Forums de Grospixels
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Musique » » La musique classique dans les jeux vidéo
154 messages • page
12345 ... 8
Auteur La musique classique dans les jeux vidéo
Lyle
Camarade grospixelien



Inscrit : Mar 12, 2002
Messages : 3722

Hors ligne
Posté le: 2013-09-10 22:31
Le choix de mettre de petits extraits de classique dans l'arcade du début des années 80 n'est-il pas motivé par le fait que ces partitions sont libres de droits ? Ca expliquerait pourquoi il y en avait si souvent.

  Voir le site web de Lyle
Dhura
Pixel de bonne taille



Inscrit : May 18, 2013
Messages : 271

Hors ligne
Posté le: 2013-09-10 23:52   [ Edité le: 2013-09-11 00:48 ]
Oui la question des droits d'auteurs est importante. Une musique classique, c'est facile, c'est rapide et cheap. Les développeurs n'ont fait preuve d'aucune recherche dans le choix de ces musiques : preuve que c'était le cadet de leurs soucis. Le remixage de Bach dans Gyruss est certes un massacre, mais il permet de donner une bonne ambiance au jeu : une telle recherche est totalement isolée à cette époque. Quand les développeurs s'intéressent davantage à la musique (pour schématiser, à partir de 1985), alors ils mettent un point d'honneur à utiliser des musiques originales : le classique connote malheureusement une paresse de développeur. C'est pourquoi il est très rare de trouver un usage intéressant de la musique classique dans les jeux vidéo.
Dans FF7, il s'agit juste d'un usage fugitif ; la musique joyeuse de la Création est écoutée par le dirigeant de Shinra au moment où l'apocalypse commence. C'est un petit procédé d'ironie un peu grossier, accompagné du cliché d'une élite corrompue moralement, mais écoutant de la musique classique. Ce n'est pas génial, mais c'est un effort à saluer : et pouvait-on attendre mieux d'un Final Fantasy, série qui brasse tous les stéréotypes possibles depuis 1987 ?

JC
Camarade grospixelien


Joue à Barrow Hill

Inscrit : Apr 15, 2002
Messages : 8622
De : la contrée de la demi-fibre

Hors ligne
Posté le: 2013-09-11 15:24
Les vidéos de Tonton Ben sur ce concert Castlevania (c'est vrai que ça donne envie) m'ont rappelé deux morceaux de classique qu'on trouve dans cette célèbre série, et les choix y sont un peu plus originaux que d'habitude pour ce type de jeu. Dans Castlevania II : Belmont's Revenge sur Game Boy, on peut donc entendre :
- la "Fantaisie Chromatique en Ré mineur" (BWV 903) de Bach. Le combat avec Soleiyu.

- le 4ème thème ("Passe-pied") de la suite Bergamasque de Debussy. 2nd thème du château de Dracula.


Ha, et on peut aussi citer l'emploi d'une Marche Nuptiale en introduction de l'épisode arcade, Haunted Castle, mais je ne sais plus si c'est celle de Wagner, ou de son ennemi Mendelssohn...
(EDIT: c'est Mendelssohn, et ça vient de son Songe d'une Nuit d'Été).

  Voir le site web de JC
David
Glaçon du sentiment


Joue à River City Girls

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 10348
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2013-09-11 18:01
L'usage de la musique classique était TRES courant dans les premiers jeux sur micros 8 bits - surtout parce que ces jeux étaient l'affaire d'un seul homme, et que la musique n'était pas vraiment le fort de ces programmeurs en herbe.

Est-il intéressant dans le cadre de ce trivia d'en faire une liste, ou cela ne présente t-il aucun intérêt particulier ?

  Voir le site web de David
JC
Camarade grospixelien


Joue à Barrow Hill

Inscrit : Apr 15, 2002
Messages : 8622
De : la contrée de la demi-fibre

Hors ligne
Posté le: 2013-09-11 20:45
Ouaip ça m'intéresse ! Même si en pratique c'est une tâche quasiment impossible à réussir, j'ai toujours eu envie d'avoir une liste exhaustive des jeux employant des musiques déjà existantes (en l'occurrence classiques, mais pas uniquement).
Si peut-être un jour j'écris quelque chose sur le sujet, j'aimerais beaucoup essayer d'analyser les tendances, ce qui implique d'avoir beaucoup d'exemples. Et si les grandes lignes sont relativement évidentes (on va sans cesse revenir sur certains morceaux précis, et les raisons poussant à les utiliser sont faciles à deviner --droits d'auteurs, moyens financiers, pas de connaissance musicale, absence de sensibilité et d'intérêt porté au son...), on pourra peut-être affiner un peu tout ça selon ce qu'on aura pu lister...

Tiens d'ailleurs j'en profite pour ajouter deux jeux oldschool (je viens de réécouter les bandes-son des jeux Ultimate Play the Game pour les besoins de ce topic... La pêche a été moins bonne que prévue, les jeux Ultimate ayant aussi leur lot de musiques originales (ce qui ne signifie pas pour autant qu'elles sont bonnes ^^'). Bref, je n'ai reconnu que ces deux-là :

Sabre Wulf (1984)
- Ecran-titre : Clavier bien Tempéré, "Prélude n°1 en C majeur" - Bach
Underwurlde (1984)
- Ecran-titre : Peer Gynt, "Dans l'Antre du Roi de la Montagne" - Edvard Grieg

  Voir le site web de JC
Lyle
Camarade grospixelien



Inscrit : Mar 12, 2002
Messages : 3722

Hors ligne
Posté le: 2013-09-11 22:22
Citation :
Le 2013-09-11 15:24, JC a écrit :
Dans Castlevania II : Belmont's Revenge sur Game Boy, on peut donc entendre :

- la "Fantaisie Chromatique en Ré mineur" (BWV 903) de Bach. Le combat avec Soleiyu.


Alors ça c'est marrant. Il y a seulement quelques semaines, en explorant ce qu'il me restait encore à découvrir de l'oeuvre de Bach, je suis tombé sur une autre fantasie, celle en do mineur, BWV 906. Une oeuvre fabuleuse, très chromatique elle aussi. Dès la première écoute, je me souviens avoir eu un flash et avoir tout de suite pensé : "je verrais trop ce morceau accompagner une phase de boss dans Castlevania !"

http://www.youtube.com/watch?v=p-5rmfQwE9I

La Fantaisie chromatique est elle aussi une composition géniale (n'en déplaise à Glenn Gould). Par contre le son de la Gameboy, c'est assez perturbant quand on a l'habitude du clavecin ou du piano. A noter que la fugue qui suit cette fantaisie est pour moi l'une des plus grandes jamais composées par Bach, lui qui est déjà unanimement reconnu comme le maître absolu de ce qui est pratiquement la forme musicale la plus contraignante de toute la musique occidentale.

D'une façon générale, on sent que ce compositeur a beaucoup inspiré les musiciens des Castlevania, et ce dès les épisodes 8-bits. C'est sûrement pour ça que j'ai fait un tel rapprochement immédiatement, alors que je connais pas la série à fond non plus.

  Voir le site web de Lyle
chatpopeye
Camarade grospixelien


Joue à Elden Ring

Inscrit : Jan 19, 2003
Messages : 6290
De : Poitiers

Hors ligne
Posté le: 2013-09-11 22:57
Ah mais clairement ! J'ai toujours été frappé par la musique du niveau avec la Mort dans le premier Castlevania, une fugue à la Bach...
http://youtu.be/GsssDPM9KVE

JC
Camarade grospixelien


Joue à Barrow Hill

Inscrit : Apr 15, 2002
Messages : 8622
De : la contrée de la demi-fibre

Hors ligne
Posté le: 2013-09-13 11:06
Oui, d'ailleurs les réminiscences de ce morceau de Bach dans les jeux vidéo ne sont pas rares, même si parfois ça ressemble autant à ce morceau qu'à n'importe quel autre adaptant un style similaire.
Mais dans le cas de Castlevania, c'est d'autant plus assumé que le thème est encore plus explicitement utilisé, dans Castlevania 2 sur NES comme musique de game over.

Puisqu'on parle de cette fameuse Toccata & Fugue en Ré mineur de Bach, j'ai essayé de me remémorer un maximum de jeux qui l'utilisent. Outre Gyruss, Deathsmiles et Donkey Kong Jr. déjà cités dans les posts précédents, on peut ajouter :
- 3D Ultra Minigolf (1997) - PC : Parcours 'Maison Hantée'
- Battle of Olympus (1988) - NES (http://www.youtube.com/watch?v=hvYflh27Luc)
- Castlevania II : Simon's Quest (1987) - NES : Game Over
- Dark Castle (1986) - Mac : Ecran-titre
- Donkey Kong 64 (1999) - N64 : Niveau 7 'Creepy Castle', en entrant dans le Mausolée.
- Phoenix Wright: Ace Attorney - Justice for All (2002) - GBA : Pendant l'introduction

Et il y en a très certainement d'autres...

  Voir le site web de JC
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2013-09-15 11:33
Très intéressant ce topic.
Ma modeste contribution, une version "funky" que j'adore de la 5ème de Beethoven dans Little Big Planet 2 :


  Voir le site web de Sebinjapan
JC
Camarade grospixelien


Joue à Barrow Hill

Inscrit : Apr 15, 2002
Messages : 8622
De : la contrée de la demi-fibre

Hors ligne
Posté le: 2013-09-15 20:00
Oh oui, j'avais complètement oublié cette version de l'excellent Little Big Planet 2 ! Bien vu Seb !

De mon côté, je farfouillais sur youtube afin de repêcher des extraits audio des jeux déjà cités, et j'ai trouvé de quoi compléter un peu la liste :

Hitman Blood Momey : http://www.youtube.com/watch?v=UVUSy2idNrM
L'extrait que j'ai trouvé n'est pas super évident, mais on y reconnait, joué par l'une des cibles que l'on doit assassiner dans le 1er niveau, un prélude de Bach issu de la Suite pour Violoncelle n°1 en Sol majeur (BWV 1007). L'original : http://www.youtube.com/watch?v=ZBDD7aLd6lc

Flower, Sun & Rain : http://www.youtube.com/watch?v=l0bKaqx7cFg
Killer 7 : http://www.youtube.com/watch?v=3WEzEEqQYLE *cinématique de fin*
Bah alors les fans de Grasshopper, vous êtes où ? La 1ère Gymnodépie d'Erik Satie, déjà citée par chapopeye plus haut, se retrouve dans ces deux productions. Je connais très mal ces jeux, mais si j'ai bien compris, ce morceau sert de thème à FS&R, dans une interprétation assez modernisée. Et pour Killer 7 c'est vraisemblablement la cinématique de fin. On reconnait le morceau de piano joué en fond sonore. Remarquez en outre que dans cette vidéo, le personnage sifflote un air traditionnel ultra connu, Greensleeves, déjà brièvement évoqué page précédente.

On retrouve encore 'Gymnodépie' dans Persona 2, jeu d'Atlus pour Playstation, dont je ne connais absolument rien : http://www.youtube.com/watch?v=ZxkFccTkjig

Tetris (Game Boy) : en écoutant le fichier gbs pour en extraire la musique 'type C', identifiée page précédente comme un morceau de Bach, j'ai (re)découvert :
- Casse-noisette, "Danse Russe" - Tchaïkovski . On entend ce morceau en mode de jeu B, si l'on parvient à faire toutes les lignes demandées à la vitesse 9. Il existe 6 variantes, avec à chaque fois de plus en plus d'instruments, selon la difficulté choisie (high, correspondant au nombre de lignes incomplètes imposées au début du jeu).
- Carmen, "Acte 1, Ouverture (la Marche des Toreadors)" - Georges Bizet . Là, j'ai reconnu le morceau mais j'ignore où on l'entend...

  Voir le site web de JC
JC
Camarade grospixelien


Joue à Barrow Hill

Inscrit : Apr 15, 2002
Messages : 8622
De : la contrée de la demi-fibre

Hors ligne
Posté le: 2013-10-13 18:59
Hey, on n'a même pas cité l'un des usages les plus connus de musique classique dans un jeu vidéo : Le Beau Danube Bleu de Johann Strauss II lors de la séquence d'amarrage automatique dans Elite !

Ah, et puisqu'on est dans l'espace, citons l'Adagio pour Cordes de Samuel Barber, utilisé dans Homeworld durant la 3ème mission du mode story, lors du retour du vaisseau mère vers Kharak.
Plus précisément, la version utilisée (sans doute la plus connue) est celle réécrite sous la forme d'un Agnus Dei, et donc chantée par un chœur.
http://www.youtube.com/watch?v=fXRJBK8oJSA

  Voir le site web de JC
MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6687
De : Caen

Hors ligne
Posté le: 2013-10-13 19:27
Pas vraiment dans le sujet, mais j'ai lu ça aujourd'hui :



Le lien donné en source (lien) est assez technique, pour ceux que ça intéresse, et évoque les parties communes entre le Boléro et le thème de Zelda.

  Voir le site web de MTF
JC
Camarade grospixelien


Joue à Barrow Hill

Inscrit : Apr 15, 2002
Messages : 8622
De : la contrée de la demi-fibre

Hors ligne
Posté le: 2013-10-14 11:51
(tu as mis un lien vers une vidéo d'André Rieu ^^. Je pense que tu voulais plutôt linker cet article).

Merci pour l'info ! Je ne savais pas que le Boléro de Ravel avait failli servir de thème pour Zelda, mais on peut se réjouir que ça n'ait pas été le cas. J'aime beaucoup ce morceau de Ravel, toutefois j'imagine mal comment ça pourrait fonctionner en thème principal de Zelda. Par contre, je trouve que la prétendue similitude entre ces deux morceaux est loin d'être évidente. J'ai plutôt l'impression que c'est une manière de rationaliser le fait que Kondo soit passé du Boléro au thème d'Hyrule en une seule journée, et que "en aussi peu de temps il doit forcément s'en être inspiré"... Mmm... Selon moi, le Boléro de Ravel fonctionne sur trois principes fondamentaux, absents du thème de Zelda :

- Sa monotonie. Sans rentrer dans les détails techniques, on peut décrire le Boléro comme une répétition sans variation de 2 thèmes (l'un en Do majeur, l'autre mineur, introduisant de plus en plus de bémols au fil de sa construction, pour retomber sur le Do majeur à sa conclusion). Le premier thème est systématiquement (ré)introduit par une 'ritournelle', en Do majeur. Bien qu'ayant une mélodie plus subtile qu'il n'y paraît dans la seconde phase, le Boléro reste une composition simple, assez lente, loin de ce qu'on peut attendre de l'héroïsme de la "Légende" de Zelda (l'article cité plus haut exprime bien cette différence). Cette construction simple est à l'opposé des changements de ton sinon bizarroïdes, au moins inattendus, du morceau de Zelda, comme le "Sib en mode de Sol (Bb mixolydien) avec un bémol à la sixte" dont parle l'article. (bon, personnellement je ne l'interprète pas comme ça mais le gars doit savoir ce qu'il dit ^^). Plus tard, la mélodie abandonne toute altération chromatique le temps d'une mesure, etc. Le Boléro, lui, converse sa logique de gamme d'inspiration espagnole.
A noter en passant que dans le lien donné plus haut, André Rieu en a fait un arrangement raccourci, pour minimiser cette monotonie instaurée par les deux thèmes qui se répètent inlassablement durant tout le morceau, sans doute pour éviter la lassitude du (grand) public. La version intégrale dure plutôt dans les 15mn. Retour de bâton, Rieu minime l'impact de l'autre grand principe qui caractérise le Boléro...

- ... Son crescendo ! Pour compenser la monotonie du morceau, Ravel profite de la ritournelle pour introduire, à chaque boucle des thèmes, un nouvel instrument. On passe ainsi d'un morceau qui peine à attirer l'attention, vers quelque chose d'intrigant, de plus en plus présent, obsédant, voire hypnotique, qui ne cesse de gagner en puissance.
La NES est évidemment incapable de générer un tel crescendo. D'une part à cause de sa trop faible polyphonie, d'autre part parce que pour fonctionner, le morceau doit durer assez longtemps. On est donc loin, très loin, des morceaux de jeu vidéo qui bouclent au bout de 2mn maxi. Bref, faire boucler le boléro pour qu'il répète ses thèmes sans variation ni ce fameux crescendo n'aurait que peu de sens et on se retrouverait avec un morceau assez quelconque, et surtout lassant. Tout ce que ne doit pas être un thème principal de jeu vidéo.

- 3ème point, qui ne peut exister qu'avec les deux précédents, le final du morceau. Le moment qui fait passer le Boléro de simple exercice pour orchestre à quelque chose de vraiment épique, se situe dans les toutes dernières mesures. Après un quart d'heure d'un crescendo en Do, le morceau explose en optant pour un mode de Mi aussi puissant qu'inattendu, mais néanmoins primordial (si le morceau se concluait sans changement, ou pire, par un fade out, ce serait nul). Notez que même si vous n'êtes pas du tout musicien, ce changement est facile à repérer car il donne une couleur très impériale au morceau (dans la vidéo donnée par MTF, c'est à 6'09).
Un changement qui, là encore, ne peut fonctionner que s'il conclut une longue montée, et qui ne doit surtout pas enchainer sur une boucle du morceau. Une fois de plus, on est à l'opposé de ce qu'un jeu vidéo oldschool peut proposer. (je précise "oldschool" car la construction du Boléro de Ravel se prête en contrepartie à merveille à la musique interactive telle quelle peut être permise par les machines modernes. Munch's Oddysee en est un exemple marquant, bien que dans un style musical complètement différent car axé musique électronique)

En ce qui concerne les similitudes de construction rythmique des deux morceaux, là non plus je ne suis pas convaincu. L'article fait une démonstration du style "chainon manquant" pour montrer la similitude. Mais pour y parvenir, il passe le morceau de 3 à 2 puis 4 temps après avoir sucré une mesure, il abandonne les triolets au profil de doubles croches... Ça fait un peu beaucoup de changements rythmiques pour parler d'affiliation rythmique . A la rigueur, la rythmique de Zelda est plus proche d'un Cha-cha accéléré que du Boléro de Ravel (ce n'est que mon avis, bien sûr).

En fait, si on devait chercher d'où vient l'inspiration de Koji Kondo pour la construction de ce thème principal de la NES (et d'autres thèmes de Zelda, comme celui des donjons), au risque de vous laisser perplexe, j'aurais plutôt tendance à jeter une oreille du côté de... Deep Purple, notamment le brillant morceau April ^^' (la rythmique donnée par la guitare, l'intro qui inaugure le morceau, le feeling général... Je trouve qu'il y a plus de points communs qu'avec le Boléro de Ravel)



(on notera en outre la ressemblance mélodique avec la seconde partie de l'introduction de Ninja Gaiden )

  Voir le site web de JC
Sagoth
Pixel imposant


Score au grosquiz
0010304 pts.

Inscrit : Jan 24, 2003
Messages : 511
De : Vitry-le-François, 51300

Hors ligne
Posté le: 2013-10-16 17:43
De mémoire de poisson rouge:

Canadair de F.I.L.: La chevauchée des Walkyries pour l'écran titre. (rien trouvé d’intéressant sur youtube, sans doute mal chercher...)

JC
Camarade grospixelien


Joue à Barrow Hill

Inscrit : Apr 15, 2002
Messages : 8622
De : la contrée de la demi-fibre

Hors ligne
Posté le: 2013-10-16 18:25
Dans cette vidéo on reconnait bien le début du morceau en introduction du niveau, mais c'est court.
http://www.youtube.com/watch?v=nyVA1FEC6Uo

Je ne connaissais pas du tout ce jeu (bon en même temps, le CPC et moi... ^^). La synthèse vocale en introduction devait paraître assez marquante à l'époque, surtout que le dialogue est évidemment en français.

  Voir le site web de JC
Sagoth
Pixel imposant


Score au grosquiz
0010304 pts.

Inscrit : Jan 24, 2003
Messages : 511
De : Vitry-le-François, 51300

Hors ligne
Posté le: 2013-10-16 20:21
Ouais, j'étais tombé aussi sur cette vidéo, mais malheureusement, on n'entend rien de la musique.
Normalement, elle dure plus longtemps (même s'il ne s'agit évidement pas de l’œuvre complète.)

Oui et non, le problème avec la synthèse vocale, pour qu'elle soit audible, il faut brancher le CPC sur des hauts-parleurs de qualité, celui du CPC étant, euh, j'hésite entre plusieurs adjectifs qualificatifs non-flatteur... ^^

JC
Camarade grospixelien


Joue à Barrow Hill

Inscrit : Apr 15, 2002
Messages : 8622
De : la contrée de la demi-fibre

Hors ligne
Posté le: 2013-10-18 00:34
Nouvelle découverte, par l'intermédiaire d'un défi HISCORE sur Three Wonders dans la rubrique Aréna du forum (venez nombreux !) : Ce jeu propose 3 modes radicalement différents. Le troisième, baptisé Don't Pull, est une sorte de puzzle-game impliquant de pousser des blocs pour écraser des monstres. Le joueur a en outre la possibilité d'aligner 3 blocs spéciaux, ce qui a notamment pour effet de faire danser les monstres quelques secondes. La musique qui se fait entendre durant cette danse varie à chaque fois, et parmi les variantes on reconnait au moins 2 morceaux de classique :
- La célèbre marche turque de Mozart.
- La toute aussi célèbre Ouverture de Guillaume Tell par Rossini.

  Voir le site web de JC
nicko
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0004797 pts.

Inscrit : Jan 15, 2005
Messages : 7541

Hors ligne
Posté le: 2013-10-18 11:55
J'ajoute Maestro Jump in Music de Pastagames sur DS

Symphonie n° 5 de Ludwig van Beethoven
Symphonie du nouveau monde de Antonín Dvořák
Petite fugue de Johann Sebastian Bach
Petite musique de nuit de Wolfgang Amadeus Mozart
Les Quatre Saisons d'Antonio Vivaldi
Casse-noisette de Piotr Ilitch Tchaïkovski
Danse Hongroise de Johannes Brahms

Merci wikipedia

JC
Camarade grospixelien


Joue à Barrow Hill

Inscrit : Apr 15, 2002
Messages : 8622
De : la contrée de la demi-fibre

Hors ligne
Posté le: 2013-10-18 23:48
Jolie pioche !
Je viens d'aller décortiquer la fiche wikipedia de ce jeu, et je me permets d'ajouter 2-3 morceaux ^^ :
- 1ère Gymnopédie d'Erik Satie, morceau qui décidément s'invite souvent dans ce topic,
- Dans l'Antre du Roi de la Montagne du Peer Gynt de Grieg, autre habitué de ce topic,
- Plus original, "L'Amour est un Oiseau Rebelle", une hanabera du Carmen de Bizet,
- Enfin, le magnifique "Asturias" d'Isaac Albéniz, 5ème morceau de sa Suite Espagnole, initialement pour piano, mais qui avec le temps est devenu un incontournable de la guitare classique. (notez que les origines espagnoles du morceau le sortent un peu du moule type de la "musique classique", en particulier les versions guitares, très typées).

EDIT: ça n'a rien à voir, mais en complétant la liste en tête de topic, je viens de réaliser que ça fait des années que j'écorche le nom d'Edvard Krieg Edvard Grieg :/. Vite, ma gomme virtuelle...

  Voir le site web de JC
Lyle
Camarade grospixelien



Inscrit : Mar 12, 2002
Messages : 3722

Hors ligne
Posté le: 2013-10-19 13:32
Citation :
Le 2013-10-14 11:51, JC a écrit :

Merci pour l'info ! Je ne savais pas que le Boléro de Ravel avait failli servir de thème pour Zelda, mais on peut se réjouir que ça n'ait pas été le cas. J'aime beaucoup ce morceau de Ravel, toutefois j'imagine mal comment ça pourrait fonctionner en thème principal de Zelda. Par contre, je trouve que la prétendue similitude entre ces deux morceaux est loin d'être évidente. J'ai plutôt l'impression que c'est une manière de rationaliser le fait que Kondo soit passé du Boléro au thème d'Hyrule en une seule journée, et que "en aussi peu de temps il doit forcément s'en être inspiré"... Mmm... Selon moi, le Boléro de Ravel fonctionne sur trois principes fondamentaux, absents du thème de Zelda :

...



Quand je lis des paragraphes comme ceux-ci, je regrette que tu n'aies pas poursuivi les études musicologiques que tu avais commencées il y a des années. A titre personnel, ça m'aurait en tout cas beaucoup intéressé.

Puisqu'on parle du Boléro de Ravel, j'ai repensé à Ali Baba and 40 Thieves, un titre arcade de Sega, sorti en 1982, qui utilise cette même oeuvre in-game :




  Voir le site web de Lyle

Index du Forum » » Musique » » La musique classique dans les jeux vidéo

154 messages • page
12345 ... 8




Forum www.grospixels.com (© 2011-2019 Grospixels)