les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Jeux » » Dark Souls II : fini de rigoler (+ réactions au dossier sur les Souls)
220 messages • page
1 ... 7891011
Auteur Dark Souls II : fini de rigoler (+ réactions au dossier sur les Souls)
JPB
Camarade grospixelien


Joue à FS2020, Control

Inscrit : Apr 25, 2002
Messages : 3102
De : Liverdun

Hors ligne
Posté le: 2015-02-23 15:29
Le coup du Chevalier Solaire c'est pas si compliqué à partir du moment où on se lance dans la pyromancie... Dans les vidéos d'ExServ, il en parle dans les premières vidéos puisqu'il conseille de débuter par un pyromancien. Comme on doit faire le serment correspondant (Serviteur du Chaos), on apprend qu'en donnant 30 humanités à Queelan, la Fille du Chaos, on ouvre un raccourci vers Izalith (très très pratique ce raccourci, un immense couloir) et que c'est dans ce raccourci qu'il faut impérativement récupérer la couronne du ver solaire AVANT le Chevalier. C'est super facile, vu qu'il suffit de NE PAS ALLER À IZALITH tant qu'on n'a pas récupéré cette fichue couronne, une formalité puisqu'il n'y a qu'à buter 9 petites bestioles bondissantes dans le couloir.
En fait en jouant pyromancien tout se suit. Et ça ne m'a demandé aucun effort... surtout que même sans l'aide, j'aurais certainement éliminé les bestioles du couloir et récupéré la couronne de toute façon, sans mesurer toute la portée de mon geste...

IsKor, je t'invite à regarder les deux ou trois premières vidéos d'Exserv. Tu verras comment il joue, ça donne un très bon point de départ. Si après ça tu n'as toujours pas accroché, alors oui n'insiste pas car le jeu est vraiment exigeant, et c'est seulement en étant à fond dedans qu'on a l'envie d'avancer.
Mais surtout, ne t'embarque pas à attaquer un chevalier noir au début du jeu ! Il est redoutable et je ne m'y suis frotté qu'au niveau 15 ou 20.
_________________

JPB,
tombé dans les jeux vidéo depuis TRON


Bonaf
Gros pixel

Score au grosquiz
1044270 pts.

Inscrit : May 09, 2005
Messages : 1774

Hors ligne
Posté le: 2015-02-23 16:56
Juste par curiosité JPB, tu l'as fini en combien d'heures ? J'ai remarqué que ça varie pas mal selon les gens.
Perso j'ai commencé le jeu il y a plus de deux ans et je l'ai toujours pas fini. Bon ceci dit j'ai moins de 50h au compteur sur le jeu, je fais pareil avec tous mes jeux vu ma fréquence de jeu assez faible.
Du coup les reprises sur Dark Souls ont délicates à chaque fois, mais là je viens de passer Orstein et Smough sans trop de difficultés (être niveau 80 ça aide, j'ai pas mal "grindé").

  Voir le site web de Bonaf
Laurent
Commissaire politique


Joue à Super Mario 3d All Stars

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22355
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2015-02-23 17:13
(bon, on est entre gens de bonne compagnie alors on abandonne la balise spoil)

Je ne crois pas qu'il soit possible de prendre la bestiole brillante avant le chevalier si tu n'es pas préalablement monté au niveau max chez les pyromanciens et si tu n'es pas arrivé par le raccourci. Le déroulement de cette quête fait débat depuis longtemps dans les milieux autorisés.

Normalement, le chevalier arrive près des vers luisants après plusieurs rencontres (village des morts-vivants -> autel du serment solaire -> Anor Londo -> feu de camp après le demon centipede -> Izalith). En théorie, selon le déroulement classique des quêtes secondaires dans les Souls, si tu ne lui parles pas une de ces fois là, son périple s'interrompt et il restera à t'attendre indéfiniment sur place.

Mais il me semble bien que si on arrive près du raccourci par le mauvais côté, en ayant fait le grand tour, Solaire est automatiquement téléporté près des vers quel que soit l'état de sa quête, peut-être pour faire comprendre au joueur qu'il a raté quelque chose. Et quand on arrive il a déjà mis le ver luisant sur sa tête et attaque à vue. Dans tout le stock de vers il n'y en a qu'un seul qui brille, il est côté Izalith et n'apparaît qu'une fois par run contrairement aux autres qui respawnent (et constituent d'ailleurs la seule source de farming en solo pour l'objet qui permet de monter dans le serment solaire). Donc sans ouvrir le raccourci impossible de sauver Solaire, il est toujours là le premier, je me suis fait avoir plusieurs fois.

Le truc, c'est que donner 30 humanités à la femme araignée prend un temps délirant si on le fait en une seule livraison. Il y a des chances pour que le joueur renonce, d'autant plus que si ma mémoire est bonne les pyromancies qu'on débloque comme ça ne sont pas indispensables. En plus, personnellement, quand j'étais arrivé là la première fois, j'avais buté précipitamment l'infecté qui ouvre le passage, car rien n'indique au premier coup d'oeil qu'il n'est pas agressif. Du coup tintin pour progresser dans ce serment

Autre chose : quand on arrive près de la porte du Démon Pyro, le raccourci à débloquer pour Izalith est sur la droite immédiatement avant, et je trouve que c'est piégeant. On peut oublier d'aller explorer ce coin si on est trop obnubilé par le boss, et une fois celui-ci battu on a tendance à tracer tout droit et à prendre le chemin le plus long vers Izalith. Le level-design de Dark Souls 2 a beaucoup moins de passages contre-intuitifs de ce genre, le joueur est mieux guidé.

A propos des passages que tu as zappés :

- Tirer une flèche sur Gwynevere révèle le vrai visage d'Anor Londo. En réalité la ville est plongée dans la pénombre, elle a comme perdu la lueur solaire qui lui donnait vie. A partir de là pas mal d'ennemis auront disparu, notamment les Chevaliers Noirs qui étaient des illusions (mais des illusions qui font mal). Quand elle est dans cet état, la ville permet de rejoindre le serment de la lune noire, qui est axé sur la punition de joueurs pêcheurs. Il y a aussi un boss additionnel, Gwendolin, qui attaque à la magie et se combat dans un couloir infini en se téléportant loin du joueur à chaque fois qu'il est touché (en réalité le couloir n'est pas infini, mais on met plus de 10 minutes à arriver au bout).

- Le boss du monde-tableau, Priscillia, peut se combattre. Elle a un gimmick marrant : elle devient invisible et il faut la repérer avec ses traces de pas dans la neige. Elle n'est pas très dure à battre. Comme tous les boss dragonoïdes du jeu on peut lui couper la queue pour en faire une arme ensuite, et ce n'est pas facile du tout, sauf si on utilise des sorts maléfiques à large zone d'effet (il y en a dans le DLC), car la queue est considérer comme coupée quand elle a subi un montant de dégâts localisés, il n'y a pas forcément besoin d'une arme tranchante.

C'est toujours un plaisir de raconter des trucs à propos de ce jeu tant il est riche et bourré d'imagination.

[EDIT] Réponse à Bonaf : perso j'avais mis 90h la première fois. J'estime que pour un joueur normal qui n'est pas trop aidé (et je l'étais pas mal), le jeu est calibré pour une centaine d'heures au premier run. Dark Souls 2 fait à peu près pareil mais sans aucune phase de farming, juste avec du contenu en plus.
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
Bonaf
Gros pixel

Score au grosquiz
1044270 pts.

Inscrit : May 09, 2005
Messages : 1774

Hors ligne
Posté le: 2015-02-24 10:17   [ Edité le: 2015-02-24 10:23 ]
Bon, le farming dans Anor Londo porte ses fruits. Sif est tombé dès mon 1er essai, j'avais cru comprendre que ce n'était pas un boss facile mais mon chevalier bloquait ses attaques sans aucun souci...

L'hydre aussi n'a pas fait un pli(bon ok je suis tombé dans l'eau la 1ère fois, mais en faisant gaffe où on marche c'est passé tranquillement)

Je vais fouiller les zones qui me semblent optionnelles et non encores explorées (le gros arbre dans les marais notamment) avant d'aborder ce qui me semble être la (très longue) dernière ligne droite du jeu.

  Voir le site web de Bonaf
JPB
Camarade grospixelien


Joue à FS2020, Control

Inscrit : Apr 25, 2002
Messages : 3102
De : Liverdun

Hors ligne
Posté le: 2015-02-24 11:00
@ Bonaf : J'ai dû tourner autour de 60 heures.
En parallèle, je suis content de voir que toi aussi tu es tombé dans l'eau en combattant l'hydre... Au moins je ne suis pas le seul à essayer de nager avec une armure.

@ Laurent : je ne pensais pas qu'il y avait autant de variables pour le coup du Chevalier Solaire. Pour moi du moment qu'on n'allait pas à Izalith avant de passer par le raccourci, c'était bon.
Pour les autres lieux, effectivement j'ai encore des trucs à découvrir, sans parler de l'extension - d'ailleurs je n'ai pas tout compris : je dois parler à la fille que j'ai sauvée près de l'hydre, mais je dois lui donner quoi exactement ?
Je vais refaire un run, je compte faire ce que tu dis à Anor Londo : passer l'illusion et voir la ville sombre. Et au final je choisirai certainement de ne pas relancer le feu. Je ne sais pas si je tiendrai à nouveau jusqu'au bout, mais là j'ai déjà sonné la première cloche et dépassé le niveau 100.

Et j'ai testé de recréer un nouveau perso, un clerc. C'est impressionnant à quel point c'est différent de la première partie : on connaît ses marques, les mouvements et mécaniques des monstres, on n'est pas dans l'inconnu total et on avance relativement bien. Par contre je ne pense pas que j'irai bien loin avec, je préfère continuer le perso principal.
_________________

JPB,
tombé dans les jeux vidéo depuis TRON


IsKor
Camarade grospixelien


Joue à Doom Eternal - Hitman 2

Inscrit : Mar 28, 2002
Messages : 13413
De : Vallauris, 06.

Hors ligne
Posté le: 2015-02-24 16:47
Citation :
Le 2015-02-23 14:59, Laurent a écrit :

Super ton récit, JP.

Bon, si tu as réussi à te pointer devant Gwen accompagné du Chevalier Solaire, je présume que tu t'es gavé sur les wikis Non, sérieux, pour que ce truc fonctionne il faut faire des manips indécentes de complexité, et à la moindre erreur c'est foutu jusqu'au run suivant.

Mais tu as bien fait, c'est comme ça qu'il faut jouer, je suis le premier à le dire. Ce jeu est une ordure, tout est bon pour avoir sa peau. Je suis bien content que tu y sois arrivé. Et maintenant j'attends de voir le même post par FF_Clad et Iskor !


Hmmm.. Ca va être un peu compliqué
J'ai pas vraiment accroché, j'ai l'impression de "perdre" du temps de jeu à chaque mort, c'est très frustrant pour moi...
Je regarderai les vidéos d'Exserv pour me faire une petite idée, mais les regarder me frustre encore plus parce que quand il y joue ça a l'air super fastoche

Vakoran
Pixel imposant

Score au grosquiz
0004428 pts.

Joue à Mario Maker 2, Cadence of Hyrule (Switch)

Inscrit : Apr 23, 2008
Messages : 828
De : Pertuis

Hors ligne
Posté le: 2015-02-24 20:00
Bon, je me suis décidé à m'y mettre pour de bon, et après la lecture de la fin de l'article de Laurent (en passant soigneusement sur les passages qui racontent l'intrigue, car je préfère découvrir par moi-même), j'ai choisi de plonger la tête la première dans Dark Souls 2.

Mon choix s'est porté sur cet épisode car je n'ai pas de console hébergeant le jeu, et j'ai donc préféré avoir un jeu assez optimisé pour le PC.

J'ai un peu galéré au début pour me faire à la maniabilité, après avoir essayé de faire fonctionner ma manette de jeu PC pour le jeu, et puis finalement, je me suis rendu au bon vieux combo clavier + souris.

J'ai démarré un sorcier, pour pouvoir affronter les ennemis de loin comme un lâche, mais aussi parce que c'est souvent ma classe de prédilection dans les RPG. Et c'est vrai que la Lance d'Âmes fait des merveilles. Mais il a bien fallu apprendre quand même à se débrouiller au corps-à-corps, surtout contre les adversaires "de base", afin de garder des charges de mon sort d'attaque.

Premier constat : j'adore l'ambiance, surtout à Majula, entre la musique et les dialogues avec les PNJ. Le doublage de ces derniers m'a d'ailleurs rappelé celui, référentiel pour moi, du premier Diablo : ce ton triste et désabusé, dans lequel filtre toujours un semblant de mince espoir... ça m'a mis parfaitement dans le trip. Tant que je parle du "hub" : j'ai été fort surpris de me retrouver confronté à un groupe de porcelets agressifs ! Et plutôt résistants, en plus...

J'ai exploré quelques uns des passages partant de là, et je me suis amusé un bon moment à farmer les gros chevaliers en armure de la Tour de Heide. Ma plus grande fierté est de parvenir désormais à les battre à la dague, même si c'est long et toujours fort dangereux...

Mais l'exploration sérieuse que j'ai entreprise en premier lieu, ce fut la forêt des Géants, où j'ai bien galéré à certains passages, et où j'ai pour la première fois bu l'amère potion proposée par le jeu : près du début, une sorte de grande cour où l'on se fait canarder par un archer en hauteur, et où quelques ennemis nous attendent. Ces derniers sont sans pitié, et quand ils s'amènent à deux ou trois simultanément, il y a de quoi serrer les miches, même si l'on se sent assez à l'aise en un contre un. Là, un chevalier blanc qui semble attendre que je l'attaque. Je finis par m'y résoudre après avoir nettoyé les lieux, et le vaincs. Joie et tout, et sur ma lancée, j'explore encore un peu... Puis je me fais tuer... et je perds de nouveau sur le chemin pour récupérer mes âmes... environ 3.000 parties en fumée, ça fait mal, surtout en début de partie !

Je m'en suis tapé le front en me traitant de tous les noms, ce qui est plutôt bon signe : à aucun moment, je n'ai eu l'impression que le jeu était injuste, et ce n'est jamais qu'à moi que j'en ai voulu de me mettre dans une situation inextricable.

Cet aprèm, j'ai encore avancé dans ce monde, et j'ai affronté mon premier boss : un géant de pierre redoutable. Mais rien ne me laissait penser que le passage que j'allais emprunter menait à lui ! Et une fois dans son arène, plus moyen d'en sortir... Bien sûr, il m'a tué au premier essai (surtout que j'étais en forme de Carcasse bien avancée), et je ne vous explique pas la pression pour retourner le battre à tout prix : pas le choix, quelques milliers d'âmes étaient en jeu ! Le seul moyen était de les récupérer près du boss, puis d'en finir avec lui. Je l'ai finalement battu, le cœur battant et les mains tremblantes...

En fait, j'ai l'impression que ce jeu favorise les situations mémorables, de celles dont on sort en se disant qu'on a vraiment géré. Un peu avant ce boss, je me suis retrouvé enfermé derrière une grille, avec peu de sorts disponibles, et une dague bien usée... Il a bien fallu que je passe à travers les rangs des ennemis pour m'échapper de ce piège ! Eh bien, je suis fier d'y être parvenu en combattant au corps-à-corps, parfois à un contre trois, juste sur le fil... De grands moments de jeu !

Bref, je suis à fond dedans, et je prends plaisir à cette aventure où l'on expérimente, où l'on prend des risques, où l'on se sent toujours sur le fil et où le moindre adversaire peut profiter d'un faux pas pour nous mettre à l'amende. Je comprends mieux l'engouement pour cette série... Et j'en remercie d'autant plus le maître des lieux pour son enthousiasme communicatif dans l'article.
_________________

Lisez mes élucubrations courtes et variées sur : https://vaineshistoires.wordpress.com/


  Voir le site web de Vakoran
JPB
Camarade grospixelien


Joue à FS2020, Control

Inscrit : Apr 25, 2002
Messages : 3102
De : Liverdun

Hors ligne
Posté le: 2015-03-03 22:57
Bon, je crois que j'ai atteint ma limite avec Dark Souls.
Impossible de réussir à passer Osteirn et Truc en NewGame. Et des fois je n'arrive même pas jusqu'à eux : je me fais buter par les deux chevaliers sentinelles.
J'ai dû faire une cinquantaine d'essais, mais là mes compétences de joueur et mes capacités d'attaque et de défense ne font pas le poids. J'ai essayé d'être plus léger que mon armure noire +4, d'avoir une arme plus rapide que ma claymore de foudre, mais toutes mes tentatives se sont soldées par un échec.
Et puis même le démon titanite dans le château, impossible de l'avoir. Ça aussi ça m'a démoralisé.

Sinon je voudrais avoir un avis sur le jeu. Je trouve qu'on n'évolue plus trop passé un certain moment. Par exemple, j'ai une super épée mais lourde, que je peux utiliser mais qui porte des coups très lentement. Est-ce qu'en montant la force on finit par la manier plus facilement ? Je n'en ai pas vraiment l'impression. Donc les super épées améliorées ne tiennent pas compte de l'évolution du personnages puisqu'elles sont figées, et les autres pour arriver au même point demandent un investissement difficile à réussir... J'espérais plus de ce côté-là.

Bon, j'abandonne, je ne verrai pas le DLC cette fois. Peut-être qu'un jour je relancerai le jeu à zéro, pour faire une classe plus costaude ou carrément magique, je ne sais pas. Là je n'ai plus le courage.
_________________

JPB,
tombé dans les jeux vidéo depuis TRON


JPB
Camarade grospixelien


Joue à FS2020, Control

Inscrit : Apr 25, 2002
Messages : 3102
De : Liverdun

Hors ligne
Posté le: 2015-03-09 16:40
J'ai testé le retour en jeu suite à la récupération de la sauvegarde, pour ne pas avoir à me farcir tout le chemin depuis le feu de camp (surtout que j'avais réussi à éliminer les chevaliers sentinelles dans la cathédrale). Du coup j'ai encore tenté une bonne autre cinquantaine d'essais de passer Orsteirn et Smough, mais en partant chaque fois de l'invocation du chevalier solaire. Hében, franchement il y a des fois où j'en aurais hurlé de rage : l'ennemi solitaire (quand on a réussi à en éliminer un des deux, quel qu'il soit) donne un premier coup imparable, et ne laisse aucune chance de se soigner ou d'esquiver le second : on meurt quoi qu'on fasse.
Mais je me suis accroché et j'ai ENFIN FINI PAR PASSER !
Du coup comme je l'avais dit, j'ai dissipé l'illusion d'Anor Londo et tout y est sombre désormais.

Je vais essayer de parler à Kaathe, et donc de tuer les 4 Rois avant tout le reste. Du coup tant pis pour la nouvelle cinématique avec Sif, que j'aurais voulu tenter, après être allé dans le monde du DLC.

Le principe de récupérer une sauvegarde mise de côté a un autre côté très utile : j'ai tenté de créer l'espadon du roi, avec une arme +10 et l'âme de Gwen. Même en ayant les caractéristiques nécessaires, j'ai l'impression que l'épée pèse une tonne, et les mouvements que je fais avec sont trop laborieux. Du coup j'ai récupéré ma sauvegarde avant de l'avoir créée, et au contraire j'ai monté une épée de Balder, bien plus légère. Je ne regrette pas mon choix, maintenant il faut que j'augmente ses capacités.

Il est dur à lâcher ce jeu. On en fait presque une affaire personnelle.
_________________

JPB,
tombé dans les jeux vidéo depuis TRON


Laurent
Commissaire politique


Joue à Super Mario 3d All Stars

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22355
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2015-03-09 18:42
C'est le cheminement classique que tu suis. Dans Dark Souls 1 un perso peut se retrouver dans une impasse. Il n'y a qu'une fois le second run terminé qu'on est à peu près sûr de ne jamais être bloqué, et là on peut dire qu'on a vraiment bouclé le jeu. C'est comme une progression par l'échec, sauf que ce n'est pas de mort en mort mais de perso foiré en perso foiré. Les wikis sont une aide précieuse pour éviter d'en arriver là, et Dark Souls 2 élude complètement cet aspect vu qu'on peut y redistribuer ses stats et revenir en arrière dans le craft.

Utiliser des armes à électricité contre Ornstein et Smough c'est la galère car chacun d'entre eux y est résistant à au moins une des étapes du combat, et il ne te reste que les dégâts de base de l'arme, c'est à dire rien qui suffise, surtout en NG+. Dès qu'un ennemi balance de la foudre c'est pas la peine de l'utiliser sur lui, et bien entendu les développeurs ont placé juste avant O&S une lance de foudre facile à trouver et le forgeron dédié aux améliorations foudre....

De façon générale, dans DS1 les dégâts élémentaires (électricité, feu) plafonnent au bout d'un moment car ils ne sont pas calculés d'après les stats du perso, ils n'augmentent que par des upgrades chez le forgeron et ça s'arrête à +10 (je crois). Dark Souls 2 résout le problème en mettant aussi des bonus de dégâts élémentaires liés à certaines stats (et en indiquant clairement lesquelles).

En NG+ il vaut mieux une arme avec un bonus sur, au choix, la force, la dextérité, la magie ou la foi, et booster la compétence concernée. En améliorant l'arme jusqu'à +15, ce bonus va passer sur "A", voire "S" dans certains cas, et l'arme fera vraiment beaucoup de dégâts et/ou étourdira les ennemis, y compris les boss parfois. Les combats deviendront plus courts et plus faciles. Les wikis te permettent de savoir à l'avance quel statut aura ton arme après plusieurs améliorations, tu n'es pas obligé de gaspiller des titanites.

Sur les armes issues des âmes de boss, les avis divergent. Certains les adorent, d'autres les jugent inutiles ou réservées à un usage précis, ou encore que ça ne vaut pas le coup. Perso je les vois surtout comme du contenu sympa à débloquer quand on a essoré le jeu. Sur un premier perso, il est en général conseillé de bouffer les âmes de tous les boss pour prendre du niveau plus vite (en veillant à booster les bonnes stats).

Pour les animations des coups avec des armes de force, ça n'ira jamais plus vite, effectivement. Mais l'étourdissement de l'ennemi sera de plus en plus fréquent et prononcé, et tu auras donc de plus en plus de marge d'erreur pendant les combats, comme si un mode easy se débloquait progressivement. Tu pourras même faire des "perma-stun" : l'ennemi n'a pas le temps de sortir de sa paralysie qu'il se prend déjà un autre coup, et ainsi de suite. L'heure de la vengeance aura sonné Même si le jeu reste lent et lourdingue avec ces armes, ça finit par être assez joussif et pas mal de joueurs ne jurent plus que par cette façon de jouer. Du coup dans Dark Souls 2 ils ont mis des armes complètement démesurées, qu'on peut en plus utiliser en double exemplaire (un coup avec deux massues géante = au moins 1000 de dégâts et 3 bonnes secondes pour les relever).

En tout cas je suis ravi de voir que tu n'abandonnes pas sur ces célèbres pics de difficulté. Sache qu'il n'y en aucun de comparable dans Dark Souls 2, à part peut-être dans les niveaux DLC vers la toute fin.
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à Atelier du JV, GG Strive, Greedfall

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2760
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2015-04-16 22:33
Je cherchais un challenge à relever dans la lignée de mon run SL1 sur le premier épisode, mais pour le second cette fois. J'ai tenté un run bouclier-only (tout à fait faisable, mais c'est particulier et c'est un peu mou), un SL1 (mais pas envie de refaire la même chose). Et finalement, j'ai trouvé une vidéo de Lobos Jr, excellentissime joueur de Dark Souls II qui m'a donné envie de relever, moi aussi, ce défi.

Les Jeux Olympiques de Drangleïc sont officiellement ouverts !

Image

Le but est simple : arriver le plus loin possible - le but ultime étant de tuer Nashandra - avec la torche allumée en main gauche pendant toute la durée de la partie !

Quelques précisions sur les règles de mon run, encore en cours actuellement :

- Lobos Jr commence dès l'Orée, en récupérant une torche à côté du feu de camp. Je n'ai commencé qu'à partir de Majula, vous comprendrez pourquoi ensuite.
- Pareillement, il allume sa torche même à Majula quand il doit faire des achats quelconques. Perso, je m'autorise Majula comme étant une zone neutre, un peu comme le village des J.O ! Par contre, une fois que je quitte Majula, je dois absolument allumer ma torche.
- Mourir est autorisé (ça éteint la torche, alors je la rallume quand je ressuscite), en revanche je n'ai pas le droit de prendre une arme à deux mains, d'avoir autre chose que la torche en main gauche, de l'éteindre volontairement, de tomber ou de rouler dans l'eau, de me faire asperger de liquide quelconque (les vases de poison dans le Pic de Terre par exemple).
- Le run tombe à l'eau si le chrono de la torche arrive à zéro.

Un petit rappel. La torche est un objet de Dark Souls II que l'on allume à un feu de camp, ou avec un objet appelé "Papillon ardent". Chaque torche ramassée octroie 5 minutes supplémentaires, pendant lesquelles notre personnage s'éclaire avec sa torche en main gauche. Il n'y a pas d'autres moyens d'incrémenter le temps de la torche, et il n'existe pas de vendeurs de torches dans le jeu. Il y a donc un nombre fini de cet objet, même si il est possible d'en ramasser, et même d'en farmer (dans une mesure très réduite) sur certains ennemis.

Le plan est le suivant : on va collecter 1 000 000 de Mémoire d'Âmes afin de débloquer le Sanctuaire de l'Hiver. En temps normal il faut les âmes des 4 Seigneurs, mais on ne pourra pas respecter cette contrainte à cause de la Pécheresse Oubliée ! Non pas qu'elle soit trop difficile, mais le chemin pour y accéder passe par une cave remplie d'eau jusqu'au ventre, et il est impossible de la passer sans tomber dans l'eau ou sans rouler. On va donc passer toute la Forteresse Oubliée et l’Éminence du Pêché afin de se concentrer sur les autres, en particulier sur le Vieux Roi de Fer qu'on va battre 3 fois de suite grâce aux Ascètes de Feu. Précisons que je commence avec le Chevalier qui dispose d'une Épée Large, et que le don de départ est l'Ascète de Feu.

Le premier gros problème est le tout début du jeu. La première torche se trouve à l'Orée près du feu de camp...mais les deux suivantes sont à la Tour Cardinale ! Plus précisément, une en tombant de la grosse racine en voulant monter sur le rempart juste après le feu de camp de la Tour Cardinale, et l'autre en contre-bas du feu de camp, dans la zone qui mène à la cave aux lézards (sur une souche d'arbre). Ceux qui ont fait le début du jeu doivent comprendre où est le problème : entre ces deux lieux, on a moins de 5 minutes pour atteindre une des Torches ! Même en partant de Majula, le chrono est limite, très limite. Il me faudra plusieurs essais dont un run foutu en l'air pour y arriver car on n'a pas le temps de se battre, ni d'allumer le tout premier feu de camp.
Mais ce n'est pas fini car il faut vite aller chercher la clé du manoir de Majula détenue par Cale. C'est très important car ce manoir renferme un coffre avec 3 Fragments de Titanite et 3 Torches (+ 15 minutes !). On repart vite à Majula, on prend les Torches et on crame l'Ascète de Feu afin de faire passer la zone en NG + et faire ré-apparaître le coffre avec les Torches dedans. On a 30 minutes de torche, ce qui déjà plus satisfaisant ! Cette stratégie va revenir souvent, il est donc vital de récupérer les Ascètes dès qu'on en a l'occasion.

On n'est pas très fort, alors le début du château pose des soucis quand il s'agit d'aller vite. Il faut également penser que la cut-scène du Dernier Géant éteint la torche ! Il faut donc utiliser un Os du Retour ou la Marque pour revenir au feu de camp et ré-engager le combat normalement. On profite des âmes ainsi obtenues pour se payer la Rapière chez Lenigrast et se mettre nos premiers points de stat, qu'on répartira entre Vitalité, Endurance, Dextérité et Adaptabilité, en se garantissant 12 de Force.
Le Poursuivant est une formalité, on consomme son âme MAIS il faut faire attention à se laisser 13 400 âmes pour acheter l'Anneau du Chat à Shalquoir. Car oui, la prochaine destination n'est autre que le Dépotoir, et pour y accéder si tôt il faut faire une série de chutes très risquées dans le puits de Majula. J'y arriverai après quelques essais, et atteindrai le feu de camp du Dépotoir assez vite en faisant attention au poison et aux points d'eau. On doit ensuite faire deux sauts risqués afin d'éviter la plupart des ennemis, et ramasser la Flamme Noire de Pyromancie dans un tonneau (je pense savoir à quoi elle va me servir...). Pas le temps de prendre le thé avec la faune locale, on fonce vers l'écran de fumée, on descend les échelles en n'oubliant pas les Torches au passage, et on atteint le Ravin Noir. Là aussi, on fonce en zigzaguant entre les statues cracheuses de poison et les flaques d'huile d'où surgissent des mains géantes et on atteint le feu de camp avant la Charogne. Un boss facile qui va pourtant me causer des problèmes car j'ai encore l'habitude de DS 1, et la maniabilité est quelque peu différente, je ne suis pas encore tout à fait au point. J'y arrive pourtant quelques essais plus tard mais avec une bonne dizaine de minutes de torche en moins ! Enfin, le premier Prime-Feu est allumé...

Note : premier coin de farm de torches au premier feu de camp du Dépotoir, un ennemi porteur de torche en droppe de manière assez fiable.

Les âmes vont servir à se mettre des niveaux, à se racheter des Gemmes de Vie et une Masse toute simple qu'on va un peu upgrader avec notre Rapière fétiche. La prochaine destination est la Carrière de Tseldora...en route pour les Ruines de l'Ombre ! On libère Rosabeth la Pyromancienne en évitant de se faire violer par tous les ennemis qui sortent des cellules, on choppe tout de même le Fragment d'Estus et on fonce au feu de camp des Ruines de l'Embranchement. On traverse la zone de brouillard comme un sauvage, ne s'arrêtant que pour attraper l'Anneau de Cloranthy +1 dans un coffre. Une fois les ruines, il faut faire un écart vers la gauche, dépasser les vases maudits pour attraper 3 torches et un Papillon Ardent. Pas le temps de dire bonjour au guerriers lions ni au crapaud géant, on court jusqu'à Najka la Scorpide ! La femme-scorpion se montrera impitoyable, je ne suis pas encore dérouillé et elle en profite pour, justement, me dérouiller. Je perds un temps considérable contre elle et, une fois battu, il ne me reste que 2 minutes dans mon second run, qui s'achèvera donc peu après, à Tseldora même...Mon troisième run sera plus fructueux puisqu'il me restera un bon quart d'heure à mon arrivée au feu de Tseldora.

Note : second coin de farm avec deux paysans portant des torches. Seulement attention, ils arrivent par groupes et n'ont pas l'air d'apprécier de voir leurs champs de blé piétinés ainsi...il y en a même qui font rouler des rochers géants.

La suite demain, parce que je suis fatigué et que je pense déjà à la suite de mon run (je dois aller à Drangleic) !
_________________

"Moi je sais marcher sur les doigts...mais c'est pas sur les miens !"

Blague grospixellienne, travail collaboratif.


Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à Atelier du JV, GG Strive, Greedfall

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2760
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2015-04-17 17:43
Suite et fin de la course à la Torche de Dark Souls II.

Tseldora, à part quelques complications dues aux manifestations paysannes, se passe sans trop de problèmes alors que je redoutais le pire. La Congrégation s'incline rapidement, même si j'ai toujours l'impression de déranger une réunion importante des Satanistes Anonymes. Hors de question d'oublier l'Ascète de Feu en haut, à côté du type occupé à absoudre les pêchés. Je vais vite le brûler à Majula afin de m'octroyer 15 minutes de torche supplémentaires...sans me rendre compte que je viens de commettre une superbe boulette. Vous allez comprendre plus tard.
Le retour à Majula est aussi l'occasion...de tuer Maughlin, le vendeur d'armes et d'armures ! Ce n'est pas un délit de faciès, mais il droppe la panoplie de Tseldora, équipement qui permet d'augmenter sensiblement le nombre d'âmes obtenues en battant des ennemis ou en consommant des âmes. Indispensable pour atteindre le Million d'Âmes nécessaires à l'ouverture du Sanctuaire de l'Hiver...c'est fou ce que le sport peut être cruel.

Retour à Tseldora où un vent de panique s'empare quelque peu de ma personne. La route est simple : on attrape une torche dans une petite maison isolée très près de la Cathédrale de la Congrégation (en n'oubliant pas le Fragment d'Estus juste avant), puis c'est la course folle jusqu'à Freja sans s'arrêter ! L'endroit est bourré d'araignées, de types qui semblent avoir fait des choses avec des araignées que la nature réprouve (suffisamment pour leur faire pousser des pattes sur le dos), des paysans en colère, des crapauds porteurs de malédiction et enfin un envahisseur surprise...bref, la tuile. Sans allumer d'autre feu de camp entre temps.
Et pourtant, je vais y arriver du premier coup !
Est-ce la vue d'un taré porteur de torche qui les a sonnés ? En tous cas personne ne sera assez rapide pour rattraper mon perso alors qu'il court comme un dératé vers la salle du boss, après avoir ouvert une grosse porte, monté une échelle (en réveillant une famille d'araignées au passage) et descendu des toiles collantes. Et il faut affronter Freja sans se louper, car sinon on refait tout le trajet...mais Freja tombera au premier essai, ses petites araignées se montrant bien plus pénibles qu'elle - la bestiole a un pattern assez simple tout compte fait, il suffit de tourner loin d'elle dans le sens contraire des aiguilles d'une montre pour déclencher son laser. Je récupère son âme et allume le Prime-Feu sans même prêter attention à Vengarl.

Maintenant, en route pour le Bosquet des Chasseurs, et pour cela, un détour par la Tour de Flammes de Heide s'impose. Je passe en quatrième vitesse, je tue le Monte-Dragon grâce à une technique qui le force à tomber au bout de 10 secondes. C'est définitivement un des boss les moins inspirés de la saga...je vais taper la discute avec la prêtresse/arnaqueuse Licia, et je me permets d'aller tuer Ornstein également. En fait, son anneau du Frelon renforce les attaques de ma Rapière...lui aussi a pris un sacré coup de vieux et s'incline très, très vite ! Il reste un peu moins de 20 minutes de torche avant que j'ouvre le passage du Bosquet grâce à Licia.

La tâche est compliquée à partir d'ici car le Bosquet a 3 feux de camp, mais on va devoir ignorer le troisième pour filer voir les Seigneurs Squelettiques ! Le truc, c'est qu'il faut abaisser un grand pont en métal dans la forêt du Bosquet, et que je n'arrive jamais à me rappeler où se trouve ce foutu levier...je vais perdre quelques précieuses minutes avant de le retrouver, mon oubli me forçant à tuer tous les voleurs alentours. Je passe enfin le pont, passe par la caverne sombre avec des squelettes, file à toute vitesse à flanc de ravin en ignorant royalement l'envahisseur puis franchit la porte de fumée. Les Seigneurs sont une formalité, surtout armé d'une Masse +3 toute simple qui fait très bien le travail. Je fonce au prochain feu de camp en évitant le réflexe de rouler dans la mare empoisonnée juste côté ! J'achète l'Ascète de Feu à la fille de Lenigrast et le consume à Majula - encore une fois, superbe boulette...

Note : troisième coin de farm de torche au deuxième feu de camp du Bosquet, juste à côté se trouve un porteur de torche isolé.

Coup de chance, il y a deux Torches tout près de la Vallée des Moissons, dont une dans une petite caverne après le nuage de poison. 30 minutes à la torche, ça me laisse le temps d'activer le second feu de camp puis d'aller déboiter le boss en vitesse. Un drame manque portant de se produire : au moment où j'arrive à l'intérieur du Pic de Terre proprement dit, avant le boss, je zigzague dans une rangée de vases, en oubliant qu'un ennemi avec un marteau s'applique à les casser sous mon nez ! Je réagis au tout dernier moment et je roule pour éviter de me faire éclabousser, non pas parce que le poison m'inquiète mais parce que la torche aurait été éteinte. Une grosse frayeur qui ne serait pas arrivée si j'avais été plus concentré...je récupère la dernière torche et je bousille le Démon Convoiteux en vitesse (lui aussi, je le trouve pas très inspiré). J'ai un peu plus d'une vingtaine de minutes restantes, et je dois franchir le Pic de Terre, zone dans laquelle je n'ai jamais été très à l'aise. Une révision s'impose, et heureusement le chemin qui mène au prochain boss est assez direct, à condition que l'on explore rien et qu'on n'active pas le troisième feu de camp. Il faut juste penser à brûler le moulin...
Et pourtant, je vais perdre du temps en me faisant tuer par Mytha la Reine Funeste Un boss qui peut paraître angoissant mais qui n'a pourtant rien de compliqué. Elle s'incline tout de même au deuxième essai et j'atteins la Forteresse de Fer.

C'est en comptant mes ressources que je réalise pourquoi j'ai fait deux énormes erreurs. J'ai en effet consommé deux Ascètes de Feu en trop, alors que je devais en avoir deux afin d'affronter le Vieux Roi de Fer 3 fois ! Il y en a un dans la lave à côté du premier feu de camp, à condition de se tremper dans des vases remplis d'eau et de manger une Bardane Orange, objet vendu par Rosabeth qui booste la défense de feu. Mais j'ai peur d'éteindre la torche...or, je réalise que rouler dans des vases de liquide ne l'éteint pas ! Mon run n'est pas mort !
Ceci dit il me faudra plusieurs essais quand même pour récupérer l'Ascète sur un rocher perdu au milieu de la lave, on perd tout de même très rapidement ses PV sur les rochers brûlants.
Le second Ascète, lui...se trouve dans la Forteresse Oubliée Je suis donc obligé de me farcir un gros détour, tuer les Sentinelles et retrouver l'endroit où est planqué l'Ascète. Je perdrai facilement un bon quart d'heure de torche, mais les ennemis là-bas sont clairement trop faibles pour mon perso ayant atteint le SL 110. Coup de chance, il y a 3 Torches qui permettent de relativiser la perte de temps...

La Forteresse de fer, donc. Un vrai bonheur. Il y a un moyen d'aller très vite en faisant un saut incroyable pour atteindre la Braise Mourante, mais plusieurs essais ratés me dissuaderont de continuer à le faire. Je décide d'opter pour la méthode normale, c'est-à-dire abaisser le pont jusqu'à atteindre la manivelle qui arrête la production de flammes dans la soufrière au centre de la salle. C'est à ce moment-là que je réalise que l'attaque R2 de ma Rapière ne fait pas une grosse attaque...mais une parade. J'ai donc accès à la Riposte en main droite !
Le chemin n'est pas facile, et je cours pour atteindre le feu de camp du Beffroi du Soleil (ai-je besoin de préciser que j'ignore le Démon Fondeur ?). Là, je fais un détour alors que j'ai déjà des doutes sur sa pertinence : passer par le Beffroi pour récupérer la Pyromancie Immolation. Je le fais tout de même du premier coup grâce à un coup de chance (deux ennemis se bloquent mutuellement, me laissant le temps d'activer la cloche et de monter sur les toits.
La suite est plus délicate et il me faudra plusieurs essais pour atteindre le troisième feu de camp, entre les jets de flamme, les chevaliers d'Alonne et les gardes à la masse qui n'ont pas l'air d'apprécier le sport à sa juste valeur. Le Vieux Roi de Fer, lui, est plus impressionnant qu'autre chose, et même un NG 3 ne lui suffira pas pour se débarrasser de moi. J'ai tout de même une technique marrante pour me débarrasser de l'envahisseur qui squatte à côté du feu de camp dès le NG 2 : je descends l'échelle mais y reste sur les derniers barreaux. Il se sent donc obligé de monter à son tour pour me déloger, et une pression sur B me fait tomber en passant dans son dos. Le temps qu'il descende, je suis déjà loin !

Mon Million de Mémoire d'Âmes ainsi que quelques Limons Aromatiques en poche (ils rendent magique l'arme en main droite), direction les Ruines de l'Embranchement pour rejoindre le Château de Drangleic. 42 minutes à la torche, mais le chemin est long, sans feu de camp intermédiaire et l'ouverture de la porte du Château prend un million d'années. J'appréhende et j'ai bien raison car il va me falloir deux essais pour arriver à l'ouvrir sans me faire tuer par la garde !
Les gonds d'une porte, ça se graisse, messieurs les responsables de l'entretien !
J'entre à fond la caisse dans le château et atteint le premier feu de camp alors qu'un soldat téméraire m'avait poursuivi jusque là. J'arrive heureusement à m'asseoir avant...Les choses se compliquent encore, car il faut ouvrir des portes en tuant des ennemis à côté afin que le mécanisme d'ouverture se déclenche. Les Limons vont beaucoup m'aider à tuer les lanciers de pierre très vite avant de me faire submerger, et j'atteindrai le duo de Monte-Dragons en catastrophe en distançant l'envahisseur et quelques gardes, sans échapper toutefois à quelques coups qui ont bien fait mal à ma barre de vie. J'ai remis mon équipement de Drangleic du début pour une meilleure défense, et heureusement. Le duo est toujours aussi nul mais je manque de mourir bêtement. Je réussis tout de même à me soigner et à les tuer grâce à ma Rapière magique qui dégomme leur PV très vite. Le dernier feu de camp, puis encore un mécanisme à enclencher pour activer l'ascenseur qui mène à la clé de la Porte du Roi, une course folle dans les couloirs du château qui ressemble à un épisode de Benny Hill, et enfin le passage vers le Chevalier Miroir s'ouvre...

Et c'est la fin du run. 3e Porteur est niveau 129, à 6H46:29 de jeu.

Pourquoi je m'arrête là ? La raison est la suivante : il est impossible d'allumer une torche pendant le combat contre le Chevalier Miroir à cause de l'averse ! Lobos Jr, le speedrunner dont j'ai donné le lien de la vidéo dans le post précédent, à imaginé une histoire pour justifier et continuer le run : il utilise la Pyromancie d'Immolation, récupérée dans le Beffroi du Soleil, pour se mettre en feu et devenir la torche lui même ! Il mène donc le combat en brûlant, et en imprégnant de feu sa Rapière, puis atteint le feu d'Amana en rallumant la torche avec un Papillon Ardent. C'est ainsi qu'il "préserve" le feu de la torche, en quelque sorte.
J'aurais pu faire de même, mais j'ai fixé comme objectif d'aller le plus loin possible avec la torche allumée, et comme ce combat est obligatoire, je suis forcé de m'arrêter là. On peut imaginer le hall avant le boss comme la dernière ligne droite avant l'arrivée, avec pour récompense un grand coup d'épée du Chevalier Miroir

Je me suis donc privé de beaucoup de choses, y compris les Anneaux de Sacrifice qui empêchent la perte d'Âmes et d'Humanité à la mort. Tant mieux, j'ai toujours trouvé qu'ils rendaient le jeu trop facile...Faire le jeu dans une optique de "speedrun" thématique renouvelle l'intérêt du titre, même si je lui préfère ses ainés et ses 3 DLC. Je trouve Dark Souls II très bon et très sympa mais il lui manque quelque chose, une inspiration, du liant, peut-être tout simplement un élan pour en faire un égal de Demon's Souls et Dark Souls.
Je vais donc boucler mon run en beauté, en courant dans le couloir comme un dératé, couvert de flammes, pour être acueilli par une pluie battante et un boss qui va me remettre mon prix en me coupant en deux
_________________

"Moi je sais marcher sur les doigts...mais c'est pas sur les miens !"

Blague grospixellienne, travail collaboratif.


Laurent
Commissaire politique


Joue à Super Mario 3d All Stars

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22355
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2015-04-18 16:34
Super, ce récit !

Je pense que Dark Souls II est meilleur pour les runs thématiques que pour le speed-run. Ce jeu est tellement long et linéaire, vouloir aller vite doit générer plus de frustrations qu'autre chose. C'est un peu pareil d'ailleurs pour DS1 une fois qu'on a passé Ornstein & Smough, seul le début du jeu reste passionnant malgré les répétitions incessantes car il y a plein de choix à faire et d'expériences à tenter.

Dark Souls II, je le vois surtout comme un jeu d'exploration. Fouiller tous les recoins pour trouver des centaines d'objets, gagner énormément en puissance, marcher sur les derniers boss parce qu'on a pris le temps d'aller chercher tout ce qui est intéressant, c'est surtout en ça que le jeu satisfait. D'ailleurs les développeurs ont cautionné ça avec les DLC où les ennemis sont d'une puissance absurde. Si on les joue avec un personnage "OP" ça passe, mais avec un niveau inférieur à 150, ou même un perso qui n'a fait que les boss optionnels jusque là sans profiter des âmes que rapportent le Dragon Ancien, Vendrick et tous les recoins du jeu, c'est l'enfer. Je plains très sincèrement les speed-runners qui vont faire des runs avec DLC...

Sinon : pendant la (looooongue) marche vers le château de Drangleic, il me semble que la pluie s'est mise à tomber quand on sort du tunnel. Normalement ça devrait éteindre la torche, non ? D'autre part, je ne sais pas comment allumer le premier feu du Pic de Terre sans passer dans la mare de poison. C'est possible ? Et savais-tu que si tu brûles le moulin, cette flaque disparaît ?
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à Atelier du JV, GG Strive, Greedfall

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2760
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2015-04-18 18:53
Alors non, coup de chance, la pluie à l'approche du château de Drangleic n'éteint pas la torche ! C'était une de mes craintes d'ailleurs...Ce qui était dur, c'était d'arriver là, d'activer les deux golems pour qu'ils ouvrent cette foutue porte alors qu'il y a toute la garde pour me casser la figure Il faut dire que dans ces conditions de jeu, on n'a pas le temps de s'occuper des éléphants géants, il faut foncer vers l'un des deux géants de pierre, tuer très vite le premier troufion pour alimenter le mécanisme, puis se jeter sur le second en essayant de ne pas répandre ses tripes dans le processus puisque c'est du 1 VS 6...

Quant au premier feu du Pic de Terre, il y a une mare de poison en face, et Chloanne qui est assise un peu plus loin, c'est ça ? Il faut combattre le vieux réflexe de rouler dans la mare (ce qui permet de se faire trop infecter par le poison). Je suis passé en courant debout très vite, le poison m'arrive aux genoux mais n'éteint pas la torche. Puis j'allume le feu et je me repose vite avant que le poison fasse effet. Par contre, pour sortir du feu afin d'avancer dans la Vallée des Moissons il faut prévoir une Mousse Verte ou un truc qui permet d'arrêter le flux de poison, car entre la mare et le nuage en contre-bas on va forcément se faire empoisonner, et on n'a pas le temps de s'arrêter avant d'avoir pris la torche en bas, sinon on se fait démonter par le géant lanceur d'Orbes Noires.
Du coup, on ne repasse jamais par ce feu, même si je brûle le moulin - obligatoire, car le combat contre Mytha se passe dans une flaque de poison géante où la moindre roulade éteint la torche !

L'avantage d'un run "torche", c'est qu'il combine à la fois les qualités d'un speedrun, de l'exploration frénétique et de la thématique car il faut connaître l'emplacement des torches, des ennemis, des Fragments d'Estus et des Titanites, ce qui pousse à visiter des chemins parfois éloignés de la ligne droite, tout en allant le plus vite possible. La plupart des ennemis normaux sont royalement ignorés pendant ce run, il faut vraiment arriver à reconnaître et distinguer ceux que l'on peut tuer sans trop de risques et ceux qui n'en valent pas la peine car on n'a rien pour parer leurs coups.
Je crois n'avoir jamais vu de speedruns comprenant les 3 DLC...leur difficulté est effectivement très haute, probablement pas compatible avec l'équipement nécessaire pour le finir vite. En revanche, il doit être possible de les faire avec certaines restrictions rigolotes, comme ne jouer qu'avec un bouclier par exemple ! On combine un bon bouclier avec le sort de Bouclier Magique, les dégâts infligés sont tout de même très élevés et on attaque en se protégeant. Bon, il faut vite mettre le paquet sur l'Endurance par contre, la jauge baisse plus vite que la normale dans ces conditions...
_________________

"Moi je sais marcher sur les doigts...mais c'est pas sur les miens !"

Blague grospixellienne, travail collaboratif.


Al-Kashi
Tenace !!!
Score au grosquiz
 
1061720 pts.

Joue à Horizon Zero Dawn, FTL (PC)

Inscrit : Mar 12, 2004
Messages : 2069
De : Patrie de Nanarland

Hors ligne
Posté le: 2015-04-20 23:07
Espèce. De. Fou.


_________________

«Le problème avec les citations sur Internet, c'est qu'il est difficile de déterminer si elles sont authentiques ou non» - Abraham Lincoln


Florent06
Gros pixel

Score au grosquiz
0001710 pts.

Joue à Demon's Souls, Doom PS3, Hotline Miami, Toy Story 3, Picross 2

Inscrit : Jun 06, 2013
Messages : 1800

Hors ligne
Posté le: 2015-07-16 20:38   [ Edité le: 2015-07-16 22:08 ]
Bon, pour un peu décompresser entre 2 morts dans Dark Souls, je vais un peu parler de son ancêtre, Demon's Souls.
Je suis encore au début de Dark Souls, j'en parlerais plus tard quand je l'aurais fini (et vu que les morts s'ensuivent, ce n'est pas pour tout de suite).

Pour résumer vite fait, Demon's Souls m'a gentiment été conseillé par une personne du forum (Zure il me semble) suite à un de mes posts où, à la découverte de la PS3, je râlais contre les jeux pseudo-interactifs à QTE et à la maniabilité assistée.

5 euros sur le PSN en promo, ok je le prends. Je ne connaissais absolument rien de ce jeu.
Mes premières minutes ont été du genre "mouais bof, on est un chevalier et on doit tuer les autres chevaliers". Pas mauvais non plus, mais pas mémorable.
Puis le boss me one-shote en un coup. Ah ben merde, j'ai pourtant paré son coup, et là je suis mort... ah ben non je suis pas mort, qu'est-ce qu'il se passe ?... Ah ben si je suis mort...

A partir de là, je suis allé de découvertes en découvertes, de surprises en surprises. Pas la peine de toutes les énumérer, mais j'ai vraiment été sur le cul. Ca faisait 15 ans (depuis Suikoden 2 sur PS1, dans un tout autre style) que je n'avais pas autant accroché à un jeu.

Le niveau qui m'a le plus marqué, c'est la tour de Latria, cette prison ultra-glauque avec ces cris horribles des prisonniers (et la méga-gênance si on les libère), ces gardiens répugnants qui font des rondes, le fait que la visibilité dcdu niveau soit réduite, et surtout cette déco super gore et macabre. Comme l'a écrit Laurent dans son dossier, le son dans ce niveau est vraiment remarquable. Plus que dans les autres niveaux, j'ai eu le coeur qui battait à 100 à l'heure à chaque couloir, à chaque sarcophage ouvert, à chaque sonorité "bizarre". Bref ce niveau (que je trouve très survival horror) m'a beaucoup marqué, j'ai même dû mettre en pause ce jeu pendant quelques temps car je le trouvais vraiment trop glauque et que ça me rendait vraiment très mal à l'aise.

Bref, je finis ce jeu et non sans mal (j'ai pris la classe du voleur, donc les débuts étaient... comment dire ... aaaaaaaaaaaaaaaaaaargh ! De plus, à cause d'une mauvaise manipulation, j'ai blessé Thomas, le PNJ qui te garde les objets, du coup il s'est mis à m'attaquer, et je l'ai tué ...)
Mais je me rends compte que, dans les écrans de chargement, je ne connaissais même pas les 3 quarts des personnages présentés.
Du coup, je consulte le net, et je me rends compte que j'ai zappé beaucoup beaucoup de choses.
Et donc j'y ai rejoué (mais pour cette fois, j'ai commencé avec un noble, pas fou non plus ^^) pour faire tout ce que j'avais manqué.
Ca a été une totale redécouverte pour ma part, presque un autre jeu. Et ce jeu, qui m'impressionnait déjà sans cela m'a encore plus impressionné du coup.
Et le scénario, qui est écrit sur un timbre-poste quand on trace juste le jeu, s'étoffe pas mal, même s'il contient énormément de zones d'ombre et de non-dits.

Bref, BGE de cette génération pour moi.

JPB
Camarade grospixelien


Joue à FS2020, Control

Inscrit : Apr 25, 2002
Messages : 3102
De : Liverdun

Hors ligne
Posté le: 2015-11-12 09:08
Pour le plaisir de remonter le sujet sur Dark Souls 2... Qu'est-ce que je vois dans le film Jupiter Ascending ?
Ça :

Image

Bon après re-visionnage de la scène, je confirme que c'est pas l'acteur qui joue "pour de vrai"... Mais je trouve ça marrant !
_________________

JPB,
tombé dans les jeux vidéo depuis TRON


Laurent
Commissaire politique


Joue à Super Mario 3d All Stars

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22355
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2015-11-12 12:13
Exact, je l'avais remarqué aussi Au milieu de cette déco seventies, ça saute aux yeux !

(et c'est pas comme s'il y avait grand chose d'autre à sauver dans ce film)
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
JPB
Camarade grospixelien


Joue à FS2020, Control

Inscrit : Apr 25, 2002
Messages : 3102
De : Liverdun

Hors ligne
Posté le: 2015-11-25 15:04
Comme je vois que Chatpopeye est à fond dans le jeu, je voulais faire une remarque à propos de Dark Souls 2 - Scholar of the First Sin.
Vu les remarques indiquant qu'il s'agit d'une "nouvelle" version (avec nouveau placement des monstres et objets et augmentation de la difficulté), j'ai récupéré une version Scholar... en attendant que je me décide si je compte l'acheter ou pas, de préférence en solde sur Steam comme le premier.

En comparant avec les vidéos d'Exserv qui retracent le parcours de la version d'origine, c'est clair que bien des choses on changé : plus de monstres à certains endroits, moins à d'autres, les objets ramassés ne sont plus forcément à leur emplacement d'origine, et surtout certains passages sont bloqués par des statues à dépétrifier. C'est assez étrange mais comme je n'ai pas joué à la version de base, je peux juste dire que par moments, c'est complètement absurde dans la difficulté. Mais ça n'enlève rien à l'intérêt du jeu, heureusement ; seulement, il faut bien admettre qu'on va en baver à certains passages, quitte à ne pas y aller avant heu, beaucoup de temps.

Exemple concret : au début du jeu maintenant, quand on va à Heide, il y a plein de chevaliers assis qui ne bougent pas, en plus des géants en armure. Si on a le malheur de détruire le Monte-Dragon, tous ces chevaliers se réveillent et parcourent la zone en plus des géants qui restent immobiles. Du coup en démarrant au feu de camp près de l'eau, on se retrouve tout de suite à combattre en même temps le géant et 2 chevaliers qui arrivent de 2 côtés différents, c'est difficilement gérable. Mais ce n'est pas tout : ils ont placé un immense dragon juste avant l'entrée du Vieux Tueur de Dragons, il est pratiquement impossible de l'atteindre sauf en courant comme un dératé (et encore) - et après il y a le combat proprement dit. C'est vraiment décourageant.

Image

En contrepartie, le chemin dans l'église vers le Quai de la Désolation est bien plus facile qu'avant (on ne croise plus qu'un ou deux géants en armure, un chevalier, trois pauvres zombies et un basilic).

Maintenant, je m'accroche, et en recommençant encore et encore, j'avance tout doucement dans les zones de Drangléic. Malgré cette difficulté par moments absurde, Dark Souls 2 reste vraiment prenant, et je pense que oui, je l'achèterai quand il sera en promo. La question de savoir si je prendrai la version de base ou la nouvelle version avec l'extension (qui est censée proposer des DLC déjà plus difficiles à la base) reste d'actualité, mais je pense que je m'oriente tout de même vers la nouvelle version complète et que je serrerai les fesses dans les moments difficiles. Ma petite famille n'a pas fini de m'entendre pester quand je me fais avoir !
_________________

JPB,
tombé dans les jeux vidéo depuis TRON


JPB
Camarade grospixelien


Joue à FS2020, Control

Inscrit : Apr 25, 2002
Messages : 3102
De : Liverdun

Hors ligne
Posté le: 2016-02-12 17:05
Bon, j'ai fini Dark Souls II Scholar of the First Sin.
J'ai adoré.
Je ne sais pas si je préfère le 1 ou le 2, dans les deux cas il y avait des avantages et des inconvénients. Je ne vais pas les détailler ici, après tout chacun connaîtra sa propre expérience avec ces deux jeux.
Par contre je voudrais qu'on m'explique un truc. J'ai fait les extensions, et récupéré les 3 couronnes. J'ai parlé à Vendrick dans le passé et il m 'a donné sa bénédiction. Donc sur le principe, les couronnes des anciens rois sont censées procurer l'immortalité (enfin : si j'ai bien compris, quand on meurt on ne repasse pas carcasse et on garde ses âmes, donc plus de pénalités). Hében, ça marche pô ! Quand je saute dans l'eau à Majula en portant n'importe quelle couronne, ça fait comme avant : aaaaargh.
Donc message à ceux qui ont fini et compris : elle est où l'astuce ??
_________________

JPB,
tombé dans les jeux vidéo depuis TRON



Index du Forum » » Jeux » » Dark Souls II : fini de rigoler (+ réactions au dossier sur les Souls)

220 messages • page
1 ... 7891011




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)