les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Hors-sujet » » Les séries télé
1681 messages • page
1 ... 7879808182838485
Auteur Les séries télé
MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 5770
De : Lyon

Hors ligne
Posté le: 2017-04-23 15:26
Merci ryo95100 pour ces précisions ! Il faudra que tu nous conseilles des histoires dans le topic "Comics", si ce n'est déjà fait. Je continue de mon côté mes résumés des séries Marvel de Netflix.

Luke Cage vient donc par la suite et malgré tout le bien qu'on en a dit - et tout le bien que je vais en dire moi-même -, il reste à mes yeux une série moyenne. Mais ce qui est étrange, et ce qu'il faut dire, c'est qu'elle n'est pas moyenne de bout en bout : elle est plutôt exceptionnelle dans sa première moitié, et terriblement mauvaise dans sa seconde, l'addition des deux en faisant finalement quelque chose de moyen.

Le personnage a déjà été introduit dans Jessica Jones et les connaisseurs sauront qu'à terme, les deux fileront le parfait amour. Nous n'en sommes pas encore là : après l'aventure de Kilgrave, Luke Cage se réfugie à Harlem dans l'espoir d'y couler des jours paisibles. Luke Cage est effectivement l'homme à la peau impénétrable : une expérience scientifique, tandis qu'il purgeait une peine de prison, lui conféra une force exceptionnelle et une résistance surhumaine aux chocs. Les balles ricochent sur la peau, les couteaux se brisent sur sa nuque. Il n'aspire cependant, après son aventure à East Village, qu'à un peu de repos. Au début de la série, il est embauché comme homme à tout faire chez un coiffeur mais rapidement, il se retrouvera embarqué dans de troubles histoires avec la mafia locale, commanditée par un tenant de club dansant du nom de Cottonmouth. On notera que contrairement à la bande dessinée initiale, Cottonmouth n'a pas ici de pouvoirs particuliers : ni super-force, ni mâchoire d'acier. En revanche, il a les forces de l'ordre dans sa poche et sa cousine étant politicienne, ses connexions sont assez nombreuses...

La première moitié de la saison se revendique d'une "blackexploitation" de très bon aloi, on croirait voir du Shaft de temps à autres. Netflix continue sa mise en avant des "minorités" puisqu'après les femmes et les handicapés, voici venir les Afro-Américains pour reprendre la terminologie du pays. Il n'y a dans cette série pour ainsi dire quasiment aucune acteur blanc, un policier peut-être, tous les autres étant noirs voire latinos : c'est une véritable bouffée d'air frais, surtout que les différents acteurs campant les différents personnages sont excellents, à commencer par Mike Randal Colter dans le rôle de Luke et Mahershala Ali dans celui de Cottonmouth. Tout en retenue, ils évitent de donner dans la caricature des acteurs noirs que l'on a parfois dans les films ou les séries américaines pour proposer quelque chose de bien plus nuancée et de bien plus racée - sans jeu de mots particulier - et même si les portraits proposés sont souvent ceux de "petites gens", dira-t-on, chaque rôle est suffisamment complexe pour qu'on y trouve son compte.

Si la réalisation est toujours de très bon niveau, et si le jeu d'acteur ainsi que la musique, cette fois-ci, est de très bonne facture (j'aime beaucoup le thème du générique : lien), l'histoire reste relativement classique : Luke Cage veut rester tranquille, il tentera d'aider une connaissance, la mafia le prendra mal et cherchera à l'abattre... Rien que de bien ordinaire. Mais les choses sont amenées si tranquillement et si naturellement qu'on n'y prend pas garde, et on se laisse volontiers porter par le rythme de l'aventure. Cette première moitié, certes sans surprise mais cruellement efficace et à l'ambiance pénétrante - même si on pourra la trouver un peu lente parfois -, rivalise sans sourciller avec la première saison de Daredevil voire avec Jessica Jones me concernant, et j'étais très enthousiaste.

Malheureusement, les choses prennent un virage abrupte à la moitié de la saison. Il se passe un événement imprévu, que je ne révélerai point ici, qui est à la fois extraordinaire de surprise (on s'y attendait, mais on pensait que cela surviendrait bien plus tard) et décevant de continuité car après cela, les auteurs ont eu, semble-t-il, du mal à poursuivre leur propos. Ils développent alors un deuxième arc qui revient avec force flash-backs sur l'origine de la puissance de Luke Cage, ce qui est l'occasion de lui faire affronter une deuxième menace directement issue de son passé. C'est à ce moment-là que la série s'enlise dans la médiocrité : non seulement le nouveau méchant n'est pas très convaincant - du moins, il n'atteint pas le niveau de Cottonmouth qui était particulièrement délicieux et le contraste fait mal -, mais l'histoire s'emberlificote sur elle-même, s'obscurcit (à nouveau, sans jeux de mots...), reprend des thématiques que Jessica Jones avait déjà traitées et bien mieux, et s'achève de façon navrante avec une sorte de "twist" censé, à nouveau, préparer les futurs Defenders mais qui arrive comme un cheveu sur la soupe. Les défauts que je listais concernant la deuxième saison de Daredevil se trouvent alors comme contenus dans ces cinq, six derniers épisodes : une histoire qui devient abracadabrante, des acteurs qui cabotinent davantage, un rythme qui s'empâte et des épisodes qui tirent à la ligne, une perte de concentration qui ne parvient pas à être récupérée.

Pourtant, il me semble que la chose aurait pu être très facilement évitée : si la série ne durait que 8 épisodes (et non 13), et si les auteurs ne s'étaient pas amusés, comme dans les pires adaptations de comics - et leurs suites ! - à multiplier les menaces, on aurait pu avoir ici quelque chose de très intéressant. Malheureusement, j'ai l'impression que les scénaristes se sentent parfois mal à l'aise dans le carcan du format imposé par la chaîne. On avait déjà ça dans la deuxième saison de Daredevil comme je le disais, mais comme l'arc avec le Punisher était monumental, et qu'il revenait de loin en loin jusqu'à la toute fin, l'impulsion initiale diminuait certes, mais ne se perdait pas totalement ; Luke Cage, aussi bon que soit son premier mouvement, n'atteint pas le même degré d'énergie puisque sa démarche était davantage atmosphérique que tournée vers l'action. Le changement de braquet fait donc du mal à la série qui s'essouffle alors rapidement. Il reste cependant que sa première moitié reste une excellente surprise, qui nous replonge volontiers dans les années 1970 ou 1980 par son esthétisme, par les thèmes abordés, par sa musique et par sa lumière. Malheureusement, on aura tout intérêt à quitter la série une fois que l'ennui se sera installé. La fin n'apporte pas grand chose non plus quant à l'arc transversal menant aux Defenders, donc rien à craindre à ce niveau-là. Et puis, il faut en profiter : après Luke Cage viendra Iron Fist qui, de l'avis de tous, est très, très mauvais... et je n'irai pas vraiment contre ce plébiscite.


  Voir le site web de MTF
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
13
1035015

Joue à Pokemon Shuffle, DR3, Evil within 2, Gears 4

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 22711
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2017-04-23 20:14
MTF, Luke cage ça se passe de nos jours ? parce que j'ai vu que ça parlait souvent de la bo, mais jamais de quand ca se passe.

Vu que c'est la suite de Jessica, j'imagine que c'est actuel, mais c'est dommage parce que ça aurait pu etre pas mal de faire un bon truc revival dans les années 60-70 avec du bon funk ^^ dans les flashback sinon ?






_________________

Image


MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 5770
De : Lyon

Hors ligne
Posté le: 2017-04-24 00:39
C'est tout à fait contemporain, oui, même si le style fait penser aux années 70/80. Les personnages ont des smartphones, vont sur Internet ou postent des vidéos sur Youtube et ainsi de suite. Après, Netflix fait en ce moment une série se passant lors de la période funk (mais pas avec des super-héros, c'est plutôt historique à ce que j'ai compris) mais je ne sais pas du tout ce que ça vaut, ne l'ayant encore regardé.

  Voir le site web de MTF
gregoire01
Pixel monstrueux


Inscrit : Oct 23, 2005
Messages : 4985

Hors ligne
Posté le: 2017-04-24 08:32
Citation :
ne l'appelle pas le tireur, ca pique les yeux. Bulleye ca envoie du bois. Enfin sauf dans le film ghost rider


Bulleye apparaît dans le films Dardevil, pas dans Ghost Rider.

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
13
1035015

Joue à Pokemon Shuffle, DR3, Evil within 2, Gears 4

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 22711
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2017-04-24 19:37
J'hésitais entre les 2, j'etais persuadé que c'était sur GR, vu que pour une raison inconnue ils lui ont collé une cible sur le front.... d'ailleurs il me semblait que cage lui dessinait une etoile ensanglantée...
Je matte trop de mauvais films, je fini par les confondre ^^


_________________

Image


MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 5770
De : Lyon

Hors ligne
Posté le: 2017-04-25 12:49
Continuons et achevons, alors, avec Iron Fist.

Iron Fist est mauvais. Très, très mauvais. Il est non seulement mauvais au regard des standards sédimentés par les précédents projets Marvel de Netflix, mais mauvais également dans l'absolu, au regard des séries télévisées dans leur ensemble. Alors que je tâche d'être poli et de toujours poursuivre une série jusqu'au bout pour me faire une idée éclairée de la chose, ici, je n'ai pas pu le faire. J'ai laissé mon amie, plus courageuse que moi, subir les épisodes tandis que j'écoutais lointainement, sur mon téléphone ou mon ordinateur, et que je me consacrais à d'autres projets ou d'autres divertissements.

Allons un peu plus loin dans la critique.

Iron Fist raconte l'histoire de Danny Rand, héritier d'un potentat industriel qui disparut, avec sa femme, suite à un crash aérien au-dessus de l'Himalaya. Danny survécut miraculeusement, et il fut alors recueilli par un ancien ordre monacal pour devenir un guerrier. Il s'avérera être l'"Iron Fist", représentant d'une légende du combat qui peut par la concentration rendre son poing aussi dur que l'acier. Son entraînement achevé, Danny revient à New-York retrouver la compagnie de son père, mais son absence a quelque peu reconfiguré les relations de pouvoir au sein du groupe...

Plusieurs choses ne fonctionnent ici mais, comme je l'annonçais, c'était là des défauts que l'on retrouvait déjà dans les séries précédentes. Ils étaient cependant minorés ou contrebalancés par de grandes qualités, ce qui n'est pas le cas ici. Commençons par le plus évident : Finn Jones dans le rôle de Danny Rand. C'est là l'un de ses rôles les plus importants avec Game of Thrones, et il peine véritablement à convaincre dans ce nouveau projet. Il parcourt l'intégralité de l'histoire avec un regard perdu, comme un chiot égaré cherchant sa mère, et délivre mollement la moindre de ses répliques. Aux côtés des autres rôles principaux des séries précédentes, il lui manque une carrure, une personnalité suffisante pour porter les moments les plus faibles du propos sur ses épaules. Cela est d'autant plus terrible que les personnages l'entourant sont également loin d'être convaincants. Jessica Henwick joue une professeure d'art martial asiatique qui n'aurait pas dépareillé dans Karate Kid ou ses suites, Jessica Stroup campe une femme d'affaires à qui on a oublié d'acheter une personnalité. Seul Tom Pelphrey, au rôle plus ambigu, se démarque facilement de cet ensemble mais c'est hélas peu, trop peu, pour rattraper la légèreté de la distribution. Mais les acteurs ne sont pas nécessairement à blâmer ici puisque l'histoire, cette fois-ci, est inintéressante de bout en bout.

Plutôt que développer un propos autonome puis, comme dans la deuxième saison de Daredevil, de raccrocher les wagons pour le futur projet commun, ici, nous sommes directement embarqués dans les affaires mettant en jeu "La Main" et l'Iron Fist d'être, à ce que l'on nous dit, l'un des acteurs déterminants de cette guerre s'annonçant. Malheureusement, la chose est faite de façon trop maladroite et une fois encore, la longueur de l'aventure peine à proposer quelque chose de condensé et d'efficace. À vouloir développer et cette guerre millénaire, et les personnages, et à faire de fausses annonces et des renversements narratifs dignes des plus mauvais comics-book à base de "le méchant n'était pas vraiment mort, il faisait juste semblant et pas le droit de retoucher son père", la série en devient ridiculement plate et caricaturale, convenue et profondément ennuyeuse. Cette fois-ci, cet ennui contamine jusqu'aux aspects techniques et ce quand bien même seraient-ils, encore une fois, de haute tenue : mais l'on commence à se lasser des mêmes plans, des scènes de combat dans les couloirs. Quand il n'y a aucun enjeu, il n'y a aucun plaisir à regarder. Les personnages parlent, n'agissent pas ; et lorsqu'ils agissent, ils sont incohérents à l'image même de Danny qui s'imagine revenir dans sa compagnie, vingt ans après sa disparition et sans avoir averti quiconque, et croire que chacun le reconnaîtra. On pourra toujours arguer qu'il a l'esprit d'un enfant ; mais il fera montre par la suite d'une distance bien trop adulte avant de retomber une fois encore dans l'enfantin, et ainsi de suite, pour ne pas voir qu'il y a un problème avec la cohérence interne de la narration.

L'acteur s'était distingué, récemment, en disant que l'échec de la série était un contre-coup de l'élection de Trump aux États-Unis et de la défiance généralisée envers la population blanche et riche en général. Outre l'absurdité du propos, car je n'ai pas souvenir d'avoir assisté à autant de méfiance envers Bruce Wayne ou Tony Stark, le problème ne se situe pas là à mon sens. Je renvoie à mon paragraphe liminaire, quelques posts plus haut, concernant le caractère existentialiste des comics Marvel. Les héros présentés répondent à cette lecture métaphorique : Jessica Jones est une femme forte dans un monde où les femmes sont en général des victimes ; Matt Murdock est un aveugle qui rend la justice, comme la justice doit être aveugle elle-même ; Luke Cage est un noir à la peau impénétrable, alors que l'on sait qu'ils sont souvent victimes de fusillades aux États-Unis ; mais Danny Rand est juste un homme qui frappe fort. Le scénario, en en faisant qu'un rouage d'une guerre millénaire trop rapidement présentée et aux conséquences floues, l'empêche de gagner une quelconque profondeur. Ses relations avec l'environnement, les personnages, la ville, sont tout aussi creuses ; il n'y a donc absolument rien à retenir de cette série.

J'espère que les Defenders sauront se remettre profondément en question, et qu'ils conserveront l'humour, la distance, l'intelligence des projets précédents, en se concentrant sur une seule menace et en ayant toujours l'idée du rythme avant le reste : sans cela, ce qui s'annonçait comme un futur chef d'œuvre risque de décevoir énormément.

  Voir le site web de MTF
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
13
1035015

Joue à Pokemon Shuffle, DR3, Evil within 2, Gears 4

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 22711
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2017-04-25 19:24
Déjà que j'aime pas iron fist à la base ....

Mais bon même avec une vision nanar y'a pas moyen de sauver la série ? genre avec de bons combats mais des dialogues de films pornos, des mannequins en mousse, du mauvais acting ....

Par contre je regarde la page wiki et au secours ...
https://fr.wikipedia.org/wiki/The_Defenders_(s%C3%A9rie_t%C3%A9l%C3%A9vis%C3%A9e,_2017)

Ils ont juste rassemblé tous les héros de leurs séries et zappés les vrais défenseurs... a la limite vu le casting, on aurait pu laisser Daredevil de coté et monter les héros à louer ....

Sinon je sais pas si tu regardes Mavel les agents du shield, mais en tout cas la saison 3 est vraiment sympa ^^
_________________

Image


E. Jumbo
Pixel digne de ce nom

120
0000090

Joue à Dune, Chrono Trigger

Inscrit : Oct 04, 2008
Messages : 103
De : Nantes

Hors ligne
Posté le: 2017-04-25 21:57
J'ai commencé la saison 2 de Fargo, eh bah ça a l'air bien sympa encore une fois ! Et puis je pensais pas tomber sur Kirsten Dunst dedans !
_________________

Image

lisez RODENT, magazine piégé dans les années 90 sur la musique, le cinéma et les jeux vidéo


  Voir le site web de E. Jumbo   
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
13
1035015

Joue à Pokemon Shuffle, DR3, Evil within 2, Gears 4

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 22711
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2017-05-23 20:05
Encore une idée géniale dans Supernatural ^^

Image

Citation :
La chaine américaine CW annonce que la treizième saison (prévue pour la rentrée) de la série télévisée Supernatural proposera un crossover avec Scooby-Doo sous la forme d'un épisode animé.

Les frères Winchester vont voyager d’ici quelques mois dans l’univers déjanté de Scooby-Doo dans la saison 13 de la série Supernatural dans le but d’enquêter sur une créature surnaturelle avec Fred, Daphne, Velma, Shaggy et bien évidemment Scooby-Doo. CW avait d’ailleurs teasé ce fameux crossover entre les deux licences de Warner Bros via une toute première image montrant Sam et Dean dans leur version animée dans le style de Scooby-Doo.

http://www.begeek.fr/supernatural-episode-anime-saison-13-scooby-doo-240227


Je me lasse pas de cette série qui est quand même un petit bijou télévisuel. Plus que le scenar, y’a quand même pas mal de parodies/mise en abime etc…. qui valent vraiment le détour. J’ai hate de voir ce que ca donner ce cross over.
Bon après 13 saisons c’est vrai que ça commence à faire un peu long. J’aimerai bien qu’ils rebasculent sur la recherche de Dieu, parce qu’à force défoncer toutes les créatures de la création, il va plus rester beaucoup de gentils et/ou méchants
_________________

Image


Carl
Membre du Soviet Suprême


Joue à Rocket League

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 4257
De : Bougarber (64)

Hors ligne
Posté le: 2017-05-30 23:33
Bon il faut que je fasse mon Coming Out, je suis raide dingue de Bruce Campbell depuis des années et ce con ne fait rien pour m'en soigner en ce moment...

Je passe outre My Name Is Bruce ou encore Bubba Oh-Tep parce que ce n'est pas le topic approprié mais c'est surtout pour vous parler de la série de la chaîne Starz :
Image


Pitch (orange ou citron) rapide : Ash est redevenu vendeur chez Prix Bas (où les prix sont bas) traîne toujours dans sa caravane Streamline et comme cela se passe après Evil Dead 3 possède toujours le Necronomicon. Un soir de beuverie et pétard (au pluriel, les vieux comprendrons) Ash lit un bout du bouquin de sang et de chair et ce qui doit arriver arrive : un putain de roadtrip dans l'Amérique des Rednecks (entre autre) pour essayer de réparer ses conneries...

Bref... je me suis gobé les deux saisons en moins d'une semaine au cinéma RUKROL (le E-Donkino pour ceux qui ne suivent pas dans le fond) et comment ça fait du bien de regarder une série qui fait vraiment hommage au cinéma d'horreur des 80's/90's, c'est gore, c'est drôle pour ceux qui aiment cet humour gras des 80's et en plus les épisodes se boulottent comme des cachous parce qu'ils ne durent que moins de 30 minutes pour la plupart.

Pour finir de convaincre si besoin était : Sam Raimi et son frère Ivan sont responsable de l'écriture (sachant qu'Ivan a "juste" écrit "entre autre" les scénars de Evil Dead 3 ou Darkman...

Ah et j'y pense juste pour Rain : y'a Lucy Lawless (Xena) à poil :winkwink

Y'a des madeleines qui sont jamais sèches donc GROOOOVY and Hail to the King BABY ! si vous avez aimé les films foncez sur la série, sinon tant pis (surtout pour vous) :grin

Jika, Laurent, les deux Chats (le sauvage Caribou et l'apprivoisé Poitevin) vous avez vu déjà ?

  Voir le site web de Carl   Etat ICQ    
chatpopeye
Camarade grospixelien


Joue à Dark Souls III

Inscrit : Jan 19, 2003
Messages : 5442
De : Poitiers

Hors ligne
Posté le: 2017-05-31 13:50
Toujours pas vu, mais elle est sur ma liste depuis un bon moment. Contrairement aux jeux, j'arrive un peu plus à tenir le rythme en termes de séries à voir. J'arrive même parfois à les revoir !! Il faut dire aussi que je dois passer autant de temps, voire plus, à regarder des séries qu'à jouer aux jeux vidéo.

Wild_Cat
Anarchy in the UK

17
0031906

Joue à Overwatch, Dark Souls 3 (PC)

Inscrit : May 01, 2002
Messages : 10683
De : Montréal, parce que je le vaux bien

Hors ligne
Posté le: 2017-05-31 14:38
Pas vu, mais il va falloir que je m'y intéresse sous peu. Merci de la recommandation!

Puisqu'on parle de séries, permettez-moi d'exprimer ma grande déception vis-à-vis de la dernière saison de Sherlock, une série qui pourtant était jusqu'ici d'une très grande qualité. Sur les trois épisodes, seul celui du milieu est intéressant (notez qu'il s'agit du seul où Sherlock Holmes et Dr. Watson enquêtent sur des crimes). Le premier est une mauvaise redite bâti sur une prémisse complètement stupide ("nous sommes une unité d'élite surentraînée d'assassins de l'ombre tellement secrets que même les gouvernements nous embauchent quand ils n'ont personne d'autre vers qui se tourner... Mais nous nous baladons tous avec des clés USB contenant toutes nos informations et tous nos secrets" ::facepalm:: ), quant au troisième... Les mots me manquent.

Passons sur le fait que le retour de Moriarty, qu'on nous hype depuis la fin de la saison précédente + un épisode spécial (et qu'on avait complètement oublié pendant les 2 premiers épisodes), ne se produit finalement pas... C'est survivable. Ce qui ne l'est pas, c'est que le scénario semble avoir été sous-traité à Tumblr. C'est une épouvantable fan-fiction ~pour ceux et celles qui les shippent trop fôôôrt!~. Ca commence sur un twist de soap opera des années 80, continue comme un mauvais épisode de Saw (un où Jigsaw serait pleurnichard et ennuyeux) et se termine par un monologue "ces hommes sont des professionnels" (pensez Steven Seagal) et un pitoyable visuel de film de super-héros américain.

Une purge.
_________________

Take my love, take my land, take me where I cannot stand...
I don't care, I'm still free, you can't take the sky from me...


  
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
13
1035015

Joue à Pokemon Shuffle, DR3, Evil within 2, Gears 4

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 22711
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2017-05-31 18:52
Citation :
Le 2017-05-30 23:33, Carl a écrit :
Ah et j'y pense juste pour Rain : y'a Lucy Lawless (Xena) à poil :winkwink

J'ai jamais matté Xena, et elle doit avoir des heures de route maintenant. Mais bon comme toi j'adore Bruce Campbell.
D'ailleurs j'ai choppé la saison 1 qui est bradé en ce moment sur la fnac 20 ou 30e voire gratos si tu prends 2 autres series.

Bon maintenant faut que je la matte ^^

@Wild, la dernière saison de Sherlock est pas terrible je trouve aussi. Ca sent la fin
Tu parles de toute la saison pour le soap tout ca ou juste le dernier ? Moi j'ai bien aimé le twist de la saison, et le dernier ep est plutot pas mal. Par contre les 2 autres, surtout le chien de baskerville est bof bof
_________________

Image


ryo95100
Pixel imposant


Inscrit : Jan 18, 2014
Messages : 763

Hors ligne
Posté le: 2017-05-31 21:27
Citation :
Le 2017-05-31 14:38, Wild_Cat a écrit :


Puisqu'on parle de séries, permettez-moi d'exprimer ma grande déception vis-à-vis de la dernière saison de Sherlock, une série qui pourtant était jusqu'ici d'une très grande qualité. Sur les trois épisodes, seul celui du milieu est intéressant
Une purge.


C'est mon ressenti aussi, je pense qu'ils vont arrêter là, de toute façon les 2 acteurs sont trop bookés pour avoir du temps à consacrer à la série, et là ça devient n'importe nawack

Wild_Cat
Anarchy in the UK

17
0031906

Joue à Overwatch, Dark Souls 3 (PC)

Inscrit : May 01, 2002
Messages : 10683
De : Montréal, parce que je le vaux bien

Hors ligne
Posté le: 2017-05-31 23:04
Citation :
Le 2017-05-31 18:52, RainMakeR a écrit :

@Wild, la dernière saison de Sherlock est pas terrible je trouve aussi. Ca sent la fin
Tu parles de toute la saison pour le soap tout ca ou juste le dernier ? Moi j'ai bien aimé le twist de la saison, et le dernier ep est plutot pas mal. Par contre les 2 autres, surtout le chien de baskerville est bof bof


Tu as deux saisons complètes de retard.
_________________

Take my love, take my land, take me where I cannot stand...
I don't care, I'm still free, you can't take the sky from me...


  
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
13
1035015

Joue à Pokemon Shuffle, DR3, Evil within 2, Gears 4

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 22711
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2017-05-31 23:29
Je pense pas non, j'ai vu les 4 saisons

Citation :
Quatrième saison (2017)[modifier | modifier le code]
Article détaillé : Saison 4 de Sherlock.

Le premier épisode a été diffusé le 1er janvier 2017 au Royaume-Uni93, un an exactement après la diffusion de L'Effroyable Mariée (toujours au Royaume-Uni). Les noms des trois épisodes ont d'ores et déjà été révélés94.

Les Six Thatcher (The Six Thatchers)
Le Détective affabulant (The Lying Detective)
Le Dernier Problème (The Final Problem95)


Je parlais de la 4e, celle avec Eurus. Tu parlais de laquelle toi oO ?
_________________

Image


Wild_Cat
Anarchy in the UK

17
0031906

Joue à Overwatch, Dark Souls 3 (PC)

Inscrit : May 01, 2002
Messages : 10683
De : Montréal, parce que je le vaux bien

Hors ligne
Posté le: 2017-05-31 23:58   [ Edité le: 2017-06-01 00:00 ]
De la même, mais il n'y a pas de chiens de Baskerville dans cette saison.

Et oui, les histoires de soeur cachée que personne n'avait mentionné jusqu'à présent dans la série, c'est un truc de soap opera de bas étage. Ce dernier épisode est de très loin le pire de la série.
_________________

Take my love, take my land, take me where I cannot stand...
I don't care, I'm still free, you can't take the sky from me...


  
Laurent
Commissaire politique


Joue à Dead Space 2 (PC)

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 21607
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2017-06-01 12:09
Citation :
Le 2017-05-30 23:33, Carl a écrit :
Jika, Laurent, les deux Chats (le sauvage Caribou et l'apprivoisé Poitevin) vous avez vu déjà ?

Nope, je n'ai pas vu cette série. J'avoue que j'ai un léger souci avec Evil Dead : je n'aime réellement que le tout premier. Mais vraiment beaucoup, c'est un de mes films perso les plus importants. La suite est très bien, je ne dis pas, mais ce virage vers la comédie me posera toujours un problème, d'autant qu'il est caractéristique de cette époque pour ce qui est des films d'horreur.
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
13
1035015

Joue à Pokemon Shuffle, DR3, Evil within 2, Gears 4

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 22711
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2017-06-01 19:19
Citation :
Le 2017-05-31 23:58, Wild_Cat a écrit :
De la même, mais il n'y a pas de chiens de Baskerville dans cette saison.

Ah oui, j'ai confondu avec Elementary en fait ^^
Ca me perturbe en plus ils les passent en même temps aussi.....

Je classerai pas le spoil en soap, je trouve ça pas mal comme rebondissement, surtout ca boucle bien avec moriarty.
Par contre c'est dommage que le spoil dure pas plus longtemps.
_________________

Image


Laurent
Commissaire politique


Joue à Dead Space 2 (PC)

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 21607
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2017-06-03 12:01
J'ai vu la première saison de Shades of Blue, série avec Jennifer Lopez et Ray Liotta qui passe sur TF1 (je crois) en ce moment.

Si on fait le tour des reviews qui tournent sur le net, on constate une tendance générale : le mépris, tout d'abord, pour une série qui fait penser aux fictions françaises avec sa photo très propre et ses stars dont le physique est mis en valeur quasiment à chaque plan, en particulier celui de l'actrice principale du show dont tous les soutien-gorges apparaissent à l'écran au moins une fois. Et puis au fil des épisodes les opinions ont évolué à la hausse et l'audience de la série s'est stabilisée à un niveau assez élevé pour qu'une deuxième saison soit commandée par la chaîne NBC. Parce qu'en réalité, Shades of Blue c'est pas mal du tout. C'est énormément inspiré de The Shield, mais ça tient la route dans le registre concerné.

On suit donc une bande de flics ripous qui n'ont aucune limite quand il s'agit de se couvrir les uns les autres car ils sont persuadés d'agir pour une cause juste. La différence avec The Shield c'est qu'ils vont se faire arrêter, c'est sûr, car ils sont pistés en permanence par le FBI et la policière qui tient le haut de l'affiche fait double jeu, espionne ses collègues, collecte des preuves contre eux. Mais elle agit aussi de manière à se laisser la possibilité de trahir les boeuf-carottes à la dernière minute. Et ces derniers ne cachent pas leur capacité à ne pas couvrir leurs agents infiltrés, voire à laisser crever certaines personnes s'il n'est pas encore l'heure d'intervenir. Ainsi, tous les personnages sont antipathiques et tordus malgré les apparences initiales.

Ca vaut le coup d'oeil.

Sinon j'ai vu Wayward Pines, série avec Matt Dillon sur laquelle M. Night Shyamalan a bossé. Je ne vous fais pas de résumé, ça tient à 100% sur un twist qui arrive après 5 ou 6 épisodes et toute information connue à l'avance rendrait l'expérience en partie caduque.

Je dirais que la première saison est excellente sur sa première moitié, pas top mal sur sa seconde (disons qu'une fois LE secret éventé ça se révèle un peu moins passionnant et riche que je m'étais imaginé), et l'épisode final aurait mérité de durer une demi-heure de plus pour mieux traiter certains détails. Hélas j'ai trouvé la seconde saison complètement nulle et j'ai lâché l'affaire après quatre ou cinq épisodes. La plupart des spectateurs aussi, semble-t-il.
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent

Index du Forum » » Hors-sujet » » Les séries télé

1681 messages • page
1 ... 7879808182838485




Version de base : phpBB (© 2001 The phpBB Group)
Modifié pour www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)