les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Hors-sujet » » Vos critiques ciné : action - baston
1837 messages • page
1234 ... 92
Auteur Vos critiques ciné : action - baston
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
13
1035015

Joue à Pokemon Shuffle, DR3, Evil within 2, Gears 4

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 22711
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2008-06-24 23:04
Rhaaa il manquait ce topic dans les critiques ciné. Et je vais de ce pas comber ce vide par un bon film que je viens de voir ce soir sur rtl9, chaine du ciné culte si vous en doutiez encore. Et donc ce soir c'était: Rising Sun avec Steven seagal !!!

Bon comme d'hab ça commence avec un flashback au vietnam quand steven était dans la cia, mais bon a la limite ça sert a rien vu que ça a aucune importance dans le reste du film.

Voici le sypnosis officiel
Citation :
Le gouverneur de Tokyo a été assassiné par des membres des yakuzas. Les autorités locales veulent voir ce crime puni le plus rapidement possible. Le chef du bureau de la CIA à Tokyo décide de faire appel à Travis Hunter, un ancien agent de son service qui a grandi au Japon et a été entraîné au combat par un ancien yakuza. Grâce à son réseau personnel de renseignements, qu'il se presse de réactiver, Hunter apprend qu'une guerre se prépare entre l'ancienne garde yakuza et un nouveau leader ambitieux Kuroda, qui entretient des relations avec la mafia chinoise. L'affrontement semble inévitable et l'agent Hunter risque fort de se retrouver pris entre deux feux...


Dans le film, en fait steven est membre du fbi. Un japonais se fait dessouder et pour une raison inconnue c'est pas les flics locaux qui enquête mais le fbi américain.
Enfin il semblerait que le mecs en questions soit ambassadeur ou un truc comme ça...
Steven qui vit tout le temps au japon se voit charger de résoudre l'affaire Il est aidé par un jeune bleu qui parle pas un mot de jap. Ce qui est super pratique quand on en mission longue durée au japon.

Bref steven nous fait son rising sun à lui, il se la joue un peu vieux maître et tout mais bon ça l'empêche pas de mener l'enquete.
En gros dans tout le film steven parle à des japs en americains, mais ça gêne pas les japs qui lui répondent ... en jap.
Steven qui est pas un payday continue les questions en us, parce que tout le monde le sait, les japs parlent pas us, mais ils le comprennent.
Enfin y’a que les chefs yakuzas qui alternent us et jap, ce que fait aussi steven en marque de respect.
Donc steven continue sa petite enquête et latte 2-3 yak à l'occasion.

On a le droit à quelques lieux typiques de tokyo, un bar à hotesse avec des nanas qui nagent à poil dans une piscine murale, une salle de pachinko, des bars à sushi, et évidemment le jardin de je sais plus quel temple célèbre.
Steven qui est décidemment pas un rigolo, erre dans la ville dans sa mercedes avec le volant à gauche. Parce que même s’il parle couramment japs et y vit depuis toujours, ça l’empêche pas d’avoir une caisse occidentale !
Donc arrive le moment clé du film. Steven qui à l’air copain avec une nana, la proprio du bar à hotesse, la demande en mariage. Visiblement ils se connaissent depuis longtemps mais c’est pas clairement évoqué. Enfin on va pas se formaliser, le film entier est plein de trous dans le scénar !

Donc elle dit oui, c’est émouvant. Enfin émouvant, steven intériorise à fond mais en dedans il doit être tout larmoyant. Bon après on a une petite scène romantique, mais pas de plan nichon
C’est là que je me dis non ils vont la tuer !
Et bah nan, entre temps le co-équipier de steven espionne les méchants. S’est steven qui lui a dit de le faire. Manque de bol en voulant fouiner il se fait butter. Là je me dis ok la nana sera épargné.
Et bien nan. Les méchants yakuzas veulent virer les vieux yakuzas gentil. Une thématique récurrente ces derniers temps. Donc ils font les ménage, dessoudent le chef des clans yak, et tue la femme de Steven.
Me demandez pas comment ils savent que c’est sa femme, c’est pas expliqué.

Donc steven qui apprend la mort de sa femme, intériorise à fond et se dit que ça fait un moment qu’il a pas latté des gens. Il s’en va donc massacrer tout ce beau monde avec son sabre.
Il est secondé par un tatoueur qui lui servait d’indic. Et la fille de son maître. Son maître est un ancien chef yak, mais j’ai pas compris si c’était le chef qui s’est fait tuer ou pas. A un moment y’a un truc avec le livre que lisait toujours son maître, mais bon ils ont pas expliqué ou montrer d’éléments qui attesterait qu’il soit mort.
Donc on sait pas pourquoi ils se retrouvent avec lui, mais steven dit à la nana qu’elle peut pas venir. Mais elle viendra quand même pour sauver la vie du tatoueur.
Bref vous imaginez la suite, combat moisis, le tatoueur qui se prend des coups de sabre et une bastos dans le buffet (mais il meurt pas).
Steven tue le méchant qui a tué sa femme, et s’en va latter le chef des méchants. Entre temps le tatoueur a essayé de le butter mais il s’est pris une balle.
Donc steven arrive bien énervé, enfin à sa façon. De la le méchant lui sort qu’il a tué son pote flic. Comment réagit steven ? et bah il est encore plus énervé. Enfin il intériorise encore plus.
Et donc combat final pourri, la doublure de steven passe à travers une table, puis on revoie steven massacré le méchant.
De là tout le monde il est content, un groupe de nettoyeur sort d’on ne sait où pour effacer les preuves à la peintures bleus. Pendant ce temps là, steven et ses 2 amis sont aux funérailles de sa femme.
Enfin c’est pas vraiment sa femme vu qu’ils ont pas eut le temps de se marier.

Et voilà on se retrouve dans le jardin où il lui a fait sa demande. Effet spécial de la mort avec ciel orange et un soleil aussi grand qu’un immeuble au 1er plan…..


En ce moment je suis en plein période nanarland et donc forcément j’ai su apprécier ce film à sa juste valeur. Il est plutôt récent (2005) et steven est moins ventripotent. Mais bon je sais pas qui a écrit le scenar, mais visiblement il a du être remanié à la hache.
Steven ferait presque illusion dans les bastons mais bon on le sent pas concerné. En tout cas cet espèce de nawak cinématographique ressemble à une autobiographie romancée de saumon agile. Et dans ce film il nous sort toute l’étendue de son jeu d’acteur.





Odysseus
Pixel intergalactique

47
0004305

Joue à lâcher trois poissons-ballons sur la ligne de départ.

Inscrit : Sep 15, 2002
Messages : 10878
De : Αἰαία

Hors ligne
Posté le: 2008-06-25 15:51
C'est un peu dommage, je trouve, de régulièrement affilier le cinéma d'action/baston au nanar, même si la démocratisation de la VHS y est pour beaucoup. D'autant qu'aucun genre n'échappe à la chose.

Tiendez, hier soir, j'ai regardé pour la énième fois l'un des meilleurs films du genre:



Pour ceux qui ne connaissent pas ce bijou - erreur à rattraper d'urgence - il s'agit d'un film de Stephen Chow.

En gros, c'est une sorte d'Astérix à la chinoise, avec une grosse influence des derniers films de Bruce Lee.
Sur le principe du petit village qui résiste encore et toujours à l'envahisseur, une petite communauté de miséreux tient tête à un gang de mafieux qui contrôlent toute la région.
La parenté avec Astérix est très visible, notamment via les personnages.
On retrouve le couple des chefs avec une simili Bonemine dans toute sa splendeur, qui a troqué son rouleau à pâtisserie contre une sandale, un Abraracourcix dragueur de pacotille et alcoolique, des petits commerçants qui ont une forte tendance à la baston, un Assurancetourix devenu coiffeur et victime de tout le village, ect.
Même le duo de petit maigre et du grand gros répond présent, ainsi que les courses-poursuites avec les jambes qui carburent ou encore les pompes qui s'envolent quand un personnage se prend une baffe.

Fait suffisamment rare pour être souligné, il s'agit d'une comédie d'arts-martiaux. Le film alterne donc régulièrement entre scènes franchement poilantes et grosse baston, genre qu'il a déjà abordé dans Shaolin Soccer (et sûrement d'autres films, mais je ne les ai pas vu).

L'ensemble est remarquablement mis en scène, appuyé par un très bon cadrage et une bonne lumière. Là aussi, dans le genre action, c'est rare tant on ne compte plus les films de ce genre aux plans d'action ultra fouillis, voire franchement bordéliques, donc incompréhensibles.

A ce sujet, les clins d'oeil et référence à Bruce Lee et au Jet Kun Do sont légion.
On citera par exemple la scène où la cheftaine locale menace le chef du gang des haches dans sa voiture et dont chaque mimique provient de la Fureur du Dragon (quand Bruce Lee menace le chef de la mafia), le coup des parents qui ont perdu leur fils dans un combat et leur promesse et surtout, surtout, les scènes de combat où Stephen Chow s'en donne à cœur joie.

Sur ce plan, c'est une maîtrise totale.
Le film commence d'ailleurs très très fort, avec une scène d'anthologie qui met en jeu plusieurs dizaines de personnes dans une mêlée générale de folie.
Ca se poursuit avec un autre combat, magistral lui aussi, et très inspiré de divers mangas.
Le film termine sur un ultime combat façon Dragon Ball Z, où les personnages s'envolent, traversent des murs et détruisent des immeubles entiers, le tout saupoudré à la sauce "technique du crapaud" ou "technique de la paume de Bouddha". Incroyablement jouissif.

On peut juste noter une petit baisse de régime durant la scène du casino, et encore, c'est vraiment pour trouver un truc à redire.

Enfin, à noter que le casting est tout simplement excellent, avec des acteurs collant parfaitement aux personnages et proposant de superbes interprétations. Aussi, la bande-son est impeccable.
Pour moi, le deuxième meilleur film d'arts-martiaux après La Fureur de Vaincre.

En cadeau, la bande-annonce américaine:


_________________

"Il n'est pas de lutte plus violente et déterminée que celle d'un homme face à son envie d'aller aux toilettes" - Karate Boy


Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7114
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2008-06-25 17:08
Très sympa ce film de Stephen Chow, même si j'ai préféré Shaolin Soccer (en tant que fan de l'épisode du Collège Fou Fou Fou qui parodiait Captain Tsubasa, j'ai retrouvé mes marques !). Mais Crazy Kung Fu est effectivement bien mieux maitrisé à tous niveaux.

Citation :

Le 2008-06-25 15:51, Nordine a écrit:
Fait suffisamment rare pour être souligné, il s'agit d'une comédie d'arts-martiaux.


Bin pas si rare : la Kung-Fu comedie a eu son heure de gloire dans le cinema de Hong Kong et moultes films du genre réalisés par Jacky Chan, Sammo Hung, Tsui Hark ou Wong Jing sont arrivés jusqu'à nous.

Citation :

genre qu'il a déjà abordé dans Shaolin Soccer (et sûrement d'autres films, mais je ne les ai pas vu).


Ah bin justement j'ai vu "King of Comedy" il y a quelques semaines. C'est un film de Stephen Chow antérieur à Shaolin Soccer. Je vous le recommande chaudement (pas édité en France mais dispo avec des ss-titres anglais sur la mule). Il est moins déjanté que ses films suivants mais quand même très marrant, surtout si on connait bien l'oeuvre de John Woo (parodies incluses avec ralentis abusés et vols de colombes dans les églises). C'est l'histoire d'un figurant de films d'action (Stephen Chow) qui prend ses roles microscopiques (genre 4 secondes à l'écran dans le role de "méchant numero 452 tué par le héro dans la fusillade") bien trop au sérieux et prend la tête à tout le staff en voulant donner une dimention dramatique à chacune de ses scènes.

  Voir le site web de Sebinjapan
Wild_Cat
Anarchy in the UK

17
0031906

Joue à Overwatch, Dark Souls 3 (PC)

Inscrit : May 01, 2002
Messages : 10683
De : Montréal, parce que je le vaux bien

Hors ligne
Posté le: 2008-06-25 20:34
Wow. Le pitch de "King of Comedy" a l'air absolument redoutable. Il me faut ce film.

Nordine: L'association film d'action/nanar est relativement facile quand on voit le nombre hallucinant de nanars d'actions sortis (souvent sur grand écran!) dans les années 80. Quand on mêle une absence totale de budget à un genre qui demande pourtant des grands moyens (autres genres fréquemment associés au nanar: la SF et la fantasy -- à ton avis, pourquoi?), il est beaucoup plus facile d'obtenir un résultat profondément ridicule que dans des styles plus low-budget-friendly tels que la comédie ou le drame psychologique qui se contentent juste d'être profondément chiants quand ils sont ratés. Ce qui n'empêche néanmoins pas l'existence de nanars comiques ou gnangnan particulièrement atterrants -- les Sous-Doués, les Max Pécas, la moitié des filmographies respectives de Jean Lefebvre et d'Henri Guybet, j'en passe et des pires.

Ce n'est pas pour autant que tous les films d'action sont des nanars (tous les films d'action avec Steven Seagal, cependant, si ). Un bon Bruce Lee, à peu près n'importe quel John Woo avant qu'ils vienne aux US (et même une fois là-bas, Volte-Face) ou un Tarantino, ça vaut tous les Death Warrior (un film de ninjas avec Cüneyt Arkin que j'ai vu il y a peu et qui fait très mal aux côtes) du monde! ^^
_________________

Take my love, take my land, take me where I cannot stand...
I don't care, I'm still free, you can't take the sky from me...


  
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
13
1035015

Joue à Pokemon Shuffle, DR3, Evil within 2, Gears 4

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 22711
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2008-06-25 22:51
Citation :

Le 2008-06-25 15:51, Nordine a écrit:
C'est un peu dommage, je trouve, de régulièrement affilier le cinéma d'action/baston au nanar, même si la démocratisation de la VHS y est pour beaucoup. D'autant qu'aucun genre n'échappe à la chose.


Houla attention, j'adore les films de baston et je regrette d'ailleurs qu'on en est plus actuellement. Avant on cherchait le nouvel artiste martial, mais depuis dacascos c'est fini tout ça
Nan là c'est juste que Seagal enchaine à fond les nanard en ce moment. Et que si tu regardes ce film comme un vrai film de baston, bah tu va être déçu.

POur KFH, j'hésite à l'acheter. Shaolin soccer est marrant mais il est juste à la limite du drole pour moi. Donc celui là je sais pas. Faudrait que je le loue.


Et chaton, y'a pas que des nanards avec steven. Piege en haute mer est un bon film, nico et out of justice aussi.
_________________

Image


Odysseus
Pixel intergalactique

47
0004305

Joue à lâcher trois poissons-ballons sur la ligne de départ.

Inscrit : Sep 15, 2002
Messages : 10878
De : Αἰαία

Hors ligne
Posté le: 2008-06-26 00:00
Vraiment, Kung-Fu Hustle, c'est du très grand. Fonce dessus dès que tu le vois.

Sinon, il y a eu une nouvelle révélation dans le domaine du cinéma d'arts-martiaux ces dernières années en la personne de Tony Jaa, dans Ong-Bak, dont une pseudo suite est d'ailleurs prévue pour cette année.

Voir également cette scène de folie dans L'honneur du Dragon.

Par contre, c'est vrai que sorti des scènes de combat et des cascades, il ne brille pas par son jeu d'acteur, c'est dommage.
_________________

"Il n'est pas de lutte plus violente et déterminée que celle d'un homme face à son envie d'aller aux toilettes" - Karate Boy


Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7114
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2008-06-26 13:10
C'est marrant parce que je ne fais pas du tout cette association "films de baston = nanards".
C'est surrement du au fait que j'ai vu très peu de films américains à Steven Seagal. Par contre j'ai une bien belle collection de films de baston made in hong-kong et c'est du grand bonheur. Même des films scénaristiquement faibles ou mal rythmés peuvent se rattraper par des scènes de baston d'anthologie et le charisme des acteurs. Je prends par exemple "Dragon Forever", un Jacky Chan trop méconnu : le film a pitch ininteressant au possible, un montage mou du genou dans les scènes de dialogue ou d'exposition mais propose des combats absoluments hallucinants qui culminent avec un duel de folie entre Jacky et Benny "the jet" Urquidez (allez voir sur You Tube, vous serez pas déçus).
De plus, on aurait tort de mettre tous les films de "baston" de HK dans le même pannier comme on le fait avec les action-movies nanards d'Hollywood. Car si pour les Chuck Norris ou les Steven Seagal, on a toujours des combats filmés de la même façon (quel que soit l'art martial pratiqué), il y a plus de diversité en asie. On peut apprécier les combats différement suivant qu'ils soient filmés en utilisant des cables (Once Upon a Time in China), des effets spéciaux modèrnes (Kung Fu Hustle), du combat en un plan-séquence légèrement accéléré en post-prod (Shanghai Express) ou sans (presque) aucun artifice (Fists of Legend, les vieux Jacky …).

J'en profite pour vous parler d'un film que j'aime beaucoup : Prodigal Son, un bon vieux film de Sammo Hung avec Yuen Biao.
C'est l'histoire de Leung Jan (Yuen Biao), un "fils de riche" adepte d'arts martiaux qui défie les bastonneurs qui passent dans sa ville. Ce qu'il ne sait pas, c'est que son richissime papa paie ses adversaires pour qu'il se laisse battre. Un jour, suite à un malentendu, il affronte un acteur d'opéra chinois qui lui met une belle correction. Il découvre alors qu'il n'est pas aussi bon qu'il le croyait et supplie l'acteur de devenir son maitre.
Ce qui fait tout l'intérêt de ce film, au delà de son pitch sympathique et de ses interprètes talentueux, ce sont bien entendu les scènes de baston. On y trouve des combats très aériens avec moultes coups de pieds sautés circulaires, mais aussi des affrontements beaucoup plus techniques comme cette scène d'entrainement ou Lueng Jan et son maitre se battent sur une table en utilisant uniquement leurs bras et en enchainant les prises et contre-prises. On y voit aussi de très belles scènes d'opéra chinois et une scène assez originale ou Sammo Hung met à contribution ses talents martiaux pour faire … de la calligraphie !
Pour les extraits, une petite recherche sur You tube (prodigal+son+biao) vous mennera au bon endroit ...

Pour Ong Bak : il y a quelques scènes de baston très impressionantes (rien que les kata au début) mais le film est très naze je trouve. Il y a par exemple une scène de poursuite en "ptites voiturettes" qui est carrément soporifique.

  Voir le site web de Sebinjapan
Odysseus
Pixel intergalactique

47
0004305

Joue à lâcher trois poissons-ballons sur la ligne de départ.

Inscrit : Sep 15, 2002
Messages : 10878
De : Αἰαία

Hors ligne
Posté le: 2008-06-26 13:43
Ben c'est l'erreur de ce film que d'avoir tenté de raconter une histoire et de vouloir faire "comme les grands", au lieu d'assumer pleinement son statu de gros bourrin.
Pour autant, Ong Bak mérite vraiment le détour pour ses scènes de combat et ses cascades d'excellente qualité.

Sinon je suis plutôt d'accord avec l'idée que les films d'arts-martiaux asiatiques (du Japon jusqu'à l'Inde) sont souvent bien meilleurs/nettement moins pire que leurs équivalents américains.
_________________

"Il n'est pas de lutte plus violente et déterminée que celle d'un homme face à son envie d'aller aux toilettes" - Karate Boy


Cham'
Pixel imposant

35
0010535

Joue à Infinite Space, Starcraft 2, Dragon Quest IX

Inscrit : Jun 25, 2004
Messages : 748
De : Suisse

Hors ligne
Posté le: 2008-06-26 16:52
J'ai pas le temps de développer maintenant, mais je recommande fortement "Le maître d'armes" (fearless) de Ronny Yu, avec Jet Li. Un excellent film d'art martiaux, avec un Jet Li totalement investi dans son rôle, et de très beaux combats confrontant arts martiaux de Chine et d'autres pays, avec en climax un superbe duel contre un épéiste/karatéka japonais.

Vraiment un film à voir !

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
13
1035015

Joue à Pokemon Shuffle, DR3, Evil within 2, Gears 4

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 22711
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2008-06-26 23:07
Pour la baston j'introduis quand même une nuance entre les films HK et les occidentaux.
Les chuck norris par exemple ce sont des bons films de merde, totalement hallucinant du fait de la présence de chuck (et son acting) et surtout les idées véhiculées.
La scene de porte disparu 3 est enorme. Chuck se prend des tonnes de balles et même une requete. Mais il se releve pour butter un helico et sauver des pauvres petits n'enfants viets !

Seagal ce qui me fait toujours delirer c'est souvent les répliques qui claquent. Ah chaque fois que je vois steven dans un film je pense à ken le survivant. "Tu ne le sais pas encore, mais tu es déjà mort". Le mec il a beau avoir ce qu'il veut comme arme, steven lui latte la tronche avec une bonne vanne pour finir

JCVD c'est un peu différent, pour moi il y a beaucoup de bon film dans sa filmo. Y'a bien 2-3 ovnis, mais faut aussi voir qu'à un moment il tournait au taquet. Donc forcément la qualité s'en ressent. Mais il propose toujours une prestation pro.
Pas comme seagal qui se fait doubler ou qui est comme une statue dans ses derniers films.

J'aimai bien Dolph, mais il faut dire qu'à part 1-2 film, il est vraiment pas aidé.

Dacascos j'en attendais beaucoup, il est vraiment bon techniquement et a quand même une belle gueule. Mais bon il a trop tourné dans des merdes et ça l'a un peu grillé je pense. Quand je vois que certains de ses films tournent en 2e partie de soirée sur la 6 ou le samedi aprem sur la 1... Bah tu te dis qu'il est tombé super bas.
D'ailleurs un film enorme de lui que je vous conseille: Drive.


Pour le Hk j'en ai bouffé un paquet et y'a quand même beaucoup de navet. Mais bon la magie de l'asie nous fait les placer trop haut.
J'adore Jakcy chan, mais force est de constater que ses 1ers films sont assez chiants. Des combats statiques et surtout super long. Une fois qu'il a reussi à se sortir du clone de bruce lee, et imposer son style ça a été tout de suite mieux. Par contre il a aussi tourné des merdes.
Par exemple: who am i ? Ce film est tellement mou que je me suis endormi. Je me suis reveille pour le combat final qui est pas mal du tout.

En fait pour moi le scenario d'un film de baston , c'est secondaire, mais faut qu'il y ait un truc pas trop degueu quand meme. Ong bak c'est assez pourri niveau scenar par exemple. Après ce qu'on attend dans un bon HK, ce sont les bastons. Drunken master 2 est tout simplement enorme de ce coté là.


Apreès je sais pas comment vous classez les films d'arnold, mais moi je suis un grand fan de ce genre de film ou tu débranches ton cerveau et tu degustes les repliques cinglantes et la boucherie ^^

Bon je vois que j'ai beaucoup posté donc je vais abréger un peu.

Sincérement cette scène de ong bak me laisse froid. Je la trouve pas terrible et pas tellement bien choregraphié par moment.
Par contre, mon combat prefere de ce film c'est ca:




Un des rares films ou la capo est bien utilisée et mise en valeur. L'autre film est evidemment only the strong avec dacascos


Ah oui un autre film que j'adore c'est china strike force. Je dois être le seul à venerer ce film
_________________

Image


Odysseus
Pixel intergalactique

47
0004305

Joue à lâcher trois poissons-ballons sur la ligne de départ.

Inscrit : Sep 15, 2002
Messages : 10878
De : Αἰαία

Hors ligne
Posté le: 2008-06-27 02:02
Citation :

Le 2008-06-26 23:07, RainMakeR a écrit:

Sincérement cette scène de ong bak me laisse froid. Je la trouve pas terrible et pas tellement bien choregraphié par moment.


Comme indiqué, cette scène ne provient pas de Ong Bak mais de l'Honneur du Dragon.
Là où elle est très marquante, c'est qu'il s'agit d'un plan séquence, une scène tournée d'un coup, sans montage et qui a de fait nécessité un énorme travail de préparation et de mise en scène.

Aussi, les films dis HK sont des films hong-kongais, pas asiatiques. Il y a une différence très notable entre des films d'arts-martiaux entre ceux produits en Chine, au Japon, en Thaïlande, en Indonésie ou en Inde. Plus encore en fonction des périodes et des auteurs.

Un film d'action américain que j'aime énormément, c'est Demolition Man.
On y retrouve en condensé tous les poncifs du genre des années 80 transposés dans les années 90: explosions de la mort qui tue, courses-poursuites, gun fights, baston, vannes à deux Francs, dualité héros/méchant, gangs de punks, ville souterraine, grand méchant qui veut diriger le monde, voyage dans le futur et j'en passe.
Même si je ne peux pas supporter Sandra Bullock, reste que l'ensemble est bien ficelé et, surtout, ça sent la sueur de dessous les aisselles du début à la fin.

Perso, je vois tout le film comme un immense concours de qui a la plus grosse, aussi bien dans l'histoire que dans le jeu des acteurs, l'un essayant de supplanter l'autre à l'écran.
_________________

"Il n'est pas de lutte plus violente et déterminée que celle d'un homme face à son envie d'aller aux toilettes" - Karate Boy


Amindada
Pixel monstrueux

12
1035760

Inscrit : Feb 02, 2006
Messages : 2395

Hors ligne
Posté le: 2008-06-27 11:18
Demolition man c'est aussi beaucoup d'humour et de second degré et plein d'idée original sur le futur
c'est pas un bete film d'action pour moi

Mike the freeman
Pixel monstrueux



Inscrit : Jan 12, 2003
Messages : 2179

Hors ligne
Posté le: 2008-06-27 11:31
Je n'ai pas vu ce film de Tony Jaa mais en effet le combat de capoeira est sympa ( j'espère que la musique a été rajouté pour youtube car ils ont pris une musique du premier cd d'Abada-Capoeira et en plus Lateef Crowder n'en fait pas partie à ma connaissance ) même si ça reste du show.

Par contre pour Only the strong c'est tout à fait différent, Mark Dacascos n'est pas un capoeiriste ( juste un gymnaste pratiquant d'am ) et ça s'en ressent.
Paradoxalement beaucoup de personne ont découvert la capoeira avec ce film, quelques temps de pratique plus tard et un revisionnage, ils se rendent compte que Dacascos n'a pas du tout la caractéristique de capoeiriste et sont déçus du souvenir de ce film qui a été le déclencheur.
Only the strong est un mauvais film de capoeira.

Nordine > je n'ai pas vu l'Honneur du Dragon, impressionnant ce plan séquence en effet.
Faut avoir une bonne mémoire n'empêche, même le caméra-man pour qu'il se souvienne où se placer et surtout... faut pas se louper T_T

Doutrisor
Pixel banni


Inscrit : Apr 30, 2008
Messages : 206

Hors ligne
Posté le: 2008-06-27 20:40
Citation :
Apreès je sais pas comment vous classez les films d'arnold, mais moi je suis un grand fan de ce genre de film ou tu débranches ton cerveau et tu degustes les repliques cinglantes et la boucherie ^^


Predator et Comando sont excellentissimes, de la bonne grosse série B bien torchée ! ^^

Cham'
Pixel imposant

35
0010535

Joue à Infinite Space, Starcraft 2, Dragon Quest IX

Inscrit : Jun 25, 2004
Messages : 748
De : Suisse

Hors ligne
Posté le: 2008-06-27 20:51
Et Last Action Hero, aussi ! Excellent film de McTiernan, parodie respectueuse du film d'action, et où Schwarzy se moque de sa propre image. Très, très sympa !

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
13
1035015

Joue à Pokemon Shuffle, DR3, Evil within 2, Gears 4

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 22711
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2008-06-27 21:04
Citation :

Le 2008-06-27 11:31, Mike the freeman a écrit:
Par contre pour Only the strong c'est tout à fait différent, Mark Dacascos n'est pas un capoeiriste ( juste un gymnaste pratiquant d'am ) et ça s'en ressent.


Daca c'est juste un champion du monde de kung fu et aussi un treès bon gymnaste.

Citation :

Son père, Al Dacascos, est le fondateur de l'art martial Wun Hop Kuen Do. Mark Dacascos maîtrise désormais 8 arts martiaux différents, dont celui de son père, la gymnastique qu'il apprise dès son plus jeune âge, le Kung fu wu shu et la capoeira, art martial brésilien qu'il apprit en quelques mois avec Amen Santo, son professeur dans le film La loi du plus fort (1993). Ce dernier fut le chorégraphe des scènes de combat du film et également l'entraîneur de tous les acteurs jouant pratiquant la capoeira dans le film.


Bon puisqu'on en est à parler de la filmo d'arnold et sans parler des gros films cultes, pour moi à l'aude du 6e jour est juste énorme. C'est pour moi un de ses meilleurs films. Et un des meilleurs films toutes catgorie confondues, tout court
_________________

Image


RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
13
1035015

Joue à Pokemon Shuffle, DR3, Evil within 2, Gears 4

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 22711
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2008-06-27 22:38
Bon alors je viens de voir le 1er non film de ma vie. Je vais être HS en postant ici mais tant pi, j'assume !

J'ai regardé Elektra et bon sang c'est quoi ce truc ? 0 scenar, plein de stereotype, 0 action et paf on nous balance la fin ....

Ce truc est un espèce de clip d'1h30 avec une photo genial, des mechants avec de bonnes gymmicks, mais ça s'arrête là. Ce truc est une fusion improbable entre matrix 2 et l'horrible scène de baston dans la manoir, et un mauvais épisode de buffy.

Impressionnant, pas d'histoire, aucune justification, et des ninjas. En général c'est un bon signe de nanard mais là.... Serieux il se passe rien. Le pire ce sont les méchants.
Bob Sapp (oui le même) est indestructible, il prend un coup de shotgun à 1m de distance, jennifer essaie de le planter mais rien ne le transperce. Et il meurt ... ecrasé par un arbre qu'il a lui même pété.... Le pire c'est le grand méchant. Il est super fort et bat elektra 2 fois, mais elle le plante par hasard. Et lui comme tous les démons, meurt si jamais on le touche.
Ca limite vachement les combats.

Bref une mise en abime dans le 0 absolu. C'est même pas un nanar vu que c'est pas un film....
Ah oui et je peux pas blairer Jennifer garner. En plus elle a une démarche ... on croierait qu'elle a un balai dans le fondement...
_________________

Image


Mike the freeman
Pixel monstrueux



Inscrit : Jan 12, 2003
Messages : 2179

Hors ligne
Posté le: 2008-06-27 23:39
Je veux pas pinailler mais de ce que je vois de Dacascos dans Only the strong, il n'a rien d'un capoeiriste expérimenté.
Je veux bien qu'il ait appris quelque temps la capoeira où que les scènes ont été choregraphiés par un pratiquant mais malheureusement ça manque terriblement d'expression et de caractérisation.
Je ne conteste pas qu'il soit un bon pratiquant d'art martiaux mais de ce qu'on voit d'Only the strong, ce n'est vraiment pas de la bonne capoeira.
D'ailleurs tu peux faire la comparaison avec Lateef Crowder ( qui lui a une vraie expression corporelle capoeiriste ) dans la vidéo plus haut, c'est juste le jour et la nuit
( et je précise qu'avant de connaître mieux la capoeira, Only the strong a eu aussi son petit effet chez moi )

Yoshiki
Gros pixel

112
0000228

Joue à Unchardted Drake's Fortune, Uncharted 2 Among Thieves

Inscrit : Sep 10, 2005
Messages : 1816
De : Ile-de-France

Hors ligne
Posté le: 2008-06-28 01:31
A l'aube du 6eme jour, je trouve que c'est l'un des plus faiblards de tous les films d'Arnold, je me demande si j'ai pas préféré L'Effaceur!

Arnold, c'est quand même le plus grand briseur de nuque du cinéma: Commando, Total Recall, True Lies, Last Action Hero, c'est que du bonheur en barre pour les soirées pop-corn!

Sinon, il parait évident que le meilleur artiste martial du cinéma est et restera Bruce Lee pour toujours. Cependant, son meilleur combat n'est pas très connu du grand public, Bruce Lee avait déjà tourné 3 grandes scènes de combats pour son film Le Jeu de la Mort avant d'aller tourner Opération Dragon et mourir malheureusement à la fin du tournage, laissant son Jeu de la Mort orphelin de sa star. Résultat, on se retrouve avec un film batard qui utilisera les moyens les plus infames pour palier l'absence du maitre alors qu'à l'origine, le film avait le potentiel de devenir un des plus grands films de baston du monde, avec un combattant devant gravir les étages d'une tour, chaque étage comportant un combattant avec un style de combat particulier, et Bruce Lee devant s'adapter aux différents adversaires pour parvenir au dernier boss et prouver qu'il est le meilleur de tous.

Voici 2 de ses 3 combats, c'est juste les meilleurs scènes de combats avec un vrai sens du duel que je connaisse:

http://www.youtube.com/watch?v=CWRoYHoKFs4

http://www.youtube.com/watch?v=iOa5cUkezhg
_________________


Image


  Voir le site web de Yoshiki
Laurent
Commissaire politique


Joue à Dead Space 2 (PC)

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 21607
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2008-06-28 09:13
Citation :

Le 2008-06-26 23:07, RainMakeR a écrit:
Seagal ce qui me fait toujours delirer c'est souvent les répliques qui claquent.

Et aussi les vestes. Il faudra bien un jour que sorte une anthologie photographique des vestes portées par Steven Seagal dans ses films. Une différente par scène, se permettant toutes les audaces en matière de couleur et de style (j'aime en particulier le mélange "amérindien+mafieux+croco").

_________________

Image


  Voir le site web de Laurent

Index du Forum » » Hors-sujet » » Vos critiques ciné : action - baston

1837 messages • page
1234 ... 92




Version de base : phpBB (© 2001 The phpBB Group)
Modifié pour www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)