les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Jeux » » Lands of Lore 2 & 3: plaidoyer
16 messages • page
1
Auteur Lands of Lore 2 & 3: plaidoyer
Minimage
Pixel de bonne taille

Score au grosquiz
0004760 pts.

Joue à trop de trucs pour détailler

Inscrit : Apr 19, 2003
Messages : 266
De : Amiens

Hors ligne
Posté le: 2008-04-29 21:34
Chers forumeurs/euses bonsoir,

Après une rapide recherche, j'ai pu constater que cette série ne bénéficiait pas encore d'un topic. D'autre part, les diverses opinions que j'ai entendues/lues ici et là m'ont indiqué que ses deux derniers épisodes étaient globalement moins appréciés que le premier - d'où le titre.

Commençons malgré tout par parler de celui-ci, afin de planter le décor. Il met en scène un héros à choisir parmi quatre:

- Michaël, le plus fort qui bénéficie d'une défense correcte mais d'une magie très faible
- Kieran, un Huline (Homme-Chat) qui souffre d'une faible défense et d'une force et magie moyennes mais est plus rapide que les autres
- Ak'Shel, un Dracoïde (Homme-Dragon), le meilleur magicien mais le plus faible physiquement
- Conrad, le plus équilibré, correct partout.

Par la suite, d'autres personnages se joindront à vous; le scénario vous les "imposera". Le système de jeu se base sur trois compétences s'améliorant par la pratique: guerrier (combat au càc), mage (magie) et voleur (combat à distance et crochetage de serrures). Il n'existe pas de niveau d'expérience global: les compétences progressent chacune individuellement.

Le jeu se déroule au case par case et regorge de combats et d'énigmes toutes plus retorses les unes que les autres. Son plus gros défaut est, AMHA, ce que Laurent appelle "culs de sac" dans son dossier sur la série Zork: une énigme non (ou mal) résolue ou un objet non trouvé indispensable à la progression, mais qui ne se révèle comme tel que lorsque vous n'y avez plus accès. Autrement dit, vous êtes alors irrémédiablement bloqué et mûr pour tout recommencer, à moins d'avoir une sauvegarde au bon endroit (et encore, même cela peut vous obliger à refaire une grande partie du jeu). C'est d'ailleurs un problème de ce genre qui m'a empêché de terminer ce premier LoL, alors que j'étais tout proche de la fin et que, honte suprême, j'utilisais une soluce.


Abordons maintenant l'épisode suivant, le plus injustement décrié à mon avis (même s'il bénéficie tout de même d'un certain parterre de fans). Au contraire du premier, il vous impose un héros, Luther, le fils maudit de Scotia qui était la femme à abattre dans LoL1. La malédiction de Luther se traduit par des transformations prétendument aléatoires (mais une grande partie d'entre elles sont en fait "programmées" par le jeu) en lézard ou en gros monstre. Le lézard est plus rapide et meilleur magicien que l'humain, et la bête est plus forte et résistante mais incapable d'utiliser la magie. Chaque transformation vous rend également la totalité de vos point de vie.
Là où LoL1 vous permettait de diriger une équipe de trois personnages maximum, ce LoL2 n'a que Luther pour seul et unique personnage jouable. Le système de progression est toujours le même, à ceci près qu'il exclut cette fois les compétences de voleur.
LoL2 est agrémenté de nombreuses cinématiques mettant en scène des acteurs incrustés dans des décors en image de synthèse. J'ai trouvé ce détail bien plaisant à l'époque.

Tout comme dans le premier LoL, la magie est divisée en "groupes": soin, étincelle, invocation... eux-mêmes partagés en cinq niveaux de puissances. Alors que l'utilisation des quatre premiers n'est conditionnée que par le nombre de points de magie dont vous disposez, le cinquième est un peu particulier: il s'agit du niveau d'Ancienne Magie, qui ne peut être employé à l'origine que grâce à aux pierres des anciens, que vous trouverez au cours de vos voyages. L'une d'entre elle est consommée à chaque utilisation d'un sort au niveau de puissance 5. Vers la fin, vous pourrez enfin vous affranchir de ces pierres, mais je n'en dis pas plus...
Il existe un groupe de sorts particulier, qui ne s'acquiert pas en une seule fois contrairement aux autres mais dont chaque sorts est obtenu individuellement. Ce groupe de sorts permet à Luther de contrôler plus ou moins sa malédiction. Le premier sort, apaisement, lui permet de bloquer une transformation imminente; le suivant le transforme en humain, le troisième en lézard et le quatrième en bête; quant au cinquième... je m'abstiendrai de vous révéler son effet sous peine de spoiler méchamment.
Le jeu est assez difficile et ses énigmes corsées; les culs de sacs se font bien plus rares que dans le premier mais on en compte, hélas, tout de même quelques-uns. La difficulté des combats peut être paramétrée (normal [par défaut, combats assez simples dans ce mode] - difficile - extrêmement difficile). Le seul gros défaut de jouabilité que je vois est le peu d'information que vous pourrez récupérer sur les objets que vous obtiendrez. Il vous faudra les essayer pour connaître leurs effets, car rien ne vous dira que telle arme aveugle vos adversaires, ou que telle mixture issue du mélange de deux autres augmentera votre total de PV pour un temps donné.

Enfin, si je devais ne retenir qu'une chose de ce jeu, ce serait incontestablement son ambiance et ses musiques (comment ça ça en fait deux?) - ses ambiances devrais-je dire, car il en recèle pléthores. Entre la caverne du début, le labyrinthe mystérieux infesté de grands squelettes animés qui la suit, la jungle Huline ensoleillée et pleine de vie, la jungle sauvage sombre et sinistre, le sublime temple Huline agrémenté d'une des plus belles musiques qui m'ait caressé les cages à miel, la Cité des Anciens pour laquelle cette remarque vaut également et dont il se dégage une impression de noblesse et de gigantisme terrassante, la tour Ru-Loi très typée "vaisseau alien", ce qu'elle est finalement, et enfin le lieu de l'ultime confrontation qui ne fait résolument pas baisser la moyenne, il y a de quoi être marqué à vie, et c'est ce qui s'est produit avec votre serviteur. J'en oublie en route, et pas des moins bonnes. Cette appréciation dithyrambique est toutefois subjective, mais étant donnée la variété des lieux que vous fera visiter ce jeu, il est hautement improbable que vous n'en trouviez aucune qui vous convienne.
Lands of Lore 2 comporte en outre une multitude de secrets et objets cachés plus ou moins utiles. Il recèle également quelques clins d'œil à Command & Conquer; un PNJ se présente par exemple comme étant le "grand prêtre du Tiberium".
Je tiens également à souligner la qualité de la VF, excellente; à noter que Luther est doublé par Emmanuel Curtil, qui prête également sa voix à Jim Carrey dans "The Mask" (et probablement ailleurs).

Enfin, les principales raisons pour lesquelles ce jeu a déçu sont à mon sens l'attente particulièrement longue et vive qu'il a engendrée (annoncé dès 94, il n'est sorti qu'en 97 et a été maintes fois repoussé) et le peu de similitudes qu'il présentait avec son prédécesseur: plus linéaire, plus facile, usant et abusant de cinématiques et ne permettant de diriger qu'un seul personnage, souffrant de transformations récurrentes qui plus est. Pour autant, ce Lands of Lore 2 est loin, très loin d'être mauvais et je recommande à tout amateur du genre d'y jeter un œil si l'occasion se présente à lui/elle.


Enfin, parlons de Lands of Lore 3. Le dernier rejeton de la série est sans doute le moins apprécié des trois, et cela se justifie en grande partie par sa technique catastrophique: vérolé de bugs en tout genre, d'une scandaleuse instabilité, LoL3 est manifestement sorti de manière un tantinet précipitée. Et c'est bien dommage car sur le plan ludique, les qualités sont bien là. Le héros est cette fois Copper Legré, fils naturel d'Eric Legré, frère du roi de Gladstone. Gladstone est une ville récurrente dans la série; LoL1 y débute, LoL2 vous amène à la fuir et LoL3 à y retourner régulièrement.
La magie fonctionne un peu différemment dans ce volet, chaque sort étant cette fois acquis individuellement. L'Ancienne Magie est toujours présente et son utilisation toujours conditionnée par les pierres des anciens, qui resteront cette fois obligatoires jusqu'à la fin. Le système de progression reprend dans les grandes lignes celui des deux premiers épisodes, mais y ajoute une subtilité: les compétences sont cette fois liées à des guildes auxquelles vous choisissez d'adhérer ou non. Quatre sont à votre disposition: la guilde des guerriers (combat càc), celle des moines (magie défensive et curative), celle des magiciens (magie offensive) et celle des voleurs (combat à distance, usage du poison et crochetage). Vous pouvez tout aussi bien jeter votre dévolu sur chacune d'entre elles, auquel cas vous serez très versatile mais relativement long à vous améliorer, que n'en choisir qu'une seule et unique, ce qui restreindra votre champ de capacités tout en vous permettant de progresser bien plus vite. Les guildes proposent également des services tels que le rechargement d'objets magiques ou la vente d'armes, armures et autres objets; certains sont accessibles à tous, d'autres exclusivement aux membres.
Vous aurez par ailleurs la possibilité d'être promu par deux fois dans les guildes que vous aurez choisies en accomplissant des petites quêtes. Cela vous attribuera d'autres capacités et vous permettra d'avoir accès à davantage de services. Enfin, chaque guilde vous propose également un compagnon que vous pourrez obtenir même sans être membre; en revanche, vous ne pouvez en avoir qu'un seul et serez dans l'impossibilité de changer d'avis une fois votre choix effectué. La guilde des guerriers vous propose une armure volante, les magiciens une fée, les prêtres un homoncule et les voleurs un furet. Chaque compagnon possède des capacités propres, dont certaines peuvent être redondantes avec celles que vous obtiendrez en adhérant à sa guilde.

Ce dernier Lands of Lore possède une ambiance moins marquante, IMO, que son prédécesseur. Il reprend plus ou moins certains lieux de ce dernier et en instaure également de nouveau; le tout est assez réussi, notamment le dernier endroit à visiter qui fait ostensiblement référence à C&C2. Ses énigmes sont bien plus faciles que celles de ses deux illustres camarades, et les culs de sac sont, et ce n'est pas trop tôt, totalement absents. De plus, vous disposez, et ce n'est pas trop tôt bis, d'un journal vous donnant des informations sur les objets, sorts, combinaisons d'objets... que vous récupèrerez. Les objets possèdent trois niveaux d'identification: fondamental, utilisé et identifié. Le grand défaut de LoL2 disparait donc complètement dans ce volet.
Je reviens à présent sur le gros, le colossal point noir du jeu: ses bugs. Je signale avant tout qu'un patch est sorti et à appliquer d'urgence, même s'il est loin de tout corriger. Au menu des soucis, nous avons donc:

- les sprites (personnages, certains objets, etc.) qui disparaissent sans raisons apparents, parfois à cause d'une action donnée réalisée auparavant. Dans le cas d'un marchand par exemple, cela rend toute transaction impossible, autant dire que ça frustre...

- les plantages aléatoires, parfois récurrents.

- le non-déclenchement de certains scripts tant que vous n'avez pas effectué telle ou telle chose apparemment sans rapport auparavant.

- la corruption de sauvegarde... rare mais se produit parfois.

Et j'en oublie probablement. Bref, ce bilan technique peu réjouissant est hautement regrettable car le jeu est par ailleurs très honorable, sans pour autant, AMHA, égaler LoL2. Il est bien triste mais très compréhensible que cela ait rebuté de nombreux joueurs, et m'empêche de recommander véritablement ce titre au potentiel de frustration très élevé. Pour conclure, encore une série qui ne s'est pas terminée en beauté et dont la résurrection paraît aujourd'hui bien improbable.


Je suis conscient de l'aspect assez foutraque et bordélique de ce post ainsi que de ses nombreuses imprécisions et vous en présente mes excuses, mais sachez votre opinion sur le sujet sera très cordialement accueillie .

Simply Smackkk
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1036505 pts.

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 2315

Hors ligne
Posté le: 2008-04-30 08:26
Ca sent la passion.

Personnellement, tu as déjà là une belle matrice pour faire un dossier conséquent. Tu m'as donné envie d'en savoir plus pour une série dont je ne connaissais que de nom.

  Voir le site web de Simply Smackkk
IsKor
Camarade grospixelien


Joue à Doom Eternal - Hitman 2

Inscrit : Mar 28, 2002
Messages : 13413
De : Vallauris, 06.

Hors ligne
Posté le: 2008-04-30 15:39
Je plussoie. Je voulais faire un article sur LoL 1er, celui que j'ai toujours pratiqué et qui jouit d'une aura toute particulière: celle de Grand Westwood de l'époque Dune2-C&C et consorts.
Perso, j'ai trouvé le 1er LoL excellent, mais bien trop dur.. Je n'ai jamais pu aller très loin.

ikarad
Tout petit pixel



Inscrit : Oct 27, 2005
Messages : 32

Hors ligne
Posté le: 2008-05-03 22:19
j'ai acheté lands of lore 2 car je suis un gros fan de rpg et que le 1 était une légende.
et j'ai été très déçu, graphisme moche, aspect rpg très très faible. bref lol2 restera un échec pour moi et une énigme pour u nstudio qui n'a fait quesiment que des hits meme en matière de rpg (eye of the beholder et lands of lore 1)

Minimage
Pixel de bonne taille

Score au grosquiz
0004760 pts.

Joue à trop de trucs pour détailler

Inscrit : Apr 19, 2003
Messages : 266
De : Amiens

Hors ligne
Posté le: 2008-05-03 22:52
Citation :
graphisme moche


Pas d'accord, je les trouve très corrects pour l'époque et faisant parfaitement leur boulot. Les nombreuses scènes fixes et cinématiques, très réussies également, renforcent en outre l'esthétique générale du jeu.

Citation :
aspect rpg très très faible


En même temps, cet aspect n'est pas tellement plus présent dans LoL1... Et quand bien même, je ne vois pas en quoi c'est un défaut en soi. D'une manière générale les LoL privilégient le côté aventure/énigmes aux éléments de RPG, qui sont tout de même présents sans toutefois être prépondérants.

Citation :
[...]pour u nstudio qui n'a fait quesiment que des hits meme en matière de rpg


LoL2 est un hit, mais pas en matière de RPG, plutôt de jeu d'aventure auquel on a greffé quelques caractéristiques de RPG. Il reste, j'insiste, un très bon titre dans l'absolu malgré des défauts non négligeables (les culs de sac, l'absence d'infos sur les objets et sorts).

ikarad
Tout petit pixel



Inscrit : Oct 27, 2005
Messages : 32

Hors ligne
Posté le: 2008-05-04 10:35
Citation :
Pas d'accord, je les trouve très corrects pour l'époque et faisant parfaitement leur boulot. Les nombreuses scènes fixes et cinématiques, très réussies également, renforcent en outre l'esthétique générale du jeu.

pour l'avoir acheté à sa sortie le jeu était bien moche . seul les cinématiques et écrans fixes étaient magnifique, mais pour le reste c'était bien moche surtout pour un jeux sortit à cette époque et très loin des screens diffusés pendant les 4 années précédentes.

Citation :
En même temps, cet aspect n'est pas tellement plus présent dans LoL1... Et quand bien même, je ne vois pas en quoi c'est un défaut en soi. D'une manière générale les LoL privilégient le côté aventure/énigmes aux éléments de RPG, qui sont tout de même présents sans toutefois être prépondérants.

LOL 1 est quand meme plus JDR que LOL2. LOL2 n'est pour moi pas un JDR alors que LOL1 si au meme titre qu'un eye of the beholder.


Citation :
LoL2 est un hit, mais pas en matière de RPG, plutôt de jeu d'aventure auquel on a greffé quelques caractéristiques de RPG. Il reste, j'insiste, un très bon titre dans l'absolu malgré des défauts non négligeables (les culs de sac, l'absence d'infos sur les objets et sorts).


on peut aimer mais en tant que successeur de LOL1 ,c'était asez décevant surtout venant de westwood

FredK
Pixel imposant


Joue à Eye of the Beholder 1

Inscrit : Oct 07, 2020
Messages : 576

Hors ligne
Posté le: 2020-12-28 17:13
Tout le monde s'en fout mais j'ai recommencé Lands of Lore, premier du nom. Je l'avais terminé il y a environ 7 siècles et c'est un classique que j'ai toujours voulu refaire.

Aussi je viens de passer l'étape du donjon de Draracle. Celui qui se termine quand vous devez donner une offrande. Est-ce que quelqu'un se souvient s'il est possible d'avoir les deux offrandes et de quitter le donjon avec une des deux? J'ai un peu regardé sur internet mais rien trouvé de très clair sur ce sujet précis et puis je préfère en parler avec vous, enfin s'il y en a qui se souviennent bien sûr.


_________________

On ne peut pas faire raitournelle tant qu'il y a encore des artichauts dans la banque.


  Voir le site web de FredK
François
Gros pixel


Inscrit : Dec 25, 2007
Messages : 1864
De : Paris-sur-blues

Hors ligne
Posté le: 2020-12-29 15:53
Bon courage pour Lands of Lore, je n'ai pas vu la série évoquée des masses sur le forum...
_________________

Image


JC
Camarade grospixelien


Joue à Retour sur l'Île Mystérieuse

Inscrit : Apr 15, 2002
Messages : 8252
De : là où y'a du débit qui déboite

Hors ligne
Posté le: 2021-01-02 04:39
Lands of Lore, j'avais fait le premier à l'époque (The Throne of Chaos). J'avais bien aimé, même si aujourd'hui j'en ai un souvenir un peu flou, car ça commence à dater. Ceci dit je me souviens très bien de l'intro à la finition soignée, typique des productions Westwood, et de certaines musiques que je trouvais chouettes et qui sont restées gravées dans un coin de ma tête...

Je n'étais pas allé jusqu'au bout, car il y a un moment où la difficulté montait un cran trop haut pour moi, déjà pas super doué pour ce style de jeu... Je me demande même si ce n'était pas la deuxième fois seulement dans ma vie de joueur que je faisais un dungeon-crawler, juste après The Missing Ring sur... Apple IIe !

EDIT : un longplay youtube me souffle que c'est la Tour Blanche, située à un peu plus de la moitié du jeu, qui avait bien entamé ma motivation, avec ses spectres, ses boules de feu et ses espèces de poulets bizarres ^^

  Voir le site web de JC
FredK
Pixel imposant


Joue à Eye of the Beholder 1

Inscrit : Oct 07, 2020
Messages : 576

Hors ligne
Posté le: 2021-01-02 10:29
J'ai aussi un souvenir de cette tour et de ces spectres qui m'ont fait souffrir pendant des semaines à l'époque. Mille fois j'ai voulu abandonner et j'ai pourtant fini le jeu sans le moindre cheat ou solution. Et c'est l'appel de ces spectres qui me motivent à réessayer. Sorte de rituel baignée de masochisme nécessaire.

C'était vraiment un grand jeu. Ca l'est toujours d'ailleurs.

_________________

On ne peut pas faire raitournelle tant qu'il y a encore des artichauts dans la banque.


  Voir le site web de FredK
Laurent
Commissaire politique


Joue à Super Mario 3d All Stars

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22355
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2021-01-02 11:24
A l'époque j'avais perçu Lands of Lore comme la suite logique de Eye of The Beholder, une sorte de version ++ de ce jeu qui renonçait définitivement à être adaptable sur ST et Amiga pour bien exploiter le PC 386 et passer à la vitesse supérieure.

Mais le problème, c'est qu'avec Eye of the Beholder j'avais connu une déconvenue terrible : après au moins 30h passées à traver des plans sur papier pour être sûr d'avoir tout bien exploré, et j'en étais complètement sûr, je m'étais retrouvé devant une porte en pierre qui ne s'ouvrait qu'en insérant une dizaine d'objets dans des emplacements tout autour. Et il manquait (si je me souviens bien) deux de ces objets dans mon inventaire, ce que je n'ai JAMAIS compris, encore aujourd'hui la plaie est ouverte (mais pas la porte) et j'ai envie de hurler à l'injustice chaque fois que j'y repense.

J'avais dû abandonner et j'en ai voulu terriblement à ce jeu pour ça. Donc je n'ai pas joué à Lands of Lore, mais d'après ce que vous dites ça se serait peut-être terminé de la même façon car ces jeux ne faisaient vraiment pas de câdeau.
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
Rousquilles
Pixel imposant


Joue à Divers jeux

Inscrit : Jan 07, 2009
Messages : 594

Hors ligne
Posté le: 2021-01-02 13:28
Je l'avais fini il y a quelques années déjà.
J'ai peu de souvenirs, sauf celui que c'était un mega-hit dans son genre . Et celui de ne pas avoir spécialement galéré.
Je m'étais servi de ces astuces:
https://www.abandonware-france.org/ltf_abandon/ltf_jeu.php?id=399&fic=aides
Peut-être que j'avais d'autres sources d'aides. Si c'est le cas, je m'en rappelle pas.

FredK
Pixel imposant


Joue à Eye of the Beholder 1

Inscrit : Oct 07, 2020
Messages : 576

Hors ligne
Posté le: 2021-01-02 22:29
Je n'ai pas eu de souci pour faire les trois Beholders. Très sympas d'ailleurs. Je les ai pris sur GOG pour trois fois rien et les referai après Lands of Lore.

Je pense qu'on a tous eu des moments de frustrations intense. Un pote était à la fin de Ultima 7 et au moment de détruire la porte noire avec la baguette qui détruit la pierre noire, il se rend compte qu'elle n'est plus dans aucun sac de ses persos. Et fouiller chaque île pour la retrouver, autant compter le nombre de possibilités dans Tetris.

Je refais en parallèle Lands of Lore et World of Xeen et plus je joue à des vieux classiques a priori désuets plus je me dis qu'il manque qqch aux jeux actuels (et pourtant j'ai fini Skyrim, Zelda Breath et Witcher 3...).


_________________

On ne peut pas faire raitournelle tant qu'il y a encore des artichauts dans la banque.


  Voir le site web de FredK
IsKor
Camarade grospixelien


Joue à Doom Eternal - Hitman 2

Inscrit : Mar 28, 2002
Messages : 13413
De : Vallauris, 06.

Hors ligne
Posté le: 2021-01-03 18:47
Et dire que je n'ai toujours pas pu m'y mettre, avec tous ces jeux à faire de partout...

FredK
Pixel imposant


Joue à Eye of the Beholder 1

Inscrit : Oct 07, 2020
Messages : 576

Hors ligne
Posté le: 2021-01-03 19:31
La vraie question à te poser c’est que cherches-tu.
Si ton but est d’avoir un bon vieux rpg/aventure à l’ancienne et que tu veuilles t’y investir à fond, plein de choix sont envisageables. Lands of Lore n’est pas le meilleur mais c’est un incontournable.



  Voir le site web de FredK
IsKor
Camarade grospixelien


Joue à Doom Eternal - Hitman 2

Inscrit : Mar 28, 2002
Messages : 13413
De : Vallauris, 06.

Hors ligne
Posté le: 2021-01-06 11:37
Juste que je suis un fan indécrottable de la patte Westwood avec ce combo fata Rick Parks au graphismes et Franck Klepacki à la zique, et que j'ai toujours voulu me faire au moins le premier LoL (que j'ai même racheté en boîte il y a peu), que je sais être un très bon jeu

C'est très dur de faire du rétro depuis quelques années, avec les tonnes de bons jeux qui sortent, plus les chiées de jeux gratos par l'EGS...


Index du Forum » » Jeux » » Lands of Lore 2 & 3: plaidoyer

16 messages • page
1




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)