Forums de Grospixels
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Jeux » » Space Giraffe
53 messages • page
123
Auteur Space Giraffe
Milcham
Gros pixel

Score au grosquiz
0000342 pts.

Inscrit : Oct 02, 2005
Messages : 1105
De : Orléans

Hors ligne
Posté le: 2007-08-22 14:24
Y'en a qui ont essayé le Space Giraffe de Jeff Minter ?

Vous vous souvenez de Tempest 2000 ?
Ben c'est la même chose en cent fois plus "trippy". A la base j'aime bien ce genre de délires, mais là j'adhère pas vraiment, on peut plus rien suivre à l'écran. Les "fleurs" franchement, faut les repérer...

Enfin par contre, les différents stages sont assez excellents.

Vu l'effort consenti pour le sortir à 400 points je pensais me le prendre, mais là ça risque fort d'être le type de jeu que je laisserai tomber après quelques parties nawakesques.
_________________

Image


  Voir le site web de Milcham
Pierre
Pixel monstrueux


Inscrit : Apr 01, 2002
Messages : 2858
De : Paris

Hors ligne
Posté le: 2007-08-22 15:51
Je l'ai acheté, essayé un quart d'heure, et en effet c'est très Tempest. Je trouve pas ça si brouillon, mais je suppose qu'il faut atteindre les niveaux plus avancés pour en juger... En tout cas, tous ceux qui ne connaissent pas Tempest 2000 doivent absolument se le procurer dans sa très bonne conversion PSone, Tempest X3. Ou se payer une Jaguar exprès ^^

  Voir le site web de Pierre
David
Glaçon du sentiment


Joue à River City Girls

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 10342
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2007-08-22 17:49
Space Giraffe est un jeu qui s'apprivoise. Il m'a fallu une heure pour commencer à prendre un certain plaisir à y jouer car :
1. Les mécanismes du jeu sont, comme toujours chez Minter, à la limite du compréhensible les premières minutes ;
2. On ne meurt plus "sans savoir pourquoi" dès lors qu'on sait OU poser le regard pendant une partie ;
3. Lorsqu'on a identifié qui étaient les vrais ennemis, il devient beaucoup plus facile de faire abstraction du bordel ambiant : on isole mentalement l'ennemi, et on s'efforce de l'éviter ou de le shooter.

J'ai joué environ 1h30 cet après-midi, et j'y vois enfin clair. Pas sûr que beaucoup de joueurs ne connaissant pas l'oeuvre de Minter fassent le même effort - ce qui peut faire craindre un nombre de ventes décevants.

J'ai en tout cas beaucoup aimé les références qui parsèment le soft : les jeux Williams y sont très largement représentés (Robotron notamment, d'où sont repris beaucoup d'effets sonores et graphiques), de même que Wizball sur le C64 (bruitage de l'obtention des power-ups) et toute une pléiade de classiques au travers des textes s'affichant entre chaque niveau ("Congraturation ! A winner is you. But the giraffe is hidden in another castle", ou un truc dans le genre).

Space Giraffe est une version très évoluée du Tempest original. Les mécanismes de jeu y sont relativement complexes, et laissent entrevoir une marge de progression conséquente. Jeff mérite ses 400 points.

EDIT : comme quoi Minter a de l'humour - le bonhomme est premier du leaderboard mondial avec un score indécent.

  Voir le site web de David
Laurent
Commissaire apolitique


Joue à Super Mario Bros. Wonder

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22753
De : Borgo, là où y a la fibre.

Hors ligne
Posté le: 2007-08-22 17:57
Je dois approfondir mon essai sur Space Giraffe, car si j'ai bien perçu que le jeu n'est pas si bordélique qu'il en a l'air, je suis loin d'avoir tout compris. Hélas je suis totalement rebuté par l'esthétique : le kaleidoscope du lecteur multimédia de la 360 recyclé en fond d'écran rend le jeu atroce pour les yeux, et je trouve ça très moche.

En plus ma curiosité est plutôt titillée par l'autre jeu du jour, Street Race NYC, sur lequel je suis encore réservé mais qui pourrait être assez sympa. A essayer aussi.

(sinon, Tempest 2000 est aussi sorti sur PC, édité par le Atari d'avant le rachat par Infogrames, mais cette version n'avait pas fait beaucoup de bruit)
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
Phyl
1er Secrétaire


Inscrit : Mar 05, 2002
Messages : 5127
De : Haut-débit Land

Hors ligne
Posté le: 2007-08-22 23:12
Citation :

Le 2007-08-22 17:49, David a écrit:

EDIT : comme quoi Minter a de l'humour - le bonhomme est premier du leaderboard mondial avec un score indécent.


J'ajouterais même qu'il a attendu ce matin la sortie du jeu pour enchaîner les 100 niveaux du jeu sur plusieurs heures pour aboutir à ce score pharaonique. Je l'ai vu progresser au fur et à mesure de la matinée.

Je n'ai pas encore chopé tous les mécanismes du jeu mais l'ensemble me plaît beaucoup et comme le souligne David il ne s'agit pas d'un jeu si incohérent qu'il pourrait paraître de prime abord.

  Voir le site web de Phyl
David
Glaçon du sentiment


Joue à River City Girls

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 10342
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2007-08-24 12:05
Space Giraffe : 8/10 dans Edge. Enfin des gens qui ont saisi tout le génie créatif de Minter au travers de ce jeu tout bonnement unique.
J'y ai passé quelques heures hier soir, et franchement, quelle claque. Space Giraffe est à mon sens le seul jeu où les sens sont autant mis à contribution : la vue et l'ouïe y sont totalement complémentaires - c'est fabuleux.

  Voir le site web de David
Jika
Pixel planétaire


Inscrit : Mar 27, 2003
Messages : 11567

Hors ligne
Posté le: 2007-08-24 12:09
Moi personnellement, je ne comprends pas tout à ce jeu... Faudra que je te chope sur le live pour que tu m'expliques David.

Phyl
1er Secrétaire


Inscrit : Mar 05, 2002
Messages : 5127
De : Haut-débit Land

Hors ligne
Posté le: 2007-08-24 12:30
Je ne peux que confirmer ce que dit David. Space Giraffe est un jeu majeur, aucun doute là dessus. Le gameplay est vraiment novateur mais respecte beaucoup de codes déjà vus notamment dans les productions du Yak. Chaque niveau s'apprécie indépendamment et on peut les rejouer tout aussi indépendamment et à loisir.

Je n'ai pas la culture et l'entrainement nécessaires pour réaliser des scores extrêmes mais je me régale vraiment. Une fois qu'on a compris les mécanismes principaux du jeu, il s'agit vraiment d'une expérience unique.

Jeff Minter est décidément un génie!
_________________


  Voir le site web de Phyl
David
Glaçon du sentiment


Joue à River City Girls

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 10342
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2007-08-31 21:59
Branle-bas le combat sur le site de Minter et de Space Giraffe. En raison de quelques bugs permettant, notamment, de booster anormalement son score, un patch correctif va bientôt être appliqué au programme, remettant à zéro non seulement tous les scores, mais aussi (et surtout) les sauvegardes !
Une fois le patch en ligne, il faudra donc se refarcir tous les niveaux.

... Oui bon ben je vais passer sur Bioshock, le temps que le ménage soit fait.


(Je suis vert.)

  Voir le site web de David
Carl
Membre du Soviet Suprême


Joue à Rocket League

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 4893
De : Bougarber (64)

Hors ligne
Posté le: 2007-08-31 22:01
C'était quoi les bugs ?

(Je suis vert aussi)

  Voir le site web de Carl
David
Glaçon du sentiment


Joue à River City Girls

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 10342
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2007-08-31 22:20
Le bug principal implique les "jump pods" : logiquement, leur usage permet d'étendre la "power zone" à son maximum. Une fois ceci fait, la Power Zone (re)dégringole.

Sauf que.
En conservant le bouton RB appuyé juste après avoir atterri, la "Power Zone" reste inexplicablement étendue, autorisant tous les "bullying" possibles et imaginables.

J'en ai chié pour trouver l'info sur le forum de Minter. Le pire, c'est que les joueurs ayant fait usage de cette "technique" (joueurs qui fréquentent le forum) ignoraient même qu'ils trichaient. J'ai un peu de peine à les croire, mais soyons honnête : le jeu n'est pas forcément très clair.
Le côté obscur de la dernière création de Jeff n'a pas fini de faire des victimes.

  Voir le site web de David
Jika
Pixel planétaire


Inscrit : Mar 27, 2003
Messages : 11567

Hors ligne
Posté le: 2007-09-01 21:15
Messieurs les Space Giraffe fans, voulez vous détailler un peu de quoi ce jeu retourne ? Parce qu'avec toute la bonne volonté du monde, je ne comprends pas le jeu, et je n'arrive pas à toucher du doigt ce qui vous plait tant.

Un avocat pour Jeff Minter est appelé à la barre.

petitevieille
Grossier personnage

Score au grosquiz
0008865 pts.

Joue à Crazy Taxi, Sega Rally

Inscrit : Mar 08, 2002
Messages : 10217
De : The cable car, puis Pizza Hut™.

Hors ligne
Posté le: 2007-09-01 21:55
S'il existe un cheat pour désactiver les animations de fond qui font mal aux yeux et qui empêchent de se concentrer sur l'action, j'en veux bien.

  Voir le site web de petitevieille
naekof
Pixel imposant



Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 509

Hors ligne
Posté le: 2007-09-01 22:48
Pour une fois qu'il y avait sur le live arcade un espece de shoot qui ne se joue pas avec cette config affreuse du tir au stick droit, il fallait que ce soit un jeu auquel je ne comprends absolument rien...j'en ai mal aux yeux rien que d'y penser.
_________________

Image


  Voir le site web de naekof
David
Glaçon du sentiment


Joue à River City Girls

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 10342
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2007-09-02 10:50
Citation :

Le 2007-09-01 21:55, petitevieille a écrit:
S'il existe un cheat pour désactiver les animations de fond qui font mal aux yeux et qui empêchent de se concentrer sur l'action, j'en veux bien.


Mais c'est justement le principe du jeu : tu n'es pas censé voir tout ce qui se passe à l'écran ! Dans les niveaux plus élevés, la destruction de certains ennemis te balance même des flashes aveuglants à la figure (!!)
Chaque niveau possède une identité visuelle qui lui est propre. Certains sont parfaitement lisibles, d'autres (beaucoup en fait) le sont beaucoup moins voire pas du tout (décor apparaissant partiellement, effets psychédiliques plus ou moins poussés, cf le niveau 27, intelligemment intitulé "Wrong Pill", où l'on a l'impression de jouer sur une télé sur le point d'imploser (image ultra-floue et qui trésaute sans arrêt)).
Space Giraffe est un shoot qui se joue à la VUE et à l'OUIE. Voilà. C'est la première fois que je joue à un truc pareil. C'est grand.

Citation :

Naekof a écrit:
Pour une fois qu'il y avait sur le live arcade un espece de shoot qui ne se joue pas avec cette config affreuse du tir au stick droit, il fallait que ce soit un jeu auquel je ne comprends absolument rien...j'en ai mal aux yeux rien que d'y penser.

Tu n'as effectivement rien compris : Space Giraffe se joue aussi au stick droit. C'est dingue de faire un blocage sur un concept qui apporte pourtant tant au genre.

Jika : je fais un topo dès que j'en ai le temps.
EDIT : j'ai trouvé le test paru dans Edge. Il explique bien les mécanismes fondamentaux du jeu.

------------------------
'Space Giraffe is NOT Tempest' roars the first line of instructions in Jeff Minter's new game. No, this abstract shooter featuring a claw-like spaceship, in which enemies (NOT pulsars) gradually get closer to your baseline before flipping along it, is most definitely NOT Tempest. But it takes a bit of play to see why.

Initially, the game seems over-concepted: there are several variables to take into account to get anywhere near a decent score, while shooting enemies is less important than shooting their bullets, and overgrowing flowers can really ruin your day. But behind the confusing surface the basics are quite simple: enemies move towards the screen over a wireframe level, while a line (the 'power zone') also moves down but is pushed back with each foe destroyed. This power zone has to be kept active, both to slow down incoming obstacles and so that when enemies do make it to the rim they can be satisfyingly 'bulled' off all at once.

As well as this, for the precious higher score you can keep the bullets in play by continually hitting them, and 'harvest' flower items, which all come to fruition at the end of the level. Among the enemies there are various permutations, including the brilliant 'Feedback Monster' which, when killed, causes the screen to assume a purplish hue and generaly go psychedilically loopy.

Not that it won't be doing that anyway, thanks to the evolution of the graphics technology previously used by Llamasoft in creating Xbox 360 onboard light synthesiser. Playing in a dark room with the music turned up on a caffeine buzz, it can be a hypnotic, sometimes blinding thrill. The rules that initially overwhelm quickly become second nature, and skimming the baseline with your craft, keeping the line just high enough with a flower, allowing a phalanx of enemies to line up for the big shove, while juggling a battery of bullets, is mesmerising. But there are two minor problems that create one major problem: the bullets can occasionally get lost in the psychedelic background, and when flowers have grown past the rim (and have therefore become deadly) they can be difficult to see. Engaging in the sensory overload completely and zipping around the rim is slightly tainted by the fact that you'll die occasionally without having seen what hit you, rather than seeing something too late to avoid it.

Something like that really matters when you're on a score of 65 million and aiming higher. You'll curse, but instantly refocus your eyes and ready for another go, because Space Giraffe is generous enough with its restarts and inventive enough with its rearrangements to always demand another play. This is a simple game at heart, a game about learning the rules, becoming really good at manipulating the elements, and then getting a huge high score to brag about. And who could argue with that?

8/10
------------------------

  Voir le site web de David
Jika
Pixel planétaire


Inscrit : Mar 27, 2003
Messages : 11567

Hors ligne
Posté le: 2007-09-02 12:18
Le problème, si tu veux David, c'est que le jeu n'est pas expliqué du tout je trouve... Le jeu est surement très bien, mais honnetement, je n'arrive pas à comprendre le jeu. Surement un très bon jeu (j'adore le visuel) mais clairement un très mauvais tuto. Je vais faire l'effort.

David
Glaçon du sentiment


Joue à River City Girls

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 10342
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2007-09-02 12:43
Citation :

Le 2007-09-02 12:18, Jika a écrit:
Surement un très bon jeu (j'adore le visuel) mais clairement un très mauvais tuto.


Je suis bien d'accord avec toi : le tuto est mauvais. Il n'aurait pourtant pas été très difficile de le rendre plus clair.
Si tu me croises sur le live, je t'explique tout ça de vive voix. Sinon :

- Le principe est simple : tirer sur tout ce qui se déplace sur la grille de jeu.
- Tirer sur un ennemi permet à la Power Zone (le trait blanc horizontal se déplaçant verticalement le long de la grille) de rester loin du rebord où se déplace la "girafe". L'intérêt de garder la Power Zone étendue, c'est d'être quasiment invulnérable contre les ennemis venant s'agglutiner sur le rebord.
- Donc, lorsque la barre blanche se situe partout sur la grille, mais pas sur le rebord, il est possible (et conseillé) de rentrer violemment dans les ennemis se déplaçant en même temps que la girafe sur le rebord afin de les détruire et, combo oblige, d'augmenter son multiplicateur de score. 3 ennemis anéantis en même temps augmente le multiplicateur de 1, jusqu'à un maximum de 9.
- La feinte stratégique : il faut trouver le juste compromis entre tirer sur les ennemis (et donc conserver la Power Zone étendue) et ne pas tirer dessus (afin de pouvoir augmenter son multiplicateur de score en leur rentrant dedans une fois sur le rebord).
- Il est toutefois possible d'étendre la Power Zone en une fraction de seconde sans tirer sur l'ennemi en utilisant un "Jump Pod"s. Les Jump Pod, ce sont les trucs tout brillants que les ennemis lâchent lorsqu'on en a détruit une dizaine. Une fois récupéré, le Jump Pod est représenté par une longue queue derrière la giraffe. Il est possible d'en récupérer jusqu'à 3 par niveau, après quoi chaque Jump Pod récupéré octroie des bonus supplémentaires, comme un tir plus rapide ou une vie.
- Utiliser un Jump Pod a deux buts : 1. Etendre immédiatement la Power Zone à son maximum (ce qui permet de faire le ménage sur le rebord), et 2. Sauter au-dessus d'ennemis plus dangereux. En effet, dans les niveaux plus élevés, certains ennemis viennent s'agglutiner sur le rebord, mais y sont hélas indestructibles. Leur destruction passe par un saut bien placé, Mario-style. Penser aussi à la Smart Bomb, accessible une fois par niveau en appuyant sur A.
- Il est aussi possible d'étendre très rapidement sa Power Zone en tirant sur les "fleurs", ces trucs tout verts qui poussent verticalement, et viennent créer un mur infranchissable et mortel à la hauteur du rebord.
- Chaque niveau apporte son lot de nouveautés : de nouveaux thèmes visuels, de nouvelles grilles, mais aussi et surtout de nouveaux ennemis, modifiant en permanence les stratégies à mettre en place. Tous les ennemis annoncent leur arrivée au fond de l'écran grâce à des traits utilisant un code de couleur qu'il serait utile d'apprendre.
- Essentiel : ce jeu se joue aussi bien à l'oeil qu'à l'oreille. Chaque événement correspond à un son bien précis, si bien que lorsqu'on n'y voit rien, il suffit d'ouvrir grand ses oreilles pour s'en sortir à peu près : impossible de rater un ennemi qui tire, impossible de ne pas savoir qu'on est sur le chemin d'une fleur sur le point d'éclore, impossible d'ignorer la présence d'ennemis sur le rebord. Penser à pousser le niveau sonore des bruitages à 10, et à baisser un peu celui de la musique.

Il y aurait encore pas mal de choses à dire sur les mécanismes du jeu, mais je pense que l'essentiel est dit.

  Voir le site web de David
Laurent
Commissaire apolitique


Joue à Super Mario Bros. Wonder

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22753
De : Borgo, là où y a la fibre.

Hors ligne
Posté le: 2007-09-02 14:45
Citation :

Le 2007-09-01 21:55, petitevieille a écrit:
S'il existe un cheat pour désactiver les animations de fond qui font mal aux yeux et qui empêchent de se concentrer sur l'action, j'en veux bien.


J'ai un message de Jeff Minter pour toi : "Go back to your PS2 and play Rez !"


_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
Mike the freeman
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
0000114 pts.

Inscrit : Jan 12, 2003
Messages : 2174

Hors ligne
Posté le: 2007-09-02 15:03
Go back to your Dreamcast tu veux dire, tu vas nous froisser notre petitevieille ^^

Odysseus
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0004305 pts.

Joue à lâcher trois poissons-ballons sur la ligne de départ.

Inscrit : Sep 15, 2002
Messages : 10891
De : Αἰαία

Hors ligne
Posté le: 2007-09-03 15:18
Pour les fans de Space Giraffe et les autres aussi, voici une interview audio de Jeff Minter.

Cliquez ici
_________________

"Il n'est pas de lutte plus violente et déterminée que celle d'un homme face à son envie d'aller aux toilettes" - Karate Boy



Index du Forum » » Jeux » » Space Giraffe

53 messages • page
123




Forum www.grospixels.com (© 2011-2019 Grospixels)