Forums de Grospixels
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Groblogs » » Groblog Sebinjapan : exploration du Romset Snes
3271 messages • page
1 ... 15161718192021 ... 164
Auteur Groblog Sebinjapan : exploration du Romset Snes
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2008-12-14 17:50
Chibi Maruko Chan : Harikiri 365 nichi no Maki
(Epoch - 1991)



Tiré d'un très bon manga (et animé) très populaire au japon qui met en scène une petite écolière un peu fénéante sur les bords, ce jeu de l'oie permet à 4 joueurs (humains ou CPU) de s'affronter sur un plateau représentant un mois de l'année. Il y a donc 12 plateaux différents. Chacun à tour de rôle on utilise une roulette qui détermine le nombre de cases à avancer. A chaque case une petite animation mettant en scène les persos du manga se déclenche et on gagne ou on perd de l'argent. Celui qui a le plus d'argent à l'arrivée gagne la partie. Il est possible de trouver des objets qu'on peut utiliser lors de son tour (pour avancer de quelques cases en plus par exemple) ou qu'on peut revendre. Certaines cases spéciales permettent de jouer à des mini-jeux pour gagner plus d'argent. Bref, c'est du Mario Party avant l'heure (bien que la réelle inspiration soit le "Game of Life" de MB, très populaire au Japon), sauf qu'apparemment on joue seul pendant les mini-jeux que j'ai essayé et ces derniers n'étaient pas très palpitants. De plus chaque action est ponctuée par un petit dialogue surrement très marrant mais comme c'est en japonais ça ne fait que briser le rythme du jeu (déjà lent) pour nous autres petits français.
1.5/5


Chibi Maruko Chan : Mezase ! Minami no Island !
(Konami - 1995)



C'est Konami qui se met à l'ouvrage pour ce 2ème jeu mettant en scène Chibi Maruko et ses amis. On a ici 3 mini-jeux façon Bomberman jouables à 4 simultanément et accessibles individuellement ou liés entre eux dans un story mode. Chacun des jeux dispose de niveaux différents avec une configuration et des bonus qui lui sont propres.
Le premier jeu est un jeu de dodgeball ou il faut lancer des ballons vers ses adversaires. Un bouton pour lancer et un bouton pour esquiver. Dans certains niveaux, des bumpers dévient la trajectoire des ballons et des bonus permettent de les électrifier par exemple.
Le deuxième jeu est un clone de Tron (ou Blockade pour les plus vieux ici) : chaque perso laisse une trace de peinture derrière lui et tente de ne pas se retrouver dans les traces de peintures des adversaires.
Dans le troisième et dernier jeu (à moins que d'autres soient à débloquer en mode story), il faut pousser ses adversaire à l'exterieur de l'aire de jeu qui est un matelas pneumatique posé sur une piscine.
Tous les jeux sont bien réalisés, très colorés et à la prise en main immédiate. Clairement destiné à être pratiqués en famille, il sont accessibles facilement aux petits enfants et aux non-joueurs.
Maintenant, j'avoue avoir eu du mal à vraiment m'amuser. Il faudrait le tester en jouant à 4.
En bonus, il y a également un quiz sur l'univers de Chibi Mariko (en japonais bien sur), un logiciel de dessin, un omikuji (horoscope japonais) et un karaoke.
2/5

  Voir le site web de Sebinjapan
Simply Smackkk
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
1036505 pts.

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 2325

Hors ligne
Posté le: 2008-12-15 13:39
J'aime bien Chibi Maruko Chan : Mezase ! Minami no Island !, mais il n'est vraiment intéréssant qu'en multijoueurs. Il faut y être fourbe, sans pitié, ça me rappelle beaucoup Bomberman dans l'esprit.

Accessoirement, je trouve que la musique de l'écrn-titre est très très zolie.

J'aime bien aussi Claymates, qui arrive un peu à se démarquer même si la concurrence est dure sur cette console. Pour ce qui est des Clayfighters, bof bof quoi. Pour la petite anecdote, Clayfighters 63 1/3 sur N64 comportait le héros des crados, Boogerman et ce bon vieux Earthworm Jim.

  Voir le site web de Simply Smackkk
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2008-12-15 18:58
@Simply : oui, je pense que Chibi Mariko Chan mérite plus que la note que je lui ai mise quand on le pratique à plusieurs. Il est meilleur que de nombreux jeux du genre qu'on a déjà vus (Bakuto Dochers) ou qu'on verra bientot (Coron Land). Bref, n'hésitez pas à l'essayer si vous avez du monde à la maison et une Xbox (ou une WII) modifiée avec 4 controlleurs de disponibles pour plus de convivialité (ou mieux, la cartouche et un multitap).



California Games 2
(Silicon Sorcery / Epyx - 1992)




A l'image des compilations de mini-jeux qui hantent les WII et les DS de nos jours, les jeux de sport multi-épreuves des années 80 et 90 étaient souvent une excuse pour caser dans un gros paquet cadeau plein de petits jeux sans intérêt qu'on n'oserait jamais vendre à l'unité, même pas sur Wiiware. Epyx était l'éditeur spécialiste de la discipline et, si certaines compiles se sont faites un nom en rassemblant quelques épreuves bien réussies aux cotés des habituelles daubes, ce n'est pas le cas de California Games 2 qui n'a pas du passioner les foules plus de 10 minutes montre en main lors de sa sortie, contrairement au 1er jeu de la série (non dispo sur Snes) qui était plutot réussi pour l'époque. Les épreuves dispos sont les suivantes :
- Deltaplane : on survole la mer et on doit lacher des ballons (?) sur des cibles avec autant de grâce qu'une mouette lâchant une fiente sur un bateau gonflable de touriste allemand. Sans intérêt.
- Parcours en jetski : ici on doit réaliser le maximum de points sur un parcours en ramassant des "machins" posés sur l'eau (bouton B), en sautant pas dessus des "marquages indéterminés" ou des tremplins (bouton A) tout en gérant sa vitesse au mieux (boutons X et Y) pour ne pas perdre de temps dans les virages et aborder les tremplins à pleine puissance. C'est marrant 5 minutes et en tout cas bien meilleur que les autres épreuves.
- Body surf : on fait des vas-et-vient sur une vague ... super ...
- Descente de la montagne en snowboard : il faut sauter par dessus des obsacles jusqu'à arriver à un endroit ou on réalise des "tricks", puis on finit le parcours en arrivant sur la plage. Marrant 1 minute. Beaucoup trop facile.
- Parcours en roller : il faut faire un max de points en réalisant des tricks avec les boutons A et B en se projetant sur les cotés du "U". Bof.
Un grand total de 5 épreuves : même dans Barbie il y en avait plus ! Quasiment aucun challenge et une réalisation qui combine des graphismes 8 bits avec plus de couleurs et des musiques insupportables. Une fois chaque épreuve essayée, on n'y revient pas.
1/5


Cannondale : Handmade in USA
(Radical Entertainment / American Softworks - 1993)



Prenez Road Rash version Megadrive, remplacez les motos par des vélos, et vous obtenez Cannondale. Même représentation et même gameplay ou l'on doit gagner des courses en filant des coups de poings et des coups de pied aux autres concurrents. C'est tout de même beaucoup moins amusant que Road Rash et carrément moche. Il doit y avoir une subtilité de gameplay que je n'ai pas compris car mon vélo se traine quoi que je fasse (mais les autres concurrents aussi). On trouve sur la piste des tremplins qui font décoller le jouer et des taches d'huile qui nous font déraper. Assez rebuté par les graphismes très pauvres et l'impression de 3D qui donne le mal de mer (dans le genre Accelebrid), j'ai rapidement laissé tomber ce jeu. Jusqu'à preuve du contraire, un soft à éviter.
0/5

  Voir le site web de Sebinjapan
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2008-12-16 23:30
Les 12 coups de minuit vont bientot sonner ... c'est l'heure idéale pour présenter le jeu suivant :


Clock Tower
(Human - 1995)




Ce jeu d'aventure horrifique est vu de coté et son gameplay est celui d'un point and click à la Maniac Mantion. L'heroine, Jennifer, est une jeune orpheline qui se voit adoptée, comme 3 autres de ses amies, par un homme mysterieux vivant dans un grand manoir. Le jour ou elles vont rencontrer leur nouveau "père", Jennifer se retrouve séparée de ses amies et, partant à leur recherche, elle va sombrer dans un horrible et sanglant cauchemard.
En dirigeant un curseur, on clique là ou l'heroine doit aller ou doit effectuer une action (bouton Y). La plupart des zones ou il est possible d'interragir sont mises en évidence par un indicateur lorsqu'on passe le curseur dessus, mais pas toujours (les poignées de porte par exemple). On peut aussi ramasser des objets et les choisir dans l'inventaire (bouton A) pour les utiliser. Enfin, les bouton L et R servent à courir tandis que le bouton B est un "panic bouton" qu'il faut matraquer le plus vite possible pour se sortir de certaines situations.
Le déroulement du jeu fait tout pour mettre le joueur mal à l'aise ou le faire sursauter, bref l'effrayer. Le mélange de clichés horrifiques connus et usés jusqu'à l'os mais toujours efficaces avec quelques éléments d'épouvante typiquement japonais (là je peux rien dire sans spoiler) marche bien dans ce jeu et préfigure Silent Hill sur certains points. Sauf qu'il n'y a pas de combats possibles. Lorsqu'un "danger" se présente, on ne peut que fuir ou se cacher.
La réalisation est excellente avec de beaux graphismes dans le jeu lui même, de très courtes cut-scenes à base d'illustrations ou photos digitalisées (très réussies pour le support) et une partie sonore bien inquiètante qui remplit bien son rôle.
L'aventure est courte mais peut se parcourir de diverses façons pour accéder à des fins différentes, mais bon, une fois qu'on connait les pièces de la maison et qu'on sait ou se déclenchent certains événements, l'expérience n'est plus aussi intense, et la faible durée de vie est donc le principal (et seul ?) défaut du jeu. Traduit en anglais grâce à un patch, il est accessible à tous. A tous ceux qui aiment avoir peur bien sur !
3/5

  Voir le site web de Sebinjapan
Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2008-12-17 08:18
Mais comment fait-il, comment tient-il le rythme?

  Voir le site web de Thezis
Lyle
Camarade grospixelien



Inscrit : Mar 12, 2002
Messages : 3722

Hors ligne
Posté le: 2008-12-17 09:38
Je trahis son terrible secret : il prends plusieurs semaines d'avance.

  Voir le site web de Lyle
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2008-12-17 09:59

ATTENTION : ce blog part en vacances ... forcées


Citation :

Le 2008-12-17 09:38, Lyle a écrit:
Je trahis son terrible secret : il prends plusieurs semaines d'avance.


Oui, j'écris quelques présentations à l'avance quand j'ai du temps le week-end.
Et là, je vais avoir le temps d'en écrire BEAUCOUP à l'avance, car Clock Tower est ma dernière présentation avant quelques jours au mieux (soyons optimistes) ou quelques semaines au pire. Ce soir je n'aurai pas le temps de poster de jeux et à partir de demain mon accès internet sera coupé pour cause de déménagement. Mon destin est entre les mains de France Télécom Et comme je suis en congés au même moment, pas moyen de poster depuis le bureau non plus.
Comme nous sommes en périodes de Noel, France Télécom m'annonce un délai maximal de 3 semaines pour rétablir ma connexion, date annoncée sur mon contrat : le 8 Janvier !! Sympa les gars ... J'espère quand même que ce sera rétabli avant.

  Voir le site web de Sebinjapan
Melquar
Pixel visible mais rikiki


Score au grosquiz
0001560 pts.

Inscrit : May 22, 2003
Messages : 98
De : Metz

Hors ligne
Posté le: 2008-12-17 11:20





Tonton Ben
Pixel monstrueux


Joue à HearthStone, Overwatch, Diablo III ROS, Retropie

Inscrit : Dec 05, 2003
Messages : 4257
De : Lille (le pays de la bière)

Hors ligne
Posté le: 2008-12-17 12:05
Quel scandale, il y aura pas de groblog. Pourquoi n'y a-t-il pas de procédure dégradée pour assurer la mise à jour quotidienne de cette section ???

Allez hop, tu fonces acheter une carte 3G fissa, y'a pas de mais qui tienne
_________________

Your face, your ass, what's the difference? - Duke Nukem

Image


Simply Smackkk
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
1036505 pts.

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 2325

Hors ligne
Posté le: 2008-12-19 23:56
Fichtre, quel choc! Heureusement que le topic des Découvertes Retro rouvre ses portes.

(Cannondale est effectivement très très mauvais)

  Voir le site web de Simply Smackkk
Simply Smackkk
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
1036505 pts.

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 2325

Hors ligne
Posté le: 2008-12-19 23:56
Double post, désolé.

  Voir le site web de Simply Smackkk
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2008-12-23 09:22
I'm back !

Et quelle bonne surprise de voir que GP s'est encore enrichit de contenu passionant pendant mon absence. Non seulement Lyle, Laurent et Atari Frog ont continué d'alimenter leurs groblogs respectifs, mais DEUX nouveaux groblogs ont fait leur apparition ! *JOIE* Pour l'instant je n'ai fait que survoler tout ça mais je vais m'y plonger dès que le temps me le permettra.
Et enfin, LVD s'est déchainé pour l'article de la semaine sur le site qui est consacré au cultissime Tengai Makyo 4 (ici : http://www.grospixels.com/site/tengaimakyo4.php). C'est d'ailleurs pour faire echo à cet article que je vous présente ce matin un autre RPG réalisé par les mêmes auteurs que la série des Tengai Makyo :



Chou Mahou Tairiku WOZZ
(Red Company / BPS - 1995)




Ce RPG met en scène 3 jeunes humains de notre époque qui se retrouvent projetés malgré aux dans un monde d'heroic-fantasy appelé Wozz. Ils doivent y vaincre le méchant de service (Balam) pour pouvoir rentrer chez eux. Ce dernier a créé un lien entre Wozz et notre monde et est venu y voler notre technologie pour devenir le maitre de Wozz. Ainsi, il a lancé une pluie acide sur les pauvres habitants de son monde pour les transformer en monstres. Tiens, je me demande ou il a trouvé cette technologie dans NOTRE monde ! Encore une arme secrète des Russes ...
Le déroulement du jeu est sans surprise avec des combats aléatoires sur la carte et dans les donjons, et des magasins et des dialogues dans les villes. Je crois que j'ai déjà écrit ça quelque part ... c'est surrement pas la dernière fois non plus. Cependant il doit être possible plus tard d'aquérir ou de fabriquer des véhicules ou des robots car des menus sont présents pour ces derniers. L'un des personnages peut également fabriquer toutes sortes d'objets ou d'armes à partir des items ramassés ou achetés en cours de jeu. A noter qu'on choisit un personnage principal en début de jeu. C'est important car il arrive que nos trois héros se séparent, et alors on ne suit les mini-aventures QUE du personnage qu'on a choisit. Ceci permet de recommancer le jeu trois fois pour y voir de nouvelles choses ... mouais, j'aurais préféré vivre les aventures solo de tous les persos au sein de la même partie. Imaginez qu'on vous fasse le même coup dans Final Fantasy 6 et que vous ne suiviez que Lock quand les héros se séparent après l'attaque du QG des Returners, hein ?
Les combats sont au début TRES faciles. Ca surprend après une partie de Breath of Fire par exemple. On gagne des niveaux dès les premiers affrontements et l'un des persos a des sorts de zone qui balaient tous les ennemis à l'écran et ne coutent qu'une fraction de son capital de points de magie. C'est à la fois une bonne chose car les (nombreux) combats aléatoires sont vite expédiés, mais également une mauvaise chose car du coup il n'est pas trop nécessaire d'optimiser son équipement ou sa stratégie pour bien jouer. Ceci dit, passé l'épisode de l'arbre de la foret, on se retrouve confrontés brutalement à des ennemis qui tapent très très fort.
Après 2 heures de jeu à peu près, le scénario ne décolle pas vraiment. Ca reste classique, à part l'ambiance un peu décalée, les pnj rigolos et les quelques blagues qui apportent une ambiance bon enfant. Et comme la réalisation graphique est correcte sans plus (les musiques sont sympa par contre), je ne sais pas si ça vaut le coup de continuer. A vous de me le dire si vous connaissez ce jeu ou voulez vous y frotter. D'après les (très rares) infos trouvées sur le net, il semble que le scénario soit clairement le point faible du jeu. Mais je suppose que le jeu doit être globalement bon puisqu'une équipe de traducteurs amateurs a été suffisament motivée pour produire un patch permettant de faire tout le jeu en anglais. Et puis les auteurs du jeu (Red Company) sont loin d'être des tacherons, tout de même !
2.5/5


Etant toujours en phase de déménagement / installation, je ne pourrai peut-être pas maintenir ce groblog de façon quotidienne comme avant pendant les jours qui vont venir, mais je ferai de mon mieux !

  Voir le site web de Sebinjapan
Laurent
Commissaire apolitique


Joue à Super Mario Bros. Wonder

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22759
De : Borgo, là où y a la fibre.

Hors ligne
Posté le: 2008-12-23 10:58
Citation :

Le 2008-12-13 17:10, Tonton Ben a écrit à propos de Super Castlevania 4:
Pour le reste, c'est une tuerie, le level design est génial, 14 niveaux ! Les stages sont variés, la difficulté est haute mais pas insurmontable, les nouvelles capacités de Simon au fouet sont excellentes et bien exploitées... et ce jeu est une vitrine technique de la SNES. Comme quoi on peut utiliser le mode 7 autrement qu'en simulant un terrain 3D façon F-Zero (incroyable le nombre de jeux sur SNES qui font de la route en mode 7). Le niveau 5 parlera pour moi. J'oubliais : la bande son est incroyable.

Je reviens une page en arrière dans le blog car Super Castlevania 4 est le premier jeu auquel j'ai joué sur SNES, acheté en même temps que la console et payé si j'ai bonne mémoire l'équivalent de 75€ (!). J'en étais resté personnellement au Vampire Killer du MSX2, puisque je n'ai jamais eu de NES (c'était donc moi), et ça me faisait plaisir de commencer ma vie en compagnie de cette nouvelle console par un Castlevania. J'ai des souvenirs encore très précis du jeu bien que n'y ayant pratiquement pas joué depuis cette époque, tant il était farci de moments marquants. Pendant les premiers niveaux je m'étais dit que le gameplay était agréable car plus souple et permissif que celui de Vampire Killer, mais en même temps je ne trouvais pas que les avancées étaient si majeures que ça, mais en progressant dans le jeu, j'ai été terrassé par une avalanche de moments d'anthologie.

Contrairement à Sebinjapan, j'ai trouvé que le côté sombre des graphismes et des couleurs convenait parfaitement, et couplé avec les musiques très sophistiquées (notamment vers le niveau 4 ou 5 quand ça part en free jazz) donnait au jeu une forte personnalité. Chaque niveau regorgeait d'idées, avec en particulier cette manière parfois un peu naïve d'utiliser le mode 7 qui fait tout le charme des premiers jeux SNES. Je ne trouvais pas ça très beau, mais c'était si surprenant...

Par contre, bien qu'assez long, je pense que Super Castlevania 4 n'est pas un jeu très difficile. Il l'est plus, certes, que Symphony of the Night qui est une promenade de santé, mais je me souviens quand même l'avoir terminé en quelques jours alors que c'était la première fois de ma vie que je jouais sérieusement avec un pad Nintendo. Le boss final est très vicieux et n'en finit plus de renaître en ajoutant de nouvelles attaques à son arsenal, mais une fois la technique comprise (et en ayant pris soin de s'armer de quelques fioles d'eau bénite), il ne fait pas le poids face à un Indiana Belmont plus athlétique que jamais. Et le système de continue est, si je me souviens bien, assez indulgent.

En tout cas je garde un excellent souvenir de ce jeu, même si je n'y suis pas revenu ensuite. Le Konami de l'époque, c'était quand même quelque chose.

_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2008-12-24 18:34
Je suis venu vous souhaiter un réveillon de Noel très COOL :


Cool Spot
(Virgin - 1993)



Ce jeu de plate-forme occidental a connu un beau succès lors de sa sortie sur de nombreuses machines (bien que j'y ai à peine joué à l'époque). On dirige une pastille rouge (issue du logo de la boisson 7up) qui se déplace avec souplesse en dançant à moitié et qui peut sauter et lancer des projectiles non identifiés sur les très nombreux ennemis. On peut également courir pour sauter plus loin et un bouton de tranche permet de stopper ses mouvements pour pouvoir viser tranquillement. Le but de chaque niveau est de ramasser un certain nombre de bonus puis de trouver un cage ou est enfermé son pote (sa copine ?). Les décors sont assez réussis tout comme les nombreuses animations du héros. Les ennemis ne bénéficient pas du même soin mais l'ensemble est plus qu'acceptable. La jouabilité est assez bonne malgré 2 défauts : les tests de collision m'ont paru parfois hasardeux et le fait de devoir faire "haut" ou "bas" quand on saute vers une corde pour s'y accrocher est assez pénible dans certaines situations. Après avoir passé 3 niveaux, je trouve le jeu assez sympa mais le level design est carrément répétitif. La principale difficulté semble provenir du fait qu'il ne faut pas foncer comme un fou sinon ou se fait toucher par moultes ennemis, mais le temps est limité au plus juste et il faut quand même se hâter si on veut un minimum explorer les niveaux pour améliorer son score.
2.5/5


Cool World
(Painting by Numbers / Ocean - 1992)



Quel jeu étrange ... Peut-être que si j'avais vu le film de Ralph Bakshi dont il est tiré (très mauvais parait-il mais je suis indulgent pour du Bakshi) j'y verrais un peu plus clair ? Mmmm, pas sur ...
On dirige un personnage atrocement mal dessiné et animé qui se déplace de profil dans une ville très étrange aux décors toonesques. Heureusement les décors et la plupart des autres sprites sont un peu mieux lotis (mais un peu, hein). Au départ, on peut sauter et ramasser des objets. Il sera rapidement possible de balancer des coups de poing après avoir ramassé un accessoire. Les rues de la ville sont parcourues par toutes sortes de créatures pas franchement amicales. Il y a des besioles placées sur le toit des bâtiments qui vous bombardent de boules de feu qui tuent sur le coup. Il y a aussi un chat mal léché qui vous fait le coup du "la bourse ou la vie" et qui tient ses promesses en vous tuant si vous ne lui donnez pas d'argent (encore faudrait-il avoir pu en ramasser avant, ce qui n'est pas toujours le cas quand vous le croisez en début de jeu). Il y a également les péniblissimes petits policiers qui s'accrochent à vous et vous mettent aux arrêts si vous n'arrivez pas à vous en débarasser. Esquiver ou tuer ces ennemis n'est absolument pas amusant, juste frustrant, car la jouabilité est assez mauvaise. On peut entrer dans la plupart des bâtiments qui se trouvent dans la ville. On y trouvera d'autres objets (attention, on ne peut en transporter qu'un à la fois), des magasins et surrement plein d'autres choses pas très passionantes. En tout cas, je n'ai rien compris à ce qu'il faut faire et, pour un jeu console qui n'est pas en japonais, c'est une première !
1/5

  Voir le site web de Sebinjapan
Amindada
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1035760 pts.

Inscrit : Feb 02, 2006
Messages : 2388

Hors ligne
Posté le: 2008-12-25 17:16
cool spot me fait tres envie depuis lontemps et je pensais me le choper sur ebay un jour mais la tu me refroidis carrement

Cool world est effectivement reputé pour sa nullité

Gamerphil
Gros pixel



Inscrit : Aug 25, 2002
Messages : 1926
De : Nord

Hors ligne
Posté le: 2008-12-25 18:31
Moi, je l'ai trouvé bien sympa le Cool Spot, aussi bien sur Super Nintendo que sur Megadrive, d'ailleurs. Il n'est évidemment pas parfait, comme l'a dit Seb, mais ça n'empêche qu'il est agréable à jouer.


Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2008-12-25 19:03
@Amindada : Cool Spot est un jeu "moyen-bon" (en tout cas bien meilleur que les jeux que je présente aujourd'hui ), et apprécié par de nombreux joueurs. Si tu le trouves pas trop cher, tu peux te le prendre, ça reste un classique du jeu de plate-forme occidental sur 16 bits.


Cosmo Police Galivan 2 : Arrow of Justice
(Nichibutsu - 1993)



Ah mon dieu, ce beat-them-all nous ferait presque regretter Captain America ! On dirige des cyborgs qui combattent quelques créatures (mutants, androides) peu variées dont les déplacements et les attaques révellent de très pauvres animations. On peut donner des coups de poing, des coups de pied (avec plus d'allonge), sauter, courir (mais pas attaquer en courant), et se mettre en garde. Avant de commencer le jeu, on peut customiser le perso qu'on a choisit en répartissant des points dans diverses caractéristiques (points de vie, force, vitesse ...). Les graphismes ne sont pas bien fameux, la musique ultra répétitive et creuse et surtout la jouabilité semble hérité de notre bon vieux Captain America (page 15). Il faut se placer laborieusement au bon endroit pour que les coups atteignent l'ennemi (qui lui ne semble pas éprouver les mêmes difficultés), c'est lent et pas du tout dynamique. Je n'ai pas eu le courage d'aller jusqu'au premier boss (s'il y a des boss ??).
Un mode versus est également présent, et c'est une horreur comme presque à chaque fois que ce mode de jeu est proposé dans un beat-them-all.
Dommage car, sans être un gros hit, il me semble que le premier Galivan était un run and gun sympathique en arcade.
0.5/5


CB Chara Wars : Ushinawareta Gag
(Banpresto - 1992)



Ce petit beat-them-all jouable à deux met en scène des persos en SD (super-deformed) tirés de l'univers de Go Nagai (Devilman, Mazinger ...). Les petits sprites, la jouabilité et le cadre dans lequel se déroule l'aventure (une ville avec son parc, son école ...) rappelle les beat-them-all de la série des Kunio de Tecmo. On peut donner des coups de poings, de pied, sauter et ramasser des armes. Les ennemis sont des bestioles assez marrantes qu'on penserait issus de "cute-games" Taito ou de Parodius. On rencontre également des persos avec qui il est possible de dialoguer et on peut entrer dans des magasins pour acheter divers objets (nourriture pour remonter son énergie par exemple). Evidemment tout est en japonais.
Pas très beau, très lent et moyennement jouable, ce jeu ne m'a pas franchement amusé.
1.5/5

  Voir le site web de Sebinjapan
Lyle
Camarade grospixelien



Inscrit : Mar 12, 2002
Messages : 3722

Hors ligne
Posté le: 2008-12-25 19:17
Cool Spot est surtout sympa pour sa réalisation et son ambiance. Le level design n'a rien de spécial, et de ce point de vue, le jeu fait partie d'une longue série de plates-formes 16-bits "passe partout", qui étaient la plupart du temps occidentaux. Que ce soit sur MD, Snes ou Amiga, il en est sorti un paquet.

Personnellement, je préfère de loin les Spot Goes to Hollywood sur MD puis PS / Saturn, des jeux d'action en 3D iso vraiment très agréables, plein de clins d'oeil aux blockbusters des années 80 / début des années 90. La version 32-bits proposent des niveaux en grande partie inédits et plein de passages secrets. J'en ferai peut-être une présentation un jour, ils méritent d'être redécouverts.

  Voir le site web de Lyle
Simply Smackkk
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
1036505 pts.

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 2325

Hors ligne
Posté le: 2008-12-25 23:18
Citation :

Le 2008-12-25 19:03, Sebinjapan a écrit:
Ah mon dieu, ce beat-them-all nous ferait presque regretter Captain America !


Hey!


Cool Spot compense son level-design sans grand intérêt par une réalisation tout de même excellente. J'adore d'ailleurs le screenshot avec un baladeur K7: ça ne nous rajeunit pas.
Pour la petite histoire, le jeu a été codé par David Perry sur la version Mega Drive tandis que les musiques sont de Tommy Tallarico.


Pour les autres jeux, je rejoins ton avis Seb. Heureusement que CB Chara Wars profite d'un "look", je trouve, attachant.

  Voir le site web de Simply Smackkk
Amindada
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1035760 pts.

Inscrit : Feb 02, 2006
Messages : 2388

Hors ligne
Posté le: 2008-12-25 23:56
Sinon, felicitation pour ton grosblog seb, que ce soit sur le fond ou la forme,c'est excellent et instructif.

juste une remarque à propos des jeux CT.Ils sont tres loin d'etre fidele au manga et les concepteur font fonctionner leurs imagination a fond!
Tsubasa n'a jamasi joué en Italie par exemple.


Index du Forum » » Groblogs » » Groblog Sebinjapan : exploration du Romset Snes

3271 messages • page
1 ... 15161718192021 ... 164




Forum www.grospixels.com (© 2011-2019 Grospixels)