Forums de Grospixels
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Jeux » » Flashback HD
125 messages • page
1 ... 34567
Auteur Flashback HD
noah
Pixel monstrueux



Joue à SuperMarioWorld [PSP]

Inscrit : Aug 29, 2002
Messages : 2881

Hors ligne
Posté le: 2013-09-04 20:57
Flashback je l'ai refait en Juin, merci Dosbox, et c'est clairement un jeu qui n'a pas pris une ride.

Un chef d'oeuvre intemporel et tout est dit

JC
Camarade grospixelien


Joue à Quantum Break

Inscrit : Apr 15, 2002
Messages : 8585
De : la contrée de la demi-fibre

Hors ligne
Posté le: 2014-03-28 08:26
Ha, le remake de Flashback... J'ai longuement hésité à le prendre, tout d'abord intéressé par l'idée d'un remake, puis étonné de l'accueil négatif des premiers screenshots (je fais partie de ceux qui ne voient pas en quoi le rendu actuel trahirait l'original), puis complètement refroidi par les premiers retours de joueurs, et au final intrigué par mon essai de la démo jouable, que j'ai trouvé nettement moins catastrophique que ce que les descriptions m'avaient laissées craindre... Finalement, j'ai acheté le jeu ce noël lors d'une des promos de fin d'année...

Mon premier contact a été plutôt positif. Déjà, Flashback HD est esthétiquement fidèle à l'original (je sais que le concept même de l'iconographie fait que chacun voit selon sa propre sensibilité ce qui lui convient de voir dans les graphismes simples/mal définis des productions oldschool, et que cette vision "fantasmée" peut ensuite mal supporter la comparaison avec de "vrais" graphismes beaucoup plus détaillés et où l'imagination n'a donc plus sa place. De mon côté, si la technologie avait eu 20 ans d'avance, je suis convaincu que Flashback aurait ressemblé à ça en 1993). Ensuite, les développeurs ne se sont pas contentés de reproduire le jeu existant, mais bien de le réécrire. Indépendamment du résultat, c'est une approche que je mettrai toujours un point d'honneur à défendre. En tant que rétrogamer, je ne veux pas (re)acheter et (re)jouer en boucle aux mêmes jeux jusqu'à la fin de mes jours, mais découvrir sans cesse d'autres jeux, anciens ou récents, qui respectent certains schémas ludiques fondamentaux que j'apprécie. Et c'est aussi valable pour les remakes, raison pour laquelle je ne tarirais pas d'éloges sur les deux Bionic Commando Rearmed, serais un poil plus sage envers Duck Tales Remastered (car il est déjà très connu), et n'évoquerais les versions XBLA de Banjo Kazooie et autres Beyond Good & Evil que du bout des lèvres, même si intrinsèquement ces versions HD surclassent les originaux...

Bref, les choses partaient plutôt bien. Le début du premier niveau remplit son office de didacticiel, et que l'on connaisse on non la version originale, on assimile le maniement du personnage, le système de jeu, de progression, etc.
A ce stade, certaines choses grincent un peu quand même. Sans doute emballés par les possibilités graphiques modernes, les développeurs se sont un peu trop lâchés sur les graphismes, et au final le nombre de détails jolis mais finalement inutiles rendent parfois le jeu assez peu lisible. C'est particulièrement flagrant avec certains bonus à ramasser, notamment celui des lunettes IR dont j'ai au fil du jeu récupéré les upgrades en marchant dessus sans les voir (un comble pour des lunettes ^^) tellement ils se font visuellement bouffer par les décors. Plus embêtant, cette absence de clarté tend à perdre le joueur qui, au fil de l'évolution du scénario, ne sait pas vraiment où aller. En compensation, le jeu gagne une map à la Shadow Complex (pour citer un concurrent direct) sur laquelle est indiquée le point suivant qui fait avancer l'intrigue. L'ennui, c'est que ce n'est pas toujours très logique, on est invité à aller à un endroit sans qu'il n'y ait, à ce moment du jeu, de raison de le faire. Bref, on est pris par la main. Ces aides sont désactivables, auquel cas c'est le fouillis graphique qui devient gênant. En fait, le jeu est très linéaire donc on avance quoi qu'il arrive, mais on a parfois l'impression d'arriver où il faut par hasard plus qu'autre chose... Ceci étant, ce problème est surtout vrai aux débuts du jeu, et les choses s'améliorent ensuite, à tel point que j'aurais presque envie de dire que c'est volontaire : le niveau un est perturbant parce qu'on a perdu la mémoire, qu'on ne sait pas quoi faire, et qu'on est perdu dans la jungle, environnement dense et fouillis par excellence... L'erreur des dévs serait alors d'avoir voulu en faire trop dès le début du jeu. Erreur que n'a pas commis, par exemple, Perfect Dark Zero dont le niveau dans la jungle, de loin le plus long et éprouvant visuellement, ne survient qu'après de longues heures de jeu...

Autre interrogation, l'évolution des capacités du personnage. Un système d'XP grâce auxquels on distribue des points dans 3 compétences chaque fois que l'on grimpe d'un niveau (en gros : dégât, précision, santé). Le résultat n'est pas clair du tout, car basé sur un système de pourcentage : quand vous distribuez vos point sur la compétence de tir, vous augmentez la probabilité de faire un coup critique. Mais cette augmentation est si minime qu'on ne se rend absolument pas compte de la différence avant/après. Ce phénomène est aggravé par le fait que chacune des 3 compétences peut totaliser 40 points, visuellement séparés en 3 groupes de 13, + 1. Pourquoi 13+13+13+1 ? Que se passe-t-il une fois qu'on a complété un groupe de 13 ? Faut-il compléter un groupe pour que les changements soient effectifs ? Aucune idée. Le jeu passe ça totalement sous silence. En outre, si la progression est conservée pour le New Game + (je vais y revenir), trois runs ne suffiront pas à remplir les compétences à fond. On distribue donc les points un peu au pif, 1 point dans chaque barre (on gagne 3 points par niveau) sans jamais sentir notre personnage s'améliorer, hormis pour la barre de santé, que l'on finit inévitablement par favoriser... Bref, ce système est un peu raté. Le pire, c'est qu'un tel jeu n'avait absolument pas besoin d'un système d'XP, ou alors beaucoup plus clair/simple/sensible.

Mais bon, à la rigueur on peut faire avec, et l'on termine le premier niveau en se disant que les choses ne se passent pas si mal que ça. On fait comme si le système d'XP n'existait pas, et hop et on se laisse doucement happer par le jeu dont les mécaniques sont basiques mais demeurent efficaces, du moins conformes au 1er Flashback... Arrive le deuxième niveau, un poil plus axé aventure (on se promène entre 4 quartiers de la ville, selon les missions nécessaires pour gagner assez d'argent pour continuer l'histoire), du moins en apparence car les missions se font dans un ordre immuable, et les quartiers sont tellement fermés/linéaires que passer de l'un à l'autre paraît bien vite artificiel. C'est aussi dans ce niveau que l'on commence à avoir des réponses scénaristiques... et qu'on se rend compte que l'écriture est très bancale. Les personnages sortent d'un chapeau, de la manière qu'il faut au moment où il faut, en partant du principe que sous prétexte que le héros est amnésique, ça va forcément passer. Certains personnages pourtant importants (la petite amie du héros) n'apparaissent même pas dans le jeu, juste en voix-off, etc. Et on se sent peu impliqué dans cette intrigue dont les ajouts par rapport au jeu original voulaient rendre l'ensemble plus complexe et qui au final ajoutent surtout des trous scénaristiques, à tel point qu'on en arrive vite à ne même plus chercher à comprendre, et à aller où on nous dit d'aller juste histoire de se plonger dans l'action...

... Ce qui conduit au troisième niveau, l'épique Death Tower, passage d'action dans une ambiance à la Running Man (le film, pas le bouquin). Et là, devinez quoi, c'est le drame. Les niveaux précédents l'avaient annoncés, et Death Tower le prouve sans retenue : le système de combat est hyper bancal. Entre le nombre de points de dégâts calculé d'une façon obscure, amplifié par les barres d'XP qui modifient les %age de chance de façon toute aussi obscure, le tout saupoudré par une localisation des dégâts et un système de visée qui rendent le tout très hasardeux, on se retrouve parfois à tuer un mec en deux coups, et à galérer quelques secondes plus tard avec son jumeau qui encaisse 10 head shots sans sourciller... Cerise sur le gâteau, c'est vraiment à ce moment-là, lorsqu'on cherche, face aux ennemis, à enchaîner rapidement les actions, qu'on se met à subir des pelletés de bugs. Personnage qui refuse de se tourner, qui glisse au sol, qui affiche ses mouvements de grimpettes en retard, qui refuse de tirer, qui se désarticule, ennemis victimes de ragdoll d'une hystérie rare, etc. Même l'écran de game over est foireux ! Filtre rouge, mais aucune animation de mort, parfois le personnage continue de marcher comme si de rien n'était ! On est loin, très loin des savoureux détails du sous-estimé Fade to Black (alias Flashback 2), qui proposait des cinématiques de mort spécifiques à la manière dont on avait succombé.

A ce stade, Flashback HD n'est plus que l'ombre d'un bon jeu. Dans l'absolu, le remake est raté mais pas nul. Le level design reste efficace et les quelques changements/adaptations plutôt bien vus, il y a des tas d'idées certes mal exploitées mais intrinsèquement bonnes... Au final, le jeu est assez court pour que je me sois risqué à un deuxième (puis troisième) run... Plus par curiosité qu'autre chose, histoire de voir si, à l'image du très hermétique PDZ évoqué plus tôt, un miracle ne se produira pas en augmentant le niveau de difficulté... Las ! Point de miracle, juste un ultime truc mal fichu : au fil de l'histoire, en plus des barres de compétences, on peut trouver cachés ici et là 6 types d'upgrade, chacun ayant 8 paliers (soit 48 objets cachés en tout). Ces upgrades permettent d'augmenter la durée des lunettes infra-rouge, le taux de régénération de la santé, les dégâts du tir chargé du pistolet, etc. Seul problème : au 1er run, seuls 16 objets sont placés dans le jeu. Les 16 suivants apparaissent au deuxième run (en plus de ceux que vous n'auriez pas trouvé), et les 16 derniers apparaissent au 3ème run. Et c'est complètement indépendant du niveau de difficulté. Du coup, pourquoi mais pourquoi forcer 3 runs pour avoir des objets qui, eux, s'avèrent déterminants pour finir le jeu en hard (car en hard, les ennemis sont bien plus rapides et mortels) ? Surtout si on peut tout choper en rushant d'abord trois runs easy... C'est un peu idiot...

Bref, j'ai fini par m'habituer aux (pourtant nombreux) défauts de conception du jeu, au point d'avoir, sans me forcer, fini le jeu trois fois et récupéré tout ce qui était collectionnable, et j'ai su apprécier les aspects plus réussis (les niveaux, le type de jeu, la simple envie d'avancer...). Bon alors je l'ai déjà dit plein de fois ailleurs, je n'aime pas cette mode qui consiste, depuis quelques années, à tomber dans les extrêmes et classer les jeux soit comme chefs d'oeuvre, soit comme méga bouses. J'ai une vision toujours plus grise, parce que 1- rien n'est parfait, 2- je ne conçois pas qu'un développeur puisse bosser des milliers d'heures pour accoucher d'un jeu 100% mauvais. Il y a du bon en tout jeu, et c'est ça qu'il est primordial d'aller chercher en tant que joueur (même si c'est parfois bien caché ^^, et qu'on peut aussi très bien ne pas adhérer à la proposition qui nous est faite). Tout ça pour dire que j'ai joué à nombre de jeux bien plus foireux que Flashback HD, dont certains relevaient en plus d'un développement cynique, donc indéfendable, ce qui n'est pas le cas ici, cf. tous les trucs que tente ce remake (à défaut de le faire bien) au lieu d'être un simple copier-coller HD. Mais après trois runs, j'en suis arrivé à une conclusion qui va paraître finalement encore plus cruelle que si je n'avais, comme beaucoup, simplement pas aimé ce jeu : je ressors avec le sentiment d'avoir joué à un remake fait par des développeurs inexpérimentés, qui sont tombés dans les pièges habituels tendus aux débutants :
- Vouloir faire un scénario avec pleins d'enjeux, mais sans avoir la moindre idée de ce qu'on va y raconter ni même où l'histoire nous mène (par moment, les ajouts semblent avoir été improvisés au dernier moment, et amènent plus de questions que de réponses), et au final abandonner en cours de route... Le script de base avaient des rebondissement parfois faciles ou/et tirés par les cheveux, mais ça fonctionnait car tout restait centré sur le héros et sa progression. Là, à avoir voulu trop en faire côté personnages secondaires et autres, sans pour autant s'en donner les moyens (avec de vraies cinématiques), ça ne fonctionne plus...
- Vouloir mettre des trucs qu'on a trouvé cool dans les autres jeux sans se demander comment l'adapter intelligemment à notre jeu (le système d'XP), ou lui donner une cohérence (les 3 défis VR qui se battent en duel, n'est pas Bionic Commando Rearmed qui veut).
- Zapper toute la partie chiante et pourtant cruciale du boulot de développeur, qui consiste à tester son jeu 1000 fois, en traquer et corriger les bugs, peaufiner les détails...
- Ah, et reprendre les passages obligés du genre juste parce que tout le monde le fait (une mission/course bien faite mais inutile en véhicule à mi-jeu, et un compte à rebours à la con quand tout s'écroule à la fin... Sans déconner, il faut VRAIMENT que les développeurs arrêtent avec ça ).

Idéologiquement, ce remake avait absolument tout pour me plaire. Même le jeu original est présent ! Malheureusement j'ai rarement vu autant d'idée (bonnes mais) mal exploitées. Même le jeu original est foiré ! (pas de son dans les cinématiques --problème de droit sur les musiques, apparemment--, et fenêtre de jeu ridiculement petite). Du coup, les bugs et autres défauts d'écriture ou d'étalonnage de gameplay qui parsèment le jeu, prouvant que le développement n'a pas été mené jusqu'au bout de ce qu'il aurait dû être, sonnent comme une forme de renoncement... C'est comme si, en cours de production, les développeurs avaient laissé tomber de gré ou de force toutes les ambitions et buts qu'ils s'étaient fixés en se lançant dans l'aventure... Un peu plus de rigueur aurait suffit à en faire un très bon remake. Il ne manquait pas grand chose pour que ça fonctionne, au lieu de ça l'absence de maîtrise saute trop aux yeux et gâche tout... Quel dommage...

  Voir le site web de JC
Youpla
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0002030 pts.

Inscrit : May 13, 2009
Messages : 3438
De : Villeurbanne

Hors ligne
Posté le: 2014-03-28 13:25
Merci pour ce volumineux compte rendu extrêmement constructif.
Ce que je comprends c'est que le studio n'avait pas les moyens de ses ambitions. Et avec Amy, c'est la deuxième fois que Paul Cuisset nous fait le coup. Vraiment bizarre que cet homme ne sache pas gérer un budget. Connaissant son expérience il devrait savoir que les détails et la finition sont des choses très couteuses qui nécessitent une attention particulière.

Citation :
Le 2014-03-28 08:26, JC a écrit :
Même le jeu original est foiré ! (pas de son dans les cinématiques --problème de droit sur les musiques, apparemment--, et fenêtre de jeu ridiculement petite).

Pas de son du tout, ou pas de bruitages ? Je demande ça parce que dans le flashback original il n'y a pas de bruitages dans les cinématiques.

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Tekken 8, Exoprimal, The Chants

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32703
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2014-03-28 15:03
Citation :
Le 2014-03-28 08:26, JC a écrit :
Tout ça pour dire que j'ai joué à nombre de jeux bien plus foireux que Flashback HD, dont certains relevaient en plus d'un développement cynique, donc indéfendable, ce qui n'est pas le cas ici

genre Shenmue


Par contre je te comprend pas mon petit JC. 3 runs quand même ca fait beaucoup.
Surtout que j'imagine que les 3 runs à part les trucs cachés ont été strictement identique ?
Alors à part pour finir le jeu en hard et ptet avoir un succès associé, si je resume ca sert à rien de refaire le jeu nan ?

Mais sinon niveau histoire, j'ai plus trop de souvenirs du 1, mais ils ont tout changé dans ce remake ? c'est plus mieux/moins bien ?
_________________

Image


Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Lost Judgment

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9737
De : Massy

Hors ligne
Posté le: 2014-03-28 15:42
Citation :
genre Shenmue

QUOI ??????????
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
IsKor
Camarade grospixelien


Joue à Dying Light 2

Inscrit : Mar 28, 2002
Messages : 13492
De : Alpes Maritimes

Hors ligne
Posté le: 2014-03-28 15:58
Oh putain. Planquez vous les mecs, Shenron va sortir le lance roquette atomique rotatif

JC
Camarade grospixelien


Joue à Quantum Break

Inscrit : Apr 15, 2002
Messages : 8585
De : la contrée de la demi-fibre

Hors ligne
Posté le: 2014-03-29 04:55
@RainMakeR : oui, je sais, ça fait un peu bizarre comme discours "le jeu a plein de défauts, je l'ai terminé 3 fois" . En fait, j'ai fait comme d'habitude, un premier run classique et un deuxième en hard. Le troisième c'était de la pure collectionnite (on est obligé de finir le jeu trois fois pour avoir tous les objets). Accessoirement, Flashback est assez court pour être terminé d'une traite quand on le connait bien, surtout quand on a accumulé les différents objets et XP des runs précédents (les boucliers, nombre de grenades max, et surtout régénération de santé, permettent d'être beaucoup plus téméraire et expéditif dans les combats). Un run ça doit durer dans les 3 ou 4 heures au total... Comme l'original, en fait.

L'histoire, de mémoire c'est la même que dans l'original à quelques détails/ajouts près (après tout ça reste un remake). Mais ce sont justement les ajouts qui font que ça ne marche plus aussi bien. Je ne saurai pas trop expliquer pourquoi, mais soudain, tout parait vraiment trop artificiel, superficiel, mal rythmé... Les dialogues ne fonctionnent tout simplement pas.

@Youpla : les cinématiques sont totalement silencieuses. J'ai lu quelque part (sur ce topic ?) que toutes les musiques avaient été supprimées, a priori pour une histoire de droits. Je ne suis pas allé plus loin que les 3 ou 4 premiers écrans de jeu, complètement refroidi par ce silence, et par la taille très réduite de l'écran :


  Voir le site web de JC
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Tekken 8, Exoprimal, The Chants

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32703
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2014-03-29 12:55
Citation :
Le 2014-03-29 04:55, JC a écrit :
@RainMakeR : oui, je sais, ça fait un peu bizarre comme discours "le jeu a plein de défauts, je l'ai terminé 3 fois" . En fait, j'ai fait comme d'habitude, un premier run classique et un deuxième en hard. Le troisième c'était de la pure collectionnite (on est obligé de finir le jeu trois fois pour avoir tous les objets).

Je te critiquais pas, c'est juste que je m'etonnais que tu fasses le jeu 3 fois vu qu'il a pas l'air d'avoir une énorme replay value.

Surtout que visiblement on peut le finir sans toucher aux compétences
_________________

Image


Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2014-03-29 17:49
Ca ressemble presque à un article cette critique... (s'en va en sifflant)
_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Tekken 8, Exoprimal, The Chants

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32703
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2014-03-29 19:39
Le truc c'est que les posts qui peuvent se transformer en article ca se fait, le truc chiant c'est de trovuer des images pour illustrer
_________________

Image


Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2014-03-30 14:47
Très chouette post, JC, j'aime en lire des comme ça !

Citation :
Le 2014-03-28 08:26, JC a écrit :
Mon premier contact a été plutôt positif.

Moi aussi, j'avais bien aimé la démo (sans être super motivé à passer au porte-feuille quand même).

Citation :
C'est aussi dans ce niveau que l'on commence à avoir des réponses scénaristiques... et qu'on se rend compte que l'écriture est très bancale. Les personnages sortent d'un chapeau, de la manière qu'il faut au moment où il faut, en partant du principe que sous prétexte que le héros est amnésique, ça va forcément passer.

Je sais bien que ce sont surtout les ajouts par rapport au jeu original que tu critiques ici, mais je suppose que si ce dernier avait été repris à l'identique, il provoquerait aussi des remarques semblables. Ca passait très bien à l'époque, parce qu'on se faisait une partie du film dans sa tête, en enrichissant mentalement le background des persos rencontrés. A partir du moment ou tu rends tes jeux plus réalistes, avec des voix parlées surtout, ton imagination est moins suscitée pour embellir l'expérience. J'ai ce problème avec les JRPG.

Citation :
Bon alors je l'ai déjà dit plein de fois ailleurs, je n'aime pas cette mode qui consiste, depuis quelques années, à tomber dans les extrêmes et classer les jeux soit comme chefs d'oeuvre, soit comme méga bouses. J'ai une vision toujours plus grise, parce que 1- rien n'est parfait, 2- je ne conçois pas qu'un développeur puisse bosser des milliers d'heures pour accoucher d'un jeu 100% mauvais.

Tout à fait d'accord. C'est partant de ce postulat que j'ai qualifié plein de jeux comme "seulement" assez bien sur mon blog. Mais des jeux assez bien, voir même moyen, ne sont pourtant pas dénués de potentiel ludique ou d'intérêt.

  Voir le site web de Sebinjapan
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Tekken 8, Exoprimal, The Chants

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32703
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2020-08-24 19:44
Bon sang mais y'a une technique ultime ^^


ON peut traverser TOUS les murs, par contre je sais pas si ca marche sur toutes les machines
_________________

Image


RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Tekken 8, Exoprimal, The Chants

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32703
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2023-04-26 12:20
Le vapoware a l'air d'etre un vrai jeu !

_________________

Image


noah
Pixel monstrueux



Joue à SuperMarioWorld [PSP]

Inscrit : Aug 29, 2002
Messages : 2881

Hors ligne
Posté le: 2023-04-26 13:37
Citation :
Le 2014-03-29 04:55, JC a écrit :

L'histoire, de mémoire c'est la même que dans l'original à quelques détails/ajouts près (après tout ça reste un remake). Mais ce sont justement les ajouts qui font que ça ne marche plus aussi bien. Je ne saurai pas trop expliquer pourquoi, mais soudain, tout parait vraiment trop artificiel, superficiel, mal rythmé... Les dialogues ne fonctionnent tout simplement pas.



La force de l'original, outre les performances dingues d'animation, et le niveau de "finition" du jeu, c'est qu'il reste sobre. Le scénario est un condensé des films de SF des années 70-80, bourré de références. Ca m'a toujours fait penser à un film de Carpenter qui part sur une idée, et s'y tient, sans chercher à trop en faire. Je ne sais pas si je m'exprime correctement...

Flashback, l'histoire est finalement très convenue, et encore une fois emprunte à énormément de films de SF, mais le tour de force c'est - pour moi - l'identification du joueur au héros, dans une aventure - certes convenue et sans doute cousue de fil blanc - crédible à laquelle on a envie de croire. Et qui nous emmène gentiment au final qui m'a toujours attristé.

Ca marchait de la même manière sur Another World. Sur Flashback, je trouve que la crédibilité était renforcée dans quasiment tous les niveaux, car contexte vide de personnes ou enfermé. Ca marchait un peu moins bien dans la ville, ou l'absence de gens dans le métro ou les rues, me faisait ressentir un manque.

Et surtout ce jeu fonctionne - toujours - par sa mécanique simple et huilée. Je l'ai refais il y a 2 ans sur switch, ça marche encore, et c'est fluide.

Donc ça ne m'étonne pas plus que ça qu'à alourdir les mécaniques de jeu, et faire grossir l'histoire par pleins d'ajout, l'équilibre excellent se transforme en déséquilibre.

noah
Pixel monstrueux



Joue à SuperMarioWorld [PSP]

Inscrit : Aug 29, 2002
Messages : 2881

Hors ligne
Posté le: 2023-04-26 13:47
Citation :
Le 2013-08-27 17:41, Simbabbad a écrit :

Même chose pour Conrad lui-même, essayer de nous faire croire qu'il avait une personnalité de fou et un look incroyable, bon... il était passe-partout à l'époque, il est passe-partout maintenant, on ne va pas se rouler par terre parce qu'il est mal rasé en 2013.


Je n'ai pas réussi à retrouver l'article en question, mais il me semble au contraire qu'à l'époque Conrad était vu comme l'archétype du héros cool. Jean, cuir et flingue, on sortait de la période Indiana Jones, je crois même me rappeler que dans les magasines que je lisais à l'époque (Tilt ?), l'article mettait en scène un ou plusieurs rédacteurs déguisés comme le héros.

Je ne sais pas à quoi cela est du, une certaine nonchalance. Un peu comme le héros d'Another World qui arrive à son labo en ferrari

Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10775

Hors ligne
Posté le: 2023-04-26 16:07   [ Edité le: 2023-04-26 16:58 ]
Citation :
Le 2023-04-26 13:47, noah a écrit :
Je n'ai pas réussi à retrouver l'article en question, mais il me semble au contraire qu'à l'époque Conrad était vu comme l'archétype du héros cool. Jean, cuir et flingue, on sortait de la période Indiana Jones, je crois même me rappeler que dans les magasines que je lisais à l'époque (Tilt ?), l'article mettait en scène un ou plusieurs rédacteurs déguisés comme le héros.

Tu dis la même chose que je disais il y a 10 ans avec des mots différents. Donner à son héros un vague look Indiana Jones 11 ans après l'Arche Perdue, ce n'est pas exactement original. Le héros était passe-partout comme l'aurait été un barbare à la Conan quelques années plus tôt. Ce n'est d'ailleurs pas un reproche.
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad
noah
Pixel monstrueux



Joue à SuperMarioWorld [PSP]

Inscrit : Aug 29, 2002
Messages : 2881

Hors ligne
Posté le: 2023-04-26 18:04
OK, j'ai relu ton message de 2014 à l'aune de ta précision de 2023, et je comprends effectivement il y a des chances qu'on dise la même chose différemment.



au final tu le trouves cool Conrad ? Pour moi c'est un peu l'archétype du héros nonchalant, résigné et résilient. A l'image d'un Deckard...

Je n'ai pas retrouvé le magazine en question, mais je sais que c'est Marc Lacombe dans Tilt. J'ai retrouvé le dernier numéro de tilt sur le net, et on le voit déguisé. J'ai retrouvé le tilt qui faisait le test - succinct - ça doit être dans un autre numéro...

Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10775

Hors ligne
Posté le: 2023-04-26 18:37   [ Edité le: 2023-04-26 20:56 ]
Très sincèrement, Flashback ne m'a pas marqué plus que ça. À mon avis, c'est l'archétype du jeu qui a mal vieilli précisément parce qu'il était visionnaire: maintenant, les jeux d'action narratifs, on fait ça extraordinairement bien puisque ça a été l'axe principal de l'industrie pendant longtemps. Du coup, quand on y retourne, on ne voit plus ce qui était visionnaire et on ne voit que les défauts ou les ficelles. Conrad me semble donc un simple héros lambda à la française, c'est-à-dire avec un peu plus de fragilité qu'un héros américain par exemple, mais néanmoins banal.

Another World a un peu le même soucis, même s'il a une pureté qui en fait un meilleur jalon. Alors qu'il y a toujours des choses à apprendre de Super Metroid par exemple.
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Tekken 8, Exoprimal, The Chants

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32703
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2023-04-27 11:29
Perso je classe flashback et Another dans le meme style. La french touch ^^
C'etaient des exploits techniques a l'epoque, et des jeux toujours plaisant à jouer, et je pense que c'est pour ca qu'ils ont obtenus le status culte.
Mais bon on est d'accord ils ont pas revolutionné le JV et des jeux comme ca y'en a eu des tonnes.

Mais j'ai quand meme une petite tendresse pour ces jeux, et j'ai hate de voir ce que va donner l'ep 2
_________________

Image


Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10775

Hors ligne
Posté le: 2023-04-27 16:01
Citation :
Le 2023-04-27 11:29, RainMakeR a écrit :
Mais bon on est d'accord ils ont pas revolutionné le JV et des jeux comme ca y'en a eu des tonnes.

Bah en fait si, ils ONT révolutionné le jeu vidéo, c'est justement ça le truc: ils l'ont révolutionné en faisant avancer les choses, mais maintenant ils font daté par rapport à ce qu'ils ont engendré, plus que des classiques plus ou moins "arcade" comme Robotron ou Super Mario Bros. qui eux restent pertinents en dehors de leur rôle historique.
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad

Index du Forum » » Jeux » » Flashback HD

125 messages • page
1 ... 34567




Forum www.grospixels.com (© 2011-2019 Grospixels)