les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Hors-sujet » » Vos critiques ciné : fantastique - horreur - SF
4344 messages • page
1 ... 213214215216217218
Auteur Vos critiques ciné : fantastique - horreur - SF
Simbabbad
Pixel visible depuis la Lune

96
0000456

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 9415
De : Paris

Hors ligne
Posté le: 2017-10-03 14:06   [ Edité le: 2017-10-03 16:09 ]
@camite: je suis un peu dans ton cas, je ne me vois pas faire une longue introduction résumant cette saison 3, j'aurais l'impression de gâcher le truc. Cette saison de Twin Peaks, c'est un peu comme Silent Hill Shattered Memories pour moi: sans que je sache forcément pourquoi, je trouve qu'il y a quelque chose d'intime dans la relation que l'œuvre construit avec le spectateur/joueur.

J'ai commencé de regarder la série un peu tardivement parce que mon copain n'avait pas vu la série d'origine, on a donc revu toute la série jusqu'à ce que le meurtre de Laura Palmer soit résolu, puis Fire Walk with Me, puis j'ai zappé jusqu'aux deux derniers épisodes après lui avoir expliqué ce qu'il avait besoin de savoir pour suivre (pas grand-chose au final, cette partie de la série est franchement oubliable).

Ça a confirmé mon souvenir: pour moi le pilote et Fire Walk with Me sont ce qu'il y a de mieux, puis la première partie de la série est encore bonne, surtout le début, puis ce que j'ai revu en vitesse de la seconde partie est vraiment pas terrible voire mauvais.
Il faut dire que j'ai découvert réellement Lynch et Twin Peaks quand Fire Walk with Me est passé sur Canal+ et ça a été une vraie claque, j'ai toujours trouvé le film bien meilleur que la série, je suis donc ravi que la saison 3 ressemble plutôt au film (en faisant quelque chose de très différent au final).

Pour le détournement des attentes du spectateur, je n'en suis pas sûr, j'ai l'impression que Lynch n'a pas vraiment conscience de ce qu'attendent les spectateurs, et que de toute façon il s'en fiche. J'ai lu des interviews récentes où à la question "de quoi êtes-vous fier dans la série Twin Peaks" il a répondu "le pilote, c'est tout". J'ai l'impression que Lynch aime l'idée et l'univers de Twin Peaks plus que la série elle-même telle qu'elle a été diffusée à la TV, donc forcément il y a un décalage d'avec les fans.
J'ai aussi lu qu'il n'allait plus au cinéma depuis des années ni ne regardait la TV en dehors de chaînes de publicité pour voitures (!) et vu ce que je sais du bonhomme, je ne pense pas qu'il fasse exprès de prendre le contrepoint des clichés récents. À 70 ans il n'a plus rien à prouver et ne veut tout simplement plus faire de compromis je pense, d'ailleurs on retrouve beaucoup de Eraserhead dans cette saison 3.

Après, je comprends que certains fans pensent que Lynch les trolle quand Dale Cooper est comateux pendant au moins la moitié de la série (où j'en suis): on s'attend à ce que ça dure un épisode ou deux et on trouve déjà ça un peu long, alors forcément ça fait un choc mais j'adore. Kyle MacLachlan est fabuleux, que ce soit dans ce rôle ou les deux autres. Une chose qui m'a frappé aussi est la proximité du rythme et de la direction avec les films de Jacques Tati, j'ai fait des recherches et Lynch est effectivement un grand fan de Tati, et ça se voit.

Pour ce qui est des spéculations foireuses pour expliquer des erreurs de continuité, on y a eu droit avec les pages perdues du journal de Laura qui contredisent la chronologie avec Harold Smith, mais enfin déjà Fire Walk with Me se contrefichait de la continuité avec la série afin d'être un meilleur film, alors...
Après chaque épisode je lisais au début des discussions associées sur certains forums américains, mais quand les spéculations sont devenues totalement à côté de la plaque sur le moindre détail, j'ai laissé tomber. Déjà que je me suis demandé pendant des semaines ce que le Docteur Jaboby pouvait bien faire avec ses pelles peintes en doré quand j'ai eu la réponse j'ai décidé de laisser tomber les spéculations!
_________________

Le Blog de Batbad (jeu vidéo, cinéma...) - Profil Steam


  Voir le site web de Simbabbad
camite
Gros pixel

23
0018186

Joue à DO THE MATH!!

Inscrit : Mar 21, 2003
Messages : 1890
De : Merlanfrit.net

Hors ligne
Posté le: 2017-10-03 15:01
Sur le trollage, j'ai dit ça en pensant à deux trois exemples très précis mais d'après ce que tu dis tu n'en es pas encore là, donc je n'en dirai pas plus On peut en reparler plus tard.

Enfin perso j'ai beaucoup aimé tous les contre-pieds par rapport à la série originale, comme tu le dis FWWM s'éloignait déjà de la série (ce qui lui a valu d'être mal accueilli à l'époque, alors qu'avec le recul, c'est bien supérieur à 50% de la série)... Et je vois ce que tu veux dire, Lynch ne fait pas ça par rapport aux fans, il fait juste ce qu'il trouve cool et tant pis si certains ne s'y retrouvent pas. L'arc de Dougie Jones est typique de ça, mais aussi le sort réservé à d'autres anciens personnages. Je crois avoir lu aussi que Lynch n'avait pas pris en compte le livre de Mark Frost publié avant cette saison 3 (et de toute évidence, il a "oublié" une bonne partie de la saison 2).

Et c'est très bien comme ça, ça reste une série qui a connu 25 ans d'interruption, donc on ne peut pas demander à tous les spectateurs de se refaire l'intégrale avant. Les anciens persos reviennent mais ils sont un peu en toile de fond, comme pour illustrer les enjeux de l'intrigue principale. Du coup les fans peuvent s'amuser à élaborer leurs théories mais on peut aussi se laisser bercer par le trip. Depuis la fin j'ai lu pas mal de trucs, parfois ça rejoint un peu ce que j'ai développé dans mon imagination mais au final aucune "grande théorie" ne me convainc totalement. L'intérêt est ailleurs. Il y a des images d'une beauté incroyable, des ambiances fascinantes, des scènes qui vont percuter directement le cerveau. On ne comprend pas toujours exactement ce qu'il se passe, mais on est comme hypnotisé.
_________________

La tête dans les nuages, il pleut dans mon cœur.


RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
13
1035015

Joue à Pokemon Shuffle, DR3, Evil within 2, Gears 4

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 22711
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2017-10-03 19:25
iron sky
https://fr.wikipedia.org/wiki/Iron_Sky

Sur le papier ca m’avait tout l’air d’etre un sympathique nanar ! des nazis qui ont survécus en colonisant la lune ! perso ca m’a vendu du rêve. Et puis vint les 1eres minutes du film, toutes droites tirées d’une cinématique psx. Bon je me suis dis « ok c’est pour faire genre » et en fait pas du tout. Le film est un film de serie z complètement fauchée. Y’a facile 5mn de présentation avec toutes les boites de prod, mais niveau budgets effets spéciaux, maquillage, scenar, c’est la misère….

Moi qui pensait voir un bon délire à la sharknado … en fait c’est un espèce de film qui se prend trop au sérieux avec de l’humour de cm2… 93mn qui m’ont parues interminable. N’y allé pas c’est une daube. Même si vous êtes fans de mauvais films


seul sur mars
https://fr.wikipedia.org/wiki/Seul_sur_Mars_(film)

Enfin un bon film. Pas un grand film, mais un film plutôt sympa sur la conquête de mars. Faut dire que Matt Damon y est énorme et que le scenar n’est pas, pour une fois, totalement WTF, y’a pas de surenchère ou de pseudo science à la mort moi le nœud. Tout se tient et on est rapidement pris dans l’histoire..On s’attache facilement à matt, on suit son périple pour survivre avec intérêt et même les rebondissements un peu limite (vive les usa, vive la chine) passent comme une lettre à la poste
Le film est long mais, bon signe, on ne voit pas le temps passé.

Bon y’a quand même un truc bancal sur la stratégie de récupération, mais bon comme c’est le seul gros truc pas logique (problème de continuité ?) on ne leur en voudra pas.

A voir donc

_________________

Image


Nikeleos
Pixel de bonne taille


Joue à StarCraft 2 : Legacy of the Void, Megaman 2

Inscrit : Apr 21, 2006
Messages : 436

Hors ligne
Posté le: 2017-10-05 16:44   [ Edité le: 2017-10-05 16:47 ]
Bon, il fallait bien que je fasse mon petit pavé sur "Ça".

D'une manière générale, le film est loin d'être mauvais mais je suis un fan du livre et du téléfilm et forcément j'en attendais certainement trop.
D'un point de vue visuel, c'est pas mal. Les acteurs sont plutôt bons et la réalisation est d'assez bonne facture bien que pas très originale et parfois franchement balourde. Comme on pouvait le craindre, l'ambiance malsaine du téléfilm a cédé la place à des jumpscares à outrance (La scène des diapos est le seul moment où j'ai réellement sursauté.
Le TRES gros problème pour moi, c'est l'apparence des monstres. L'exemple le plus flagrant, c'est le lépreux qui fait plus rire que pleurer tellement il est ridicule. Mais bordel, faut expliquer comment aux producteurs que la CGI ne tolère pas l'approximation dans ce genre de contexte ! Bien évidemment, je ne parlerai pas des transformations du clown lors de la scène finale dans les égouts où on a plus l'impression d'avoir affaire au T1000 qu'à une entité fantomatique qui s'attaque directement à l'esprit de ses victimes.

Au niveau scénario, là aussi il y a de bonnes idées comme la transposition dans les années 80s et le fait de se rapprocher du livre par certains côtés. Et je dis bien "par certains côtés" parce que malheureusement on arrive rapidement aux limites des partis pris scénaristiques.
- Le fait de situer le film dans une seule époque rend l'intrigue plus facile à suivre. Malheureusement cela ampute un pan entier de l'intérêt scénaristique du livre (et du téléfilm), à savoir tout ce qui concerne le rapport aux souvenirs, le passage à l'âge adulte, le fait que les protagonistes sont dès le départ pris "à froid" par Mike qui les rappelle 30 ans plus tard, la terreur qui resurgit en même temps que les souvenirs.
- Dans le bouquin et le téléfilm, les gamins résistent à Ça en restant uni et surtout parce qu'ils y "croient". C'est d'ailleurs pour cela que les adultes ne "voient" ni Ça ni ce qui en résulte comme le sang ou les ballons. Car les adultes "ne croient plus en rien" comme le dit si bien Bill dans le téléfilm.

- La scène dans les égouts m'a totalement fait décrocher de ridicule. "Ça" qui tente de négocier avec les enfants ??? (Le mythe qui en prend un coup ). Les enfants sont immunisés contre Ça dès lors qu'ils n'ont plus peur ??? Euh... Normalement c'est pas aussi simple . Le cirque du clown qui tente de faire peur à Bev (Il la renifle pour sentir la peur ??? ). La tentative d'imager les "lueurs mortes" avec Bev #goodideabutdontwork, (qui dans le bouquin et le téléfilm, finira de rendre cinglé Henry Bowers et traumatisera Stan à vie) qui était LA chose à ne pas essayer de d'imager. Le dialogue bourré de patho entre Bill et Georgie pendant 5 plombes pour s'achever sur une transformation lourdingue . La baston générale sans queue ni tête, achève le tableau

Citation :
Son rôle a vraiment été modifié par rapport au livre, dans lequel c'est clairement Bill le leader du groupe. Mais quelque part ce changement est logique, car les filles sont plus mûres que les mecs à cet âge. En plus Bev est dans une situation particulière, car les autres gamins sont en sécurité quand ils rentrent chez eux (au moins physiquement), alors que Bev est tout autant en danger chez elle. Je trouve normal qu'elle soit d'autant plus volontaire pour en finir avec Ça.

Oui... enfin le soucis, c'est que dans le livre et le téléfilm, Bev est une pièce maitresse dans la chasse au clown du fait que c'est elle qui tire le mieux au lance pierre (vous vous rendez compte ? la "fille" du groupe, un comble ! ). Dans le film, elle est en quelque sorte réduite au rôle de princesse à délivrer du fait qu'elle se fait enlever. Retour en arrière de 30 ans de féminisme, bravo... . De plus, son problème à la base, c'est que son père est violent. Dans le livre, le côté incestueux est sous-entendu (et absent du téléfilm). Ici, le père est incestueux de manière grossière et Bev n'a pas le comportement d'une fille abusée par son père. C'est gros sabot et on perd en subtilité.
Du coup, je comprend que les producteurs aient voulu réactualiser le personnage mais c'est parfois maladroit malgré que l'actrice soit franchement douée.

Citation :
Ce que j'apprécie dans le jeu de Tim Curry, c'est qu'il reste en permanence d'apparence amicale. Tant qu'il ne se transforme pas, il peut dire les pires horreurs tout en étant à la fois souriant et angoissant. Et puis il ressemble à un vrai clown, alors que celui du film est de base sinon monstrueux, du moins très inquiétant, même quand on n'a pas peur des clowns.

C'est très exactement ce qui rend Tim Curry si effrayant. C'est le décalage entre ses sourires très théâtrales et ses grimaces irréelles qui créent un malaise constant chaque fois qu'il apparait. Tim Curry était habité par le rôle. Bill Skarsgård n'est pas mauvais loin de là mais c'est juste incomparable dans la qualité du jeu d'acteur. En fait, Bill Skarsgård fait quasiment la même grimace tout le long du film et ça le rend extrêmement fade et pas flippant du tout. Il y a même des moments où t'as juste envie de le gifler...

Citation :
Pour ce qui est du clown, moi j'aime bien son côté inquiétant un peu décalé. Il n'est pas réellement monstrueux et on comprends que Georgie ne se méfie pas, mais on sens clairement qu'il y a quelque chose d'anormal, et ça fonctionne pour ce qu'il est. Je trouve aussi génial le fait qu'on sent dans son style vestimentaire qu'il a traversé des époques reculées et successives. Au contraire, le maquillage de Curry ne marche pas du tout sur moi, il fait retomber la tension dans mon cas.

Totalement pas d'accord . (après les goûts et les couleurs...)
Premièrement, Bill Skarsgård est trop jeune et c'est gênant pour jouer un monstre intemporelle. Deuxièmement, il est inquiétant dès le départ et ça, ça casse complètement le côté si malsain qu'insufflait Tim Curry. Non mais à la base, il prend l'apparence d'un clown pour attirer les enfants. Dans le film, tu te demandes bien comment Georgie peut bien oser s'approcher de lui.

Rugal-B
Gros pixel


Joue à Gradius FC, Mad City FC, Gun Sight FC, Macross FC

Inscrit : Apr 05, 2012
Messages : 1680
De : Saint Dizier

Hors ligne
Posté le: 2017-10-05 18:56
Je me retrouve bien dans tes reproches au film. Sans rentrer dans les détails, les comparos, tout ça, un point tout con, il ne fait pas peur. La 1° scène du clown m'a déjà bien déçu, pourquoi du gore (même si léger), ça enlève de la tension. Le comble pour moi, c'est le gang de Bowers qui ressemble plus à une menace que ça. Et pareil, le lèpreux, mais quelle m..rde! Il semble sorti d'un mauvais film Resident Evil en CGI... Le téléfilm faisait bien mieux en matière de tension avec seulement deux pauvres mains de loup garou.

Nikeleos
Pixel de bonne taille


Joue à StarCraft 2 : Legacy of the Void, Megaman 2

Inscrit : Apr 21, 2006
Messages : 436

Hors ligne
Posté le: 2017-10-05 22:25
Et je le répète, c'est plutôt un bon film. Les acteurs sont bons, la réalisation est relativement maîtrisée. Il y a une réelle volonté de coller au livre tout en transposant à notre l'époque, ce qui n'est pas forcement une mauvaise idée.

Mais là, le réalisateur s'attaque à un mythe. Et s'il-vous-plait, arrêtez de disqualifier le téléfilm de 89. Il pêche par son budget et son âge mais si aujourd'hui il est aussi souvent cité comme faisant parti des long-métrages les plus effrayants de l'histoire, il y a sans doute une raison.
Le film "Ça" va très certainement devenir le plus grand succès pour un film d'horreur et il est évident que Tim Curry y est pour 99%.

Ah j'avais oublié un détail pour le film : La bande son est beaucoup trop ronflante/bruyante/hollywoodienne pour créer une atmosphère dérangeante comme pouvait l'être la très malsaine partition du téléfilm.

gregoire01
Pixel monstrueux


Inscrit : Oct 23, 2005
Messages : 4985

Hors ligne
Posté le: 2017-10-05 23:57
Citation :
elle est en quelque sorte réduite au rôle de princesse à délivrer du fait qu'elle se fait enlever. Retour en arrière de 30 ans de féminisme, bravo... .


perso vu qu'elle fait face à ça sans avoir peur, ça réduit le coté "princesse en détresse" à mes yeux, sans compter qu'au final c'est elle qui a raison sur toute la ligne et se montre sans doute le personnage le plus fort du groupe. Donc ça aurait peut être été effectivement mieux qu'un autre se fasse enlever, mais de là à traiter le film de sexiste...

Citation :
Le 2017-10-05 18:56, Rugal-B a écrit :
, pourquoi du gore (même si léger), ça enlève de la tension.


Je ne suis pas d'accord, sans être un fan du gore a outrance, montrer du sang ou une violence physique n'enlève pas forcément de la tension, au contraire ça montre clairement que la menace est réelle.

Certe j'aime bien quand un film joue sur la suggestion, mais il ne faut pas jouer que là dessus. Parce que à force de faire ça, tu fini par ne rien montré et du coup tu atténue l'aspect menaçant, parce qu'au final tu ne fait que Schrödinger les personnage



Citation :
Mais là, le réalisateur s'attaque à un mythe. Et s'il-vous-plait, arrêtez de disqualifier le téléfilm de 89.


on a peut être dit préféré le nouveau film, mais je n'ai pas souvenir qu'on ai "disqualifier" le téléfilm de 89.

Citation :
Il pêche par son budget et son âge mais si aujourd'hui il est aussi souvent cité comme faisant parti des long-métrages les plus effrayants de l'histoire, il y a sans doute une raison.


Pas sur que "effrayant" soit le terme approprié, pour l'avoir montré a des amis qui ne l'avait jamais vu ils ont bien aimé mais n'ont pas vraiment été effrayé.

Après comme je l'ai dity plus haut, la peur c'est très subjectif (en plus d'évoluer avec le temps) et ce n'est du coup pasforcément pour moi le crityère numéro 1 d'un film d'horreur.
_________________

Image


Nikeleos
Pixel de bonne taille


Joue à StarCraft 2 : Legacy of the Void, Megaman 2

Inscrit : Apr 21, 2006
Messages : 436

Hors ligne
Posté le: 2017-10-06 08:00   [ Edité le: 2017-10-06 23:38 ]
Citation :
mais de là à traiter le film de sexiste...

J'ai jamais dit ça. Simplement qu'on atterit dans un gros cliché qui n'existait ni dans le bouquin ni dans le téléfilm.

gregoire01
Pixel monstrueux


Inscrit : Oct 23, 2005
Messages : 4985

Hors ligne
Posté le: 2017-10-06 08:42
Citation :
Citation :
mais de là à traiter le film de sexiste...

J'ai jamais dit ça.


Ben perso le "Retour en arrière de 30 ans de féminisme, bravo..." c'est comme ça que je l'ai interprété, my bad si ce n'est pas ce que tu as voulu dire.

sinon par rapport au téléfilm

si je regrette effectivement que la fille ne soit celle qui assène le coup décisif comme dans le téléfilm, j'ai beaucoup apprécié que tout les personnages se montre actif lors de cette séquence, là où dans le téléfilms, seul Ben et Bev agissait de façon concrète.
Pour moi ça renforce la thématique autour de la peur et le fait d'y faire face voir l'affronter directement

Nikeleos
Pixel de bonne taille


Joue à StarCraft 2 : Legacy of the Void, Megaman 2

Inscrit : Apr 21, 2006
Messages : 436

Hors ligne
Posté le: 2017-10-06 08:45   [ Edité le: 2017-10-06 10:08 ]
Citation :
Ben perso le "Retour en arrière de 30 ans de féminisme, bravo..." c'est comme ça que je l'ai interprété, my bad si ce n'est pas ce que tu as voulu dire.

J'exagère un peu bien sûr. C'est à prendre au second degré

Citation :

si je regrette effectivement que la fille ne soit celle qui assène le coup décisif comme dans le téléfilm, j'ai beaucoup apprécié que tout les personnages se montre actif lors de cette séquence, là où dans le téléfilms, seul Ben et Bev agissait de façon concrète.
Pour moi ça renforce la thématique autour de la peur et le fait d'y faire face voir l'affronter directement

Le soucis c'est que, encore une fois, le scénario a été simplifié. Ce qui permet aux gamins de combattre le monstre, c'est 1) d'être uni 2) de croire dur comme fer que la magie peut vaincre le mal (d'où les boucles en argent). Faire face à la peur n'a jamais permis de vaincre Ça.

camite
Gros pixel

23
0018186

Joue à DO THE MATH!!

Inscrit : Mar 21, 2003
Messages : 1890
De : Merlanfrit.net

Hors ligne
Posté le: 2017-10-06 09:21
Puisqu'il n'y a pas que Twin Peaks dans la vie, j'ai regardé Premier contact de Denis Villeneuve.

Image

Pour le traducteur que je suis, c'est un peu le film de super héros ultime : déchiffrer en live une langue extraterrestre pour sauver le monde d'une guerre impliquant Chinois et Heptapodes, pardon mais ça botte le cul de tous les Avengers, Defenders et Justice League réunis. En même temps, The Flash avait prévenu Bruce Wayne dans BvS : "Lois Lane est la clef !". Bon là ce n'est pas Lois Lane mais son interprète (haha) dans le Snyderverse, Amy Adams.

Comme j'ai fondu en larmes à la fin, je suppose que le film est réussi. Suppose car le début est un peu lent par moment, alors qu'à l'inverse des pans entiers de l'histoire paraissent complètement expédiés, comme le mois (dans la chronologie du film) au cours duquel la super traductrice cartographie la langue des ET, résumé en moins de trente secondes par la voix off de Jeremy Rener avec tout un tas de mots et concepts absolument incompréhensibles. En même temps, le langage est probablement le sujet le moins cinégénique qui soit, et ce ne sont pas les films de Coppola ou Pollack sur le sujet qui me contrediront.

J'ai vu aussi en ce jeudi de l'angoisse The Autopsy of Jane Doe, sorti en France (au cinéma ! ) sous le titre "The Jane Doe Identity" (que tu veuilles changer le sens du titre, bon, mais au moins va jusqu'au bout et fait un titre français, quoi).

Image

Je précise bien "sorti au cinéma" car on a affaire à une série B de grand luxe. L'unité de lieu et le très faible nombre de rôles a manifestement permis de consacrer l'essentiel du budget à la photo et aux maquillages/effets spéciaux, pour un résultat très léché. Il y a une vraie recherche esthétique, lié notamment au sujet du film (le cadavre de la Jane Doe du titre). Autre bonne surprise : le scénario prend la peine de justifier un minimum ses éléments fantastiques. Et le film ne dure qu'1h26 générique compris (une énorme qualité selon moi ^^). Rien de follement original, hein, mais de la bonne série B horrifique comme on n'en voit plus beaucoup.
_________________

La tête dans les nuages, il pleut dans mon cœur.


gregoire01
Pixel monstrueux


Inscrit : Oct 23, 2005
Messages : 4985

Hors ligne
Posté le: 2017-10-06 10:30
Citation :
Puisqu'il n'y a pas que Twin Peaks dans la vie, j'ai regardé Premier contact de Denis Villeneuve.


Faudrait que je le voit un de ces 4, rien qu'en tant que fan d'histoire, ça m'a toujours fait tiqué qu'un type arrive à déchiffrer une langue inconnu en 15 minutes.
Bon pour Stargate ça peut passer vu que le héros est archéologue spécialiste langue ancienne et que le Goahuld est un dérivé des langue antique, mais dans Alien VS Predator, l'héroïne qui arrive à raconter toute l'histoire du peuple en lisant un texte dans des écrit qu'elle découvre en même temps que le spectateur, mouaif...

Tiens ça me rappelle qu'il y avait eu un doc sur Arte sur l'histoire du déchiffrage des écrit Maya (ou aztèque je sais plus) pré-colombien. c'était passionnant mine de rien.

camite
Gros pixel

23
0018186

Joue à DO THE MATH!!

Inscrit : Mar 21, 2003
Messages : 1890
De : Merlanfrit.net

Hors ligne
Posté le: 2017-10-06 10:59
Attention quand même : Premier contact est adapté d'un livre ; je ne l'ai pas lu mais je ne serais pas étonné que tous les éléments liés au langage y soit beaucoup plus développés que dans le film.
_________________

La tête dans les nuages, il pleut dans mon cœur.


Rugal-B
Gros pixel


Joue à Gradius FC, Mad City FC, Gun Sight FC, Macross FC

Inscrit : Apr 05, 2012
Messages : 1680
De : Saint Dizier

Hors ligne
Posté le: 2017-10-06 17:39
Pour Ca, et la peur:
Avoir peur nous donne plus de gout. Et ça aime quand les gens ont du gout. Il attaque les gosses parce qu'ils ont peur plus facilement. C'est tout. T'as pas peur? Tu te fais bouffer quand même.

Et pour Bev:
C'est quand même elle qui fout une barre de métal dans la tête de Ça la 1° fois. Ça compte non?

Shenron
Pixel visible depuis la Lune

19
0028032

Joue à Etrian Odyssey V

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 8798
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2017-10-06 19:47   [ Edité le: 2017-10-06 19:49 ]
Je ne suis pas forcément d'accord avec toi, Nikeleos, sur le rôle de Bev.

OK, elle se fait enlever, ok ça fait "princesse en détresse", mais le reste du temps c'est le leader du groupe, c'est la seule à ne pas de dégonfler au premier abord quand ils'agit d'aller à Neibolt Street... Que le scénariste ait choisi de la faire enlever elle me paraît être un choix logique vu son importance pour le groupe. Il aurait enlevé Stan, je suis pas sûre qu'ils se soient tous déplacés Bref, la lecture d'un film à l'aune du féminisme, c'est compliqué.

Quant au fait qu'elle ne se comporte pas comme une fille qui se fait abuser par son père... Déjà, je ne pense pas qu'il y ait une seule façon de se comporter dans ces cas-là, sinon ça rendrait le travail des services sociaux plus facile. Et puis dans le bouquin, il est implicite que la violence que le père de Bev est une façon se restreindre ses pulsions incestueuses. Il y a une forme d’ambiguïté. Le film aussi est ambigu, mais dans l'autre sens : on sait qu'il abuse d'elle d'une façon ou d'une autre, mais pas précisément jusqu'où il est allé.

Sinon le film ne vieillit pas très bien dans ma tête, notamment pour les raisons que tu cites (sauf la musique, parce que je n'y suis pas du tout sensible au cinéma, sauf exception, et l'apparence des monstres, qui pour moi sont assez fidèles à la représentation que peuvent s'en faire des enfants de 12 ans), mais c'est tellement difficile de le juger pour ce qu'il est sans le comparer au livre ou au téléfilm... J'ai assez hâte de voir la partie avec les adultes.
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
Nikeleos
Pixel de bonne taille


Joue à StarCraft 2 : Legacy of the Void, Megaman 2

Inscrit : Apr 21, 2006
Messages : 436

Hors ligne
Posté le: 2017-10-07 19:28   [ Edité le: 2017-10-08 00:01 ]
Citation :
Quant au fait qu'elle ne se comporte pas comme une fille qui se fait abuser par son père... Déjà, je ne pense pas qu'il y ait une seule façon de se comporter dans ces cas-là, sinon ça rendrait le travail des services sociaux plus facile.

C'est pas faux.

Ce que j'essaye juste de dire, c'est que dans le bouquin, elle est terrorisée par son père qui est "juste" violent. Il a un gros ascendant psychologique sur elle et n'osera jamais lui tenir tête. Elle n'osera l'affronter que beaucoup plus tard à l'âge adulte, ce qui donnera d'ailleurs une fois de plus, une scène d'anthologie dans le téléfilm et dans le bouquin. Là, dans le film, l'affrontement (physique) a lieu très vite. Le père est vite apparenté à un simple psychopathe et j'ai eu l'impression d'assister à une scène de Scream avec bagarre dans le salon, victime qui rampe et vases renversés...

ryo95100
Pixel imposant


Inscrit : Jan 18, 2014
Messages : 763

Hors ligne
Posté le: 2017-10-08 06:34
vu blade runner 2049, et bon encore une fois film pas mauvais, mais en deçà de ce qu'on espérait.

A l'époque le blade runner de ridley scott fut une claque pas tant narrative qu'esthétique. L'ambiance polar noir SF, la musique, c'était du jamais vu à l'époque, et on en garde un statut de film mythique pour ça. Ainsi que l'ambiguité à la fin sur Deckard réplicant ou pas...

Je vais pas spoilé direct la suite, mais bon le sujet va être expédié dans le 2049, l'esthétique, bah non ça le fait pas, 35 ans de cinéma plus tard, on en a vu des films de SF, et justement l'ambiance parait morne vide, ça a plus un côté equilibrium que du premier film.

L'intrigue, elle tient un peu en haleine, mais elle n'est pas non plus hyper profonde. Ryan gosling ne joue pas non plus mal, mais bon un autre acteur aurait pu faire la même chose. Harrison Ford ne sert limite à rien dans l'histoire, c'est plus du fan service qu'autre chose.

Bref, autant le premier, je peux le voir, le revoir, autant le 2049, c'est un film SF de plus sans grande profondeur comparé aux 35 ans de SF qui le sépare du premier...

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
13
1035015

Joue à Pokemon Shuffle, DR3, Evil within 2, Gears 4

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 22711
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2017-10-08 13:13
je t'attendais comme le messi ce film mais j'hesite à y aller. Gosling, quasi 3h ... ca fait beaucoup.
Pour au ciné ca doit envoyer avec la musique, mais caler 3h dans mon emploi du temps, et surtout sans pouvoir amener ma fille ca m'embete

En plus les critiques que j'ai vu sur le net sont unanimes pour dire excellent film. Et c'es tjamais bon signe
_________________

Image


nicko
Pixel visible depuis la Lune

43
0004797

Inscrit : Jan 15, 2005
Messages : 6652

Hors ligne
Posté le: 2017-10-08 13:45
Citation :
Le 2017-10-08 13:13, RainMakeR a écrit :

je t'attendais comme le messi ce film mais j'hesite à y aller. Gosling, quasi 3h ... ca fait beaucoup.
Pour au ciné ca doit envoyer avec la musique, mais caler 3h dans mon emploi du temps, et surtout sans pouvoir amener ma fille ca m'embete

En plus les critiques que j'ai vu sur le net sont unanimes pour dire excellent film. Et c'es tjamais bon signe


Pareil, pour moi Gosling est un repoussoir hyper puissant. Je peux pas le voir, c'est physique, il m’insupporte avec sa paralysie faciale.

Nikeleos
Pixel de bonne taille


Joue à StarCraft 2 : Legacy of the Void, Megaman 2

Inscrit : Apr 21, 2006
Messages : 436

Hors ligne
Posté le: 2017-10-08 14:37
Citation :
Pareil, pour moi Gosling est un repoussoir hyper puissant. Je peux pas le voir, c'est physique, il m’insupporte avec sa paralysie faciale.

Ah non mais vous plaisantez les mecs ???
Ce mec dans Drive c'est le charisme incarné.

Quand je pense qu'il avait été cité pour interpréter Anakin Skywalker adulte et qu'on a eu l'huitre Hayden Christensen .

Quel seigneur Vador il aurait fait...


Index du Forum » » Hors-sujet » » Vos critiques ciné : fantastique - horreur - SF

4344 messages • page
1 ... 213214215216217218




Version de base : phpBB (© 2001 The phpBB Group)
Modifié pour www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)