les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Hors-sujet » » BD, comics et mangas passés au bulle doseur!
1025 messages • page
1234 ... 52
Auteur BD, comics et mangas passés au bulle doseur!
Rudolf-der-Erste
Pixel banni


Inscrit : Mar 05, 2006
Messages : 5186

Hors ligne
Posté le: 2006-03-28 11:27
Pendant longtemps j'ai hésité à faire un topic sur la BD car je ne savais pas comment m'y prendre. Après avoir longuement réfléchi, j'ai décidé de faire un topic qui servirait à partager nos découvertes en BD.

Tout d'abord je vais vous dire ce que j'entends par BD. Déjà on ne parlera pas de manga car ce sujet a déjà été abordé dans plusieurs topics. Ce genre est tellement riche et varié qu'il mérité à lui seul un topic. Nous ne parlerons pas non plus des comics car là aussi il y a énormément de choses, que ce soit les comic-strips ou les comic-books. Par contre, quand je parle de BD, ça ne se limite pas à la Belgique ou à la France. Ca concerne bien évidemment tout le Bénélux, y compris les Pays-Bas où on trouve des auteurs comme Swarte, mais pas seulement. Il faut aussi parler de l'Italie car c'est un pôle important de la BD. On y trouve des auteurs comme Toppi, qui n'est pas tout jeune, mais il y en a beaucoup d'autres. Il faut aussi parler de l'Argentine car là aussi il y a de chouettes trucs. Par exemple, Hugo Pratt a fait une partie de sa carrière en Argentine avec d'autres Italiens qui ont constitué à l'époque le "Groupe de Venise". Là j'ai cité les pays les plus connus, mais il y en a d'autres également. Bref, il y a tellement de choses en BD qu'on risque d'en oublier, donc on évite de parler des comics et des mangas sur ce topic, ou sinon on ne s'y retrouvera plus. Par contre, rien ne vous empêche d'ouvrir un topic sur les comics ou sur les mangas car je serais heureux que vous me fassiez part de vos découvertes, surtout que je connais très mal ces genres-là. Si vous connaissez bien la BD italienne et les auteurs d'Argentine, n'hésitez pas à en parler car je ne connais pas encore très bien ce qui se fait dans ces pays.

Attention, quand vous citez des BD, essayez de les décrire en quelques lignes, sans pour autant faire de longs paragraphes. Je ne voudrais pas que ce topic se transforme en catalogue car il n'y aurait pas beaucoup d'intérêts. Si ce sont des BD très connues comme Tintin, Spirou ou Gaston Lagaffe, vous n'êtes pas forcément obligés de les décrire, mais faites-le au maximum. Si vous avez énormément de BD qui vous viennent en tête, surtout ne les citez pas toutes en un seul post, de peur que le lecteur ne se décourage. Il faut laisser les lecteurs digérer ce qu'ils viennent de lire et vous poser des questions s'ils veulent en savoir plus. Après vous pouvez continuer à en citer, mais pas tout à la fois. Il faut absolument éviter les listes interminables. Ce topic servira également à parler des dernières parutions. Ainsi, si vous n'osez pas ouvrir un topic rien que sur une BD, vous pouvez en parler ici. Si vous désirez en savoir plus sur une BD qui attire votre attention, vous pouvez nous poser la question. On essaiera d'y répondre en quelques lignes.

Je ne sais pas ce que vous pensez de mon idée, mais on peut toujours essayer car il n'y a pas beaucoup de topics qui parlent exclusivement de BD. Si vous trouvez que ce topic est mal formulé, dites-le moi. Ce topic s'adresse également aux curieux qui ne connaissent pas très bien la BD. Vous avez même le droit de dire que vous n'aimez pas les gros nez. Par contre ne parlez pas des clichés de la BD car il y en a beaucoup également, et ce n'est pas le but de ce topic. Encore pardon si je me suis un peu trop lâché sur le topic portant sur les clichés de l'animation japonaise.

Voilà. Maintenant à vous de jouer. A vos marques! Prês! Partez!

petitevieille
Grossier personnage

37
0008865

Joue à Crazy Taxi, Sega Rally

Inscrit : Mar 08, 2002
Messages : 8682
De : mon rectum de vache

Hors ligne
Posté le: 2006-03-28 11:31
Ben sans vouloir torpiller ton topic, je trouve qu'il est injustifié de séparer "BD" et "mangas".

Il y a le format "bande dessinée", dans lequel sont créatifs des auteurs de toutes origines, de tous styles.

Il y a des BD japonaises qui peuvent être plus proches de BD européennes que ce qu'on croit généralement des "mangas", et inversement.

Donc je suppose que ce topic est consacré à la BD occidentale.

Si j'ai le temps je viendrai causer de Philémon.

  Voir le site web de petitevieille   Etat ICQ    
Rudolf-der-Erste
Pixel banni


Inscrit : Mar 05, 2006
Messages : 5186

Hors ligne
Posté le: 2006-03-28 11:41
Citation :
Ben sans vouloir torpiller ton topic, je trouve qu'il est injustifié de séparer "BD" et "mangas".


Si je sépare BD et manga, c'est avant tout pour une question de clarté. Si on parle de tout, on ne s'y retrouvera jamais. Mais tu as tout à fait raison quand tu dis qu'il ne faut pas nécessairement séparer BD et manga car il y a parfois des croisements et des influences, ce qui est une bonne chose. Si je les sépare dans ce topic, c'est parce qu'il y a énormément de choses dans la BD et dans le manga. Comme je l'ai déjà dit, rien ne vous empêche d'ouvrir un topic sur les comics ou de réutiliser un topic sur les mangas. Bref je préfère cibler ce topic sur la BD pour éviter toute confusion.

Citation :
Si j'ai le temps je viendrai causer de Philémon.


Bien sûr, n'hésite pas. Tu peux même parler de l'oeuvre de Fred en général.

Erhynn Megid
Seigneur d'Yseïr


44
0004551

Joue à Freelancer

Inscrit : Nov 22, 2003
Messages : 12965
De : Orléans

Hors ligne
Posté le: 2006-03-28 13:30
Le Dernier Loup d'Oz, une merveille, un joyau, plombée par l'éditeur (refus de financer le tome 1, celui ci étant le Prologue).

Percevan, dont la première saison s'est achevée après plusieurs années d'attente.

Aquablue, que j'adore mais qui perd de plus en plus son charme et ses intentions.
_________________

Carmilla : The 3DS is a powerful device...
Gabriel : Can it really bring the 2D Metroid back ?


Rudolf-der-Erste
Pixel banni


Inscrit : Mar 05, 2006
Messages : 5186

Hors ligne
Posté le: 2006-03-28 14:28
A mon tour de me lancer. J'ai tellement de BD en tête, mais je vais d'abord parler un peu de science-fiction.

Tout d'abord, Valérian de Christin et Mezières, absolument incontournable. C'est la meilleure série de science-fiction que je connaisse. Valérian est un agent spatio-temporel. Après un voyage dans le moyen-âge, elle rencontre Laureline et vont former ensemble un des couples les plus célèbres dans la BD. Ils reçoivent leurs ordres de Galaxity, une ville du futur. En 1986 (tiens, l'année de ma naissance ) a eu lieu une immense catastrophe qui a presque détruit la Terre. Le premier album se passe à New York alors complètement innondé. Très vite ils vont voyager dans l'univers et visiter différentes planètes. Ils vont combattre différents tyrans peuplant la galaxie et vont défendre des races opprimés par ces tyrans et même par Galaxity. Plus tard un album se passe à un endroit appelé Point Central qui est une sorte d'ONU intergalactique. Cet endroit sera récurrent dans la série. Parfois l'action se passera sur Terre, avant la catastrophe, où ils ont pour contact un certain Monsieur Albert, un vieil homme vivant à Paris et doté d'un certain sens de l'humour qui le rend très attachant. Plus tard ils seront amenés à trouver l'origine de la catastrophe et seront confrontés à un dilemne: si la catastrophe n'a pas lieu, Galaxity n'existera pas. Et c'est ce qui va se passer. Ils vont devenir des SDF de l'espace et devront joindre les deux bouts tout en continuant à vivre des aventures. A plusieurs reprises Valérian sera relégué au second plan pour faire place à Laureline qui a un certain caractère. Cette BD est plutôt féministe par moments. La série alterne beaucoup avec le baroque, l'humour et les rebondissements. Bref, incontournable.

Après, je peux citer rapidement Le Vagabond des Limbes de Godard et Ribera. Le héros, Axle Munshine, exerçait le rôle de Grand Conciliateur. Mais il a commis un acte grave: il a rêvé, ce qui est interdit. Dans son rêve il a vu une femme, Chimeer, mais il est persuadé qu'elle est réelle. Il se retrouve donc proscrit et part à la recherche de cette femme, prêt à trouver le pays des rêves qui existe selon lui. C'est une très bonne série, du moins la première moitié. Je ne sais pas quand ça se dégrade, mais il suffit d'observer le dessin pour se rendre compte à quel moment. Bref, je ne vous recommande pas de lire les derniers, mais plutôt disons la première moitié.

Ensuite, je peux citer L'Incal de Jodorowski et Moebius. Je pense que vous en avez déjà entendu parler. Il met en scène un détective minable de classe A (sic) qui, après sa rencontre avec diverses personnes, verra sa vie complètement bouleversée. Il partira avec eux à la recherche du mystérieux Incal. Je n'en dis pas plus car il faut que vous découvriez le reste par vous-même. C'est fantastique et la fin, vraiment bizarre, fait beaucoup penser à la fin de 2001, l'Odyssée de l'Espace. Par contre, n'achetez surtout pas la dernière édition car le dessin est devenu hideux. Moebius a retouché ses planches en utilisant l'ordinateur, mais il a complètement massacré son travail. A mes yeux c'est le seul dessinateur qui imite ses disciples, en moins bien, ce qui est un comble. Bref si le dessin vous semble laid, c'est parce que vous avez l'édition récente, donc il vaut mieux ne pas l'acheter.

Enfin, je peux citer Aldébaran de Léo qui est une très belle série en cinq albums. Une colonie de Terriens s'est établie sur une planète, Aldébaran, mais a perdu tout contact avec la Terre, donc ils doivent se débrouiller. Un régime dictatorial s'est alors établi. La planète est essentiellement constituée d'océans, donc les continents sont très peu nombreux, encore moins que sur la Terre. Les héros seront confrontés à une créature mystérieuse, la Mantrisse, qui vit dans les océans et qui cause parfois des catastrophes, mais on ne sait pas pourquoi. Elle change de forme suivant différentes périodes et semble douée d'une intelligence développée, sûrement plus que les humains. Voilà en gros ce que ça raconte. Vous pouvez également lire sa suite, Betelgeuse, qui est très bien aussi. Elle vient juste de se terminer, et une suite est annoncée: Antarès.

Voilà, je pense avoir donné le ton. Je n'ai cité que quelques BD de science-fiction, mais j'ai encore énormément de BD à citer. C'est pourquoi j'arrête pour le moment car ça commence à être long et je préfère vous laisser la parôle. Maintenant, à vous de jouer.

twipol
Pixel monstrueux

67
0001886

Joue à Ubuntu Studio

Inscrit : Mar 15, 2003
Messages : 2701
De : Lyon

Hors ligne
Posté le: 2006-03-28 16:47
Ah, je savais bien qu'on avait déjà fait un topic là-dessus, mais c'est vrai que son titre n'est pas très explicite et il n'était pas facile à retrouver.
http://www.grospixels.com/phpBB/viewtopic.php?topic=4713&forum=8
_________________

"Et quand ils devenaient mécontents […] cela ne menait à rien, car sans idées générales, ils ne se focalisaient que sur des contrariétés insignifiantes. Les plus grands maux échappaient invariablement à leur attention." G. Orwell


Rudolf-der-Erste
Pixel banni


Inscrit : Mar 05, 2006
Messages : 5186

Hors ligne
Posté le: 2006-03-28 19:29
Oui, en effet, le titre n'est pas du tout explicite. Ce que je reproche à l'autre topic, c'est qu'il fait un peu catalogue, tandis que le but de mon topic est de donner envie de lire les BD qu'on cite en les décrivant un minimum. De plus si on réutilise l'autre topic, j'ai peur que le titre ne soit pas engageant car le lecteur ne s'attend pas à ce que ça parle de BD. Si quelqu'un a envie de remonter un topic portant sur la BD, il ne pensera pas à celui-là mais plutôt à un topic qui comporte le nom BD dans le titre.
Alors, que fait-on? Voulez-vous continuer à jouer le jeu sur ce topic ou voulez-vous réutiliser l'autre topic qui a surtout pour but de citer des BD sans nécessairement les décrire? Ce serait un peu dommage de se contenter de faire des listes. Qu'en pensez-vous?

Simbabbad
Pixel visible depuis la Lune

96
0000456

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 9415
De : Paris

Hors ligne
Posté le: 2006-03-28 20:47
De la même façon que je n'aime pas tellement les comiques à part Devos, je n'aime pas tellement les BD à part Fred en général et Philémon en particulier.

Pour donner envie de le lire, c'est facile, je me fais de la pub :

http://www.batbad.com/



Sinon, P'tiluc c'est très bien aussi, quand même, sa série des rats (l'originale, hein, celle de vraiment faite par lui) est un très bon compromis entre le délire totale, la déconne hilarante, et la métaphysique.

A noter que "Jefferson ou le Mal de Vivre" est un chef-d'oeuvre, d'ailleurs, à ne pas lire si on est déprimé (ou si, justement). La fin est grandiose.

Sinon, j'aime Batman de temps en temps, avec Miller, bien sûr (Dark Knight Returns, mais tout le monde l'a lu), et surtout les "Fous d'Arkham", ou Grant Morrison a réussi à rester assez sobre et à servir un magnifique prétexte au talent visuel hallucinant de Dave McKean.

De Miller et bien graphiquement, Sin City, bien sûr ("A Dame to Kill For" en particulier), mais je trouve que Sin City donne encore mieux au cinéma, donc autant le voir là-bas.

  Voir le site web de Simbabbad
Rudolf-der-Erste
Pixel banni


Inscrit : Mar 05, 2006
Messages : 5186

Hors ligne
Posté le: 2006-03-28 22:22
Simbabbad, si tu aimes, j'espère que tu connais L'histoire du Compteur électrique et surtout Le Corbac aux Baskets. Sinon, je connais très mal Miller. Il a mis en scène Daredevil au début des années 80, et c'était vraiment excellent. On était plus proche du polar que d'une histoire de superhéros. Je recommande notamment l'histoire mettant en scène Le Caïd qui est assez tragique. C'est superbement mis en scène.

Je vais continuer sur ma lancée en parlant de Tilleux. Tilleux était un auteur qui aimait beaucoup les polars et aussi les voitures, un peu trop d'ailleurs puisqu'il est mort d'un accident. Il est l'auteur de Felix, un journaliste qui mène des enquêtes aux côtés de deux compagnons: Allume-gaz, un homme un peu fantaisiste, et l'inspecteur Cabarez qui est un peu gaffeur. C'est une excellente série qui mêle enquête et humour. Elle est en train d'être rééditée chez Nifle dans le sens inverse de la publication: on commence par la fin. Plus tard il crée la série Gil Jourdan qui est une sorte de suite. Pensez-donc, Gil Jourdan est le clône de Felix sans lunette et ses deux compagnons, Libellule et l'inspecteur Croûton, rappellent respectivement Allume-Gaz et Cabarez. La même recette est appliquée, en mieux je trouve. On les trouve facilement en intégrales. Il a également scénarisé la série Tif et Tondu dessinée par Will. C'est avec Tilleux que cette série connaîtra son âpogée. Enfin, je vais citer Jess Long. Cette fois, c'est un polar sérieux qui se passe aux Etats-Unis. Jess Long exerce ses activités au FBI. C'est également une excellente série, plus sérieuse cette fois.
Tilleux est un auteur que j'aime beaucoup. C'était un excellent scénariste.

Je vais maintenant parler de Macherot. Il a créé la série Chlorophylle. Chlorophylle est un rongeur, un lérot plus exactement, accompagné de son ami Minimum, un mulot. Les premiers albums se passent à la campagne qui est subit l'invasion de rats menés par leur chef Anthracite, un rat particulièrement machiavélique. Ensuite, lors d'un voyage qui tourne mal, les deux héros se retrouvent dans une île: Coquefredouille. C'est une île où les animaux se sont développés de la même façon que l'homme. Il y a des villes, des routes et un roi. Au début ils seront confrontés à l'arrivée de deux carnivores: une fouine et un furet. Devinez qui est leur chef: Anthracite. Comme les héros, il est naufragé sur cette île et en quelques mois il est devenu l'un des sujets les plus riches du royaume.
Et c'est là qu'on se rend compte que la série est faussement naïve. En effet, plusieurs animaux vont être dévorés par ces carnivores. On les voit souvent en train de digérer leur repas, en disant que ça manquait de sel. Plus tard ils seront confrontés à un complot qui vise le roi. Dans un autre album, Anthracite va s'emparer d'une bombe au bithure de zythron (sic) qui est l'équivalent d'une bombe nucléaire à l'échelle de Coquefredouille. En menaçant d'utiliser la bombe, il force le roi à abdiquer et prend sa place. Il devient un dictateur, le roi est emprisonné et Chlorophylle et ses acolytes entrent dans la clandestinité. Dans un autre album, Coquefredouille est en guerre contre un royaume voisin. Pourquoi? Parce que lors de sa visite à Coquefredouille, le roi du royaume voisin a reçu une tarte à la figure. Cet acte est dû à deux industriels peu scrupuleux, appartenant chacun à l'une des deux îles. Ils désirent s'enrichir grâce à la guerre car c'est eux qui fabriquent les machines. Tout le monde s'écrie: "Va-t-on se battre à cause d'une tarte?". Plus tard, les deux héros quitteront Coquefredouille et retourneront à la campagne.

Il avait commencé une autre série, Chaminou, mais il n'a pu faire que la première histoire. Ca se passe dans une île où les animaux ont prospéré. Le roi, un lion, a interdit ses sujets de manger son prochain. Ca marche pour les végétariens, mais beaucoup moins pour les carnivores qui se retrouvent en prison s'ils mangent de la viande. Bien sûr quelqu'un n'est pas d'accord et cherche à manger en secret. C'est un loup qui est le clône d'Anthracite. Le héros, Chaminou, est un agent secret qui doit enquêter sur cette histoire. Dans cette série, le ton est plus méchant que dans Chlorophylle. Le loup a fait évader un léopard (alias le Khrompire) afin de l'aider à capturer des gens pour les manger. Mais comme il commence à être trop connu, le léopard subira une séance de chirurgie esthétique qui lui donne l'apparition d'un palmipède!
Il a également créé une autre série, Sybilline, une souris. Celle-ci se passe exclusivement à la campagne. Ce n'est pas celle que je recommande le plus, mais elle est très sympathique. Par contre ils sont durs à trouver contrairement à Chlorophylle et Chaminou.
Bref c'est un auteur qui me tient particulièrement à coeur.

C'est tout pour le moment. J'en ai encore beaucoup d'autres à citer. A vous maintenant.



Simbabbad
Pixel visible depuis la Lune

96
0000456

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 9415
De : Paris

Hors ligne
Posté le: 2006-03-28 22:44
Citation :

Le 2006-03-28 22:22, Rudolf-der-Erste a écrit:
Simbabbad, si tu aimes, j'espère que tu connais L'histoire du Compteur électrique et surtout Le Corbac aux Baskets.

Je n'aime pas tellement le "Corbac au Basket" et encore moins le "Compteur Electrique" (bien sûr que je connais, eh, on ne la fait pas à moi, c'est de Fred), ça fait vraiment trop premier degré dans ses critiques sociales convenues. Le "Compteur Electrique" est une charge naïve contre la télévision, c'est assez prévisible et pas très original (un peu vieillot je trouve, pour tout dire), le "Corbac au Basket" est plus amusant et émouvant parce que partiellement autobiographique (Fred a eu des problèmes psychologiques et a fait un séjour en hôpital), mais là aussi c'est assez grossier et pas très bien mené (les critiques sur les riches, le chômage, etc.) Je serais encore plus dur si je parlais de celui avec le violoniste.

Si on veut voir du Grand Fred, je recommande plutôt "Magic Palace Hôtel", qui est un sacré mauvais trip, particulièrement abstrait et inquiétant.

Citation :

Le 2006-03-28 22:22, Rudolf-der-Erste a écrit:
Sinon, je connais très mal Miller. Il a mis en scène Daredevil au début des années 80, et c'était vraiment excellent. On était plus proche du polar que d'une histoire de superhéros. Je recommande notamment l'histoire mettant en scène Le Caïd qui est assez tragique. C'est superbement mis en scène.

Miller a toujours utilisé les super héros pour raconter autre chose. Il a ressucité beaucoup de héros comme ça, y compris celui dont les griffes sont en Adamentium.

  Voir le site web de Simbabbad
Rudolf-der-Erste
Pixel banni


Inscrit : Mar 05, 2006
Messages : 5186

Hors ligne
Posté le: 2006-03-28 23:47
Citation :
Je n'aime pas tellement le "Corbac au Basket" et encore moins le "Compteur Electrique" (bien sûr que je connais, eh, on ne la fait pas à moi, c'est de Fred), ça fait vraiment trop premier degré dans ses critiques sociales convenues. Le "Compteur Electrique" est une charge naïve contre la télévision, c'est assez prévisible et pas très original (un peu vieillot je trouve, pour tout dire), le "Corbac au Basket" est plus amusant et émouvant parce que partiellement autobiographique (Fred a eu des problèmes psychologiques et a fait un séjour en hôpital), mais là aussi c'est assez grossier et pas très bien mené (les critiques sur les riches, le chômage, etc.) Je serais encore plus dur si je parlais de celui avec le violoniste.


Ah bon? Alors là je suis surpris. Je trouve que le Corbac aux Baskets est la meilleure chose qu'ait pu faire Fred, du moins de ce que j'ai lu. Tu parles de chômage et autres. Soit. Mais tu dis toi-même qu'il a fait un séjour dans un hôpital, donc tu ne vas quand même pas prendre un fou au sérieux. Sérieusement, je me fiche complètement de ce qu'il pense, et je ne regarde que le côté artistique de son album. Moi je trouve que c'est un véritable chef-d'oeuvre de l'absurde. Au début il se transforme en corbeau et tout le monde le rejette. A la fin, on pense que le problème est résolu, mais il n'en est rien (je n'en dis pas plus pour ne pas gâcher l'effet de surpris). Résultat: il restera inadapté à la société. Après, on peut ne pas être d'accord avec lui, mais il est inutile de tout prendre au premier degré, c'est avant tout de l'absurde et je le considère tel quel.
Pour le Compteur Electrique, je ne comprends pas non plus. Déjà je trouve que la télé n'a rien de glorieux. La chaîne de télévision a de moins en moins de télespectateurs et se demande pourquoi. Est-ce à cause de la radio, de la lecture? Même pas, eux aussi souffrent. Quelle est la véritable raison? La voici: les gens écoutent les récits de la Lune. Je trouve que c'est génial comme idée. Ces histoires sont relatées par un conteur qui a eu un accident pour cause d'électrocution, d'où le jeu de mot avec compteur électrique. C'est une histoire qui invite au rêve, qui renvoie à l'enfance. A la fin le directeur de la chaïne interrompt le récit, et la lune, vexée, décide de ne plus rien raconter, sauf au conteur qui devra garder ces récits pour lui-seul. Ainsi, la télé a brisé le rêve. On peut trouver ce message naïf, certes, mais je ne trouve pas ça vieillot car la situation s'est empirée. Pour moi, la télé n'a presque rien de glorieux (et dire que c'est considéré comme un art), et ça ne s'arrange pas avec le temps, donc je trouve le message plus que jamais d'actualité. Personnellement, je ne regarde la télé que pour les films, pour certaines séries et pour voir des images de l'actualité. Sinon, elle reste éteinte au maximum. Ca ce n'est qu'une interprétation, mais la télé reste secondaire dans le récit. Après, moi aussi je trouve que c'est naïf de la part de Fred, mais il n'y a pas de mal à ça. Le véritable thème de l'album est bel et bien le rêve, les récits au clair de lune. Je trouve ça vraiment poétique et ça me touche beaucoup. Là aussi je ne m'intéresse pas trop à ce qu'il pense. Je m'intéresse avant tout au côté artistique de son oeuvre.
Après, tout ça reste subjectif, donc je comprends tout à fait qu'on n'aime pas. Je ne connais pas Magic Palace Hôtel, mais si ça se trouve, je n'aimerais pas. Sinon, j'aime bien Timoleon, mais te connaissant tu vas encore me dire que tu n'aimes pas.

Pour Miller, je suis d'accord avec ce que tu dis. En effet, il représente les héros sous un jour différent. Mais je ne connais pas le reste de son oeuvre. Sinon, j'ai bien aimé le Hulk de Corben. J'ai trouvé ça fantastique. C'est noir mais il n'y a pas de violence comme on en voit tant dans ce genre de comics. Hulk est présenté sous un aspect plus humain. On sent qu'il souffre vraiment de sa condition, il n'a plus rien de ridicule. Je trouve que le film d'Ang Lee s'inspire beaucoup du Hulk de Corben.

Simbabbad
Pixel visible depuis la Lune

96
0000456

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 9415
De : Paris

Hors ligne
Posté le: 2006-03-29 00:48
Citation :

Le 2006-03-28 23:47, Rudolf-der-Erste a écrit:
Pour moi, la télé n'a presque rien de glorieux (et dire que c'est considéré comme un art), et ça ne s'arrange pas avec le temps, donc je trouve le message plus que jamais d'actualité. Personnellement, je ne regarde la télé que pour les films, pour certaines séries et pour voir des images de l'actualité. Sinon, elle reste éteinte au maximum. Ca ce n'est qu'une interprétation, mais la télé reste secondaire dans le récit. Après, moi aussi je trouve que c'est naïf de la part de Fred, mais il n'y a pas de mal à ça. Le véritable thème de l'album est bel et bien le rêve, les récits au clair de lune. Je trouve ça vraiment poétique et ça me touche beaucoup. Là aussi je ne m'intéresse pas trop à ce qu'il pense. Je m'intéresse avant tout au côté artistique de son oeuvre.

Le problème, c'est que tout l'album est centré sur un message très rabaché et consensuel, et que je ne lis pas un auteur pour me dire ce que je dois penser de la TV... ça m'a paru ordinaire et très vide en dehors de ça, et on ne peut pas en faire abstraction puisque c'est le noyau de l'histoire, donc ça n'est pas très bon - surtout quand on connait l'auteur, qui a fait des satires beaucoup plus fines, courtes et légères.

De plus, le discours sur la TV, franchement... la vieille TV, il y avait "Chapeau Melon et Bottes de Cuir", "Le Prisonnier", "Mission : Impossible", "Columbo", rediffusés en boucle, et c'était à peu près tout ce qu'il y avait de bien. Sinon c'était les De Funès et Zitrone. Merci bien.

Maintenant, il y a une offre incroyable de séries de styles très différents et de qualité assez incroyable, sans parler des documentaires, ni de la vitesse et de la fréquence avec laquelle on passe des films sortis il y a peu au cinéma.

Alors, le discours sur la TV... il suffit de lire le programme, éviter les conneries, et là on constate que la qualité a grimpé de façon exponentielle.

  Voir le site web de Simbabbad
Thezis
Camarade grospixelien


Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8920
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2006-03-29 09:19
Topic intéressant bien sûr même si la limitation au seul genre franco-belge ne me semble pas justifié.

J'ajouterais qu'il faudrait aussi illustrer d'une petite image chaque série, ce serait plus dans l'esprit finalement.

  Voir le site web de Thezis
Pierre
Pixel monstrueux


Inscrit : Apr 01, 2002
Messages : 2832
De : Paris

Hors ligne
Posté le: 2006-03-29 10:56
Pour ceux qui veulent parler comics, y a ce topic best-of, ce topic surtout orienté Marvel et ce topic sur Watchmen (un des chefs-d'oeuvre absolus du comic-book et de la BD en général), qui spoile à mort mais qui va loin.

  Voir le site web de Pierre
Rudolf-der-Erste
Pixel banni


Inscrit : Mar 05, 2006
Messages : 5186

Hors ligne
Posté le: 2006-03-29 11:09
Citation :
Topic intéressant bien sûr même si la limitation au seul genre franco-belge ne me semble pas justifié.

J'ajouterais qu'il faudrait aussi illustrer d'une petite image chaque série, ce serait plus dans l'esprit finalement.


Bon, d'accord. Je ne voulais pas qu'on parle de comics et de mangas car j'avais peur que ce topic ne devienne confus, mais je suis ouvert à toute suggestion. J'aimerais bien modifier le titre afin de signaler que les comics et les mangas sont acceptés, mais je ne sais pas comment faire.
Je le répète: il faut essayer de décrire un minimum ce que vous citez. Ainsi, comment feriez-vous pour convaincre quelqu'un comme moi de lire tel manga? En effet, citer le titre ne suffit pas car souvent les titres ne sont pas très engageants et ne réflètent pas l'esprit de l'oeuvre. Ceci est également valable pour les comics et les mangas.
Pour les images, c'est une très bonne idée. Ce n'est pas forcément obligatoire, mais c'est recommandé car ça illustre parfaitement les descriptions.
Par contre, j'ai un problème. Je sais comment trouver les images, mais je ne sais pas comment les amener jusqu'ici. Je sais, je suis nul.

Edit: bon, je vais essayer.

Valérian:




Le Vagabond des limbes:




Chlorophylle: Zizanion le terrible (extrait du journal tintin):





Chaminou:




Gil Jourdan:






Rudolf-der-Erste
Pixel banni


Inscrit : Mar 05, 2006
Messages : 5186

Hors ligne
Posté le: 2006-03-29 23:35
En lisant vos suggestions, j'ai décidé d'ouvrir ce topic aux comics et aux mangas. Comme ça personne ne se sentira exclu et tout le monde pourra y participer. En effet, je n'ai pas envie d'être le seul à poster, sinon ce n'est pas intéressant. J'espère que ce topic sera vivant. Si on alterne entre BD, comics et mangas, ça peut devenir passionnant.
Je rappelle les règles du jeu. Le but est de donner envie de lire les oeuvres que vous citez. Ainsi, il faut éviter les listes interminables. Ne cherchez absolument pas à tout citer en un seul post, il faut que ça reste humain. Contentez-vous de citer quelques oeuvres et décrivez-les en quelques lignes. Ce n'est pas grave si ça vous prend des jours ou des mois, bien au contraire. Bref, prenez votre temps et laissez le lecteur digérer ce qui est écrit.
Comme l'a suggéré Thezis, il est recommandé de mettre quelques images pour renforcer vos descriptions. Parfois ces images peuvent déclencher un déclic.

WRC_Xelloss
Pixel digne de ce nom


78
0001400

Inscrit : Dec 16, 2005
Messages : 171
De : Beuvrages (à côté de Valenciennes)

Hors ligne
Posté le: 2006-04-02 14:47
Je ne peux que rejoindre Rudolf-Der-Erste sur Valérian. C'est vraiment une série à connaitre.

Je vais de suite éviter de parler des classiques pour me concentrer sur deux séries récentes que j'ai adorées.

D'abord "Blacksad" de Diaz Canales (scénario) et Garnido (dessins) qui nous viennent d'Espagne!

En fait c'est un classique polar stylé privé des années 50 aux Etats-Unis. La particularité c'est que chaque personnage est un animal, qui en général dépeint bien le caractère. Le héros est John Blacksad, un chat détective privé qui vit à New York (du moins je le pense). La saga nous raconte ses péripéties et ses pensées. Pour l'instant 3 albums sont parus.
Le premier "quelque part entre les ombres" nous conte l'enquête de Blacksad pour savoir qui a tué une célèbre actrice qu'il avait connu auparavant. Une histoire classique mais superbement mise en scène.
Le deuxième "Arctic-Nation" cause des crimes racistes avec l'arctic-nation, groupe qui ressemble à s'y méprendre au Ku-Klux-Klan.
Enfin, le dernier "Ame rouge" parle plutôt du Mccarthysme et de la guerre froide.
Ces albums sont superbes graphiquement parlants! De vraies oeuvres d'art qui rendent la mise en scène nerveuse, chaleureuse. Tout celà est très agréable à lire, avec pas mal de petits gags et mimiques dans les décors. Et heureusement, car l'histoire est assez dure. "Arctic-Nation", par exemple, raconte une histoire assez glauque. Quant au 3ème album, on y voit Blacksad pas totalement pur et faire des choix difficiles. Je vous le recommande vivement!










Ensuite, j'ai envie de parler de la saga "Donjon" initiée par Sfar et Trondheim. J'en parlerai moins car je commence à peine. Il s'agit d'une saga immense dans laquelle plusieurs dessinateurs sont invités. En gros, cela raconte l'histoire d'un donjon, dans lequel un gardien prend soin de placer toutes sortes de monstres et de trésors pour que des héros viennent se faire massacrer.
Ce qui est génial dans cette série, outre l'aspect comique franchement décalé, c'est qu'elle est répartie sur plusieurs époques qui sont autant de séries d'albums. Ainsi "Donjon Potron-minet" raconte le début du donjon, "Donjon Zénith" raconte son apogée et enfin "Donjon crépuscule" raconte les dernieres heures du donjon, avec quelques surprises de taille. Ajoutez à cela "Donjon Parade" qui se place au coeur de Zénith (ça va vous suivez?) et qui est purement et simplement une série humoristiques, et "Donjon Monsters" qui raconte l'arrivée au donjon d'un des personnages et vous obtenez tout un univers très riche. A découvrir, mais avec patience!!

[ Ce Message a été édité par: WRC_Xelloss le 2006-04-02 14:47 ]

IsKor
Camarade grospixelien


Joue à Deus Ex Mankind Divided / World of Warships

Inscrit : Mar 28, 2002
Messages : 12955
De : Vallauris, 06.

Hors ligne
Posté le: 2006-04-02 17:47
OUi, idem pour moi, la série Blacksad s'annone comme étant la prochaine référence, tant le dessin est monstrueux, le dynamisme de chaque case est hallucinant... Ces petits espagnols tuent!

Et si le topic est ouvert aux Comics (dont je suis très friand), je vais vous faire part d'un Comic "stand-alone" que j'ai vu par hasard dans un magasin "Album": Superman Red Son, scénar de Mark Millar, dessins de Dave Johnson et Killian Plunkett, encrage de Andrew Robinson et Walden Wong, Couleurs de Paul Mounts (oui, ça fait du monde). Ce bouquin atypique nous met en scène une réalité alternative ou l'astronef du petit Kal-El (Superman, pour ceux qui ne savent pas) ne serait pas tombé au Kansas, mais en pleine Russie soviétique.

*********
SPOILERS
*********

Lois Lane est mariée à Lex Luthor, qui est un brillant inventeur, et l'action prend place dans les années 50, en pleine guerre froide, avec Eisenhower et Staline... Batman est un terroriste anti soviétique, Green Lantern est en fait une faction anti SUperman inventée par Luthor.
Superman ne veut que le bien, mais il devient le dirigeant de la Russie et en fait une véritable dictature, la Terre toute entière devenant dirigée d'une main de fer par Superman.

*********
/SPOILERS
*********

Le bouquin est diablement intéressant, et la mise en scène est remarquable. Tout fan de Comics (et même non fan)DOIT ABSOLUMENT lire ce bouquin, il est grandiose.
Quelques images:

La couv:


Voici l'emblême de Superman -Red Son (excellent):





Yoshiki
Gros pixel

112
0000228

Joue à Unchardted Drake's Fortune, Uncharted 2 Among Thieves

Inscrit : Sep 10, 2005
Messages : 1816
De : Ile-de-France

Hors ligne
Posté le: 2006-04-02 21:04
Oui RED SON est un chef d'oeuvre et tout ceux pour qui Superman est un super héros has been et ringard, ils devraient en prendre plein la gueule avec ce stand alone.

Toujours dans la même veine, je ne peux que vous conceiller un autre stand alone sur Superman, il s'appelle Identité Secrète, avec Kurt Busiek au scénario (l'album MARVELS, c'est lui avec Alex Ross), et Stuart Immonen au dessin(qui possède un style sur cette série, un coup de crayon étonnant, qui change beaucoup du style comics habituel). C'est une mini-série en 4 partie qui narre l'histoire d'un jeune garçon tout ce qu'il y a de plus normal qui vit dans une dimension où Superman est un héros de comics. Le truc c'est qu'il s'appelle Clark Kent et qu'il vit dans une petite ville du Kansas. Et donc les plaisanteries de ses camarades par rapport à son alter ego papier fusent et parfois lui mènent la vie dure. C'est effectivement dur de porter le même nom qu'un mythe des comics surtout quand on est un frêle et timide jeune ado qui ressemble à 2 gouttes d'eau au Clark Kent papier. Sauf qu'un jour, il va se réveiller avec les vrais pouvoirs de Superman! Et c'est ainsi qu'il va découvrir les joies et les déboires de la responsabilité d'un tel pouvoir! je conseille plus particulièrement ce comics aux néophytes, l'histoire est très simple et ne nécessite pas de background sur l'univers des comics pour l'apprécier, et surtout il propose une vision du super-héros d'un autre oeil, celui d'une personne qui aurait réellement des pouvoirs dans un monde qui est aussi réel que le notre, il n'y a pas de super vilains, pas de monstres, pas de mutants. C'est comme si vous vous réveillez un beau jour avec un tel pouvoir! Qu'est-ce que vous en ferez???

C'est à cette question que tentera de répondre cette série.
Bon il n'y a que les 2 premières parties qui ont été édités en france, on ne sait pas quand sortira le reste, suite à la fin des droits de licence par semic et donc c'est Panini qui devrait publier la suite, mais le débute ayant déjà été publié par Semic France, il y a un petit problème. Mais si vous pouvez le lire en VO, allez y, foncez!


  Voir le site web de Yoshiki
Rudolf-der-Erste
Pixel banni


Inscrit : Mar 05, 2006
Messages : 5186

Hors ligne
Posté le: 2006-04-03 02:27
Ah, je suis content que d'autres répondent. Je commençais à me sentir un peu seul.

Citation :
Tout fan de Comics DOIT ABSOLUMENT lire ce bouquin, il est grandiose.


Ah bon, ça veut dire que les autres ne peuvent pas le lire?
Sérieusement, c'est intéressant ce que vous dites sur Superman. Personnellement, je l'ai toujours trouvé grotesque. Je suis plus fasciné par Batman. Mais d'après vos descriptions, ça fait envie. Je devrais essayer de regarder.

J'en viens maintenant au post de WRC-Xellos. Mais qu'est-ce que c'est que ce pseudo? Tu ne pouvais pas faire plus compliqué?
Je n'ai pas lu Blacksad faute de temps, mais je confirme que les dessins sont sublimes. Dès que j'en aurai le temps, j'essaierai de les lire.

Je vais en profiter pour rajouter des précisions concernant Donjon. La série Potron-Minet se passe entre les tomes –99 et 0, zénith entre 1 et 100, crépuscule entre 101 et 200. Donjon Parade se passe entre le tome 1 et le tome 2. Donjon Monsters se passe à différents niveaux et permettent d’enrichir la saga. En effet, les auteurs ne pourront jamais faire 300 numéros, donc ils éparpillent les Monsters sur plusieurs niveaux afin de montrer ce qui se passe à différentes époques. Par exemple, il se passe un événement de taille au niveau 103, mais si on ne lit que cet album, on ne comprend pas tout ce qui s’est passé à ce moment-là. Ainsi, deux Monsters se passent au niveau 101. Le crépuscule 101 et les deux Monsters racontent ce qui s’est passé, mais en adoptant des points de vue différents. Le héros de l’un se retrouve personnage secondaire des deux autres albums. Des événements se recoupent et on retrouve parfois les mêmes scènes, mais sous un autre angle de vue : celui du héros qui n’est pas le même dans chacun de ces trois albums.
Je ne sais pas où tu en es, mais tu verras que la saga a une tendance tragique. L’ensemble de la série est humoristique, mais d’autres épisodes le sont beaucoup moins. Par exemple, le dernier Monster se passe au niveau 95. Il met en scène deux frères gardant une entrée secrète du donjon. Mais l’un d’eux n’a pu empêcher un intrus d’entrer, donc il a dû faire appel à des renforts. Il a été condamné à mourir dans le désert. C’est son propre frère qui doit l’accompagner, lui arracher les ailes et le laisser mourir dans le désert. Celui-ci obéira aux ordres. Cet album-là est vraiment noir, vous l’avez remarqué, et il ne faut pas s’étonner s’il se termine mal, mais je ne vous en dis pas plus car tout ne se passe pas comme prévu. Bref, cette série alterne entre l’humour et le tragique et elle commence à prendre une grande ampleur. Comme WRC-Xellos, je vous la recommande chaudement. Ce n'est pas une simple parodie de l'heroïc fantasy.

Donjon Monsters: "Crève-Coeur" scénarisé par Sfar et Trondheim, dessiné par Carlos Nine (très bel album un peu tragique):





Je ne vais pas parler de Sfar pour le moment car mon post serait trop long. En effet, son œuvre est impressionnante, donc il me faudrait consacrer un post entier à son sujet. Je vais plutôt vous parler de Trondheim. Il a fait une BD intitulée Approximativement. Il raconte plus ou moins sa vie quotidienne, ses relations avec ses amis, ses démons intérieurs. On se rend compte que Trondheim est un homme un peu complexé, perfectionniste, il est parfois insupportable, se plaint des tracas de la vie. Bref, c’est un chieur. Mais il se remet souvent en question, il essaie de s’améliorer. Parfois il délire complètement et raconte ses fantasmes. Une chose importante à souligner : il ne met en scène que des animaux humanisés. Il n’y a aucun être humain. Il avoue d’ailleurs qu’il adore Carl Barks (le créateur de Picsou), qui lui aussi représentait systématiquement des animaux humanisés. Ainsi, il se représente en canard un peu ronchon. C’est très intéressant et surtout agréable à lire.

Sinon, vous avez entendu parler de la série Les formidables Aventures de Lapinot. Lapinot est un homme (un lapin humanisé plutôt) qui mène une vie normale, qui a ses propres soucis. Plusieurs albums ne font que raconter la vie quotidienne de Lapinot et de ses amis. Mais la série est surtout fantaisiste. Ainsi, un album est en fait un western, un autre est une histoire fantastique. Il y a même un album qui parodie gentiment l’univers de Spirou. Je vous recommande le dernier album. Dans celui-ci, une fille de la bande, qui fait un peu de voyance, prédit qu’un d’entre eux va mourir. Personne ne la croit, et nous non plus. Pourtant, le doute commence à s’installer en nous, mais je n’en dis pas plus.

Je vais vous parler d’un "essai" (c'est lui-même qui le qualifie ainsi alors que ça reste une BD) : Désoeuvré. Après avoir fini le dernier Lapinot, Trondheim avait annoncé qu’il arrêtait de dessiner : il ne ferait plus que des scénarios. Cela a duré… quelques mois! Dans cet essai, il nous relate cette période-là. Il fait intervenir plusieurs dessinateurs et les interroge au sujet du vieillissement des auteurs de BD. Il parle de plusieurs dessinateurs qui souffrent ou qui ont souffert de ce vieillissement comme Hergé. L’ensemble est plutôt humoristique et on retrouve les délires habituels de Trondheim. Mais parfois le ton change . A un moment donné, il parle de Fred, et il sous-entendait qu’il n’allait pas très bien, qu’il déprimait un peu, mais il n’en dit pas plus. Il faut dire que Fred ne fait plus grand chose ces derniers temps. Bref c’est un exemple (le seul d’ailleurs) qui m’a rendu un peu triste. Là aussi il ne met en scène que des animaux humanisés. Il pense que les dessinateurs vieillissent mal, mais certains de ces collègues ne sont pas forcément d’accord comme Sfar notamment. A la fin Trondheim se rend compte qu’il ne peut pas rester longtemps sans dessiner, donc au bout de quelques mois il a craqué et s’est remis au dessin. D'ailleurs il faut avouer qu'il dessine énormément, il ne fait que ça, donc je comprends qu'il ne peut pas se pas se passer du dessin. D'ailleurs, Sfar (qui est encore plus prolifique que lui) l'a presque engueulé car lui-même ne peut pas se passer du dessin, donc il ne comprenait pas la réaction de Trondheim. Sympa, comme copain! Bref c’est vraiment intéressant et la lecture est très agréable. Je vous le recommande chaudement. Par contre, lisez-le après avoir lu le dernier Lapinot car il révêle un peu l’histoire et surtout la fin.

Voilà. Trondheim est un type intéressant. Si vous avez lu Lapinot et Donjon, vous aurez remarqué qu'il fait une fixation sur les lapins et les canards. Quand je l'ai vu il y a plus de cinq ans dans un festival de BD, je l'avais trouvé très froid. En plus je ne l'aimais pas trop à l'époque: je n'avais d'yeux que pour Sfar. Mais récemment, il a changé et il est beaucoup moins froid. Certes il reste ironique, mais je pense que son séjour hors de la capitale (au sud de la France) lui a fait le plus grand bien. Je n’ai pas pu parler d’autres auteurs de l’Association comme Sfar, David B, Guibert, Dupuy et Berbérian, Larcenet, Blain… Ce sera pour une autre fois. Maintenant, je vais dormir. Sommeil. ZZZZZZZ.


"Désoeuvré" de Lewis Trondheim:




"Approximativement" de Lewis Trondheim:



"Les formidables aventures de Lapinot" de Lewis Trondheim:






Index du Forum » » Hors-sujet » » BD, comics et mangas passés au bulle doseur!

1025 messages • page
1234 ... 52




Version de base : phpBB (© 2001 The phpBB Group)
Modifié pour www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)