les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Hors-sujet » » Vos critiques ciné : films d'animation
985 messages • page
1 ... 454647484950
Auteur Vos critiques ciné : films d'animation
Niloc-Nomis
Pixel visible depuis la Lune

21
0024194

Joue à Persona 5 / Samus retrurns / 1981

Inscrit : Aug 11, 2002
Messages : 7816
De : Luzancy (77)

Hors ligne
Posté le: 2016-08-18 15:33
Oui je viens de passer près d'une heure à décortiquer lapartie livre, vous avez intérêt à éloigner votre CB de l'ordi avec les liens Amazon tant les beaux livres font envie.
Pareil avec les séries télé, les différents studios internes, les bios... Le contenu est affolant!!!
_________________

... mais j'ai rebranché la Master System sous la télé!


Florent06
Gros pixel

72
0001710

Joue à Demon's Souls, Doom PS3, Hotline Miami, Toy Story 3, Picross 2

Inscrit : Jun 06, 2013
Messages : 1593

Hors ligne
Posté le: 2016-09-02 06:56   [ Edité le: 2016-09-02 06:57 ]
Image

Coraline (Henry Selick, 2009)

Coraline est une petite fille qui vient d'emménager avec ses parents dans une immense maison. Toujours débordés par leur travail, ses parents n'ont jamais le temps de s'occuper d'elle. En explorant sa nouvelle maison, Coraline découvre alors l'existence d'une porte conduisant à un monde parallèle, exacte réplique de sa propre vie, mais dans une version cependant nettement plus intrigante et intéressante.
Là-bas, elle fait la rencontre d'étranges personnages personnifiant ses propres parents et voisins mais ayant chacun pour particularité d'avoir des boutons noirs à la place des yeux. Tout semble être mieux dans cet univers pour Coraline, ses parents s'occupent enfin d'elle, ses voisins sont devenus intéressants et divertissants...


Eh ben, pour un film d'animation dont je n'avais jamais entendu parler jusqu'alors, je ne m'y attendais pas, mais c'est l'une de mes plus grosse claques dans la gueule. Surement l'un des meilleurs films d'animation que j'ai pu voir.
Le film est en plus beaucoup plus intelligent que ce qu'il laisse penser à première vue.
Je ne vais pas trop spoiler, mais vu que certaines scènes m'ont quand même bien effrayé, je n'ose penser ce que ça donnera aux enfants en bas âge...
Du coup, ça m'a donné envie de connaître le livre original.
_________________

Donner, c'est donner. Et repeindre ses volets.


JC
Camarade grospixelien


Joue à The Talos Principle

Inscrit : Apr 15, 2002
Messages : 7783
De : là où y'a du débit qui déboite !

Hors ligne
Posté le: 2016-09-02 07:59
Effectivement, Coraline est un excellent film d'animation, ouaip ! En plus je crois que c'était l'un des premiers films que j'ai vu en BluRay, du coup la claque était double !... Du même auteur, j'ai quand même une préférence pour L'étrange Noël de Mr. Jack, mais c'est sans doute le combo "univers de Burton période 90" + "Danny Elfman s'est approprié le script" qui fait que ça restera sans doute à tout jamais un indétrônable à mes yeux .

Selick avait aussi réalisé James et la Pêche Géante. Je ne m'en rappelle plus très bien. De mémoire, il était un peu décevant. Il faudrait que je le revois...

  Voir le site web de JC
RobertGlucose
Pixel monstrueux



Inscrit : Feb 06, 2005
Messages : 2609

Hors ligne
Posté le: 2016-09-02 09:21
Excellent film oui, d'ailleurs j'ai failli appeler ma fille Coraline.
Je ne l'ai pas encore montré à mes enfants, le côté glauque me fait un peu peur. Cela dit c'est difficile à évaluer, tant les peurs ne sont pas les mêmes entre un enfant et un adulte. Ils ont parfois peur de trucs débiles, alors qu'ils peuvent encaisser d'autres scènes violentes ou glauques sans problème.

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
13
1035015

Joue à Pokemon Shuffle, DR3, Evil within 2, Gears 4

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 22711
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2016-09-02 20:23
Bon film effectivement mais un peu flippant pour un enfant. Ma fille l'a vu jeune et ca lui a fait bizarre de voir les gens avec les yeux boutons. Ca l'a pas traumatisé hein, mais ca peut faire peur
_________________

Image


Linėa
Pixel digne de ce nom


Joue à Pokémon rouge feu

Inscrit : Jul 04, 2016
Messages : 132

Hors ligne
Posté le: 2016-09-03 14:40
Effectivement l'aspect un peu "glauque" de la réalisation est un point qui m'avait déjà frappé lors du visionnage de l'Etrange Noël de Monsieur Jack, film cependant très sympathique au demeurant.

J'avais quelques hésitations en rapport avec Caroline, par crainte de ne pas retrouver cette même magie un peu onirique. Du coup ta critique me donne envie de découvrir ce film.

ryo95100
Pixel imposant


Inscrit : Jan 18, 2014
Messages : 763

Hors ligne
Posté le: 2016-10-17 13:29
Vu Cigognes et compagnie, et on l'a adoré, pas au niveau d'un Zootopie qui nous avait mis une claque au niveau de son traitement de la différence, mais là on ne peut s'empêcher de faire l'analogie à Amazon, et à la quête du pouvoir hiérarchique

J'ai bien aimé certains passages, style la référence à l'instinct maternel version extrême.

Pour sur, il ira dans la collection à bon prix

Kollembole
Pixel monstrueux


Joue à Child of Light

Inscrit : Feb 05, 2014
Messages : 2325
De : En Anjou

Hors ligne
Posté le: 2016-11-06 13:09
( Je confirme, "Coraline", ça vaux le coup d'être vu - au moins une fois.
---> Et je ne sais pas pourquoi, mais le jeu vidéo "Violette" m'y fait furieusement penser niveau contexte, du moins au premier abord ^^" - Même source d'inspi', niveau bouquin ? )

Bon, sinon dans un autre registre et vu qu'il était question il y a quelques temps du documentaire sur le projet Dune avorté de Jodorowsky, voici que l'Incal refait surface - en version animée :




- Ok, en fait ce n'est visiblement pas un trailer pour un film à venir, mais plutôt une version remasterisée et remaniée d'un des trailers de projets de films adaptés de certaines Bd de Moebius/Jodorowsky ( Des projets "sérieux" qui eux n'ont pas vu le jour. ) :







_________________

Image


JiPé
Pixel monstrueux

55
0002920

Joue à VF5 FS, puyo-tetris

Inscrit : Apr 26, 2008
Messages : 3983
De : valence passion

Hors ligne
Posté le: 2016-11-06 14:49
C'est plutôt hardcore comme univers... surtout l'avant incal. Un film serait minimum 16+, soit un four en salle :|
Sinon la BA fait carrément du copier/coller des planches, quel intérêt
_________________

"Je joue avec le gyroscope"


  Voir le site web de JiPé   
Kollembole
Pixel monstrueux


Joue à Child of Light

Inscrit : Feb 05, 2014
Messages : 2325
De : En Anjou

Hors ligne
Posté le: 2016-11-06 15:11   [ Edité le: 2016-11-06 15:16 ]
Citation :
Le 2016-11-06 14:49, JiPé a écrit :

C'est plutôt hardcore comme univers... surtout l'avant incal. Un film serait minimum 16+, soit un four en salle :|
Sinon la BA fait carrément du copier/coller des planches, quel intérêt


Effectivement ^^" "A vouloir être trop fidèle à une oeuvre, etc..." - Et j'ai bien précisée que la vidéo plus récente n'était à priori qu'un "simple" remontage-hommage d'après un ancien projet par son auteur lui-même, et c'est du du moins confirmé par certaines sources :

https://thefilmstage.com/trailer/alejandro-jodorowsky-and-moebius-the-incal-gets-animated-tribute-trailer/

http://www.openculture.com/2015/11/moebius-jodorowskys-sci-fi-masterpiece-the-incal-brought-to-life-in-a-tantalizing-animation.html

L'ancienne version datant des '80's, je ne sais pas trop si le ciblage-public-jeunesse dans lequel est confiné généralement l'anim' était déjà à ce point de rigueur. ( Sinon quid des films de Laloux ou autres "Auteurs de récits animés adultes", dans ce cas ? )

- Perso, je ne sais pas trop pourquoi mais j'ai une préférence pour le rendu anim' tradi' "artisanale" de l'original malgrès le piteux état de la copie vhs, plutôt que le mix' tradi/numérique de la version remasterisée.
( Mais ça, c'est surement parce que je suis "vieux-jeux" là dessus. )


[Edit] Pour la suite de la seconde video, il me semblais qu'Internal Transfert était déjà un projet de film Que Moebius avait dans ses cartons, mais qu'il à fini par abandonner aussi.
( Vu dans un Artbook en tout cas, le temps de retrouver la doc' pour confirmer ce fait... )

_________________

Image


Kaede
Pixel monstrueux


Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 3987

Hors ligne
Posté le: 2016-11-13 17:36   [ Edité le: 2016-11-13 17:37 ]
Vu au ciné : Ma vie de courgette (drôle de titre, hein ? ).
Un excellent petit dessin animé, bien qu'un peu tire larmes (pas dans le mauvais sens "cheap" du terme : c'est juste la base qui est tristounette, malgré de nombreuses éclaircies), réalisé en stop motion, occasionnellement sur fond de blues.

Je ne saurais pas trop quoi vous dire sans spoiler (je ne suis pas critique de cinéma, lisez plutôt ceci), sinon que c'est réalisé avec le plus grand soin et que c'est un film devrait convenir aussi bien aux enfants qu'aux adultes.

JiPé
Pixel monstrueux

55
0002920

Joue à VF5 FS, puyo-tetris

Inscrit : Apr 26, 2008
Messages : 3983
De : valence passion

Hors ligne
Posté le: 2016-11-13 20:19   [ Edité le: 2016-11-13 20:26 ]
Citation :
Le 2016-11-13 17:36, Kaede a écrit :

Un excellent petit dessin animé


Je fais mon pénible : c'est de l'animation en volume, pas du dessin animé ^^
Je précise parce que cette technique reste à ma connaissance en très rare en France pour du long métrage (je me demande même si ce n'est pas le premier)... en revanche c'est plus courant pour du court.

edit : wikipedia recense seulement neuf longs-métrages en volume (y a pas James et la pèche géante ?). Je ne réalisais pas que c'était si rare en fait oO
_________________

"Je joue avec le gyroscope"


  Voir le site web de JiPé   
Kaede
Pixel monstrueux


Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 3987

Hors ligne
Posté le: 2016-11-13 20:44   [ Edité le: 2016-11-13 21:38 ]
Ouais effectivement y a pas de dessin là-dessous (enfin, il doit y avoir du dessin sur certaines "textures", mais c'est tout), c'est sorti tout seul
Film d'animation, donc

edit : de mémoire James et la Pêche Géante en est un aussi yep. Et en effet on n'en voit pas très très souvent...

gregoire01
Pixel monstrueux


Inscrit : Oct 23, 2005
Messages : 4985

Hors ligne
Posté le: 2016-11-14 08:57
Citation :
Le 2016-11-13 20:44, Kaede a écrit :

Ouais effectivement y a pas de dessin là-dessous (enfin, il doit y avoir du dessin sur certaines "textures", mais c'est tout), c'est sorti tout seul
Film d'animation, donc

edit : de mémoire James et la Pêche Géante en est un aussi yep. Et en effet on n'en voit pas très très souvent...


Il faut dire que ça prend un temps de malade pour être réaliser et que les studio spécialisé dans le genre ne sont pas très nombreux
_________________

Image


RobertGlucose
Pixel monstrueux



Inscrit : Feb 06, 2005
Messages : 2609

Hors ligne
Posté le: 2016-12-22 13:47   [ Edité le: 2016-12-22 13:48 ]
Si vous avez des enfants, vous connaissez peut-être les livres jeunesse de Julia Donaldson et Axel Scheffler. Ces auteur et illustrateur anglais ont écrit plusieurs gros succès, notamment La sorcière dans les airs, Le Gruffalo et sa suite Le petit Gruffalo, ou encore Monsieur Bout-de-bois. Ce sont d'excellents livres jeunesse, ma fille est fan (et moi aussi).

Ces bouquins ont été adaptés en court-métrages d'animation pour la TV anglaise, et distribués au cinéma en France par Les Films du Préau.



Je recommande, c'est excellent. D'abord sur l'écriture, étant des adaptations de bons livres. Mais ce que j'apprécie beaucoup aussi, c'est le rythme. Il est beaucoup plus posé que la plupart des dessins animés actuels. Ça fait tellement de bien de voir des films pour enfant qui prennent le temps, qui ne sont pas soumis à cette frénésie insupportable qu'on retrouve souvent dans les grosses productions, avec gags permanents et personnages hystériques qui parlent vite. D'ailleurs ces films ont reçu plusieurs prix, dont l'Oscar du meilleur court-métrage d'animation pour Le Gruffalo en 2011.

Là, je surveille les sorties de mes cinémas locaux pour aller voir Monsieur Bout-de-bois en salle (apparemment il ressort régulièrement, pendant les vacances). Sinon, ça sera à la maison.


Kaede
Pixel monstrueux


Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 3987

Hors ligne
Posté le: 2017-01-01 21:35   [ Edité le: 2017-01-01 21:38 ]
Vu le dernier Makoto Shinkai : "Your Name". Vraiment bien.

J'ai toujours eu un problème avec les films de Shinkai, que je trouve souvent trop mièvres et/ou "pleurnichards" (ok c'est de la romance, mais j'ai mes limites). Et souvent lents, aussi.
Bonne nouvelle, ce film est celui qui s'en sort le mieux à mes yeux, excepté sa dernière demi-heure (presque) qui fait tout pour rattraper le temps perdu

L'idée de départ est simple (ça peut faire penser à la réincarnation...), on l'a déjà vue sous une forme ou l'autre dans Un ciel radieux ou encore Quartier Lointain : un esprit qui habite un corps qui n'est pas le sien.
Sans contrôle sur ce qui se passe, les deux protagonistes, un garçon et une fille ados à priori sans aucun lien l'un avec l'autre vont régulièrement "échanger" leur corps (et leurs identités, qui vont avec) au réveil et devoir composer avec, le temps d'une journée, avec les gags qu'on peut imaginer.
Le film laisse en grande partie le mystère planer sur le "pourquoi" de ce lien, et laisse longtemps le spectateur se demander si rencontre il y aura (mais, chut, je ne vous en dit pas plus).

Dernier point : le film est une vraie réussite technique, comme toujours avec Shinkai, c'est beau. C'est riche en bloom (une constante chez Shinkai, il a dû bosser comme graphiste sur Oblivion ) mais très soigné, bien animé, et le film contient une très belle séquence tout en 2D qui devrait faire plaisir à tout fana d'animation.

gregoire01
Pixel monstrueux


Inscrit : Oct 23, 2005
Messages : 4985

Hors ligne
Posté le: 2017-01-03 08:49
Citation :
et le film contient une très belle séquence tout en 2D qui devrait faire plaisir à tout fana d'animation.


Le film est en 2D à la base. Tu voulais sans doute dire "crayonné".


Mais sinon je confirme, très beau film.

Niloc-Nomis
Pixel visible depuis la Lune

21
0024194

Joue à Persona 5 / Samus retrurns / 1981

Inscrit : Aug 11, 2002
Messages : 7816
De : Luzancy (77)

Hors ligne
Posté le: 2017-01-03 17:54
On a aussi été voir Your name pendant les vacances, en couple.
Alors l'histoire est très fleur bleue, mais le film se suit avec vraiment beaucoup de plaisir, surtout grâce à des dialogues vraiment piquants, même en VF.

Et la maîtrise artistique est monstrueuse, sur le grand écran d'un multiplexe c'est un régal.

C'est un peu le croisement entre Un jour sans fin, Ghost et Premiers baisers, avec tous les côtés euphorisants en même temps.
Par contre le dernier quart d'heure est interminable, et le chanteur de Jpop qui innonde la BO mérite la peine de mort (ça fait presque une semaine que j'ai la mélodie dans la tête!).
_________________

... mais j'ai rebranché la Master System sous la télé!


Kaede
Pixel monstrueux


Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 3987

Hors ligne
Posté le: 2017-01-03 21:08   [ Edité le: 2017-01-03 21:09 ]
Citation :
Le 2017-01-03 08:49, gregoire01 a écrit :

Citation :
et le film contient une très belle séquence tout en 2D qui devrait faire plaisir à tout fana d'animation.


Le film est en 2D à la base. Tu voulais sans doute dire "crayonné".


Mais sinon je confirme, très beau film.

Oui c'est ça, crayonné.
Mais j'ai dans l'idée (c'est juste un sentiment, je me plante peut-être) qu'une bonne partie des décors du film ont été conçus en 3D, quitte à être retouchés un peu en 2D après -un peu comme Cave fait avec ses shoot'em up en pixel art-, d'ailleurs il y a des plans qui font exprès de modifier l'orientation de la camera, avec les décors qui suivent de façon très fluide (ce qu'en général on voit rarement si tout est entièrement dessiné, vu le coût que ça engendre).

Kollembole
Pixel monstrueux


Joue à Child of Light

Inscrit : Feb 05, 2014
Messages : 2325
De : En Anjou

Hors ligne
Posté le: 2017-01-06 10:46   [ Edité le: 2017-01-06 11:03 ]
Bon, ayant été voir aussi "Your Name", je peux enfin participer à ce fil sans trop de risques.

Citation :
Le 2017-01-03 17:54, Niloc-Nomis a écrit :

On a aussi été voir Your name pendant les vacances, en couple.
Alors l'histoire est très fleur bleue, mais le film se suit avec vraiment beaucoup de plaisir, surtout grâce à des dialogues vraiment piquants, même en VF.


Ce qui est marrant, c'est que dans le découpage de l'histoire, le générique d'intro, ainsi que certains éléments "typique", ça aurait très bien aussi pu être développé au format de mini-série ou d'OAV.
Bon, mais je ne blâme pas, ça marche très bien en film, l'histoire étant rythmé par ces différents chapitres.

Et bon, dans l'ensemble je ne suis pas sortie déçue, l'ambiance du film étant aussi assez raffraichissante.
D'autant que ça à bien aidé à équilibrer le visionnage de "Premier Contact" vu à la suite. (Mais j'en parlerais plus tard, dans le topic des films "live".)

(Bon, à part... )

Citation :
Et la maîtrise artistique est monstrueuse, sur le grand écran d'un multiplexe c'est un régal.


Là, c'est une chance, bien que mon ciné de quartier le diffusait en VO et sur plusieurs semaines, c'était aussi ironiquement dans la plus petite salle, alors qu'ils avaient bien mieux à proposer - Là c'était un vrai couloir de bus, juste pour dire. :s

(Et oui, c'est un peu dommage pour certaines scènes visuelles très fortes comme celles liées à l'intrigue de la comète Tiamat et le fameux passage en "anim'" crayonnés, avec son ambiance esthétique pas très loin de "2001", je trouve. )

Citation :
C'est un peu le croisement entre Un jour sans fin, Ghost et Premiers baisers, avec tous les côtés euphorisants en même temps.


J'aurais presque ajoutée Ranma, mais sans aller à ce point dans la comédie burlesque. ^^"

Mais dans l'ensemble, j'ai vu surtout ça comme un film de fantômes et sur la mémoire, un peu comme "Souvenirs de Marnie" si l'on veux.

Citation :
Par contre le dernier quart d'heure est interminable, et le chanteur de Jpop qui innonde la BO mérite la peine de mort (ça fait presque une semaine que j'ai la mélodie dans la tête!).


Bah, seulement à coup de tomates bien mûres, si ça te chante à ce point.
En tout cas, perso' étant vaccinées "grâce" à NoLife, ce détail m'importe peu.

Citation :
Le 2017-01-03 21:08, Kaede a écrit :
Oui c'est ça, crayonné.
Mais j'ai dans l'idée (c'est juste un sentiment, je me plante peut-être) qu'une bonne partie des décors du film ont été conçus en 3D, quitte à être retouchés un peu en 2D après -un peu comme Cave fait avec ses shoot'em up en pixel art-, d'ailleurs il y a des plans qui font exprès de modifier l'orientation de la camera, avec les décors qui suivent de façon très fluide (ce qu'en général on voit rarement si tout est entièrement dessiné, vu le coût que ça engendre).


Oui, enfin ce que j'ai pu apercevoir en 3d concernait bien principalement les décors - même si ce ne devait pas être aussi "choquant" pour ma part, vu que je n'aie pas dû en remarquer la majorité.
( Comme toujours, je dirais perso' qu'une 3d réussie est celle qui ne se remarque pas. ^^" )


- Mais bon en parlant de ce sujet, ça va me permettre d'enchaîner sur "Louise en Hiver" de Jean-François Laguionie, visionné à une semaine d'intervalle :

Et là, techniquement c'est aussi de la 2d... enfin, pour les décors, et les animations de foules.
Le reste des acteurs principaux sont modélisés en 3d texturés façons graphique/peinture, de manière à ce que ça s'intègre au mieux à l'ensemble. (Le film précédent de , "Le tableau" utilisait la même méthode, d'ailleurs.)
Enfin Perso, sans me choquer autant que dans un "Azur et Asmar", qui utilisait cette technique, ça reste quand même assez visible, même si c'est assumé et que ça se prête bien au rythme lent du film et à la démarche feutrée à petit pas de la protagoniste solitaire de l'histoire.

Parce qu'au final, oui, c'est une robinsonnade, même si comparé à "La Tortue Rouge", Louise à l'air surtout de devoir survivre à l'ennuie et la solitude.
( Je vais pas trop spoiler, mais pour un hiver, la météo n'avait pas l'air trop "sévère", à part une tempête de marée du siècle vers le début. )
Et bon, au moins là, ce serait plutôt son statut de "naufragée" qui lui donnerait l'occasion (enfin) d'échapper à l'ennuie ( Elle va jusqu'à abandonner elle même la maison de vacance pour se bricoler un refuge avec quelques planches et des outils "empruntés" aux galeries lafayettes locales. )

Bizarrement, là aussi en parallèle avec "Là Tortue Rouge" c'est un film où il ne se passe "pas grand chose", surtout après l'élément perturbateur de départ (Louise ayant loupée le dernier train de la saison, elle se retrouve esseulée au milieu d'un village de vacance fantôme. )
Et pourtant je ne me suis pas non plus ennuyée au visionnage, surement grâce à la mise en scène et ses "histoires dans l'histoires" que sont les rêves-souvenirs de la vieille dame , même si le film tiens tout juste sur ses 1h15 - plus long, ça aurait commencé vraiment à transpirer l'ennuie.

Dernier détail : Je me suis demandée si les lieux présentés dans le film existaient réellement irl ou non ^^" Bon, c'est parce que les falaises m'ont furieusement rappelées le cap Griz-Nez/blanc-Nez, mais le nom à consonance bretonne du patelin balnéaire ne colle pas du tout.
( ça et une météo trop douce pour être du ch'nord - quoiqu'avec le réchauffement climatique... )


Bon le mot de la fin et les points communs entre ses deux films (ainsi que "Premier Contact"), c'est qu'il donnent une place importante à la mémoire et aux souvenirs "incertains".



_________________

Image



Index du Forum » » Hors-sujet » » Vos critiques ciné : films d'animation

985 messages • page
1 ... 454647484950




Version de base : phpBB (© 2001 The phpBB Group)
Modifié pour www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)