les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Groblogs » » Groblog DSE76 : SEGA Arcadia
214 messages • page
1 ... 7891011
Auteur Groblog DSE76 : SEGA Arcadia
DSE76
Gros pixel


Score au grosquiz
0019652 pts.

Joue à Sauver Tamriel

Inscrit : Mar 29, 2014
Messages : 1509
De : Normandie

Hors ligne
Posté le: 2014-10-19 19:46
Citation :
Le 2014-10-13 09:43, Shenron a écrit :

Citation :
Bon, je vais devoir passer F1 Exhauste Note qui est tout simplement injouable (peut être pas avec un volant) et faire le titre suivant.

Bizarre, je suis persuadée d'y avoir joué sur Mame.

C'est un jeu de F1 classique, et je pense qu'y jouer en émulation n'a pas beaucoup d'intérêt. Par contre j'ai eu la chance d'y jouer lors d'une fête foraine dans mon village à l'époque, et j'avais été soufflée par la borne, pour une seule raison : il y avait des hauts-parleurs dans les appuie-tête. La musique rock dans les oreilles + la baffe technique m'ont suffit pour que je me rappelle du jeu 20 ans après. Par contre il est exagérément difficile.


En fait, F1 Exaust Note fonctionne presque parfaitement sauf que la maniabilité est exécrable (je soupçonne plus MAME que le jeu d'être fautif). Ce qui m'énerve car le jeu a l'air d'être excellant, surtout graphiquement parlant.

Citation :
Le 2014-10-13 15:00, goycoechea a écrit :

Citation :
Le 2014-09-10 08:19, dante2002 a écrit :

Peu après Rad Mobile est également sorti en arcade un jeu de baston en "fausse" 3d, dont j'ai complètement oublié le nom.

Dark Edge. Je me souviens d'un article dans Consoles+ qui m'avait bien donné envie à l'époque.


Tiens, ça tombe bien : j'en parle tout de suite.

Dark Edge

Genre : VS Fighting
Année : 1992
Développeur : SEGA
Éditeur : SEGA
Board : System 32



Normalement, quand on parle de VS Fighting et SEGA, on pense à Virtua Fighter et tous les jeux de combat de la firme au hérisson qu'il a engendré. Toutefois, il existe un jeu du genre antérieur à VF qui a essayé d'innover : Dark Edge.

Dark Edge est un VS Fighting assez futuriste dans lequel six personnages se bastonnent avant d'en découdre avec les boss. Comme SEGA est passé maître dans le Super Scaling, le jeu est en pseudo 3D qui simule un environnement en trois dimensions. On peut d'ailleurs s'y déplacer librement et les combats sont choisis aléatoirement.

Le jeu comporte cinq boutons qui permettent de sortir un coup différent (plus des combinaisons que l'on ne connait pas, le jeu étant trop obscur) et on peu faire un coup bas si on est immobile. S'ajoute aussi les sauts et les accroupissements et une parade qui se fait tout simplement dans la direction opposé de l'adversaire.

Dark Edge est assez bien réalisé, on ne dénote aucune faute technique, et les personnages répondent bien. Seulement, la vue gène grandement : elle est de profil, à ras du sol et surtout ne tourne pas, ce qui fait qu'il faut continuellement s'adapter au changement de direction.

Comme quasiment tous les jeux System 32, Dark Edge n'a eu aucune conversion sur console.
_________________

La maturité, c'est être capable de jouer à un jeu mettant en scène des lapins roses sans avoir l'impression de mettre en jeu son identité personnelle. (Petitevieille)


Dhura
Pixel de bonne taille



Inscrit : May 18, 2013
Messages : 270

Hors ligne
Posté le: 2014-10-22 18:54
Le system 32 paraît maudit : sa ludothèque ne comporte que des titres anecdotiques, et l'émulation du système est... perfectible.

DSE76
Gros pixel


Score au grosquiz
0019652 pts.

Joue à Sauver Tamriel

Inscrit : Mar 29, 2014
Messages : 1509
De : Normandie

Hors ligne
Posté le: 2014-10-26 21:48
Citation :
Le 2014-10-22 18:54, Dhura a écrit :

Le system 32 paraît maudit : sa ludothèque ne comporte que des titres anecdotiques, et l'émulation du système est... perfectible.


Anecdotique, anecdotique ... Y a quand même eu Outrunners et ce titre là (et un autre que je je vais essayer de parler prochainement) :

Golden Axe 2 : Revenche of Death Adder (1992)

Genre : Beat Them Up
Année : 1992
Développeur : Team Shinobi ?
Éditeur : SEGA
Board : System 32



Souvenez vous, on avait parlé de Golden Axe, beat them all devenu culte et sorti sur Megadrive. D'ailleurs, plusieurs suites ont vu le jour sur cette console mais aussi une sur arcade totalement inédite nommé Revanche of Death Adder.

Golden Axe : Revenge of Death Adder est la suite de Golden Axe, sauf que pas Ax Battler, ni Tyris, ni Gilius, ce sont quatre nouveaux personnages qui font leur apparition tel Stern (un clone de Ax Battler), Trix, Dora et Goah (avec Gilius sur son dos). Tous les quatre peuvent être jouable en même temps (s'il y a la borne adéquate) et doivent terrasser l'ignoble Death Adder qui fait trembler la région.

Le gameplay n'a pas tellement changé : bouton 1 pour attaquer, bouton 2 pour sauter et le 3 pour appeler la magie. On note quelques modifications avec les boutons 1 et 2 qui lancent une puissante attaque à la place du coup retourné. Heureusement, il sera possible d'assommer les ennemis et s'occuper de ceux qui sont derrière. Le jeu apporte de nouvelles montures et le système de magie a été refait : désormais, un certain nombre de fioles sont nécessaires pour lancer la magie (dépendant du personnage) et il est toujours possible de les récupérer sur les lutins.

Le gros changement qui frappe dans Golden Axe 2, c'est la grande beauté graphique du jeu : le System 32 fait des merveilles et enterre bien profondément le premier épisode en terme de couleurs. C'est vif, chatoyant, tout en restant dans l'atmosphère Conan. Les sprites sont plus gros et bien plus animés avec des animations de morts assez amusantes et dans le cas de l'utilisation de la magie de Stern ou Goah, on a le droit à une cinématique très sympatique. Bref Golden Axe 2 est maitrisé techniquement de bout en bout.

Le jeu est assez long, bien qu'ayant le même nombre de stage que son prédécesseur, ils durent plus longtemps et comportent plus d'ennemis. Aux stages 2 et 4, il y a même un embranchement donnant à des niveaux différents. La musique est en revanche moins marquante que le premier. Malheureusement pour nous, Revenche of Death Adder ne sera jamais porté et même mentionné.
_________________

La maturité, c'est être capable de jouer à un jeu mettant en scène des lapins roses sans avoir l'impression de mettre en jeu son identité personnelle. (Petitevieille)


DSE76
Gros pixel


Score au grosquiz
0019652 pts.

Joue à Sauver Tamriel

Inscrit : Mar 29, 2014
Messages : 1509
De : Normandie

Hors ligne
Posté le: 2014-11-09 14:34
Oups, j'ai oublié de faire le titre de la semaine dernière. Pour la peine, il en y aura deux.

Holosseum (1992)

Genre : VS fighting
Développeur : SEGA
Éditeur : SEGA
Année : 1992
Board : System 32



Holosseum est un titre particulier, non pas à cause de son genre ou d'un gameplay particulier mais parce que comme son nom l'indique, c'est un jeu ... holographique dans lequel deux combattants se bastonnent pour remporter le combat. Ce n'est pas la première tentative de ce genre mais il faut avouer que Holosseum est graphiquement bien réussi (bien que MAME ne peut faire de projections holographiques : les sprites sont jolis et bien animés. Les commandes sont assez classiques et répondent bien.

Le déroulement de Holosseum est assez classique : on choisit son personnage et on combat les autres dans des matchs à deux rounds. Le problème est que le jeu est très avare en contenu : il n'y a que 4 personnages que l'on combat avant de passer à des "extra fight" avec les mêmes persos recolorés. Le gameplay est lui aussi limité : deux boutons pour combattre et les directions pour se déplacer. Il y a deux coups spéciaux par persos.

Vu la technologie de Holosseum, il ne fut jamais porté sur une autre machine.
_________________

La maturité, c'est être capable de jouer à un jeu mettant en scène des lapins roses sans avoir l'impression de mettre en jeu son identité personnelle. (Petitevieille)


Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7173
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2014-11-09 16:22
Intéressant Holosseum, je ne connaissais ni ce titre, ni les jeux d'arcade holographiques (il y en a eu d'autres ?).
Je ne comprends pas vraiment comment fonctionne cette méthode d'affichage ni quels avantages elle est supposée apporter. J'ai regardé une vidéo du jeu sur You Tube et ... je ne suis pas vraiment impressionné par la chose. A la limite, la 3D en relief de la 3DS me semble plus pertinente. Quelqu'un a vu tourner la borne "en vrai" ?

  Voir le site web de Sebinjapan
Bonaf
Gros pixel

Score au grosquiz
1044270 pts.

Inscrit : May 09, 2005
Messages : 1471

Hors ligne
Posté le: 2014-11-09 17:02
Y en a eu un autre ;

http://en.wikipedia.org/wiki/Time_Traveler_(video_game)

L'idée était je crois d'avoir l'impression que les personnes flottent, un peu comme les projections holo de Star Wars, ce qui est un peu différent de la 3D relief.
J'ai jamais vu tourner la borne en vrai et je ne saurais dire si l'effet était réussi.

  Voir le site web de Bonaf
DSE76
Gros pixel


Score au grosquiz
0019652 pts.

Joue à Sauver Tamriel

Inscrit : Mar 29, 2014
Messages : 1509
De : Normandie

Hors ligne
Posté le: 2014-11-09 17:49
Outrunners(1992)

Genre : Course
Année : 1992
Développeur : SEGA
Éditeur : SEGA
Board : System 32 (Multi 32)



Après Turbo Outrun qui eu un succès bien moindre que l'original, SEGA charge une autre équipe de faire un nouvel épisode sur le monstre qu'est le multi 32 (System 32 avec deux machines) et donnera naissance à Outrunners.

Outrunners peut être considéré comme un Outrun 2 (si le titre fut retenu 10 ans plus tard pour un autre jeu). Il s'agit du classique course contre la montre où le joueur doit suivre le tracé et éviter véhicules et obstacles afin d'atteindre le stage suivant. Ces derniers sont organisés en arbre et propose toujours de choisir entre gauche ou droite pour le futur stage. Ces stages représentent cette fois ci le monde entier avec les États-Unis, l'Europe, le Pacifique, l'Asie ...

L'une des grandes nouveauté qu'apporte ce jeu est qu'il y a pas un arbre mais deux. Dès le départ, vous choisissez d'aller soit à l'est ou à l'ouest pour commencer votre tour du monde. Vous aurez le droit de parcourir des stages différents à chaque arbre, bien qu'on y retrouve des stages dans les deux (mais certainement pas à la même difficulté).

L'autre nouveauté est que vous avez le choix entre pas moins de 8 véhicules différents qui auront leur caractéristiques et conducteurs propres. Cela même à une autre nouveauté qui en découle : le multijoueur. En effet, jusqu'à 8 joueurs peuvent prendre part à ce voyage autour du monde (pour peu qu'on ait 8 bornes en link). À noter que comme Outrunners est sorti sur Multi 32, il est présent sur deux écrans à la fois (le Multi 32 étant un System 32 jouable sur deux écrans).

Techniquement, Outrunners explose complètement l'original ainsi que Turbo : grouillant d’innombrables couleurs, d'objets en tout genre et surtout d'un dénivelé impressionnant qui donne une grande impression de réalisme. Le tout tourne sans ralentir une seule fois. De plus, les développeurs ont voulu rendre le jeu assez léger avec les crash des véhicules où les passagers sont malmenés et avec des mots assez "comics".

Pour se qui est du reste, Outrunners se débrouille parfaitement : les contrôles répondent bien, la difficulté est assez élevé mais pas injuste (pour peu qu'on se débrouille) et on y retrouve la quatre musiques du Outrun original remixé avec 6 nouvelles plus une radio animé par un certain Jake Elwood, proposant une musique en rapport avec le stage en cours ainsi que des commentaires sur la course.

Outrunners est le jeu System 32 qui a eu le plus de succès mais il n'y a eu qu'un seul port : la megadrive, qui est quelque peu incapable de reproduire fidèlement le jeu. En plus, il ne sortira jamais en Europe. À noter que la version Genesis a eu le bonus du jeu retiré qu'est la Virtua Formula.
_________________

La maturité, c'est être capable de jouer à un jeu mettant en scène des lapins roses sans avoir l'impression de mettre en jeu son identité personnelle. (Petitevieille)


RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, RE2, Bomberman R

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 24186
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2014-11-09 21:00
Citation :
Le 2014-11-09 16:22, Sebinjapan a écrit :
Quelqu'un a vu tourner la borne "en vrai" ?


Je crois pas que c'est celle là parce que dans mon souvenir c'etait plutot monochrome mais y'avait une borne en hologramme a eurodisney à l'ouverture. Quand y'avait encore fantasy land (je crois) avec le x-wing, le grand cinéma qui prjettais captain eo et une grosse salle de jeu.
C'etait ptet time traveler.





_________________

Image


upsilandre
Tout petit pixel



Inscrit : Aug 02, 2014
Messages : 22

Hors ligne
Posté le: 2014-11-10 10:46   [ Edité le: 2014-11-10 10:54 ]
Ca utilise une variante de la technique simple de miroir parabolique et qu'on appel le mirascope
http://youtu.be/mbBQ1vK0ELo

Ca permet de produire une seconde image virtuel d'un objet mais de facon déporté dans l'espace, c'est a dire que cette seconde image semble etre emis d'un endroit ou y a physiquement rien. Donc contrairement a de la projection sur du verre ici tu peux mettre ta main a l'endroit ou y a l'holograme pour essayer de le toucher, y a rien qui t'en empeche physiquement.
Mais l'interet a la base c'est de produire une image virtuel a partir d'un veritable objet physique en 3D (comme sur la video) car dans ce cas l'image virtuel sera aussi en 3D comme le veritable objet et sous tout les angles donc l'illusion est parfaite.
Mais dans le cas de la borne l'objet source est juste l'image 2D d'un ecran donc l'hologramme reste juste un plan 2D mais déporté et qui donc flotte a un endroit ou y a physiquement rien, c'est donc ca l'attraction c'est qu'on te laisse l'espace sur la borne pour essayer de toucher l'hologramme.

DSE76
Gros pixel


Score au grosquiz
0019652 pts.

Joue à Sauver Tamriel

Inscrit : Mar 29, 2014
Messages : 1509
De : Normandie

Hors ligne
Posté le: 2014-11-20 20:42
Puyo Puyo (1992)

Genre: Puzzle Game
Année : 1992
Développeur : Compile
Éditeur : SEGA
Board : System C



Bon, est-ce que je vais faire l'affront de présenter Puyo Puyo ? Bon allez !

Puyo Puyo, puzzle game créé par Compile, une des boites qui travailla avec SEGA, est considéré comme l'un des plus grands succès arcade au Japon. Au départ, il s'agissait d'un spin off d'un RPG sorti sur MSX nommé Madou Monogatari. Le jeu sortira la même année sur MSX et sur Famicom : c'était un simple puzzle game qui contenait déjà quasiment toutes les mécaniques du jeu mais se jouait seul et offrait des énigmes à résoudre (cette idée sera repris plus tard par la série des Nazo Puyo).

En 1992, SEGA sent le bon coup et décide de l'adapter pour son board d'arcade System C (en fait issu de la Megadrive et possédant Columns). Le jeu a été légèrement refait et intègre un mode compétition, aussi bien en 1 joueur qu'en 2. Autre chose : le mode 1 joueur dispose d'un mode histoire et des dialogue avant chaque partie. Et là surprise : comme le montre l'écran titre en alphabet latin, le jeu eut une sortie arcade en occident avec une traduction des textes et des dialogues.

Bon, parlons du gameplay du jeu : Puyo Puyo consiste à guider une ligne de deux puyos (toute tentative de traduction de ce terme a malheureusement échoué) chutant sur une grille et de les placer pour les relier. Les puyos sont de différentes couleurs et utilise le même système que Columns : des lignes à effectuer pour s'en débarrasser et ceux qui se trouvait au dessus chutent, engendrant de nouvelles lignes qui disparaissent, combo en quelque sorte. La grosse différence est que il ne faut pas obligatoirement une ligne complète : quatre puyos reliés les uns à coté des autres suffisent à les faire disparaitre.

Comme on l'a dit, Puyo Puyo fait appel à la compétition : même en 1 joueur, deux zones de jeux font leur apparition et dans le cas cité, un joueur contrôlé par ordinateur pose ses puyos dans le côté droit de l'écran. L'objectif est d'éviter que la zone soit pleine de puyos et de faire en sorte que celle de l'adversaire le soit. Les combos jouent un grand rôle car à chaque destruction de lignes de puyos, des puyos blancs sont renvoyés à l'adversaire et ne sont destructibles qu'en éliminant. Les combos augmentent le nombre de ces puyos, pouvant noyer l'adversaire et le battre facilement.

Le jeu consiste à l'affrontement de 12 adversaires aussi farfelus que kawai, ainsi que trois qui servent d'entrainement au jeu et le Boss final. Chaque ennemi dispose d'une réplique avec l'héroïne, Arle, et en plein jeu, de leur propre stratégie et des mimiques qu'ils font quand ils sont en train de gagner ou perdre. Ah, autant vous dire tout de suite, Puyo Puyo est un jeu vachement dur qui se corsera dès le niveau 3 si vous n'êtes pas un adepte du combo rapide.

Le jeu reçu divers ports : sur Megadrive, PC Engine et SNES ou plutôt Super Famicom car tous ces ports sont restés au Japon. En revanche, SEGA a fait pour la MD une version Sonico-occidentale du jeu Dr Robotnik Mean Bean Machine tandis que du côté de Kyoto, une version Kirby a été réalisé. La série aura quantité de suite et spin offs divers, la Sonic Team ayant même repris le flambeau après la mort de Compile. Puyo Puyo est toujours actif de nos jours.
_________________

La maturité, c'est être capable de jouer à un jeu mettant en scène des lapins roses sans avoir l'impression de mettre en jeu son identité personnelle. (Petitevieille)


DSE76
Gros pixel


Score au grosquiz
0019652 pts.

Joue à Sauver Tamriel

Inscrit : Mar 29, 2014
Messages : 1509
De : Normandie

Hors ligne
Posté le: 2014-12-01 23:32
On se motive et se retrousse les manches pour faire les deux jeux qui aurait du être présenté depuis un moment.

Puzzle & Action : Tant-R (1992)

Genre : Puzzle ... & Action
Année : 1992
Développeur : SEGA
Éditeur : SEGA
Board : System C



Si Bonanza Bros n'a malheureusement pas de séquelle, une série de spin off reprenant le style du jeu a vu le jour en arcade : les série des Puzzle & Action dont le premier fut Tant-R.

Puzzle & Action : Tant-R est un jeu de type ... Puzzle & Action, sorti sur System C (un dérivé de la Megadrive). Il s'agit d'une série de mini-jeu dont le but est différent pour chacun d'entre eux : test de formes, chiffres à trouver, séquence d'animaux à reproduire ... les épreuves sont assez variés, amusantes et assez intéressantes (et parfois difficile). Le joueur dispose d'un temps limité et il faudra le recommencée plusieurs fois avant d'être réussi.

Le but du jeu consistera à arrêter le gros méchant bandit tout juste évadé de prison à l'aide d'un duo Sherlock/Watson en battant les sbires en chemin. Pour cela, il faudra réusir 4 puzzle pour enfin l'envoyer valser et continuer la poursuite. La sélection des puzzle se fait à la mode roulette : à savoir qu'il faudra appuyer au bon moment pour avoir l'épreuve désiré, symbolisé par un pictogramme. Une fois les puzzles terminés, un niveau bonus s'enclenche dans lequel on est dans un avion. Il faudra éviter les bombes et ramasser des ballons. Une fois réussi, on passe au stage suivant.

Comme on n'est plus sur System 24, le jeu est "moins" beau mais reste très joli. Les musiques sont bien réalisés tout comme les effets sonores. En revanche, le jeu n'a pas dépassé les frontières du Japon (enfin si, la Corée du sud) et du coup, les textes du jeu y sont incompréhensibles. Il est possible de jouer sans lire ces textes mais certaines épreuves nécéssitent de lire des indications ... en Kanjis.

Comme le jeu est sorti sur System C, une version Megadrive a vu le jour (encrore une fois qu'au Japon). Il fut recommercialisé sous le label SEGA Ages aussi bien sur Saturn que la 2500 (qui a été traduite en anglais) avec Bonanza. Le jeu fut suivi de 2 séquelles : Ichidant-R et Sando-R.
_________________

La maturité, c'est être capable de jouer à un jeu mettant en scène des lapins roses sans avoir l'impression de mettre en jeu son identité personnelle. (Petitevieille)


DSE76
Gros pixel


Score au grosquiz
0019652 pts.

Joue à Sauver Tamriel

Inscrit : Mar 29, 2014
Messages : 1509
De : Normandie

Hors ligne
Posté le: 2015-01-02 21:51
Virtua Racing (1992)

Genre : Course
Année : 1992
Développeur : AM2
Éditeur : SEGA
Board : Model 1

Image Image

Attention, voici une nouvelle ère qui s’annonce : celle de la 3D. Bon, à vrai dire, avant 92, il y a eu diverses tentatives de créer de la 3D dont Hard Driving. Mais cet année là, SEGA décide de conquérir le marché de l'arcade et pour cela, la vraie 3D s'avéra une idée de choix pour attirer un maximum de clients. Atari ayant eu du mal à créer son système 3D, SEGA décide de faire appel à une entreprise spécialisé pour établir leur nouveau board : General Electric Aerospace qui travaille pour la NASA (rien que ça) pour créer des simulateurs.

Une fois le board établi, l'AM2 se mit au travail pour créer un nouveau jeu afin de montrer les capacités de la nouvelle carte d'arcade. Le résultat fut tellement époustouflant en interne que les dirigeants de SEGA demandèrent une commercialisation immédiate du jeu : Virtua Racing.

Virtua Racing, jeu de course en 3D assez avant-gardiste, n'est malheureusement pas le premier 3D racer de l'histoire (c'est Hard Driving qui a cet honneur). En revanche, il peut être considéré comme le premier véritable jeu 3D. Alors que les tentatives 3D datant avant de VR étaient peu convaincantes (trop saccadés et/ou trop pixelisés), Virtua Racing offre un jeu de conduite fluide, beau et très détaillé. La 3D est certainement l'une des meilleures de l’époque et permettait quatre vues différentes toute jouables.

Étant dépourvu de tout gimmick, tout l’intérêt de Virtua Racing repose sur la conduite. Selon les dires du créateur, Yu Suzuki, Virtua Racing se devait d'adopter une conduite réaliste. À vrai dire, de nombreux doutes se posent quant au réalisme de la conduite de VR. En revanche, elle s'avère plaisante et fun. Le jeu est aussi connu pour avoir nombre de décors, de détails sur le bord de la route, qui le rend si vivant.

Virtua Racing a reçu divers portage : le plus connu est celui de la Megadrive avec la puce SVP (SEGA Virtua Processor). Une meilleure version sortira sur 32X sous le nom de Virtua Racing Deluxe tandis que la Saturn aura aussi sa version de VR (bien moins réussi). Une dernière version verra le jour avec les 2500 sur PS2. Virtua Racing donnera naissance à une nouvelle version, Virtua Formula, qui inaugurera les fameuses bornes link, apparu avec Power Drift et popularisé grâce à Daytona USA. Si Virtua Racing est désuet avec sa 3D en face pleine, il n'en est pas moins le grand père des jeux de course actuels.
_________________

La maturité, c'est être capable de jouer à un jeu mettant en scène des lapins roses sans avoir l'impression de mettre en jeu son identité personnelle. (Petitevieille)


Dhura
Pixel de bonne taille



Inscrit : May 18, 2013
Messages : 270

Hors ligne
Posté le: 2015-01-02 23:41   [ Edité le: 2015-01-03 00:02 ]
Je me souviens de la borne Virtua Racing : je trouvais que les polygones étaient moches et dénudés, et je n'aurais jamais mis un centime dedans, alors qu'il y avait tant de merveilles en 2D. Néanmoins la performance était intéressante.

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, RE2, Bomberman R

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 24186
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2015-01-02 23:47
Belle performance en effet mais le gameplay etait vraiment relou. A peine tu mettais une roue en dehors de la piste et zou tete a queue.

En tout cas même si j'y ai peu jouer j'aime bien ce jeu. Et pi bon crevette m'a toujours impressionné quand il defoncait des gamins dans televisator 2 ^^
_________________

Image


nicko
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0004797 pts.

Joue à Warframe

Inscrit : Jan 15, 2005
Messages : 7000

Hors ligne
Posté le: 2015-01-03 11:03   [ Edité le: 2015-01-03 11:05 ]
On avait une borne de VR dans un café près du lycée, et on y a tous dépensé des fortunes (en faisant bleu, pas assez de temps pour jouer entre-midi, vu le monde qui squattait dessus), pourtant Ridge et Daytona étaient déjà sortis à l'époque.

Ce jeu est une merveille, je trouve que les graphismes n'ont pas vieilli d'un poil et je rêve d'une version HD sans aliasing et clipping visible.

J'ai toujours trouvé fou que la Saturn soit pas foutue de faire tourner correctement le jeu.

Florent06
Gros pixel

Score au grosquiz
0001710 pts.

Joue à Demon's Souls, Doom PS3, Hotline Miami, Toy Story 3, Picross 2

Inscrit : Jun 06, 2013
Messages : 1756

Hors ligne
Posté le: 2015-01-03 14:55   [ Edité le: 2015-01-03 14:55 ]
Ouaw Tant-R, justement je cherchais le nom de ce jeu, j'avais envie de m'y réessayer. Bien fun et marranrt celui-là.

_________________

Donner, c'est donner. Et repeindre ses volets.


Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7173
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2015-01-04 13:17
Elevé aux pixels, j'ai mis bien longtemps à accepter la 3D comme une alternative potable. Sur Amiga No Second Prize avait fait son effet, mais les horreurs lentissimes d'Atari Games, non merci. LE jeu qui a tout changé, c'est Virtua Racing. J'ai halluciné en découvrant la borne et, à une époque ou on commençait un peu à avoir "l'arcade à la maison" avec les consoles 16 bits, je me suis dit que non, jamais on aurait ça à la maison, c'était trop fou comme expérience.

Citation :
Le 2015-01-03 11:03, nicko a écrit :
J'ai toujours trouvé fou que la Saturn soit pas foutue de faire tourner correctement le jeu.

Heureusement la version Sega Ages 2500 sur PS2 est vraiment excellente. Contrairement aux autres titres de la collection sortis à la même époque, il ne s'agit pas d'un remake. Enfin pas vraiment. Tu as une adaptation ultra fidèle de l'arcade, avec des circuits et voitures en plus à débloquer (peut-être présents sur la version 32X que je ne connais pas). C'est un portage indispensable et heureusement trouvable facilement en euro dans la compilation "Sega Classics Collection".

  Voir le site web de Sebinjapan
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7173
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2016-02-09 16:18
Citation :
Le 2014-04-26 23:13, DSE76 a écrit :

Choplifter (1985)

Genre : Action
Année : 1985
Développeur : SEGA (initialement Borderbund)
Éditeur : SEGA
Board : System 1

Image Image

Nombre de ceux qui connaissent les PC des années 80 connaissent ce titre. En effet, Choplifter n'est pas du tout un jeu 100% SEGA. Il s'agissait d'un jeu développé sur Apple II par une firme nommé Borderbund. Trois ans plus tard, SEGA, désireux de conquérir le marché d'arcade occidental, se met à racheter la licence et à faire un jeu reprogrammé. Ce qui donnera naissance à ce Choplifter sur System 1.

Choplifter est un jeu d'action dans lequel on pilote un hélicoptère pour sauver des prisonniers enfermés dans des geôles. Armé de canons et de mitrailleuses, notre hélico va devoir se frayer un chemin entre les défenses antiaériennes et les avions pour rejoindre les camps de prisonniers et faire sauter la porte à l'aide d'un tir bien placé. Une fois fait, les prisonniers vont sortir et il faudra les récupérer. Petit problème, des ennemis viendront contre-attaquer et tenter de vous détruire. Mais heureusement vous pourrez changer de position à l'aide d'un bouton et détruire l'ennemi. Une fois tout le monde à bord, il faut rejoindre les lignes alliées et atterrir à la base pour définitivement sauver tout le monde. Seulement, si vous abattu en chemin, tous les occupants seront tués (en plus de perdre une vie). Perdez plus de seize otages et il faudra recommencer le niveau. Au bout de vingt otages sauvés, à vous le niveau suivant.

Si le gameplay du jeu n'a pas vraiment changé par rapport à l'original, niveau graphisme, en revanche, c'est tout autre chose car le jeu est bien plus détaillé et coloré que la version Apple 2. En plus, le jeu se permet d'avoir un scrolling paralaxe qui donne un plus au jeu. Côté niveau, on visite le désert, la mer, une caverne et une ville futuriste. Cette version arcade fut porté sur NES puis Master System. Malgré des problèmes de droits qui ont empêché toute réédition, Choplifter est un grand titre qui a été primé et engendré des suites et des jeux s'en inspirant comme Air Rescue en 1991.


Après avoir tout récemment terminé Choplifter 3 sur Game Boy, j'ai décidé de me lancer un peu plus sérieusement dans cette version arcade. Je l'avais essayé rapidos avant et l'avais trouvé d'une difficulté infâme, limite injouable. Je m'étais dit qu'un truc avait du m'échapper ... Et pourtant, pas moyen de ne faire ne serait-ce que quelques mètres sans trépasser. En fait, le scrolling ne se déclenche pas assez rapidement et l'hélico est toujours tout au bord de l'écran : impossible dans ces conditions d'anticiper les tirs ennemis.
C'est un problème d'émulation ou bien le jeu est vraiment comme ça ? Quelqu'un ici a-t-il réussi à dompter Choplifter arcade et voudrait bien nous livrer ses secrets ?

  Voir le site web de Sebinjapan
DSE76
Gros pixel


Score au grosquiz
0019652 pts.

Joue à Sauver Tamriel

Inscrit : Mar 29, 2014
Messages : 1509
De : Normandie

Hors ligne
Posté le: 2016-03-13 11:08
Je comptais invoquer la formule magique pour ressusciter ce groblog mais le jeu que je devais y jouer (à savoir Virtua Fighter) a disparu de MAME (comme Virtua Racing). C'est normal ?
_________________

La maturité, c'est être capable de jouer à un jeu mettant en scène des lapins roses sans avoir l'impression de mettre en jeu son identité personnelle. (Petitevieille)


Kaede
Pixel monstrueux


Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 4424

Hors ligne
Posté le: 2016-03-13 13:25   [ Edité le: 2016-03-13 13:33 ]
Non, le driver est encore présent dans la dernière version (0.171).
Cherche du côté de ton frontend ou de tes ROMs ?


Index du Forum » » Groblogs » » Groblog DSE76 : SEGA Arcadia

214 messages • page
1 ... 7891011




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)