les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Jeux » » Alan Wake
312 messages • page
1 ... 111213141516
Auteur Alan Wake
Le petit Hulk
Gros pixel



Inscrit : Oct 17, 2011
Messages : 1075

Hors ligne
Posté le: 2012-01-11 14:21   [ Edité le: 2012-01-11 14:22 ]
Dommage pour Kinect, j'aurai bien aimé une ou deux petites Feature's moi.

Sinon Jika, non, si tu veut être dans le coup et suivre la tendance actuel (même si ce passage de Gameplay sur la vidéo te donne absolument raison) il faut que tu dises que le Alan Wake XBLA et un sous Alan Wake, mixé à Resident Evil 5 et qu'il à perdu toute son âme.

Sinon en ce qui me concerne, j'ai hâte d'y jouer... Alan Wake est sans doute la meilleur nouvelle IP (avec Mass Effect) de cette generation de console.

I LOVE ALAN.

  Voir le site web de Le petit Hulk
chatpopeye
Camarade grospixelien


Joue à World War Z

Inscrit : Jan 19, 2003
Messages : 5975
De : Poitiers

Hors ligne
Posté le: 2012-01-11 14:24
Citation :
Le 2012-01-11 14:21, Le petit Hulk a écrit :

I LOVE ALAN.


Désolé, mais Alan n'est pas libre, je l'ai déjà épousé.
Rahhh, vivement février.

Le petit Hulk
Gros pixel



Inscrit : Oct 17, 2011
Messages : 1075

Hors ligne
Posté le: 2012-01-11 14:27
Citation :
Le 2012-01-11 14:24, chatpopeye a écrit :

Citation :
Le 2012-01-11 14:21, Le petit Hulk a écrit :

I LOVE ALAN.


Désolé, mais Alan n'est pas libre, je l'ai déjà épousé.


Il t'a fait quelques infidélités alors !

  Voir le site web de Le petit Hulk
Laurent
Commissaire politique


Joue à Super Mario 3d All Stars

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22347
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2012-01-11 16:19
Ca a l'air beaucoup plus speed que le AW d'origine, avec possibilité de cavaler tout le temps et plus de maniabilité. Si le level-design est varié, ça peut être sympa. Par contre ces histoire de rêve dans le rêve du rêve, je sature. Si j'achète ce jeu, ce sera pour son gameplay et un éventuel système de scoring sympa.
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
Le petit Hulk
Gros pixel



Inscrit : Oct 17, 2011
Messages : 1075

Hors ligne
Posté le: 2012-01-11 18:06   [ Edité le: 2012-01-11 18:07 ]
L'antre noir lui fait revivre des épisodes de Night Spring (Zoine X en Français) que Alan a écris étant jeune.

  Voir le site web de Le petit Hulk
Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2012-01-13 22:28
Citation :
Le 2012-01-11 14:21, Le petit Hulk a écrit : Alan Wake est sans doute la meilleur nouvelle IP (avec Mass Effect) de cette generation de console. I LOVE ALAN.


Et Bioshock, et Braid, et Portal, et Limbo peut-être même.
_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
chatpopeye
Camarade grospixelien


Joue à World War Z

Inscrit : Jan 19, 2003
Messages : 5975
De : Poitiers

Hors ligne
Posté le: 2012-02-24 21:23
Salut les gens,

j'ai donc acheté Alan Wake's American Nightmare mercredi, et l'ai fini hier.
Le jeu comporte deux modes différents : un mode "histoire", que vous pouvez finir en 4-5 heures, et un mode "arcade", dans lequel vous devez survivre pendant 10 minutes à des vagues de possédés.

Je vous préviens, je ne suis pas du tout impartial, tant Alan Wake (1er du nom) est pour moi un jeu extraordinaire. Je n'ai même pas essayé la démo, mais je pense que celle-ci, d'après ce qu'Ehrynn Megid en dit dans le topic XBLA, ne permet pas de se rendre compte réellement de ce que le jeu offre en termes d'histoire. Et il m'est quasiment impossible de parler de l'histoire sans la spoiler. Ce que je peux vous dire, c'est ce que beaucoup savaient déjà, et que l'on apprend dans 2 premières minutes.
Alan est donc le protagoniste d'un épisode de Night Spring, et se retrouve au beau milieu d'un tout petit bled miteux de l'Arizona. Pour le reste, achetez le jeu.

Au début, on est un peu paumé sur le plan de l'histoire. On ne sait pas trop pourquoi on doit faire telle ou telle chose. Et puis, au fil de sa progression, les choses s'éclairent. Evidemment, comme c'est du Alan Wake, certains éléments restent assez nébuleux, mais ça passe quand même.

On retrouve dans ce jeu bon nombre d'éléments de l'univers d'Alan Wake : les émissions de radio, les télés (qui ne diffusent pas Night Spring, mais un programme plus dérangeant), les pages de manuscrit, qui permettent d'en savoir plus sur ce qui arrive à Alan, et qui font un lien entre le premier Alan Wake et ce jeu. Il faut par ailleurs en avoir un certain nombre pour débloquer certaines armes. Un GPS nous indique leur position si l'on est à proximité. On retrouve également les possédés, dont la variété a été revue à la hausse, même si je m'attendais à ce qu'il y en ai plus, compte-tenu de l'orientation arcade du titre. Une voix-off vient régulièrement nous rappeler l'importance de la structure narrative du jeu...Bref, on retrouve pas mal de choses qui ont fait le charme et l'originalité d'Alan Wake.

Le jeu ayant une orientation plus arcade, c'est au plan du gameplay que les choses ont un peu évolué. Tout d'abord, le joueur dispose de munitions quasi-illimitées. On trouve à certains endroits des "armoires" qui permettent de refaire le plein de piles et de munitions, et qui se repmplissent à nouveau au bout d'un temps donné. Il est donc très facile de venir à bout des hordes de possédés, d'autant que les armes sont pour certaines plus puissantes que celles que l'on avait dans le premier jeu, et que la lampe-torche se vide plus lentement et se remplit plus rapidement. On perd donc ici la sensation de panique qui pouvait nous prendre auparavant, quand il fallait économiser ses balles. On peut encore utiliser les bouteilles de gaz qui traînent çà et là, mais franchement, ce n'est pas nécessaire. Autre différence, les abris lumineux ne sont que temporaire : la lumière s'éteint une fois que l'on a refait le plein de vie.

Le mode arcade, quant à lui, est du même tonneau que ceux que l'on peut trouver sur Resident Evil 4 ou Red Dead Redemption. On tire jusqu'à ce que l'on meurt, en essayant à chaque fois d'améliorer son score (que l'on pourra comparer à celui de ses amis, ou autres joueurs). Le coefficient multiplcateur augmente tant que l'on ne se fait pas toucher. J'aime bien ce mode arcade, même si l'on s'éloigne à grand pas de l'atmosphère d'origine.Donc, voilà, pour ma part, je suis très satisfait de mon achat. Je pense qu'on en a pour son argent, ne serait-ce qu'avec le mode arcade. Concernant le mode histoire, j'ai pour ma part
l'ambiance et l'atmosphère de l'opus original, mais American Nightmare est également intéressant de ce côté-là, avec un petit côté Grindhouse, que ce soit dans les décors (forcément, station-service et motel dans l'Arizona...) ou dans certaines répliques. Et dernière chose, la musique est à nouveau très bonne.


_________________


Image


spacecowboy
Gros pixel


Score au grosquiz
0001656 pts.

Joue à Bloodstained

Inscrit : Nov 29, 2005
Messages : 1998
De : Mons (Belgique)

Hors ligne
Posté le: 2012-02-26 18:30
Si je me base sur le nombre de pages de manuscrit obtenues, je dois être plus ou moins à la moitié du mode solo et, pour l'instant, j'ai le même avis que toi, Chatpopeye. Je regrette simplement l'absence de doublage français (comme le précisait Erhynn) et certaines cinématiques filmées qui n'utilisent pas le moteur du jeu.

En ce qui concerne la maniabilité, j'ai l'impression qu'Alan est devenu bien plus mobile. Une nouvelle agilité qui est bien adaptée à l'orientation arcade du jeu. On voit ainsi ce que le système de jeu permet lorsque l'accent n'est pas mis sur le "réalisme". Alan court beaucoup plus longtemps sans s'essouffler et il tire comme un as de la gâchette. Cette maniabilité est jouissive, c'est clair, mais elle rendrait presque les affrontements trop faciles. Qu'on me donne des hordes de possédés dans la fin du jeu !


_________________

www.press-start.be


  Voir le site web de spacecowboy
spacecowboy
Gros pixel


Score au grosquiz
0001656 pts.

Joue à Bloodstained

Inscrit : Nov 29, 2005
Messages : 1998
De : Mons (Belgique)

Hors ligne
Posté le: 2012-02-29 11:23   [ Edité le: 2012-02-29 11:25 ]
Et je l'ai eue, cette horde de possédés sur la fin du jeu. La dernière séquence regorge d'ennemis, parfois très énervés, qui mettent bien la pression sur le joueur. Cette action trépidante arrive un peu tard, mais elle a le mérite d'exister et ouvre de belles perspectives pour le mode arcade. Jusque là, je m'étais vraiment baladé dans le jeu sans avoir jamais eu besoin de lancer une grenade ou d'allumer un feu.

Si ce cauchemar américain est bien différent du jeu original, il ne devrait pas pour autant changer les avis concernant Alan Wake. Si vous avez aimé le jeu original, il y a de fortes chances que vous aimiez aussi American nightmare. Dans le cas contraire, je doute que vous preniez du plaisir avec ce nouvel épisode. À moins peut-être d'aborder le jeu uniquement par son versant "arcade" qui est objectivement très intéressant. À ce propos, je m'étonne qu'il n'y ait pas de mode de difficulté supplémentaire pour le mode "histoire". Une action plus corsée aurait été la bienvenue et collerait parfaitement à l'ambiance du jeu. Pour être clair, je pense qu'il faudrait plus de challenge afin de rendre la progression plus stressante.

Enfin, pour ne prendre aucun risque, je vais passer en mode spoil.
Je comprends parfaitement que les développeurs utilisent plusieurs fois le même environnement dans un jeu vendu à 15 euros. Par contre, cette redondance passe mal avec l'envie de récolter les pages de manuscrit. Au premier passage, j'ai ratissé les trois environnements pour ne rater aucune page, comme je l'avais fait dans le jeu original. Une fois, ça va. Deux fois, bonjour les dégâts. Trois fois, ça devient vraiment très lourd. Je me suis même surpris à foncer vers le prochain objectif pour en finir au plus vite. Un comble pour moi qui faisais tout pour ralentir la progression dans le jeu original et dans le premier tiers de cet American Nightmare.

Bref, si les multiples retours dans les environnements sont bien gérés sur le plan scénaristique, ils deviennent usants quand on veut lire tout le manuscrit (ce que tout fan d'Alan Wake a envie de faire, j'imagine).


Une dernière chose. Il est bien difficile de récolter toutes les pages de manuscrit lors de la première partie. Heureusement, comme dans le jeu original, vous pouvez revenir dans chaque chapitre pour trouver les pages qui vous manquent. Il faut néanmoins savoir que vous reviendrez avec un arsenal très limité, ce qui peut poser de gros problèmes, notamment dans le dernier chapitre. C'est bien simple, j'ai bien cru que je n'y arriverais jamais et que je devrais refaire tout le jeu. Et puis, coup de bol après une vingtaine de décès successifs, j'ai trouvé une ouverture entre les ennemis, je me suis jeté sur un fusil à pompe et j'ai fait un carton sur les adversaires jusqu'à ma toute dernière balle. Waw, un pur moment de stress comme le jeu ne m'en avait jamais procuré ! Un excellent souvenir, je vous conseille de faire pareil et de vous armer de patience et de doigté, à défaut d'un fusil d'assaut.
_________________

www.press-start.be


  Voir le site web de spacecowboy
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, RE8

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 28546
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2012-02-29 12:12
j'arrive pas a avoir les 3 etoiles sur facebook, je vais devoir l'acheter

Au fait les pages que tu t'embete à chopper ca file un succès ou pas ?
_________________

Image


spacecowboy
Gros pixel


Score au grosquiz
0001656 pts.

Joue à Bloodstained

Inscrit : Nov 29, 2005
Messages : 1998
De : Mons (Belgique)

Hors ligne
Posté le: 2012-02-29 12:23
Oui, tu gagnes un succès (de 20 points, je pense) si tu trouves toutes les pages.
_________________

www.press-start.be


  Voir le site web de spacecowboy
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, RE8

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 28546
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2012-03-05 14:00
je suis faible, n'ayant pas réussi à chopper de code sur fb, je l'ai pris. En plus la semaine prochaine i'm alive sort, ca va faire mal au porte monnaie tout ça ^^

Donc j'ai fini la 1ere boucle, et pour le moment je suis conquis ^^ C'est vrai que je suis un peu déçu de pas avoir de doublage fr mais pour le reste c'est du tout bon.
Bon ok ça manque aussi un peu de vehicule (y'en a pas) et que le jeu est pas bien dur, mais c'est quand même le pied.
L'acteur qui joue Alan Wake est vraiment bon, et les interactions avec Mr grincement sont vraiment bien trouvés ^^

Moi qui pensait torcher le jeu en 2h. En tout cas j'ai pas encore tout compris du mode horde, mais il est vraiment sympa. En tout cas ce jeu vaut vraiment son prix, et j'espere qu'il va bien se vendre, et surtout motiver les gens à faire un 2 !
_________________

Image


chatpopeye
Camarade grospixelien


Joue à World War Z

Inscrit : Jan 19, 2003
Messages : 5975
De : Poitiers

Hors ligne
Posté le: 2012-03-05 14:54
Citation :
Le 2012-03-05 14:00, RainMakeR a écrit :

L'acteur qui joue Alan Wake est vraiment bon, et les interactions avec Mr grincement sont vraiment bien trouvés ^^

Moi qui pensait torcher le jeu en 2h. En tout cas j'ai pas encore tout compris du mode horde, mais il est vraiment sympa. En tout cas ce jeu vaut vraiment son prix, et j'espere qu'il va bien se vendre, et surtout motiver les gens à faire un 2 !


J'ai particulièrement aimé aussi ces interactions, et surtout, elles sont plus angoissantes et malsaines que ce que l'on avait de similaire dans le 1er.

Sinon, qu'est-ce que tu n'as pas compris dans le mode horde ?

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, RE8

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 28546
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2012-03-05 21:14
Bah comment les adversaires apparaissent en fait. Si y'a un puit, ou s'ils viennent spontannément vers toi. Comment marche le multiplicateur etc....
_________________

Image


Sarugaku
Pixel de bonne taille


Score au grosquiz
0000560 pts.

Inscrit : Sep 05, 2011
Messages : 397

Hors ligne
Posté le: 2012-03-22 16:22
Bonjour à tous ! Cela fait pas mal de temps que je ne suis pas venu poster sur le forum, et même les visites en lecture même se sont espacées ces derniers temps pour des raisons indépendantes de ma volonté. Malgré tout, j’ai eu le temps de jouer. Et justement, j’ai fini il y a quelque temps Alan Wake et ses deux DLC (acheté en collector, trouvable en neuf pour une bouchée de pain). J'en profite donc pour faire un petit up.

Donc, après avoir relu mon message précédent sur ce topic, je dois concéder que mon avis a évolué entre temps. Je m’aperçois aussi que ma lecture diagonale du sujet avait été à la fois partielle et partiale. Aurais-je voulu me conforter dans ma déception à ce moment ? Peut-être. Quoi qu’il en soit, j’ai finalement passé plus d’heures que prévu sur le jeu, et un moment plus agréable que mes premières heures ne le laissaient augurer.
Bien sûr, dans l’absolu, le jeu reste une déception au regard de ce qu’il aurait pu être : un simple jeu d’action légèrement survivaliste en lieu et place d’un titre plus aventureux, plus porté sur le cerveau que sur les muscles. L’opposition ombre/lumière et le personnage de l’écrivain sont finalement sous utilisés, car de manière trop basique : l’ombre est simplement le bouclier des possédés quand la lumière est celui d’Alan ; la nature non athlétique du héros le rend incapable de courir plus de quelques pas et l’empêche de sauter correctement ou de se rattraper d’une quelconque manière. Il y avait certainement d’autres interactions possibles, des phases de fuite plus stressantes et intéressantes à créer (à l’image d’un Haunting Ground sur PS2 par exemple et sa gestion de la panique). Se rendre invisible dans la lumière, risquer de se faire happer plutôt que découper à la machette par les ombres, voilà qui aurait certainement été plus fort. Défourailler à tout va, cela semble certes amusant au premier abord, mais rien ne vaut, pour avoir peur, de se sentir démuni et obligé de fuir et de se cacher.

Clairement donc, le jeu est malade, l’ombre de ce qu’il s’est certainement rêvé au début de son développement. A qui la faute, de Microsoft ou de Remedy, contraintes marketing ou projet trop ambitieux pour le studio, nous ne le saurons peut-être jamais, et finalement peu importe. Car malgré tout, au fil de ses imperfections, et si l’on parvient à dépasser l’impression des premières heures, on se rend compte qu’Alan Wake est bizarrement aussi attachant que frustrant. Et une fois l’aventure terminée, je me suis pris l’envie de tenter le mode Cauchemar, pour voir. Bien m’en a pris.
En effet, malgré la relative imperfection des contrôles (l’association de l’esquive et de la course sur la même touche), les ralentis intempestifs et inutiles, l’essoufflement trop rapide et l’inertie d’Alan, ou bien la propension des possédés à surgir dans l’angle mort de la caméra, tous défauts qui rendent certains passages crispants pour les mauvaises raisons, l’action passe mieux en mode Cauchemar. L’augmentation de la difficulté impose de mieux réfléchir la manière dont on aborde les affrontements, de jouer plus intelligemment et l’ensemble devient plus satisfaisant. Seul demeure le problème des fourbes qui attendent d’être hors-champ pour surgir et vous frapper deux ou trois fois de suite sans possibilité de réagir.

La connaissance préalable des lieux et des situations quand j’ai abordé le jeu en mode Cauchemar m’a aussi permis de mieux cerner, en faisant plus attention au détail et en modifiant légèrement mon point de vue, de mieux comprendre ce que les développeurs avaient voulu transmettre.
Au niveau du décor, déjà. Le rapport à Twin Peaks tant vanté ne m’avait de prime abord pas sauté aux yeux. Du moins, je n’y avais vu qu’étalage scolaire ou opportuniste de références en lieu et place d’une vraie réappropriation. J’avais tort. Il y a bien de la part de Remedy réappropriation du décor, sans doute moins pour le plaisir de la référence (même si on sait qu’ils adorent ça) que pour créer volontairement un ensemble de clichés qui soulignent la banalité absolue de la ville et de ses habitants, et permettent par opposition de mettre en valeur l’irruption du fantastique. Dès lors, le parallèle entre Alan Wake et Twin Peaks devient essentiellement affaire d’utilisation d’outils similaires par chacune des deux œuvres.
Par contre, si les développeurs ont parfaitement investi leur décor, ce n’est pas le cas du joueur. A aucun moment on ne prend possession des lieux. Toujours on passe en courant, les différentes parties de la ville et de la forêt, et même l’ancien appartement d’Alan, ne sont que les routes qui nous emmènent d’un événement à un autre. Une structure plus ouverte, moins découpée, un rythme plus libre, auraient certainement permis de mieux s’imprégner de l’ambiance avant de plonger dans le fantastique.

La répétitivité des séquences au cours du jeu, sa structure très systématique, rend en effet certains passages, qui auraient pu être très forts, presque transparents au premier contact. En exemple, la fuite qui a lieu après l’apparition de l’agent Nightingale au camp de mobile-homes (épisode 3). Je l’avais appréciée au premier run uniquement parce qu’elle permettait enfin, malgré la relative banalité dans laquelle elle retombe vite, de faire autre chose que tirer sur des possédés. Ce n’est qu’en la rejouant que je me suis rendu compte que pour l’unique fois dans le jeu, Alan ne cherche pas la lumière, il la fuit ! L’ombre, dans ce niveau, devient son alliée : on remarquera d’ailleurs que les oiseaux qui d’ordinaire l’attaquent viennent ici à son aide en faisant s’écraser l’hélicoptère de la police. Voilà qui aurait pu, qui aurait dû, donner lieu à une séquence bien plus forte. Une fuite sur le fil du rasoir, entre le risque de sombrer en s’enfonçant trop dans les ombres et celui d’être capturé/tué en revenant dans la lumière des torches des policiers lancés à ses trousses.
Finalement, ce sont les deux épisodes supplémentaires, en DLC, qui ont fini de redorer le blason du jeu. Certes, l’action y reste de même nature, mais étant plongé dans l’antre noire, on a droit à un peu plus de folie dans le level design, et globalement à plus d’originalité. Notamment, un élément que l’on avait pu entrapercevoir dans l’épisode 6 vient se placer au centre du gameplay : les mots à éclairer pour être utilisés, ces mots prisonniers de l’ombre et que l’écrivain se réapproprie. L’idée est belle, et même si sa mise en œuvre demeure systématique, elle apporte une petite finesse supplémentaire et plaisante, parfaitement en accord avec la nature du personnage principal.

Scénaristiquement, ces deux épisodes n’apportent certes pas grand-chose, si ce n’est la mise en lumière de la lutte d’Alan pour sortir de l’antre noire, alors qu’il reste prisonnier après avoir libéré Alice. Mais ils sont un épilogue agréable et cohérent avec ce qui a précédé.
Le scénario global du jeu restera d’ailleurs son aspect le plus satisfaisant, posant l’intéressante question de la création artistique et des névroses qu’elle peut développer ou sur lesquelles elle peut se développer. Peu importe d’une certaine manière que l’ombre noire existe dans le monde extérieur ou uniquement dans l’esprit d’Alan. Cela ne remet pas en cause son existence, mais modifie simplement le nombre de personnes qui la perçoivent. Encore que… Voir la fêlure, la névrose d’Alan, n’est-ce pas voir, mais avec un point de vue différent, l’ombre noire ? Le vrai enjeu qui apparait à la fin de ce récit me semble plutôt de savoir si Alan a ou non créé l’ombre. A-t-il également créé Thomas Zane ? Ou bien est-il la création de Zane ? Et en admettant que Wake est le créateur de l’ensemble du récit, quel est le statut de ce livre, Les Dossiers Alan Wake, qu’on nous donne à lire dans la boîte du jeu ? L’auteur, Clay Steward, apparait dans le jeu, dans le rêve par lequel débute l’épisode 1. Si Alan est le créateur de tout ceci, il est légitime de penser qu’il a également créé Clay. Le joueur, qui peut tenir dans ses mains le livre de Clay, deviendrait-il ainsi lui aussi une création de Wake ? On retrouve ici l’idée, que je trouve fort intéressante, que l’œuvre crée son lecteur/joueur, le façonne autant que lui la façonne et la fait exister par sa lecture/son jeu.
Le seul élément dont on ne sait trop que faire, c’est M. Grincement. Difficile de déterminer si ce double de l’écrivain est destiné à le remplacer dans le monde extérieur ou non. Certains éléments (les propos de Zane et American Nightmare) semblent le confirmer, tandis que le livre les Dossiers Alan Wake amène plutôt à penser le contraire. Difficile en fait de juger de son utilité réelle.

Un petit mot pour finir sur le spin-off American Nightmare, justement : j’ai essayé la démo. Je ne l’achèterai pas. Les défauts qui plombaient les séquences d’action ont disparu, certes, mais justement : l’orientation action est clairement ce qui ne m’intéresse pas avec le personnage de Wake : j’ai l’impression, peut-être fausse mais tenace, que c’est passer à côté du sujet.

Et je vais m’arrêter là, pour éviter d’en coller sur plusieurs pages d’un coup. Je me fais peur, tout à coup.

_________________


Image


RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, RE8

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 28546
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2012-03-23 13:11
Bah dis donc en ajoutant des screenshot ca ferait un joli test/dossier ^^

Citation :
Le seul élément dont on ne sait trop que faire, c’est M. Grincement. Difficile de déterminer si ce double de l’écrivain est destiné à le remplacer dans le monde extérieur ou non. Certains éléments (les propos de Zane et American Nightmare) semblent le confirmer, tandis que le livre les Dossiers Alan Wake amène plutôt à penser le contraire. Difficile en fait de juger de son utilité réelle.


Tu devrais jouer à AN justement ils expliquent un peu. Ca approndi pas beaucoup, mais ça donne 2-3 pistes pour la suite et si tu veux vraiment savoir

Citation :
Mr Grincement a effectivement pris la place de Alan dans le monde réel. Alan est bloqué dans la 4e dimension (night spring) et essaie de se barrer


Moi j'aime bien le coté arcade. En fait y'a 2 mode dans AN. Une histoire normale et un mode arcade qui est une horde en super difficile.

L'histoire aurait mérité d'etre un chouille plus travaillé vu que ca part dans une boucle temporelle sans fin, mais dans l'ensemble c'est vraiment un bon "DLC". En tout cas j'ai bien aimé.
Mais en tout cas bravo pour ton analyse.

Si tu veux des jeux qui font peur, teste clock tower 3 aussi qui vaut son pesant de cacaouettes. Et si tu veux un bon survival aussi, forcement y'a Deadly Premonition
_________________

Image


Sarugaku
Pixel de bonne taille


Score au grosquiz
0000560 pts.

Inscrit : Sep 05, 2011
Messages : 397

Hors ligne
Posté le: 2012-03-23 14:34   [ Edité le: 2012-03-23 14:34 ]
Citation :
Le 2012-03-23 13:11, RainMakeR a écrit :

Bah dis donc en ajoutant des screenshot ca ferait un joli test/dossier ^^


Un peu léger pour du dossier, quand-même. Mais merci.

Citation :
Citation :
Le seul élément dont on ne sait trop que faire, c’est M. Grincement. Difficile de déterminer si ce double de l’écrivain est destiné à le remplacer dans le monde extérieur ou non. Certains éléments (les propos de Zane et American Nightmare) semblent le confirmer, tandis que le livre les Dossiers Alan Wake amène plutôt à penser le contraire. Difficile en fait de juger de son utilité réelle.


Tu devrais jouer à AN justement ils expliquent un peu. Ca approndi pas beaucoup, mais ça donne 2-3 pistes pour la suite et si tu veux vraiment savoir

Citation :
Mr Grincement a effectivement pris la place de Alan dans le monde réel. Alan est bloqué dans la 4e dimension (night spring) et essaie de se barrer


Maintenant que tu le dis, la démo m'avait permis de d'apprendre ça, en effet. Je n'y pensais plus.

Citation :
Citation :
Moi j'aime bien le coté arcade. En fait y'a 2 mode dans AN. Une histoire normale et un mode arcade qui est une horde en super difficile.

L'histoire aurait mérité d'etre un chouille plus travaillé vu que ca part dans une boucle temporelle sans fin, mais dans l'ensemble c'est vraiment un bon "DLC". En tout cas j'ai bien aimé.
Mais en tout cas bravo pour ton analyse.


Si tu veux des jeux qui font peur, teste clock tower 3 aussi qui vaut son pesant de cacaouettes. Et si tu veux un bon survival aussi, forcement y'a Deadly Premonition


Deadly Premonition attend son heure bien au chaud. Je ne voulais pas enchainer les deux jeux à trop peu d'intervalle.
Dans les jours à venir, je vais d'abord finir Haunting Ground avec ma femme (elle ne joue plus beaucoup, mais aime bien regarder certains jeux - dont celui-là). Et il faudra aussi que j'arrive à mettre la main sur un Clock Tower un de ces quatre. Je n'ai jamais eu l'occasion d'essayer la série.
Tiens, ça me rappelle aussi que Forbidden Siren 2 est toujours en attente d'être fini... Pfou... Les journées sont trop courtes.
_________________


Image


Laurent
Commissaire politique


Joue à Super Mario 3d All Stars

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22347
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2012-03-23 15:57
Ouaip, très intéressant, ton post, Sarugaku. C'est incroyable le nombre de fois où un ou plusieurs joueurs ont complètement reconsidéré (à la hausse) un jeu en le refaisant en difficile. Un jour il faudra écrire un truc la-dessus, parce que c'est un des grands rendez-vous manqués de la critique vidéoludique.
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
chatpopeye
Camarade grospixelien


Joue à World War Z

Inscrit : Jan 19, 2003
Messages : 5975
De : Poitiers

Hors ligne
Posté le: 2012-03-23 16:50
Merci pour ton long post que j'ai lu avec un grand intérêt, Sarugaku. Si tu te sens d'écrire un article sur Alan Wake, n'hésite-pas !

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, RE8

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 28546
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2012-03-23 19:31
Citation :
Le 2012-03-23 14:34, Sarugaku a écrit :
Tiens, ça me rappelle aussi que Forbidden Siren 2 est toujours en attente d'être fini... Pfou... Les journées sont trop courtes.


Ah oui pareil Sinon dans ta liste de survival, si t'arrives à les chopper rajoute GhostHunter
et Gregory Horror Show (pi Godhand aussi ^^)
_________________

Image



Index du Forum » » Jeux » » Alan Wake

312 messages • page
1 ... 111213141516




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)