur sens !

J
Pixel monstrueux
Il est des moves si situationnels qu'on les imagine sans jamais les mettre en pratique.
Jusqu'au jour où...



J
Pixel monstrueux
Dans la trilogie, je trouve les textes anglais des cartes plus fiables que leur traduction française donc je joue plutôt en anglais. Concernant le jeu en ligne, j'utilise GameRanger et là-bas, nous jouons presque tous en "speedy". Comme c'est GameRanger qui lance le jeu, le réglage ne se fait pas au niveau du jeu lui-même mais dans le paramétrage de la "room" GameRanger (GameRanger lance ensuite le jeu en suivant le paramètre).

EDIT : pour en revenir à Legacy of the Duelist, le deck "Exodia Tricheur" de Seeker pouvait sembler abusé mais je viens de jouer le match Yugi-Kaiba dans la peau de Kaiba... et c'est là qu'on se rend compte que Seeker est en fait un petit joueur
Comme dans l'anime, Yugi joue un deck Exodia mais dans le jeu, il exploite un combo s'appuyant sur la Magie Continue Cœur de l'Opprimé, qui permet de piocher une carte supplémentaire lorsque la carte que l'on vient de piocher en Draw Phase est un monstre Normal. Imaginons que Yugi active 2 "Cœur de l'Opprimé", on se retrouve dans une loop assez ignoble au cours de laquelle il va piocher 2 cartes supplémentaires s'il pioche un monstre Normal. Et si dans les 2 cartes supplémentaires se trouve un monstre Normal, il repioche à nouveau, et ainsi de suite.
J'ai fini par le battre mais avant ça, il m'aura laminé un certain nombre de fois (il faut dire que le deck de Kaiba n'est pas vraiment conçu pour le contrer)

Tama
Pixel monstrueux
L'ergonomie de Power of Chaos arrive à tenir aussi bien parce qu'elle se contente de "seulement" 711 cartes, et loin d'être les plus complexes : le jeu clic-gauche/clic-droit serait tout bonnement impossible dans le JCC actuel tant une carte peut avoir plusieurs modes de jeu (comme les Syntoniseurs et les Pendules). Du coup, il paie son ergonomie au prix de la variété, ce qui est un coût assez cher je trouve
La vue de trois-quarts de Legacy (et de tous les autres en fait) est faire pour émuler une vraie partie du JCC, où tu vois le terrain de jeu comme ça, donc moi ça ne me gêne pas du tout, et il suffit de passer son curseur pour lire les descriptions des cartes ; encore mieux, une simple pression sur une touche "arrête" le cours de la partie pour permettre d'analyser le terrain en toute quiétude, ce que ne permet pas Power of Chaos. Cela étant, ce dernier n'offre pas assez de possibilités pour que ça gêne vraiment, mais Legacy et consorts en ont vraiment besoin !

Citation :
A ce sujet, sais-tu que dans Kaiba the Revenge et Joey the Passion, tu peux doubler la vitesse d'animation du jeu ? Dans le raccourci Windows pointant vers l'exécutable, il te suffit d'ajouter la paramètre -speedy
Tu peux faire la même chose dans Yugi the Destiny mais il faut pour cela installer le patch de mise à jour disponible dans Kaiba the Revenge.
Et si tu veux que le jeu aille encore plus vite, tu coupes le son dans les options pour que le jeu zappe en grande partie le délai lié aux tirades de Yugi/Kaiba/Joey !


Merci pour le paramètre, ça aide vraiment ! Du coup je l'ai affecté, ainsi que celui pour passer le jeu en français (j'ai une version anglaise), plus par caprice que par confort puisque je suis habitué à lire des cartes de JCC en anglais depuis le temps. Dommage qu'en français, les caractères typiques comme les accents n'apparaissent pas correctement, mais je m'en fiche, je connais déjà les cartes
Du coup, tu sais si ces paramètres sont valables pour un éventuel jeu en ligne ?

J
Pixel monstrueux
Citation :
Le 2022-11-11 17:40, Tama a écrit :

En termes de réalisation, certes les Power of Chaos sont meilleurs d'une petite marge, notamment grâce aux petites animations qui émaillent les combats (encore que, Kaiba finit par devenir un tantinet agaçant tant ses saillies sont longues...) ; en revanche, en termes d'ergonomie je ne trouve pas que les Legacy of Duelist aient à rougir. En fait, je trouve que dans ce domaine, Nightmare Troubadour est vraiment le meilleur grâce à son stylet. Mais surtout, surtout, c'est vraiment le mode d'obtention des cartes qui dessert Power of Chaos je trouve, là où les autres imitent très bien les boosters de cartes IRL, ne gagner que 3 cartes au hasard à chaque Match devient franchement pénible...

Côté réalisation, la représentation "à plat" du terrain des Power of Chaos est non seulement belle mais aussi hyper-lisible, là où je trouve l'effet de perspective que Konami a voulu donner au terrain dans Legacy of the Duelist pas idéal pour la lisibilité des cartes.
Et côté ergonomie/jouabilité, Power of Chaos est juste royal avec le clic droit pour switcher entrer les différentes actions possibles et le clic gauche pour valider l'action choisie. Pas de menus contextuels dans lesquels naviguer, tout est hyper-fluide. La seule petite boulette d'ergonomie se situe dans les phases d'annulation d'invocation (via Jugement Solennel ou Corne du Paradis) car il est facile d'activer les cartes correspondantes sans le vouloir. Mais à part ça, c'est pour moi un sans-faute de jouabilité/ergonomie

Concernant les tirades de Kaiba (et de Joey dans l'épisode suivant), je suis d'accord : elles ont tendance à être trop longues et/ou répétitives. Dans Yugi the Destiny, les interventions de Yugi sont soit débordantes de classe, soit mieux "calibrées" (des interjections ou de très courtes phrases), ce qui rend leur répétition moins gênante. C'est aussi ce qui contribue à en faire mon épisode préféré en termes "d'univers".

A ce sujet, sais-tu que dans Kaiba the Revenge et Joey the Passion, tu peux doubler la vitesse d'animation du jeu ? Dans le raccourci Windows pointant vers l'exécutable, il te suffit d'ajouter la paramètre -speedy
Tu peux faire la même chose dans Yugi the Destiny mais il faut pour cela installer le patch de mise à jour disponible dans Kaiba the Revenge.
Et si tu veux que le jeu aille encore plus vite, tu coupes le son dans les options pour que le jeu zappe en grande partie le délai lié aux tirades de Yugi/Kaiba/Joey !

Tama
Pixel monstrueux
En termes de réalisation, certes les Power of Chaos sont meilleurs d'une petite marge, notamment grâce aux petites animations qui émaillent les combats (encore que, Kaiba finit par devenir un tantinet agaçant tant ses saillies sont longues...) ; en revanche, en termes d'ergonomie je ne trouve pas que les Legacy of Duelist aient à rougir. En fait, je trouve que dans ce domaine, Nightmare Troubadour est vraiment le meilleur grâce à son stylet. Mais surtout, surtout, c'est vraiment le mode d'obtention des cartes qui dessert Power of Chaos je trouve, là où les autres imitent très bien les boosters de cartes IRL, ne gagner que 3 cartes au hasard à chaque Match devient franchement pénible...

Oui, parce que suite à un bug de sauvegarde (et de version), j'ai dû recommencer Yugi the Destiny du début ! Là, j'ai pris un logiciel "trainer" pour m'aider à aller plus vite...mais je refusais de laisser le jeu d'emblée pour foncer sur Kaiba the Revenge pour une bonne raison. Et ce n'est pas parce que Yugi est meilleur duelliste, ni même pour sa réalisation (c'est vrai que le premier est plus joli que le deuxième), mais à cause de...

Image

Le Pot de Cupidité (ou "Popo" ou "Pot de Cupède" chez mon groupe de l'époque !) est trop indispensable pour que je le laisse filer, et cette andouille refusait de sortir ! J'ai dû atteindre 98% de complétion de la liste de cartes avant qu'il daigne tomber, me contraignant à tabasser le pauvre Yugi en boucle dans des dizaines et des dizaines de duels courus d'avance où le pauvre Pharaon n'avait juste pas la moindre chance. Et me contraignant aussi, par la même occasion, à passer en revue toutes les cartes les plus pourries des deux premières extensions, dont la plupart doivent encore dormir dans une boite à chaussures

Une fois le deck à jour et réactualisé (notamment avec les Typhons d'espace mystiques et les Haches du désespoir), j'ai commencé à défier Kaiba...qui s'avère être un meilleur adversaire que Yugi, plus agressif et incisif. Il commet moins de bourdes, ou plutôt ses bourdes sont moins "basiques" : il n'a pas compris comment utiliser judicieusement des cartes comme l'Anneau de Destruction ou le Violent Orage, et peine à user l'Enterrement Prématuré à son plein potentiel - et lui aussi n'a aucune idée de quand lancer Destruction de Carte ! Mais il est déjà plus dangereux en défense, et certaines de ses phases en attaque demandent une bonne connaissance du jeu, sous peine de se faire prestement châtier : j'ai échappé de peu à un Maha Vailo à plus de 7000 points d'attaque ! Il a également quelques cartes de contrôle indispensables comme le Duo de Délinquants, Cyberjarre et Confiscation qui rappellent qu'on peut être dangereux même en dehors des Battle Phases.

Citation :
En revanche, le jeu est bon dans le domaine dans lequel je l'attendais : le fan service. Disputer certains des duels les plus emblématiques de l'anime, c'est vraiment chouette. De tous ceux que j'ai livrés pour l'instant, celui qui m'aura le plus marqué est un duel de l'arc BatailleVille que je ne m'attendais pas à voir figurer dans la liste : le duel contre Seeker. Il joue, comme dans l'anime, un deck Exodia complètement surréaliste par rapport à la ban-list de l'époque, avec notamment 3 "Pot de Cupidité", 3 "Charité Gracieuse" et toutes les parties d'Exodia en 3 exemplaires (même si ça, pour le coup, ce n'est pas nécessairement un atout). D'ailleurs, lorsqu'on récupère sa deck-list après le duel, elle est judicieusement intitulée... "Exodia Tricheur"


Dans tous les jeux où je le défie, j'ai toujours la petite boule au ventre à la pensée qu'il puisse avoir un gros coup de chance car dans le jeu de cartes, les decks Exodia "quick-draw" existent bel et bien mais demandent certaines cartes précises pour être jouées - et qui ne sont pas disponibles dans la trilogie Power of Chaos. Du coup, même si je bats Seeker à chaque fois, il y aura toujours la crainte que ce fieffé tricheur soit dans un bon jour

J
Pixel monstrueux
Suite à ton post, Tama, j'ai décidé de relancer ce mois-ci Legacy of the Duelist (sur Steam).

Je confirme que j'ai décidément un peu de mal avec les choix de réalisation et d'ergonomie, que je trouve un cran en-dessous de la trilogie Power of Chaos (pourtant sortie 10 ans plus tôt).

En revanche, le jeu est bon dans le domaine dans lequel je l'attendais : le fan service. Disputer certains des duels les plus emblématiques de l'anime, c'est vraiment chouette. De tous ceux que j'ai livrés pour l'instant, celui qui m'aura le plus marqué est un duel de l'arc BatailleVille que je ne m'attendais pas à voir figurer dans la liste : le duel contre Seeker. Il joue, comme dans l'anime, un deck Exodia complètement surréaliste par rapport à la ban-list de l'époque, avec notamment 3 "Pot de Cupidité", 3 "Charité Gracieuse" et toutes les parties d'Exodia en 3 exemplaires (même si ça, pour le coup, ce n'est pas nécessairement un atout). D'ailleurs, lorsqu'on récupère sa deck-list après le duel, elle est judicieusement intitulée... "Exodia Tricheur"

Je ne crois pas que ce Legacy of the Duelist est un jeu que je poncerai comme la trilogie des Power of Chaos mais pour la petite dizaine d'euros que je l'ai payé, je ne regrette pas mon achat.

J
Pixel monstrueux
Oh, le post intéressant que voilà, Tama !

Complètement d'accord avec toi sur le plaisir procuré par le deck building. Il est vrai qu'avec "seulement" 155 cartes différentes, les possibilités sont assez limitées à ce niveau dans Yugi the Destiny. Mais ce premier volet est avant tout une excellente initiation et à mes yeux l'épisode à l'ambiance la plus réussie de toute la trilogie (musiques + voix). La plupart des tirades de Yugi sont mémorables et malgré des moves parfois foireux, on peut vraiment dire qu'il explose de charisme. Par comparaison, Joey fait pâle figure dans le troisième épisode.
En revanche, comme tu l'as deviné, les possibilités offertes par ce troisième épisode, Joey the Passion, sont très conséquentes. Du haut de ses 771 cartes jouables (si tu as les trois épisodes), cet épisode final te permet cette fois de construire une palanquée de decks très différents. C'est d'ailleurs Joey qui donne l'exemple en disposant lui-même d'une belle variété de decks... et il y a dans le lot du fan service à gogo, avec notamment un deck Toon pas inintéressant ! (même si on se demande ce qu'il fait entre les mains de Joey )

Mais bon, même si Joey est un bon partenaire d'entraînement, c'est vraiment en Versus que ce troisième opus dévoile tout son potentiel. Et là, il faut vraiment tirer un coup de chapeau aux softs (j'utilise GameRanger) qui permettent de jouer aujourd'hui online à un jeu initialement prévu pour être joué en LAN. Quel pied ! Mais quel pied ! Une révélation pour un joueur de JV habituellement solo comme moi.

Par ailleurs, tu te demandais où s'arrêtait la trilogie : grosso modo, elle s'arrête après l'extension Labyrinth of Nightmare du jeu de cartes. Je dis "grosso modo" car il y a des exceptions liées au fait que certaines cartes étaient déjà disponibles à l'époque en OCG (la version asiatique du jeu de cartes) mais pas encore en TCG (la version occidentale). C'est notamment le cas de CyberSteïn, présent dans la trilogie alors que la carte ne sortira que deux ans plus tard en TCG.

Concernant Legacy of the Duelist, je l'ai finalement pris sur Steam lors d'une promo. Je dois dire que je n'y ai pas énormément joué : en termes de réalisation et d'ergonomie, je préfère Power of Chaos. Mais pas impossible que je m'y (re)mette un jour !

Tama
Pixel monstrueux
Quelque peu intrigué par ta série de vidéos, J, j'ai téléchargé Yugioh! Power of Chaos - Yugi the Destiny

Image

Comme dit il y a quelques années de cela, j'ai un passif de joueur de JCC, d'abord YGO pendant 3 ans (du tout début à 2006), puis de Magic, donc mon ressenti et mes attentes ne sont pas, mais alors pas du tout comme les tiennes. Et surtout, je suis passé par Nightmare Troubadour et Legacy of the Duelist - ce qui était peut-être une "erreur", tout bien considéré, mais tant pis !
Pour moi, la construction de deck représente 50% du plaisir de ces jeux, et pouvoir imaginer et mettre en œuvre des tonnes d'idées de jeux démentes est ce qui me fait replonger régulièrement. Donc autant dire que me sentir aussi étriqué, engoncé dans le choix plus que limité de ce premier opus fait vraiment mal, puisque ça ne doit pas dépasser les deux premières éditions (Légende du Dragon Blanc et Metal Raiders). Yugi commence avec des cartes plus fortes que les nôtres du point de vue individuel, mais ses decks sont très mal construits...et surtout, il joue comme un pied L'on gagne par la chance du tirage (ce qui s'amenuise naturellement au fur et à mesure que l'on amasse des moteurs de pioche, mais je n'en ai pas encore...) d'abord, et surtout parce que l'IA cumule les erreurs de débutant, à un point qu'on peut lui tendre des pièges si prévisibles qu'il ne manque plus que le tas de graines avec la pancarte "free food" !

Mais, aussi étrange que cela puisse paraître, ça donne à Yugi une sorte de personnalité. Il est grandiloquent (normal, pour un shônen !), complètement idiot, mais ça crée ce que je peux appeler maladroitement un "lien" avec lui, comme si on apprenait à le connaître au fur et à mesure. Savoir qu'il va attaquer nos monstres face cachée avec son monstre le plus faible d'abord, en se cassant les dents dessus ; qu'il jouera Destruction de Carte dès qu'il en a l'occasion sans même se poser la question de savoir si démolir sa main est une bonne chose ; ou balancer un Raigeki sur un pauvre monstre...; et bien, tout ça participe à la création d'une certaine familiarité. Et avec la très bonne ergonomie d'ensemble, ça en fait un jeu assez agréable que je lance une fois par jour pour faire un match et gagner 3 cartes.

Car oui, j'ai attaqué depuis une petite semaine et Yugi est à la peine, il ne gagne déjà presque plus depuis que j'ai solidifié les bases de mon deck - alors que j'ai encore des monstres normaux à 1400 ATK, ce que je ne permettrai jamais en temps normal ! Donc j'ai peur de ne pas pouvoir faire de duels épiques comme toi J, rares sont les fois où Yugi et moi arrivons à faire des matchs dignes du manga.
Et puis, ça me rappelle mes tous débuts au lycée en 2003, au magasin de jouets de ma petite ville (une succursale de King Jouet) où on avait acheté un Deck de Départ chacun, mon frère, mon ami et moi-même, où j'étais dégoûté de mes tirages dans les boosters alors que mon ami, double redoublant avec quelque pécule en réserve, pouvait acheter des Sangan et des Jinzo à l'unité. On était tout un petit groupe à jouer, chacun avec son style : mon frère était un gros bourrin "beatdown", son BFF un subtil avec Soldat Canon et Filet Gravitationnel, mon ami riche avec un top 40 de l'époque, et moi qui avait fini par un deck Insecte dégât direct. Et de grosses parties de rigolade dont on parle encore aujourd'hui

Si tu voulais un avis sur Legacy of the Duelist, J : c'est très très bon. Je l'ai sur Switch alors je ne bénéficie pas de l'ergonomie du PC, et il a fallu que je me mette à jour sur les nouvelles cartes et systèmes comme les Syntoniseurs et les Invocations Pendules (complètement craquées !), mais tu as possibilité de revivre tous les événements de l'anime sur 7 ou 8 saisons. À chaque duel, on te propose de jouer le deck du personnage ou le tien que tu auras crée, et après ta victoire, de le refaire en jouant l'autre personnage - ce qui permet de faire des combats dans la peau de Pégasus ou Arcana par exemple, ce qui est sympa pour un fan. La liste des cartes est complètement folle et permet de faire des centaines de types de decks différents, allant assez loin dans les éditions officielles.
De ce que j'ai vu, les Power of Chaos s'arrêtent assez tôt (Magician's Force, je crois), mais avec Joey the Passion on doit déjà pouvoir faire des decks très sympas !




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)