Forums de Grospixels
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Jeux » » Zelda - The Minish Cap
124 messages • page
1234567
Auteur Zelda - The Minish Cap
LVD
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0021285 pts.

Joue à Zelda TOTK

Inscrit : Jul 18, 2002
Messages : 8718
De : Ooita, avec mer, montagnes et forets

Hors ligne
Posté le: 2004-12-31 03:11
Merci Lag!!! Effectivement ca marche!!(trop bete, j'avais meme pas voulu essayer, croyant que c'etait trop tard) J'ai donc pu finir ma collection de figurines!(et acceder au sound test par la meme occasion).
_________________

The fight is everything. Always seeking the next challenge. Ceremony means nothing to him


  Voir le site web de LVD
Lag
Gros pixel


Score au grosquiz
0019221 pts.

Joue à Ecco the Dolphin sur Mega Drive Mini

Inscrit : May 27, 2002
Messages : 1034

Hors ligne
Posté le: 2004-12-31 11:15
Désolé de t'avoir aiguillé sur une fausse piste
_________________

Je suis un gros pixel!


RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Tekken 8, Exoprimal, The Chants

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32703
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2005-01-01 22:06
Citation :

Le 2004-12-31 03:11, LVD a écrit:
Merci Lag!!! Effectivement ca marche!!(trop bete, j'avais meme pas voulu essayer, croyant que c'etait trop tard) J'ai donc pu finir ma collection de figurines!(et acceder au sound test par la meme occasion).


Pareil j'ai enfin fini ma collec. En fait pour avoir des ronds le plus pratique c'est de faire tomber les masques dans la maison du maire.
POur les coquillages en sortant a gauche de la ville y'en a plein dans les caillous.

Je suis un peu decu du peu de bonus apres s'etre tape cette tres tres longue quete (les coquillages).
Le sounf test est sympa et les 600 ruby ca fait du bien. Mais bon cette quete etait bien trop longue.

Et je suis decu de pas avoir de 3e barraque.

Au fait pour ceux qui se le demandent, apres avoir fini cette quete on peut plus acheter ou trouver de coquillage.
Par contre j'entasse toujours les moities de badge alors que j'ai deja fini cette quete
_________________

Image


hojos
Pixel imposant


Inscrit : Aug 28, 2003
Messages : 605
De : Nice

Hors ligne
Posté le: 2005-01-02 11:58
Un formidable article de sieur Slowriot :
http://www.chronicart.com/cyber/cyber_jeuxvideo.php3

Etrangement je n'ai toujours pas terminé ce Minish Cap qui a fini par violemment m'ennuyer.

Ce texte met des mots sur ce que je ressentais.

Laurent
Commissaire apolitique


Joue à Super Mario Bros. Wonder

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22753
De : Borgo, là où y a la fibre.

Hors ligne
Posté le: 2008-03-02 19:37
-----------------------------
Up de la mort
-----------------------------

Il y a quelques jours, on m'a proposé une GBA SP avec deux ou trois jeux pour une trentaine d'euros, et après un petit tour chez 2xmc, me voilà avec :
- Zelda 1
- Super Mario Bros 1
- Yoshi's Island
- Mickey's Magical Quest 2
- Minish Cap

J'ai commencé par Minish Cap, et depuis quelques jours je m'en fais un peu tous les soirs. La GBA SP, c'est vraiment cool, j'y joue sur le canapé, près de ma femme pendant qu'elle regarde la télé ou le journal que je suis d'une oreille distraite. C'est dans ces conditions là que je veux jouer, donc pas question de me lancer dans des défis hardcore et de la course à la durée de vie. J'aime beaucoup cette console : j'ai l'impression qu'avant d'avoir vraiment besoin de la remplacer par une DS j'en ai pour des centaines d'heures à (re)découvrir d'excellents jeux sans dépenser des fortunes. Je n'aurai que deux reproches à lui faire : le rétro-éclairage n'est pas suffisant quand on joue dans une pièce vraiment ensoleillée (mais 90% du temps ça va très bien), et surtout je trouve stupide que la console s'arrête brutalement quand elle arrive à bout de batterie. Une mise en veille forcée avec un petit avertissement aurait été 100 fois mieux, et techniquement ça ne paraît pas trop demander.

Minish Cap, donc : j'en suis au moment où on doit aller voir la sorcière Syrup. J'ai relu le topic, et je constate quand même que les vieux habitués de Zelda réagissent comme ceux qui se sont tapés tous les PGR depuis le début. Rien n'est assez dur pour eux Personnellement j'ai pas mal galéré pour arriver au sommet du mont Goggle. Franchement, ces énigmes à base de bombes qu'il faut poser devant des murs sans véritable indice visuel, je ne trouve pas ça trop facile, loin de là. De même que le blocage absolu quand on n'a pas encore trouvé le bocal pour arroser les plantes (un item vous manque et vous ne pouvez RIEN faire, c'est rare dans un Zelda quand même). Ceci dit je progresse sans arrêt, c'est vrai, il ne se passe pas deux minutes sans que je débloque une entrée secrète quelque part ou que j'obtienne quelque chose d'un NPC. Quand je tente l'assemblage de fragment, j'ai le morceau manquant 9 fois sur 10... mais tout ça ne me choque vraiment pas dans le cadre d'un Zelda portable. Je ne vois pas pourquoi un tel jeu ne devrait pas proposer une expérience condensée, sans perte de temps, sans errance, adaptée à de petites sessions (qui peuvent être interrompues sans sauvegarde par une panne de batterie, ne l'oublions pas ).

Une autre réflexion que je me suis faite : ce jeu me fait beaucoup penser à A link to the past, évidemment, et je trouve définitivement que le fait de se balader dans des forêts est plus agréable et dépaysant que le réseau d'îles de Wind Waker. Et je m'aperçois maintenant que de ALTP (que j'ai terminé il y a très longtemps, sur SNES, une seule fois, vers 1995), je ne me souviens pas du tout des donjons, même pas un moment, rien de rien, mais par contre une image qui m'est resté est ce gigantesque overworld et sa carte papier fournie avec le jeu. C'est peut-être ça qui fait que son souvenir prédomine : je l'avais en entier sous les yeux. Les donjons représentent une expérience morcelée, passionnante sur le coup grâce à des mécaniques de gameplay intelligemment utilisée, mais pas si immersive que ça. Des années plus tard, on n'a plus que des arbres, des personnages et des villages en tête. Et des musiques... d'ailleurs je trouve Minish Cap limite faiblard sur ce coup là. Les musiques bouclent très rapidement, semblent toutes dérivées du thème Zelda original, et il n'y en a pas tant que ça. Aucune comparaison avec ALTP sur ce point.

_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Tekken 8, Exoprimal, The Chants

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32703
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2008-03-02 20:31
Pour le retro eclairage c'est un des soucis récurrent des gameboy. Dans le noir ça passe, avec un peu de lumière aussi, mais en plein soleil c'est illisible.

Encore que la gb n&b au mois on pouvait régler de le contraste. Ce qui réglait le problème.

_________________

Image


Laurent
Commissaire apolitique


Joue à Super Mario Bros. Wonder

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22753
De : Borgo, là où y a la fibre.

Hors ligne
Posté le: 2008-03-02 21:04
Sinon, un petit appel d'offres : je remarque que Minish Cap n'est pas traité dans le dossier Zelda de GP. Pas plus que Twilight Princess, d'ailleurs, mais là c'est une autre paire de manche.
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
David
Glaçon du sentiment


Joue à River City Girls

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 10342
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2008-03-02 21:19
L'idée des 2 mondes totalement imbriqués est un vibrant hommage à Link to the Past, d'ailleurs. J'aurais bien du mal à départager la façon dont chacun, à sa façon, imbrique ses 2 mondes.

J'ai adoré ce Minish Cap, découvert sur le tard pour moi aussi. Parfaitement réalisé, et bourré de trucs à faire toutes les 2 minutes. Capcom est vraiment très fort.

(La musique ne m'a pas vraiment marqué, en bien comme en mal. Je me souviens encore du thème des boss !)

  Voir le site web de David
Rudolf-der-Erste
Pixel visible depuis la Lune


Score au grosquiz
0003990 pts.

Inscrit : Mar 05, 2006
Messages : 5185
De : Strasbourg

Hors ligne
Posté le: 2008-03-02 21:26
Ah, Twilight Princess: je souhaite bonne chance à la personne qui écrira un article sur ce jeu!

Sinon, je trouve qu'il faudrait traiter plus en profondeur certains épisodes de la série comme ça a été fait pour Majora's Mask . En effet, je crois que le reste du dossier a été écrit par Laurent qui s'est appuyé sur le net pour décrire sommairement la série. On pourrait ainsi en dire plus sur Link's Awakening ou Zelda 2.
Moi ça ne me déplairait pas de faire un article sur Zelda 2. J'avais d'ailleurs écrit quelque chose durant les vacances de Noël. Mais je ne sais pas trop comment ce serait accueilli vu que je manque peut-être d'un peu de recul.

  Voir le site web de Rudolf-der-Erste
Laurent
Commissaire apolitique


Joue à Super Mario Bros. Wonder

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22753
De : Borgo, là où y a la fibre.

Hors ligne
Posté le: 2008-03-03 09:34
Je suis tout à fait pour que le site contienne des articles très détaillés sur chaque épisode de Zelda, mais s'ils dépassent une certaine longueur je préfèrerais qu'ils soient publiés à part du dossier Zelda pour éviter que celui-ci devienne une compile de pavés. Il est déjà un peu déséquilibré, du fait qu'au départ je n'avais traité que les 4 premiers épisodes et j'ai du ensuite ajouter des parties rédigées par différentes personnes, mais j'aimerais qu'il ne le soit pas plus.

Donc si tu veux t'occuper de Link's Awakening, fais-le sans retenue et on considèrera ça comme un article dédié, un lien "pour plus de détails" dans le dossier Zelda y conduira. Pour Minish Cap, j'aimerais bien avoir juste une petite page à ajouter au dossier, d'une longueur comparable à ce qu'a écrit Lionel pour les deux Oracle of.

_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
Laurent
Commissaire apolitique


Joue à Super Mario Bros. Wonder

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22753
De : Borgo, là où y a la fibre.

Hors ligne
Posté le: 2008-03-09 02:05
----
up
----

Il m'est arrivé un truc très déroutant sur Minish Cap : j'ai terminé le troisième donjon, celui du vent, celui dont le boss nécessite qu'on se miniaturise et qu'on entre à l'intérieur de sa tête. Le troisième donjon sur 5, il ne me reste que deux emplacements inoccupés dans l'inventaire, j'ai eu le bidule qui permet de se téléporter n'importe où, bref autant dire que selon l'immuable construction zeldaienne je suis à un stade assez avancé du jeu.

Mais après ce donjon, j'étais complètement bloqué, je butais ce qui semblait être une transition anodine vers le donjon suivant. J'avais bien compris qu'il fallait aller à la bibliothèque parler à un Minish, et dans cette bibliothèque on voyait des traces de pas toutes petites passer sous une étagère, indiquant que c'était là. Seulement voilà : rien pour me miniaturiser en vue...

Après un très long moment passé à chercher partout une indication, j'ai craqué et consulté une solution. Et là j'apprends qu'on peut utiliser le bâton (que je possède depuis pratiquement le début du jeu) pour retourner les gros vases bleus qu'on voit un peu partout, ceux-ci devenant des "miniaturiseurs"... Mais je ne savais absolument pas qu'on pouvait faire ça ! Je me doutais bien qu'à un moment je pourrais les utiliser pour me miniaturiser, vu que chaque fois qu'on en voit un il y a de petits passages pour Minish un peu partout autour, mais je pensais qu'il me manquait une compétence pour pouvoir le faire et surtout n'avais pas du tout percuté que l'endroit où on peut se miniaturiser chez le cordonnier est en fait un vase retourné....

Est-ce qu'à un moment un personnage explique ce truc ? Je me souviens avoir lu quelque chose du genre "le bâton te permet de retourner certains objets", mais pas de quelque chose concernant les vases bleus. Si j'étais censé trouver ça tout seul sans plus d'indice que ça, je trouve que c'est vraiment ardu par rapport à ce que le jeu a exigé jusqu'ici en termes d'énigmes basées sur l'observation, du moins en ce qui concerne la quête principale. Bon sang, j'ai trouze-mille nouveaux endroits à visiter d'un coup, moi...
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6666
De : Caen

Hors ligne
Posté le: 2008-03-09 02:18
Je me souviens avoir vécu la même aventure, et d'avoir été quelque peu frustré en consultant la solution... frustré, car ce n'était pas comme si rien n'avait jamais été dit sur les pouvoirs du bâton, mais ce n'était pas tout de même "comme si" on avait été obligé à l'utiliser depuis toujours dans Zelda.

C'est à mon sens une timide erreur de construction... je m'explique. Dans les Zelda, l'acquisition des compétences "strictes" et "secondaires" d'un objet est toujours progressive. Prenons l'exemple de la bombe dans OoT, trouvé dans le deuxième donjon. Première utilisation : on la pose. Deuxième utilisation : on la lance. Troisième utilisation : on doit sauter, et au sommet du saut la lancer. Trois étapes, on a fait le tour de l'objet.

C'était une technique pleine de bon sens, et qui diantre, me semblait tapé fort à côté...

  Voir le site web de MTF
David
Glaçon du sentiment


Joue à River City Girls

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 10342
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2008-03-09 09:43
Je ne me rappelle pas avoir buté sur la "feinte des vases bleus". Je suis persuadé qu'un personnage parle effectivement de la possibilité de renverser des objets grâce au bâton ; parle-t-il spécifiquement des vases bleus ? Je ne m'en souviens plus.

A quoi sert le bâton, sinon ?

  Voir le site web de David
Laurent
Commissaire apolitique


Joue à Super Mario Bros. Wonder

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22753
De : Borgo, là où y a la fibre.

Hors ligne
Posté le: 2008-03-09 11:14
Les deux fonctions essentielles du bâton sont de retourner les objets et de permettre de transformer certains trous en propulseurs, mais on peut aussi l'utiliser comme arme.

Le truc, c'est qu'il y a initialement un seul vase retourné (dans la boutique du cordonnier), et je n'aurais jamais compris tout seul que c'en est un : le fond est blanc alors que le reste du vase est bleu, et le graphisme de cet objet est trop sommaire pour qu'on fasse le rapprochement à l'oeil. Un personnage aurait du dire : "essaye de retourner certains objets lorsque tu veux te transformer en Minish". Je crie à l'erreur de conception ! Le reste des énigmes du jeu bénéficie d'indices beaucoup plus clairs (qui, certes, arrivent parfois tardivement, comme quand un panneau dit "il faut ruer sur les murs pour obtenir ce qu'on veut" dans la cabane du lac Hylia, alors que pour arriver là il a déjà fallu penser -sans indice- à utiliser ce mouvement pour faire tomber les masques dans le bureau du Maire).
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
David
Glaçon du sentiment


Joue à River City Girls

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 10342
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2008-03-09 11:42
En y repensant, je pense avoir deviné la feinte des pots bleus grâce à celui se trouvant, de mémoire, inexplicablement seul sur le balcon de l'école dans le village.

Non mais ton problème, Laurent, c'est qu'à force de jouer à des jeux occidentaux bourrés de tutoriaux, tu as complètement perdu l'instinct japonais que tu avais pourtant durement acquis en jouant à King Kong 2 sur MSX.

  Voir le site web de David
Dzeuss
Pixel imposant


Inscrit : Jul 20, 2006
Messages : 812

Hors ligne
Posté le: 2008-03-09 13:10
Je crois que la difficulté vient surtout de la nouveauté de cet item.

Je pense que pour un néophyte penser à retourner les vases n'est pas moins instinctif que ruer contre un mur avec les bottes pour obtenir un objet ou sonder les murs à coup d'épée.

Pour un habitué de la série ces deux dernières actions sont évidentes. Et puis le principe de base d'un Zelda c'est quand même lorsque l'on obtient un objet de tester celui-ci un peu partout !
Alors certes c'est devenu de plus en plus évident et il est loin le temps où il fallait patiemment bruler tous les arbres de la map pour espérer dénicher un passage secret.
Mais je ne reprocherais pas à un Zelda de faire appel à ma curiosité et d'encourager l'expérimentation fut-ce au prix d'une petite heure à tourner en rond.
C'est ça qui est bon !

.


Laurent
Commissaire apolitique


Joue à Super Mario Bros. Wonder

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22753
De : Borgo, là où y a la fibre.

Hors ligne
Posté le: 2008-03-12 12:23
J'ai terminé Minish Cap. Je ne pensais pas que le jeu serait aussi long, étant donné la petite taille de l'overworld. Comme quoi on peut vivre une aventure épique dans un environnement qui se traverse de part en part en une minute sans téléporteurs, une leçon à retenir pour les développeurs de Fable qui avaient échoué sur ce point.

Le boss de fin m'a fait pas mal stresser, mais en définitive il n'est pas excessivement difficile. Il n'y a que dans sa première forme qu'il fait de gros dégâts. Les deux suivantes représentent surtout un exercice d'adresse à réussir, avec un très grand nombre de tentatives autorisées.

J'ai noté que tout le monde dit qu'il y a peu de donjons dans ce jeu, j'en ai compté 6 :

1. Le temple de la forêt (avec le gros barril qui tourne au milieu)
2. La grotte de feu (en haut du mont Gonggle)
3. La forteresse du vent (après traversée des marécages)
4. Le temple de l'eau (où il faut faire fondre un gros bloc de glace en actionnant deux interrupteurs)
5. Le palais du vent (donjon assez dur -le plus dur même, selon moi- où il faut beaucoup utiliser la cape minish pour sauter)
6. Le château des ténèbres.

Et l'accès à chacun de ces donjons représente pratiquement autant de difficultés, d'énigme et de temps de jeu que le donjon lui-même. Au final, je ne pense pas que le jeu soit beaucoup moins long que A link to the past. Peut-être que Minish Cap est un peu moins dur sur les énigmes liées à la navigation dans l'overworld (à part mes deux blocages cités plus haut, et aussi l'idée de creuser dans les nuages avec les griffes que je trouve stupide et illogique) et que ses donjons sont plus courts, mais dans l'ensemble j'en ai eu largement assez. J'ai bien du passer 25 heures dessus, si ce n'est pas plus.

Un chouette souvenir quoi qu'il en soit. Je vais pouvoir m'attaquer à Yoshi's Island (et après on va dire que j'en ai après Nintendo ).

[EDIT] Ah, et gros carton jaune pour les assemblages de fragments qui conduisent à des coffres où il y a juste un fragment à récupérer... dans le genre remplissage qui sert à rien, ça se pose là. Heureusement que ce n'est pas systématique.
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
Erhynn Megid
Pixel planétaire


Score au grosquiz
0004551 pts.

Joue à Freelancer

Inscrit : Nov 22, 2003
Messages : 13043
De : Orléans

Hors ligne
Posté le: 2008-03-12 23:20
The Minish Cap est un Zelda très mimi, un peu comme Phantom Hourglass : un Zelda de poche qui en contient lourd ! Loin, très loin de provoquer un traumatisme Post Link's Awakening (c'est un peu comme Final Fantasy VII : on ne pourra pas faire mieux), les Zelda sur portables sont quand même charmants et mignons comme tout, bref un plaisir direct.

Il m'a un peu déçu effectivement sur la quête des fragments -plus inutile tu meurs-, mais j'ai aussi remarqué que parvenir jusqu'au prochain donjon prend autant de temps que le faire. C'est exactement la même chose pour Zelda Twilight Princess : 15 heures de jeu, et j'entre à peine dans le troisième donjon. Gasp !
_________________

Super Putty Squad, Mega Man 11, Bubsy 4, Sonic Mania... où est mon nouveau Turrican ?


Rudolf-der-Erste
Pixel visible depuis la Lune


Score au grosquiz
0003990 pts.

Inscrit : Mar 05, 2006
Messages : 5185
De : Strasbourg

Hors ligne
Posté le: 2009-12-26 02:33
Déterrage!

Après avoir fini Zelda Spirit Tracks, il m'a pris l'envie de rester un peu dans l'univers Zelda, et donc je me suis tourné vers un de seuls épisodes auxquels je n'avais pas encore joué: Minish Cap (il me restera aussi les deux Oracles à faire). J'y joue depuis quelques jours et j'ai fini il y a peu le temple de l'eau.

Au début, j'ai eu du mal à accrocher. Il faut comprendre que je sortais tout juste de Spirit Tracks qui m'a assez envoûté et dont l'ambiance fraîche m'avait beaucoup plu. Là, on retombait beaucoup plus dans le classique, avec une princesse Zelda évidemment pas aussi intéressante que son homologue de Spirit Tracks. Je trouvais aussi la progression trop mécanique, trop scolaire. J'avais aussi des problèmes avec la patte graphique que je trouvais bizarre, et le design de Link qui ne me plaît pas trop (j'ai l'impression que ça ressemble à du Golden Sun).
Et puis, petit à petit, le charme a opéré, et maintenant je suis complètement dedans, j'aime vraiment beaucoup.

C'est vrai que Minish Cap ressemble énormément à Zelda 3 sur Snes. D'ailleurs, je risque de choquer pas mal de personnes en disant ça, mais je trouve même Minish Cap supérieur à Zelda 3! Capcom a fait mieux que Nintendo selon moi (par rapport au calque Zelda 3).

Il faut comprendre que je ne suis pas trop fan de Zelda 3 à la base. Il est bien fichu avec d'excellents donjons, mais je trouve qu'il manque de magie, que son atmosphère est un peu morne et vide. Sans oublier la deuxième (grosse) partie du jeu dans le monde des ténèbres qui prend place dans un univers encore plus vide. C'est tout le contraire dans Minish Cap, c'est beaucoup plus vivant, plus peuplé (et on n'a pas l'impression que ça se dépeuple), ça évolue quand on avance dans la quête principale, ce n'est pas vide. La ville du château est très sympa, il y a pas mal de choses à y faire, elle vit sa vie, il y a des commerçants, un facteur, une école, une mairie, etc.

Et à côté de ça, nous avons les Minish, qui vivent partout à côté des humains, cachés, tout petits. J'ai adoré la première rencontre avec eux dans le village de la forêt, avec une jolie musique et des graphismes très jolis. J'aime beaucoup cette double vision du monde qu'on parcourt à taille normale ou bien à taille de Minish, avec les simples flaques d'eau qui deviennent des lacs profonds et infranchissables quand on est petit, les chats qui nous attaquent, de simples insectes deviennent des monstres dangereux, les petits passages qu'on peut emprunter. J'ai trouvé l'exploration de la ville extrêmement jouissive. Tout d'abord, on découvre la ville à taille humaine, ainsi que les humains qui y vivent. Mais au fur et à mesure qu'on avance dans le jeu, on découvre l'autre facette de la ville, avec tous ces Minish qui vivent à côté des humains: dans les trous de souris, dans les charpentes, dans les livres, etc. J'aime particulièrement la patte graphique quand on découvre les villages et habitations Minish, c'est super mignon. Il y a des situations assez brillantes, comme la traversée d'une tranchée sur la montagne en minish avec les gouttes de pluie qui deviennent des projectiles à éviter.

De plus, là où je trouvais que Zelda 3 enchaînait beaucoup trop rapidement les donjons sans nous proposer des quêtes annexes ou de l'exploration pour y accéder (comme le faisaient si bien Zelda 1, Zelda 2 et Link's Awakening), il faut faire pas mal de choses pour accéder aux donjons dans Minish Cap, ce que j'apprécie énormément.
Dernièrement, j'ai vraiment adoré la quête pour accéder au temple de l'eau. Il faut parler à un Minish dans la bibliothèque. Problème: trois livres ont été empruntés et non rendus par des humains alors qu'ils faisaient office d'échelle. S'ensuit alors une quête assez mignonne pour récupérer les livres. J'ai adoré entre autres le "parcours du combattant" qu'il fallait faire pour accéder à l'ouverture derrière la petite cascade pour accéder aux bracelets de force, avec les deux chats qui nous attaquent alors que cet environnement est si paisible et inoffensif à taille humaine.
Dans les autres quêtes annexes, j'ai bien aimé celle avec le vendeur qui nous confie sa bouteille remplie de pâté pour chien et qu'on doit apporter à sa maison pour déposer le pâté dans l'écuelle et ainsi nourrir le chien: tout ça pour avoir enfin une nouvelle bouteille vide en retour. C'était mignon aussi.



Ainsi, pour toutes ces raisons, je trouve Minish Cap nettement meilleur que Zelda 3.

Et alors, les fragments de bonheur constituent une riche idée pour ma part. Le fait de trouver des fragments un peu partout qu'il faut montrer à des habitants pour les réunir avec la moitié qu'ils possèdent et ainsi déclencher toutes sortes de choses sur l'overworld, c'est assez génial! Je m'y prends bien au jeu, je parle à tout le monde en leur montrant les morceaux que j'ai découverts, afin d'ouvrir de nouveaux accès et nouveaux secrets dans l'overworld, tout ça pour pousser encore plus loin l'exploration. J'adore, c'est excellent.
Je trouvais que l'exploration de l'overworld dans Zelda 3 était un de ses points forts tout de même, et c'est tout aussi réussi dans Minish Cap. Sans oublier encore une fois cette double version du monde qu'on parcourt vu qu'il faut aussi découvrir les souches ou vases afin de se miniaturiser et emprunter de tous petits passages. L'exploration est vraiment grisante.

Quelques bémols toutefois. Tout d'abord, la bande-son est assez décevante malheureusement. A part le thème assez joli des villages Minish, il n'y a aucune vraie bonne mélodie inédite qui marque les esprits. Après avoir joué récemment à Spirit Tracks qui a une super bande-son, c'est un défaut qui me gêne bien plus dans Minish Cap. Je regrette aussi qu'ils aient repris cette musique naze qu'on entend à l'intérieur des maisons et qui a été reprise dans plein d'autres Zelda (depuis Ocarina of Time): j'ai toujours détesté cette musique (content que Spirit Tracks l'ait virée)!!!
Ensuite, les donjons sont tout de même moins bons que dans Zelda 3, on n'y retrouve pas le même génie dans leur construction. Pour l'instant, je trouve que le meilleur donjon du jeu est... le tout premier (temple de la forêt) car il y a des idées assez ingénieuses, avec entre autres le tonneau à l'intérieur duquel il faut pénétrer pour ensuite le faire tourner sur lui-même en courant à l'intérieur (petit effet de rotation du décor) et en sortir par différentes vitres (il y a même une sortie débouchant vers le sous-sol). Très ingénieux, j'ai adoré cette idée. Mais autrement, ça reste assez scolaire, des jeux comme Zelda 3 ou Link's Awakening ont des donjons nettement supérieurs. Sinon, les boss sont sympas, comme le boss du troisième donjon qui ressemble énormément au boss de la Tour des Dieux de Wind Waker (la statue avec la tête et les deux mains sur lesquelles il faut tirer une flèche) ou bien l'octorock géant.

Enfin, je trouve que l'exploration n'est pas si évidente que ça. Vous avez tous l'air de dire que le jeu est super facile, mais moi franchement j'ai eu pas mal de blocages. Déjà à partir du mont Goggle: j'ai mis un temps fou à trouver une bouteille vide (j'avais pas vu ce mur fissuré à droite dans la grotte pour rencontrer la peste mojo qui en vendait une). J'ai mis énormément de temps à découvrir qu'il fallait déposer des bombes sur des murs qui n'ont pas de fissures. J'ai été bloqué aussi quand il fallait lancer une bombe au-delà d'un goufre pour qu'elle explose sur un interrupteur qui fait apparaître un pont. J'ai été complètement bloqué quand il fallait accéder aux marais parce que je n'avais pas de bottes de Pégase, et j'ai mis énormément de temps à découvrir (par hasard en fait) qu'il fallait voir le cordonnier de la ville puis retourner à la forêt pour rencontrer Syrup (et obtenir un champignon d'éveil). J'ai été encore une fois bloqué quand il fallait accéder à la cabanne du lac: j'ai découvert par hasard qu'on pouvait utiliser les gants pour creuser contre certains murs colorés (que je prenais d'abord pour des portes que je ne pouvais pas encore ouvrir). J'ai aussi eu des problèmes avec le vase renversé: pareil, j'ai découvert par hasard qu'il fallait les retourner lorsque j'ai vu dans une maison qu'il y avait un vase renversé pouvant me miniaturiser (là ça a fait titlt, je pouvais me servir de la baguette pour renverser les vases).

Bref, autant les donjons et les combats sont faciles, autant l'exploration de l'overworld n'est franchement pas évidente du tout je trouve.

En tout cas, même si je garde une très nette préférence pour Link's Awakening et Spirit Tracks (pour rester dans les Zelda console portable), je suis assez comblé par Minish Cap. Je serais curieux plus tard de jouer aux deux Oracles pour voir un peu comment s'en était déjà tiré Capcom.
_________________

"Quand le sage montre la Lune, l'idiot regarde le doigt." Proverbe chinois


  Voir le site web de Rudolf-der-Erste
Lyle
Camarade grospixelien



Inscrit : Mar 12, 2002
Messages : 3722

Hors ligne
Posté le: 2009-12-26 11:13
Minish reste selon moi le Zelda le plus paresseux, et de loin. WW, on le sentait honteusement rushé par certains aspects, mais on sentait par ailleurs le gros oeuvre et la réflexion de fond. Là, c'est bizarre parce qu'à part la brièveté et la facilité (pour la plupart des joueurs, semble-t-il), on peut pas vraiment faire de gros reproches objectifs au jeu. Mais j'ai eu presque tout le long cette impression désagréable que le jeu était trop sage pour être tout à fait honnête. C'est un cas de figure assez dérangeant, qui montre les limites de l'idée même de maîtrise, car le jeu est très maîtrisé. Trop maîtrisé. C'est un jeu de petits maîtres.

Tu verras, le meilleur donjon est le 5ème, celui dans les airs. Il est très linéaire (dans mes souvenirs) mais les idées et l'ambiance sont assez fortes. Il est aussi bien plus longs que les donjons précédents. Une chose que j'ai bien aimée aussi dans MC, c'est qu'on termine l'aventure par un vrai donjon (même si celui-ci est plus classique que le précédent), et non avec un quasi-aller simple au boss. Ca, ça devrait figurer en rouge dans la charte de tous développeurs de Zelda.

Je te conseille vivement les Oracle. Ils sont très mécaniques, très "formula-iques". Mais si on recherche avant tout du challenge et du contenu, on en a pour son fric. Les deux jeux sont longs, vastes, riches, parfois assez difficiles, et il y a certains appareils de gameplay super sympas à utiliser et exploités à fond. D'ailleurs, je viens juste de m'apercevoir que le boomerang LV2 est très proche du boomerang de PH dans son principe. Je comprends pas pourquoi les Oracles sont aussi ignorés. Ils sont peut-être sortis trop tard pour de la GBC...

Là moi, je suis sur PH (deuxième partie du jeu) et après un MC qui me faisait craindre un encroûtage progressif de la série, je suis assez rassuré. Il faut se résigner au fait que les Zelda ont régulièrement besoin d'un nouveau support pour ne pas risquer de tourner en rond. La DS était la meilleure chose qui pouvait arriver au Zelda de poche. Et moi, c'est avec PH que je comprends pas la perception des joueurs vis-à-vis de la difficulté : je le trouve pas facile du tout. J'ai dû me résigner à prendre un faq déjà deux fois (ce que je fais rarement avec les Zelda, enfin jusqu'à ce que j'arrive à la fin du jeu), je bloque souvent lors des quêtes pré-donjon et le temple des mers me met sur les épaules une pression comme jamais un Zelda ne l'avait fait avant. Mais je développerai dans le thread dédié quand j'aurai fini le jeu.


  Voir le site web de Lyle

Index du Forum » » Jeux » » Zelda - The Minish Cap

124 messages • page
1234567




Forum www.grospixels.com (© 2011-2019 Grospixels)