les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Groblogs » » Groblog King's Field : From Software avant qu'ils soient cools
112 messages • page
1234 ... 6
Auteur Groblog King's Field : From Software avant qu'ils soient cools
Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à Mario & Luigi Superstar Saga, Grim Dawn

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2592
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2016-04-25 22:30
Voilà, je l'avais dit, plusieurs fois en plus, et je n'avais fait que reporter indéfiniment le jour où j'allais parler de cette série. Et maintenant que j'ai un PC suffisamment puissant pour faire tourner un émulateur PS1 les doigts dans le nez, je respecte enfin cette vieille promesse faite à moi-même : parler en long et en large de King's Field et de ses cousins

Ce Groblog aura donc pour objectif d'aborder en temps réel (comprendre : en même temps que j'y joue) la série des King's Field, qui regroupe des jeux d'aventure à la première personne, qui a vu le jour en 1994 sur PS1 et qui a perduré le temps d'un épisode sur PS2. Ses cousins, à savoir Shadow Tower et Eternal Ring (et Evergrace ?), seront aussi abordés, y'a pas de raison. Toutes les données recueillies ici pourront tout à fait devenir les braises de futurs articles proprement rédigés pour le site !
Car le Groblog aura une forme à l'image de mon esprit avant que j'arrange le tout pour en faire des textes à peu près cohérents : ça va être le bordel ! En plus de poster des compte-rendus pas forcément articulés comme il faut, je prendrai des notes, des screenshots (j'ai réglé l'émulateur pour qu'il ne lisse pas les textures, sinon il y a un bug qui m'empêche de lire les textes), peut-être même des vidéos si j'y arrive...ça sera une sorte de gros, très gros bloc-notes sur la série, à la différence que je n'aurai pas à lutter pour déchiffrer ma propre écriture...

Bref, King's Field, les aventures du chevalier le plus lent du monde. D'ici quelques temps, je commencerai une partie sur le tout premier épisode (PS1, 1994) sorti au Japon uniquement, mais gentiment patché en anglais. J'ai même le manuel, et c'est vraiment la classe ! Je fais chauffer la manette et je vous retrouve sur le topic pour une première impression !
_________________

"Moi je sais marcher sur les doigts...mais c'est pas sur les miens !"

Blague grospixellienne, travail collaboratif.


Rugal-B
Gros pixel



Joue à Gradius FC, Mad City FC, Gun Sight FC, Macross FC

Inscrit : Apr 05, 2012
Messages : 1723
De : Saint Dizier

Hors ligne
Posté le: 2016-04-25 23:16
Hâte de lire la suite, du jeu je ne me souvient que du test de Greg dans Joypad avec Paul le Pêcheur.

Bonaf
Gros pixel

Score au grosquiz
1044270 pts.

Inscrit : May 09, 2005
Messages : 1475

Hors ligne
Posté le: 2016-04-26 09:20   [ Edité le: 2016-04-26 09:21 ]
Tiens donc, j'ai suivi le même genre de compte-rendu (avec découverte du jeu sur toute sa durée et screenshots) sur le forum mad-movies.
Je ne sais plus lequel c'était de la série, mais c'était bien intéressant en tous cas. Je lirai volontiers ta prose pour le coup.

  Voir le site web de Bonaf
Florent06
Gros pixel

Score au grosquiz
0001710 pts.

Joue à Demon's Souls, Doom PS3, Hotline Miami, Toy Story 3, Picross 2

Inscrit : Jun 06, 2013
Messages : 1772

Hors ligne
Posté le: 2016-04-26 11:03   [ Edité le: 2016-04-26 11:05 ]
Ah yes, un groblog qui promet d'être en effet très intéressant, les King's Field étant plus ou moins les prédecesseurs des Demon's/Dark Souls.

J'avais un peu joué en ému au 1er et au 2ème King's Field il y a longtemps, je ne suis pas resté longtemps en vie ^^
Ce Groblog tombe super bien en plus, j'avais prévu de les retester.

EDIT : ah tiens, je me disais bien que j'avais déjà lu des choses sur cette série sur Grospixels, Laurent en avait un peu parlé lors de son dossier des Souls : http://www.grospixels.com/site/souls01.php
_________________

Donner, c'est donner. Et repeindre ses volets.


Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à Mario & Luigi Superstar Saga, Grim Dawn

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2592
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2016-04-28 15:06   [ Edité le: 2016-04-28 15:07 ]
Donc, King's Field 1.
Pour la petite anecdote, le jeu est sorti le 16 décembre 1994, soit 13 jours seulement après la sortie de la console. Me dire que je vais jouer à un jeu de lancement d'une console, ça fait un effet vraiment bizarre...

Image

Les images sont faites via émulateur, l'aviez-vous deviné ?

Il a fallu que je me fasse à l'assignation des boutons typiquement japonais : le Rond valide, la Croix annule - alors que c'est l'inverse dans la plupart de nos jeux ! D'ailleurs, ce sont moins les contrôles que le feeling général qui déstabilise.
En tous cas, après une brève introduction qui présente un peu le contexte. On est dans le pays de Verdite, le Roi a ordonné des fouilles dans l'ancien cimetière afin de retrouver l'être qui sauva le royaume il y a quelques siècles de cela. Votre père, le commandant John, envoyé pour coordonner les fouilles, a disparu : vous voilà donc, soldat solitaire, à la recherche du père perdu. Et je le devine déjà, des secrets entourant Verdite.

Quoi qu'il en soit, on atteint les profondeurs via un téléporteur ressemblant à un pentagramme.

Image

Bien entendu, il ne marche pas dans le sens inverse : je suis définitivement bloqué ici. Bon, j'en profite pour ouvrir le menu principal (Croix) pour voir un peu comment tout ceci fonctionne.

Image

Triangle déclenche les attaques physiques, Carré les attaques magiques. On gagne des niveaux de manière classique, en tuant des ennemis. Pour ce qui est de l'équipement, on reste dans le très classique, puisqu'ils dirigent vos statistiques et donc la force des coups portés et subis. Et autant dire qu'on commence virtuellement à poil, avec une épée courte et rien qui ressemble de près ou de loin à une armure ! 0 de défense les aminches !
Il faut aussi se faire aux quatre jauges rouges, HP, Power, MP et Magic. HP et MP sont exactement ce que l'on attend, mais Power désigne la puissance de frappe à l'instant où on appuie sur la touche Triangle. Une fois un coup porté, elle se vide intégralement, et il faut attendre qu'elle remonte ; si on ne le fait pas, on porte un coup tellement faible que les dégâts sont risibles ! Même remarque pour ma Magie, ne pas attendre que Magic se recharge fait que le sort devient tout nul. Et de ce que je comprends, plus notre arme et notre magie équipée est puissante, plus les barres remontent lentement...

Allons-y gaiement, donc ! On arrive devant une première porte :

Image

Ozzy Ranvalvge. Hormis que c'est un nom de chiotte, c'est certainement le responsable des lieux, allons lui demander conseil...
...sauf qu'il n'y a personne. Juste une cheminée, un lit (qui semble être "nothing important", preuve que From et moi n'avons pas la même vision de l'utilité en situation d'urgence...) et une salle vide.

Houhouuuuu, bonjour monsieur Ranvalvge ! Auriez-vous une carte des lieux, ou à défaut, un lit et un repas bien chaud ? Ou même des vêtements ? Non parce que figurez-vous que je débarque ici, pour ainsi dire nu, j'ai un peu froid et j'aurais bien besoin de conseils. Seriez-vous derrière ce faux mur...

Image

...%*!#/DEROGNTUDJUUUU !

Le premier ennemi du jeu est donc un guerrier-squelette, qui est super fort à ce moment du jeu : il nous tue en deux coups. Heureusement qu'il est aussi crétin qu'il est fort (et il est très fort), il suffit de se mettre derrière le faux mur pour qu'il stoppe son agression. D'ailleurs, les zones d'aggro sont très limitées dans ce jeu, il est assez facile de fuir un ennemi coriace.
Et notons, pour souligner l'ironie de la situation, que cet affrontement mortel me donne...un bouclier en bois. Un bouclier en BOIS. Preuve que je n'étais absolument pas censé aller là

En fait, le premier ennemi logique, c'est celui-ci :

Image

La plante carnivore est le trash-mob par excellence. Même en groupes, ils se débrouillent pour être nuls. Ils servent à se faire la main, gagner les premiers niveaux facilement et ramasser de l'argent. Dans le même couloir, on rencontre des troncs d'arbres géants (?), des araignées et des scorpions (qui peuvent empoisonner). Rien de bien impressionnant, ça permet de se faire au feeling des combats, qui est vraiment unique ! J'interprète ça comme une sorte de valse morbide dans laquelle on danserait en permanence, ou des pas : un pas en avant, un en arrière, deux en avant, on tape, deux en arrière. Malgré l'aspect très lent du jeu (les déplacements sont très, très mous !), il y a une espèce de rythmique surnaturelle qui se dégage, comme si le bestiaire était une compagnie de danseurs modernes avec lesquelles il faudrait apprendre des pas de danse complexes.

Image

Et pendant que je me perds dans mes considérations musicales foireuses, je me perds aussi dans des dédales de couloirs...jusqu'à arriver dans une église.
A l'intérieur, on a évidemment un prêtre qui cherche sa croix perdue. Visiblement, l'énorme croix dorée dans son dos ne lui suffit pas, il lui faut la sienne à lui tout seul.

Image

Et nous avons enfin le dénommé Ozzy Ranvalvge (oui, je fais un copié-collé de son nom à chaque fois...) qui, ayant déserté son poste, s'occupe de balayer l'église. Et de m'apprendre qu'il est un commerçant un peu nul, aussi.

Image

Précisons que je finirai par mettre la main sur la dite carte des lieux plus tard...mais qu'elle est tellement illisible qu'il est préférable de la tracer soi-même ! Il va falloir me perdre pendant un bout de temps avant de comprendre mes objectifs pourtant assez simples : il faut que j'atteigne le niveau suivant, qui est protégé par un piège à base d'arbalètes meurtrières disposé en face de l'église. Pour désactiver ce piège, il faut s'aventurer au nord du niveau pour trouver le mécanisme de désactivation, puis revenir et passer au niveau suivant.
Il y a aussi trois objectifs secondaires :

- activer la Fontaine de Guérison, en face du second magasin, en récupérant une coupe paumée au détour de tunnels. Elle est pratique puisqu'elle soigne intégralement les HP et MP.
- retrouver la Croix Dorée du prêtre, qui me donne une clé spéciale permettant d'ouvrir pas mal de portes et murs secrets du niveau (et il y en a un paquet !)
- ouvrir la porte du Temple du Dragon, au Sud, qui est scellée. Comment l'ouvrir ? Aucune idée. Je soupçonne que le jeu veut que je m'aventure dans les niveaux supérieurs...

Image
Ohhh, Fontaine chérie. Maudissons ensemble ton concepteur, qui a cru que mettre une coupe dorée égarée dans un renfoncement pour faire couler de l'eau était une bonne idée !

Bien sur, tous ces détours m'ont valu de mourir, et donc d'essayer de comprendre comment la mort marchait dans King's Field. Et si j'ai bien compris, ça fonctionne comment dans les Mystery Dungeon et autres rogue-like : on garde tout, on est ramené de force au point de téléportation, sauf notre Or et notre niveau qui redescend...à 1. Ouaip. C'est pas un Game Over per se, mais ça y ressemble quand même pas mal !
Autre chose, qui tient encore une fois au sens de l'humour de From : les prix pratiqués en magasin sont proches de la démence. Il y a une raison à cela, c'est que presque tout ce qu'ils vendent peut être ramassés (gratuitement, à condition de survivre) à un endroit ou à un autre du niveau ! C'est donc l'idéal pour s'habiller convenablement, et économiser 1800 pièces pour racheter la Croix dorée à un espèce d'escroc paumé au fin fond d'un tunnel.
Les ennemis respawnent également, mais selon des règles que j'ai pour l'instant bien du mal à saisir. Il peut y avoir des ennemis qui reviennent dans des zones précises, mais pas forcément les mêmes. Il est arrivé que des scorpions remplacent des cobras géants, par exemple mais le temps de respawn est tout de même assez long, et vu la faible aggro, on a le temps de nettoyer les lieux sans craindre de se faire attaquer dans le dos.

Il y a beaucoup d'autres observations que je garde pour plus tard, notamment en ce qui concerne le visuel et le sound design. C'est captivant, mais j'attends de voir les paliers suivants pour voir ce que le jeu en fait.
_________________

"Moi je sais marcher sur les doigts...mais c'est pas sur les miens !"

Blague grospixellienne, travail collaboratif.


Niloc-Nomis
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0024194 pts.

Joue à Titanfall 2 (xone) / Yakuza (PS2)

Inscrit : Aug 11, 2002
Messages : 8081
De : Ferté sous Jouarre

Hors ligne
Posté le: 2016-04-28 17:42
Super post!
Ce groblog s'annonce très bien. Une question cependant: c'est aussi moche en vrai qu'en photo? Et une autre (je ne sais pas compter d'façon): on peut straffer?
_________________

... mais j'ai rebranché la Master System sous la télé!


Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à Mario & Luigi Superstar Saga, Grim Dawn

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2592
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2016-04-28 18:55
Oui oui, c'est bien aussi moche en vrai, rien à voir avec d'éventuels réglages d'émulateur Les King's Field en général sont des jeux aux graphismes très laids, même le IV sorti sur PS2.

Et oui on peut straffer, j'ai oublié de le dire, avec L1 et R1. Bon, pour le moment j'ai surtout des couloirs, alors straffer ne sert pas beaucoup, mais dans une salle un peu large la meilleure technique est de tourner autour de l'adversaire avec une combinaison des touches directionnelles + straffe pour l'encercler et le frapper.
On peut aussi lever et baisser le regard avec L2 et R2. Pour le moment tous mes ennemis sont à peu près à ma taille, mais j'ai cru comprendre qu'il y allait y avoir des oiseaux et des fantômes, et il va falloir lever ne nez pour viser.

D'ailleurs, l'appréciation des distances est un art en soi dans ce jeu, mais j'y reviendrai dans un prochain post !
_________________

"Moi je sais marcher sur les doigts...mais c'est pas sur les miens !"

Blague grospixellienne, travail collaboratif.


François
Pixel imposant


Joue à Portrait of Ruin (DS), SOR 2 (ARC), Parodius (ARC)

Inscrit : Dec 25, 2007
Messages : 580

Hors ligne
Posté le: 2016-05-03 11:49
Il faut un certain courage, voire une bonne dose d'abnégation pour s'attaquer à cette série, tant il est vrai que les graphismes des épisodes PS1 (les seuls que je connaisse vraiment) sont... particuliers. N'empêche, j'ai passé pas mal de temps sur le deuxième : une fois surmontée la répulsion initiale, c'est un bon A-RPG des familles. Pas un jeu culte, mais de quoi s'amuser un bon moment.

Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à Mario & Luigi Superstar Saga, Grim Dawn

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2592
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2016-05-19 20:01
Je suis de retour sur le topic, après m'être fait bouffer mon âme par Dark Souls 3 pendant plus d'un mois entier. Reprenons là où nous avions laissé le jeu, à savoir à la fontaine.

L'objectif est donc d'aller au niveau suivant, dans le couloir en face de l'église. Le souci, c'est que ce couloir est "gardé" par des meurtrières cracheuses de flèches. Et des mares de poison.

Image

Pour passer sans dommages, il faut désactiver un mécanisme précis, qui se trouve au nord de l'étage. Or, pour atteindre ce fameux mécanisme, il y a deux moyens :

- récupérer la clé du Mausolée, dont le prêtre est actuellement propriétaire, en échange de la Croix Dorée. Vous vous souvenez, ce prêtre aurophile qui ne se satisfaisait pas de la gigantesque croix juste derrière lui ?
- passer par un détour dans des souterrains dans la partie Est, jusqu'à remonter au Nord. Pas besoin de clé, mais il faut réussir à s'orienter correctement dans ce dédale.

Maintenant que j'ai la clé, autant m'en servir. Ouvrons le Mausolée et avançons gaiement.
Précisons qu'à ce stade, je suis correctement équipé, je frappe de plus en plus fort et j'encaisse de mieux en mieux (les squelettes me chatouilleraient presque !), et les ennemis de la zone meurent en un seul coup. Ce qui me laisse le temps d'explorer, et même de faire quelques expériences sur certains objets, notamment celui-là :

Image

La Bloodstone. Un objet qu'on trouve à peu près une dizaine de fois dans cet étage, je me suis donc demandé à quoi ça pouvait bien servir. Cliquer dessus ne fait rien, et comme dans mon imaginaire, Pierre mystérieuse = Magie mystérieuse, j'ai soupçonné qu'elle avait un quelconque rapport avec l'emploi de la Magie, sinon de mes MP. Mais là encore chou blanc. Quelques recherches m'ont permis de découvrir que la Bloodstone ne sert..
...
...à rien !
C'est juste un objet qui rapporte beaucoup d'or si on le revend De quoi se faire un petit pactole, combiné à l'or trouvé sur les ennemis.

J'ai également trouvé un nid à araignées.

Image

Moins pour faire hurler les arachnophobes, que pour signaler que ces araignées-là respawnent à l'infini, et rapportent plus d'or que leurs congénères à l'air libre. Ça en fait donc le premier point de farm officiel ! Alors, est-ce que le jeu va me demander d'acheter un objet hors de prix (en me faisant croire qu'il est obligatoire, alors que j'aurais pu contourner le problème, comme avec la croix dorée) ? Va t'en savoir, je reviendrai ici si il s'avère que mon compte en banque s'amenuise. Je préfère continuer dans quelques salles, puis quelques couloirs étriqués, des murs invisibles pour enfin tomber sur le mécanisme.

Image

Voilà qui est fait, je n'ai plus qu'à rebrousser chemin et à prendre le couloir, désormais sur, pour passer au niveau suivant via le téléporteur prévu à cet effet.
Mais j'aimerais attirer votre attention sur la carte des lieux (merci au site Angelfire) :

Image
C'est une vignette, cliquez pour agrandir.

Il n'y a, en fait, qu'un seul objectif ici : on commence en bas à gauche, et on doit atteindre le deuxième étage (To 2nd floor).
Les deux objectifs secondaires sont donc de trouver le Calice Doré (tout au Nord-Est) et de le placer dans son socle (dans la salle au-dessus de la mention "to 3rd floor"). Et aussi de trouver la clé du Défunt, qui s'échange donc contre 1800 pièces d'or ("Shop 2"). Or, premier point intéressant, si on ne fait pas ces deux objectifs secondaires, et qu'on suit la carte, désactiver le mécanisme des flèches ("switch off arrow trap") prend, en gros, une petite dizaine de minutes à tout casser. Il suffit de passer par les souterrains de la partie Est, qui nous amène au Mausolée (gardé par la Clé du Défunt qu'on n'a pas eue), et on marche au Nord-Est, puis on rebrousse chemin pépère.

Deuxième point intéressant, grâce au save-states, je me suis permis de tester ces fameuses flèches du couloir qui mène au 2e étage. Alors elles font très mal (75% de mes HP avec toute mon armure), mais avec un bon timing on les évite sans problèmes.
Ce qui signifie donc qu'à partir du début du jeu, on peut passer au niveau suivant en 2minutes chrono, sans jamais croiser le moindre ennemi ! Tout juste peut-on s'autoriser à récupérer une très bonne épée dans une des tombes à gauche au début (et fuir devant la momie qui se réveille), mais ce premier niveau peut se faire littéralement les mains dans les poches. Non seulement le jeu est taillé pour le speedrun, mais les habitués des Souls auront tout de suite tiqué devant ce game design diabolique qui consiste à vous servir un jeu d'apparence difficile, mais qui peut se plier avec une vitesse déconcertante une fois qu'on connaît les lieux. Après tout, les chiens ne font pas des chats et je vois que From, même à l'époque et même avec un directeur différent, expérimentant déjà sa formule favorite.

J'aimerais beaucoup parler de l'impact visuel et sonore, mais je préfère attendre d'avoir avancé pour fournir des exemples appropriés. Le cas des PnJ, et l'art d'aborder les combats par les détails (le son !) est absolument passionnant, je réserve ça pour un prochain post
_________________

"Moi je sais marcher sur les doigts...mais c'est pas sur les miens !"

Blague grospixellienne, travail collaboratif.


Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à Mario & Luigi Superstar Saga, Grim Dawn

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2592
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2016-05-21 21:36
Deuxième étage, donc !

Image

Qui a donc cette forme-ci, si j'en crois la carte que j'ai récupéré sur le cadavre d'un pauvre chercheur d'or. Mais bien entendu, ça ne m'indique pas où moi, je me trouve sur cette carte ! C'est très logique, mais tout de même assez frustrant...
Le niveau des ennemis a bien grimpé depuis, ce qui ne saute pas aux yeux au premier abord puisqu'ils n'ont pas changé de "forme". Ainsi je peux très bien me retrouver devant des squelettes, mais je ne les pulvérise plus en un seul coup et ils font tout de suite bien plus mal. C'est aussi m'occasion de découvrir de nouveaux ennemis :

Image

Les guerriers-lézard, des classiques de la mythologie D&D, qui s'avèrent être redoutables pour deux raisons. La première est qu'ils n'ont pas de distance faible car si ils attaquent au coutelas au contact, ils ont aussi des boules de feu à distance ! La seconde est qu'ils sont rarement seuls, et qu'il est facile de se retrouver au milieu de tirs croisés de boules de feu...

Image

Les fantômes. Pour eux, le problème est différent car ils ne font presque pas de dégâts et ont une zone d'aggro encore plus réduite que les autres. Le truc, c'est qu'ils se déplacent beaucoup, de droite à gauche et de bas en haut, ce qui m'oblige à viser avec les toucher L2 et R2 (qui font lever ou baisser le regard) et à utiliser activement ma magie de Lumière avec Carré, qui tire un rayon. Ce sont plus des nuisances qu'autre chose, ceci dit.

Image

"Evolution" logique des momies, les Golems frappent fort, ne sont pas spécialement lents et ont le don d'arriver en duo, voire en trio.

Tout ce beau monde va m'obliger à faire des allers-retours fréquents à la Fontaine du premier étage pour me guérir, en attendant de mette la main sur un équipement plus conséquent - et ça ne va pas tarder.
En attendant, je me retrouve devant le problème classique : qu'est-ce que je suis censé faire ? Une partie de la réponse se trouve ici :

Image

Les mares de poison et les fosses à piques, c'était au premier étage ; maintenant, des précipices tout court. Ça manquait, voilà qui est fait. On voit bien qu'on peut marcher de l'autre côté, ce qui montre qu'il y a un moyen de franchir ce précipice. Comment ? Là est tout le mystère...
Je me rends compte également que la clé qui m'a servi à ouvrir le Mausolée a aussi une utilité dans cet étage, et je mets la main assez rapidement - après m'être livré à un désherbage en règle de plantes carnivores et de troncs d'arbres belliqueux, sur la Clé du Donjon.

Image

On peut toujours tenter de deviner l'utilité de construire un donjon en plein cœur d'un mausolée...peut-être qu'ils ne voulaient pas s'encombrer de ramener les cadavres des pilleurs de tombes, et préféraient les enterrer ici-même ? Même dans la dark fantasy, la fainéantise fait force de loi
Cette clé n'ouvre que certaines portes, les grilles pour être précis. J'en trouverai plusieurs sur cet étage.
Je tombe aussi, en partant vers le nord et en évitant les masses-pendules fixées au plafond :

Image

Il y en a une seconde - Water Seal Stone - et pour le moment, je n'ai aucune idée de leur utilité. Elles doivent se poser quelque part, j'ai essayé à l'endroit où il y a avait une porte du Dragon au premier étage mais rien n'y fait. Et comme je ne peux pas les vendre, j'en déduis qu'il vaut mieux les garder en lieu sur.
Bref, à tout hasard, ouvrons une des grilles et avançons, peut-être allons-nous trouver le moyen de franchir le précipice !
Et à force, je tombe sur...

Image

...un ange. Ok, celle-là, on ne me l'avait pas encore faite. Remarquez, un ange, ça vole ! Mais cette andouille se barre, et me laisse libre accès au coffre derrière lui.

Image

Là, on peut lancer le jingle phare des Zelda car le Green Dragon Rod me permet de me téléporter immédiatement au début de l'étage en cours, et a un nombre d'utilisations infini ! Qui a dit "Os du Retour" ? Les allers-retours de soin s'en trouvent largement facilités.
Bref, c'est bien mais à part me dire que je suis parti dans la mauvaise direction, ça ne m'aide pas beaucoup. Essayons le Sud-Est, ce qui m'amène dans des cavernes bleutées où je me lance une fois de plus dans une extermination de troncs ZET de plantes. Le jeu chercherait-il à me signifier que j'ai loupé une vocation de jardinier ? Rien n'est moins sur. Dans une impasse, je finis par tomber sur un zigoto :

Image

Sous-entendu "moi je suis meilleur que tout le monde, mais si tu m'apportes [Objet mystérieux X], je veux bien m'abaisser à t'aider, manant". Je lui dirais bien d'aller voir là où le soleil ne brille jamais, mais l'appât du gain l'emporte, et l'occasion de maîtriser une nouvelle magie ne se refuse pas ! Ne reste plus qu'à trouver ce fameux miroir...et figurez-vous que je tombe dessus trente secondes plus tard, dans une salle tout près du début de l'étage, gardé par pas moins de quatre guerriers-lézard ! Ce miroir a un pouvoir étrange, celui d'afficher une description des objets et êtres vivants sélectionnés. Une sorte de codex portatif, en quelque sorte...en l'échangeant au pèlerin, celui-ci m'apprend la Magie de L'eau, qui me permet de me soigner ! Et par voie de fait, à m'apprendre comment fonctionne l'apprentissage de sorts et l'augmentation de stats.

En fait, plus on se sert d'une technique et plus celle-ci voit son efficacité augmenter. Tuer un certain nombre d'ennemis à l'arme fait monter ma Force (comme ça a été plusieurs fois le cas), et se servir de la Magie (le rayon de lumière par exemple) fait monter la Magie. C'est ainsi que peu après, ma maîtrise de la Magie augmente et j'apprends le sort Dispoison, qui guérit l'empoisonnement. Je crois que ce système explique en partie que la "classe" de mon personnage soit passé de "Soldier" à "Magefighter"...
J'ai écumé une bonne partie de l'étage, récupéré quelques bouts d'armure pas nulles du tout, et je décide partir au Nord-Est cette fois, qui semble être le tombeau de la famille royale. Et j'aimerais bien dire deux mots au fossoyeur : je ne suis pas expert en la matière, mais me semble t-il qu'on ne construit pas un cimetière dont la moitié des tombes sont suspendues au-dessus du vide ! Il me faut trouver des ponts pour passer de l'autre côté (et même un pont invisible, qui donne accès à une pièce d'équipement), et me retrouver encore dans une caverne inhospitalière. Et cette fois, je tombe sur :

Image

Un objet de soin puissant (le Dragon Tree Fruit guérit intégralement de tout) contre une harpe toute pourrie...mon Master Commerce de Jeux Vidéo : arnaques et logique geek m'indique que cet objet peut être la solution à mon problème. Par contre, même les PnJ ont l'air aussi perdus que moi !
Et en effet, la Harpe permet de dresser un pont de pierre pour traverser les précipices. Pourquoi pas. Elle me permet de récupérer d'autres objets dans cette partie de l'étage (notamment une pierre qui monte ma Magie), et enfin le précipice au Sud, qui était bien sur le passage pour le niveau suivant. Histoire de fournir une carte complète :

Image
Encore une fois, c'est une vignette.

On commence à peu près au centre ("To 1st floor"), il suffit d'aller au Nord-Est aller chercher la Harpe (s'assurer d'avoir un Dragon Tree Fruit, mais normalement on en a ramassé au moins un). A priori, les deux pierres ont une utilité plus tard, mais la Clé du Donjon ne semble servir que pour aller chercher la Green Dragon Rod. Le Miroir est facultatif, comme tout le reste ! Un niveau un peu plus long, plus tortueux, mais pas spécialement plus difficile au final parce que je commence à m'approprier le gameplay, et qu'on monte en puissance de manière constante. On commence un étage en étant surpris de la puissance et de la résistance de la faune locale, puis on progresse, on roule sur tout le monde, on passe à l'étage suivant, bis repetita.
Et je trouve le jeu de plus en plus...charmant. Il est laid, mais pas de manière repoussante, bien au contraire, il possède un magnétisme presque magique qui réside en partie dans sa mocheté. Le low-poly, les textures dégueulasses et la modélisation des êtres vivants à la serpe (sans rire, à part les ennemis, personne n'a d'yeux !), tout ça concourt à donner un attrait malsain à l'ensemble, comme si on était dans un monde qui aurait "du" être humain mais qui ne l'est pas tout à fait. Il y a une inquiétante étrangeté, voulue ou non, qui à la fois attire et met mal à l'aise.
La partie sonore joue aussi dans ce sentiment. Il y a bien des musiques de fond, aussi réussies que discrètes, mais les Rois sont les bruitages, qui semblent avoir un volume démesuré. On entend des bruits de toutes parts, en cherchant désespérément d'où ils peuvent venir, et reconnaître un rire n'est vraiment pas une bonne nouvelle. Ce sont également eux qui rythment les combats car, à la première personne et surtout en 94, il est extrêmement difficile d'apprécier correctement les distances et les effets des coups portés. Ainsi, on est concentrés sur les détails pour savoir si un coup touche ou non, et ça passe par l'observation des ennemis. Voire comment ils s'affaissent et reconnaître leurs bruits si ils sont touchés fait partie intégrante des combats et du plaisir que l'on en tire. Les plantes font GRUIIIII, les squelettes GWEUUUH, les Golems BROAAA Doom avait produit le même effet, en me forçant à identifier l'environnement moins par son visuel que par les sons qu'il dégage.

Par contre, ça s'annonce court. Et si j'ai fini par me procurer un vrai bouclier, histoire de mieux encaisser, j'arrive à la moitié du jeu et j'espère tomber sur de meilleures armes car la Bastard Sword, je l'aime bien mais ça devient peut-être un peu limite. En plus, j'aimerais bien un objet qui me permette de régénérer mes MP autrement qu'en retournant à la Fontaine car je commence à faire un usage intensif de la Magie, et du Rayon en particulier. Celui-ci est en effet faiblard, mais il provoque quand même un hitstun et comme les barres de Magic et Power sont séparées (ils faut qu'elles soient pleines pour que l'attaque porte pleinement), je peux lancer un rayon pour couvrir mon approche, taper à l'arme sans risquer une attaque, reculer et relancer un rayon qui est déjà rechargé. Je cible mes besoins, tout en me demandant si la Magie ne va pas commencer à jouer un rôle plus prépondérant.
_________________

"Moi je sais marcher sur les doigts...mais c'est pas sur les miens !"

Blague grospixellienne, travail collaboratif.


Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à Mario & Luigi Superstar Saga, Grim Dawn

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2592
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2016-05-23 20:56   [ Edité le: 2016-05-23 20:57 ]
On est partis pour le troisième étage. Haut les cœurs !

Image

Comme d'habitude, merveilleuse carte qui ne m'indique absolument pas où je me situe Il va me falloir un moment pour réaliser que le téléporteur qui m'a amené ici est dans une impasse quelque part au Sud Ouest.

Quasiment à côté de mon point de départ, je tombe sur une salle qui a l'air d'être un cimetière improvisé, où se repose un soldat.

Image

Cette salle est parfaitement sûre et blindée d'herbes de soin en tous genres, ce qui permet de remplir ma besace et de repartir au turbin. Les ennemis sont de plus en plus coriaces, et cette fois ils attaquent à plusieurs ! Deux nouveaux larrons font leur apparition : des statues et des gargouilles. Toutes deux attaquent à la fois à distance et au corps-à-corps, mais la première ne respawne pas et est moins vive que la seconde. Il va falloir que je trouve l'utilité éventuelle des deux pierres trouvées précédemment (Earth Seal et Water Seal Stone), et que je me débrouille pour moins prendre de dégâts face aux vagues successives d'ennemis qui feraient presque penser à du Doom. D'ailleurs, le thème de l'étage semble être ceci :

Image

Sans vouloir ironiser en prétendant qu'il y a plus de portes cachées que de vraies, il y a beaucoup de passages secrets, à un point que je me retrouve à guetter les murs aux textures plus pâles et à matraquer Rond pour avoir la confirmation qu'il s'agit d'un faux mur - comme dans Doom, donc

En continuant tout droit au Nord, j'arrive dans une énorme salle d'où sort un grand pilier.

Image

Il bloque une voie derrière, et est entouré de quatre couloirs qui mènent chacun à une impasse et des stèles.

Image

Voilà qui répond à ma question, les pierres vont bien dans cette salle ! Or il y en a quatre, donc soit les deux dernières sont à cet étage, soit j'ai mal cherché l'étage précédent (et ce n'est pas le cas, je l'ai écumé !). Mais la meilleure nouvelle, c'est qu'au détour d'un faux mur, je tombe sur ceci :

Image

Il ne va pas falloir longtemps pour réaliser que la Triple Fang est complètement craquée !

1/ Elle est bien plus puissante que mes armes actuelles, Bastard Sword et Crescent Axe ;
2/ Je récupère ma Stamina bien plus vite qu'avant, ce qui permet de placer bien plus de coups ;
3/ Elle a des attributs Lumière, ce qui permet de frapper les fantômes au CaC ;
4/ Elle régénère mes MP graduellement, à une fréquence ma foi fort rapide. Se soigner devient désormais bien plus facile.

Comme le trash-mob officiel est désormais le Golem et non plus la plante carnivore, être capable de dézinguer n'importe quoi en un ou deux coups est un avantage déterminant. Plus qu'à trouver des pièces d'armures un peu plus évoluées et mon perso sera la machine à tuer invincible que j'attends (elle tue, mais je perds tout de même pas mal de PV).
Bon, comme il faut bien commencer quelque part, je pars à l'Est, dans un passage juste à côté de l'endroit où j'ai trouvé la Triple Fang. Après avoir arrosé les murs des tripes des lézards, statues et fantômes de la région, j'arrive assez vite devant un autre cimetière :

Image

Malheureusement la porte est verrouillée, aucune clé ne fonctionne. On note mentalement cet endroit, j'y reviendrai plus tard et je continue à l'Est. Après m'être bêtement perdu (qu'est-ce que j'aurais aimé avoir des Prismes !), j'arrive devant un étrange personnage :

Image

Randalf, le premier Roi de Verdite, pour qui les cercueils semblent être faits pour les nazes. En tous cas, il y a un point de scénario important, qui est que le Roi actuel a l'air de ne pas être très gentil...quoi qu'il en soit, il me donne la Magie de Feu qui lance des fireballs devant soi. Mais avec la Triple Fang, je n'en ai pas réellement d'utilité ! Et dans la même zone, je trouve le troisième pierre :

Image

Dans un coffre gardé par une statue, morte en se demandant qui a bien pu tatouer son nom à la griffe sur son dos sans qu'elle s'en aperçoive. La puissance de la Triple Fang est telle que je ne retourne même pas me soigner au premier étage, puisque mes MP sont suffisamment hauts pour me soigner en permanence (ça et mon sac rempli d'herbes de soin). Je longe le mur Est et je vais au Sud, dans un dédale de couloirs souterrains où patrouillent des lézards. Je vais m'y perdre pendant un bon moment (foutue carte !), le temps de trouver mon chemin, le point positif étant que je fais le plein de pièces d'équipement : un nouveau bouclier, le Tower Shield : une nouvelle magie de Vent droppée par une gargouille, deux pièces d'armure, une épée de Feu (moins puissante que la Fang...) et le dernier cristal !

Image

Un coup de Green Dragon Rod et je retourne placer les deux dernières pierres dans leur socle, et le pilier s'abaisse, laissant place à un très long couloir au-dessus du vide, qu'on traverse sur un pont de bois. Mais avant, je décide de faire un détour par le King's Grave, qui cette fois s'ouvre. Il fallait donc bien poser les 4 pierres pour déclencher le mécanisme d'ouverture...quoi qu'il en soit, après avoir bataillé contre des faux murs (le décor est limite plus dangereux que le bestiaire !) je tombe sur un nouveau bracelet :

Image

Ainsi qu'une nouvelle armure :

Image

Si l'armure a de meilleures stats et une résistance naturelle au feu, le bracelet de lumière monte mon Attaque aux sommets ! L'étage, effrayant il y a quelques heures, ressemble à un grand pré où ma tondeuse à gazon qui me sert de perso déblaie sa route sans aucune difficulté Il me suffit de traverser les ponts en bois pour atteindre le téléporteur menant au quatrième étage.

Quelques observations tout de même :

- la difficulté de King's Field est en quelque sorte sinusoïdale, me faisant beaucoup penser à Y's ou Shiren the Wanderer. On arrive au début d'un passage où on s'en prend plein la poire, puis on progresse un peu, on récupère des objets et on devient vite très très fort, on passe au niveau suivant et rebelote. Une fois que l'on sait comment le jeu organise son challenge, une partie de l'appréhension disparaît pour laisser place à un aspect micro-gestion assez prenant, qui consiste à trouver où est le point de sauvegarde le plus proche du téléporteur, puis à s'orienter pas à pas à partir de là ;
- la balance de la difficulté est en train de changer de camp : ce sont moins les ennemis que le décor lui-même qui oppose une résistance de plus en plus farouche ! Quand il ne cherche pas à vous tuer, il ne veut que vous perdre en vous faisant perdre le sens de l'orientation...ça me rappelle des passages des Megami Tensei où certaines salles, à l'architecture très symétrique, avaient des pièges dont le seul effet était de retourner le perso à 180° ! On n'avait pas bougé, mais on se sentait totalement paumé alors qu'il y avait juste eu un léger décalage. Là, il suffit de passer dans un faux mur pour se demander où on peut bien se trouver.
- En revanche, un des défauts persistants reste l'interface, clairement pas au point. L'absence de bouton dédié à la carte m'énerve beaucoup, d'autant que Start et Select ne servent à rien (puisque le Menu met le jeu en Pause), et il n'y a pas moyen de vérifier l'effet des objets dans l'inventaire avant de les avoir équipés ou utilisés. Il faut sans cesse passer dans Status pour vérifier si les nombres n'ont pas changé, et j'ai découvert par hasard ce qui permettait de me guérir de la Paralysie. Là aussi, c'était pas dur d'utiliser Select pour avoir un bref descriptif des objets en question...J'en viens tout de même à me demander si mon émulateur est bien réglé

Tout de même, la carte complète du 3e étage :

Image
_________________

"Moi je sais marcher sur les doigts...mais c'est pas sur les miens !"

Blague grospixellienne, travail collaboratif.


Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à Mario & Luigi Superstar Saga, Grim Dawn

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2592
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2016-05-24 17:53
On est partis pour le quatrième étage :

Image

...hem.
Il semble que l'explorateur avant moi n'ait pas eu de bol, et n'ait pas réussi à cartographier correctement à partir de là. En plus, va savoir comment il a fait son coup, il a tracé un bout de l'étage mais n'a pas commencé par l'endroit où on est censé arriver !
De nouveaux ennemis font leur apparition :

Image

Image

Image

Les Golems ne sont que des déclinaisons que ce que j'ai déjà vu avant, si ce n'est que le Doré lance en plus des rochers...Le Death Fighter, en revanche, est porteur de mauvaises nouvelles : vif, il est capable d'effectuer des attaques sautées et de lancer un sort de Cécité ("Dark"). Quand ils s'y mettent à deux, ça commence à être franchement désagréable ! Coup de bol, ma Magie a suffisamment progressé pour que je puisse lancer Breath, un grand sort de soin qui me guérit des altérations d'état maléfiques (nommément Dark et Curse).

Le plus difficile va être de s'orienter, d'autant que ce 4e étage fourmille de salles à huit embranchements, rien de tel donc pour brouiller les sens. Ce n'est pas tant les ennemis qui se révèlent difficiles (la Triple Fang fait toujours le ménage) que le manque de repères nets auxquels on peut se fier.
On avance donc dans un vrai dédale de couloirs mauves, au gré d'une musique qui se fait de plus en plus menaçante. Tiens, depuis mon arrivée au 3e étage, l'ambiance musicale s'est faite plus oppressante, au point que même celle du tout premier étage a changé !
Au détour d'une salle aux multiples sorties, je tombe dans une impasse. D'un côté, un coffre qu'un petit précipice m'empêche d'ouvrir ; de l'autre...

Image

Deux adjectifs qualificatifs à la suite, en plus de faire cheesy, ça annonce la couleur : oui, il y a bel et bien un boss ! Cette apparition n'est qu'un reflet, mais nul doute que la prochaine fois, je devrai en découdre. Il va falloir un petit paquet de détour, un raccourci inopiné pour l'étage précédent (qui ramène lui-même au tout premier étage !) pour enfin tomber dans une salle circulaire au Sud-Ouest, où respawnent indéfiniment des Stone Golems. En tentant de prendre le contenu d'un coffre, je me mange un gros rocher en pleine face ! Celui-ci flotte en lévitation, dans le sens des aiguilles d'une montre, en faisant le tour de cette salle. On peut l'éviter car il monte et descend, mais tenter d'ouvrir le coffre me place invariablement sur sa trajectoire...c'est ainsi que le rocher me tue en même temps que je me saisis du contenu :

Image

La Carte du Magicie décrit à la perfection tous les étages du jeu ! Bon, dommage que je sois mort dans le processus...mais comme un coup de chance n'arrive jamais seul, le jeu me fait revivre à la Fontaine du 1er étage ! C'est alors que je comprends que tant qu'on a un Dragon Tree Fruit dans son inventaire, celui-ci est consommé automatiquement à la mort ! Ré-activer la Fontaine a été une bonne idée, finalement.
Fort du raccourci et d'une vraie carte, je peux désormais explorer le 4e étage proprement, en comprenant où je vais. Il semble que je doive rejoindre le hall central, mais seule une porte ne s'ouvrira car je n'ai toujours pas la bonne clé. Il me faut faire tout le tour du niveau, à partir du Nord-Ouest jusqu'au Nord-Est, en passant par le Sud.
Ici, les salles s'agrandissent, laissant place à des massues-pendule qui ont le don de tuer les ennemis à ma place Je mets la main sur un nouveau bouclier et une nouvelle arme :

Image

Image

La Shadow Blade est surpuissante, très rapide et ne consomme que peu de Stamina...mais elle lance Cécité - incurable - en permanence sur le perso tant qu'elle est équipée. Déjà que l'émulateur montre des signes de fatigue inquiétants (j'ai des artefacts qui restent collés à l'écran, et la distance d'affichage a diminué), je ne vais pas m'infliger un handicap supplémentaire. D'autant que je me débrouille à merveille avec la Triple Fang. Je continue à faire le tour, puis j'arrive dans une petite antichambre avec un point de sauvegarde et une inscription sur le mur :

Image

Géniaaaaaal, un boss à plusieurs formes Plus qu'à se retrousser les manches et aller au charbon, dans le hall central grâce à la seule porte qui accepte de s'ouvrir. Je débarque dans un grand hall où pullulent les Golems ! Il y a un rassemblement suspect tout au Nord, avec trois Dorés qui discutent de la météo (couverte sur tout le territoire). Après avoir viré ces pipelettes, j'ouvre le coffre :

Image

Jingle d'ouverture des coffres
Cette clé permet d'ouvrir tout ce qui reste à ouvrir dans le jeu, portes comme coffres. Tous les raccourcis sont disponibles, et bien sur le Hall central est bourré de portes dans tous les sens, ce qui me permet de mettre la main sur des Verdites, mais aussi de belles pièces d'équipement comme les Bottes de Plumes, qui me font léviter au-dessus de petits précipices. Tous les trous ayant à peu près ma taille sont désormais sans danger !
Mais plus important, c'est que dans une salle au Sud-Est du Hall :

Image

On arrive devant une tombe, celle du père du personnage principal. Ainsi il n'a pas survécu à son épopée, probablement tué par le Dark Magician. On ramasse son épée fétiche :

Image

La Dragon Sword, elle aussi très puissante et régénère les MP, mais consomme bien trop de Stamina. Tant pis.
Et dans le couloir plein Sud m'attend enfin le Dark Magician.

Image

Sa spécialité est d'invoquer une ribambelle de monstres pour remplacer ceux que je tue, et de balancer Cécité dans le tas. Heureusement il n'est pas très résistant, et il me suffit de parcourir la distance qui nous sépare pour qu'en deux coups il apparaisse sous sa vraie forme :

Image

Un squelette avec des faux en guise de bras. Bien plus résistant et lance de la magie offensive très puissante, pas le temps de tergiverser, il faut aller très vite ! Une grosse dizaine de coups le feront enfin tomber. Il libère la place derrière sur un couloir qui mène à une dernière salle avec deux téléporteurs : un pour le tout premier étage et un pour le cinquième. Avec la Magician Key il est temps d'aller explorer un peu !

Tiens, je me pose une question, mon titre a changé entre temps. Je suis passé de Swordman :

Image

...à SwordMaster :

Image

Ceci doit être lié à la consommation de Verdites, qui a du augmenter ma stat de Magie à un point semblable à celle de la Force. C'est très bien, mais ça ne me dit toujours pas à quoi ça peut servir

Image

On commence donc à to 3rd Floor, et comme on n'a pas de quoi ouvrir les portes jaunes au début, on doit passer par l'Ouest, descendre au Sud et rejoindre l'Est pour atteindre le hall central, puis rejoindre le corridor pour le 5e étage.
_________________

"Moi je sais marcher sur les doigts...mais c'est pas sur les miens !"

Blague grospixellienne, travail collaboratif.


Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à Mario & Luigi Superstar Saga, Grim Dawn

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2592
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2016-05-24 18:23
Cinquième et dernier étage !

Image

Alors là, en plus du décor qui s'y met avec des téléporteurs dans tous les sens, du vide et des ponts invisibles, les ennemis reprennent les choses en main ! Donc en plus des gargouilles et des Death Fighters, on a :

Image

Oui, le Dark Magician est un ennemi commun sur cet étage ! Il est redoutable, et surtout il n'est jamais seul. Les salles ont beau être grandes, il y a toujours quatre ou cinq ennemis dans les environs...

Image

Image

Le Red Demon est déjà bien pénible, mais alors le Dark est une horreur, surtout à cause de son sort de Foudre qui traque le perso et fait une AoE, occasionnant des dégâts conséquents, alors même que j'ai une très bonne armure !
L'étage lui-même est moins complexe que le précédent, c'est juste qu'il y a des passages à sens unique et comme on passe son temps à se battre, il est facile de perdre de vue où on allait et d'où on venait. Après avoir fait des pieds et des mains, j'arrive à une salle de sauvegarde à l'Est, devant une porte de Dragon !

Image

Cette fois,elle s'ouvre (alors que les précédentes ont toujours été scellées), me menant devant la fée que j'avais rencontré au 2e étage. Celle-ci m'informe qu'elle et les Dragons ont toujours été au service de la famille royale, puis me pique la Dragon Sword et la transforme...

Image

Image

...pour donner la Moonlight Sword, l'arme fétiche des jeux de From, et accessoirement la meilleure arme du jeu. Deux fois plus puissante que la Triple Fang avec les mêmes attributs, c'est ce qu'il me fallait à l'approche du combat final. Myria m'informe également que les portes de Dragon de tout le jeu se sont ouvertes, il est donc temps de faire du backtracking et d'aller chercher d'éventuels trésors que la course normale du jeu m'a empêché de saisir.
Et là, on touche à un des défauts du jeu : son backtracking optionnel et passablement inutile. En effet, à ce stade du jeu tout ce qui ne concerne pas les Dragons est inutile car trop faible ! Vous avez normalement amassé suffisamment de Dragon Tree Fruit et autres objets de soin pour ne plus avoir besoin de rien, et l'argent lui-même ne servait à rien depuis le 3e étage. Une répartition des découvertes très mauvaise qui fait que la Magician Key une clé tout juste bonne à activer des raccourcis pratiques. Pour ce qui est des coffres, laissez tomber, ils ne vous servent plus à rien. Seules les portes de Dragon m'offrent un set d'armure fort appréciable :

Image

Image

Image

De quoi mieux encaisser au dernier étage, la Moonlight Sword se charge de déblayer le passage.
Ce dernier étage est, excusez le langage, un bordel sans nom. Le respawn des ennemis est totalement abusé, on se prend des coups sans même savoir d'où ils viennent (merci les Demon Lord !) et il faut franchir un précipice géant via un pont invisible, lui-même situé derrière un faux mur ! J'en profite pour ramasser quelques Dragon Tree Fruit, et je fuis les derniers ennemis après les téléporteurs pour foncer au boss final, car je sens que je vais avoir besoin de toutes mes ressources pour le vaincre.

Image

Le fils du Roi a été corrompu et s'est changé en une espèce d'arbre très moche. Mais sa laideur me gêne moins que le fossé qui nous sépare, m'interdisant de le rejoindre au CaC (pas moyen, j'ai essayé la Harpe...). Il faut donc l'attaquer à la Magie ! Le combat est très difficile : il faut se trouver un "safe" spot pour éviter que les statues sur les côtés ne nous tirent des disques de lumière, et se déplacer sans cesse pour esquiver au mieux boules de feu et bombes que le boss lance sans discontinuer, le tout en le visant à la Magie. Et au fur et à mesure du combat, la maîtrise de la Magie augmente, m'autorisant l'emploi de nouveaux sorts offensifs à essayer sur le tas ! Fire Wall, puis Lightning Bolt vont donc arroser le boss pendant que je me soigne très régulièrement (toutes les trois secondes, à peu près...) avec les Fruits et le sort Breath. Et après de longues minutes à essuyer un tir nourri, le boss explose enfin, me laissant...

...

ben, au même endroit. La panique, je crois que mon émulateur a planté ! Je fais demi-tour, reprends le téléporteur, et c'est ce qui déclenche le générique de fin

Image

Image

King's Field terminé !
C'était laid, bancal dans à peu près tous les domaines, mais c'est bourré de charme, de bonnes idées et de talent. Très court aussi, mais il n'en est que plus dense et intense, et j'ai passé un super moment !
Par contre, après m'être renseigné sur le système de classes, j'ai appris qu'être SwordMaster m'autorise l'emploi de techniques magiques propres à certaines armes, dont la Moonlight Sword (qui tire des vagues de lumière). Il faut commencer une attaque, puis appuyer sur Carré au bon moment pour déclencher la technique...or, si j'y arrive sans problèmes avec la Colichemarde et la Flame Sword, pas moyen de le faire avec la Moonlight C'est très dommage, le boss final aurait été plus abordable...

Bref, je fais une pause, histoire de faire autre chose et j'attaque le second épisode, histoire d'inonder le topic de posts beaucoup trop longs et gorgés de screenshots à faire vomir une connexion à 56K
_________________

"Moi je sais marcher sur les doigts...mais c'est pas sur les miens !"

Blague grospixellienne, travail collaboratif.


Rugal-B
Gros pixel



Joue à Gradius FC, Mad City FC, Gun Sight FC, Macross FC

Inscrit : Apr 05, 2012
Messages : 1723
De : Saint Dizier

Hors ligne
Posté le: 2016-05-24 19:13
Bravo, et félicitations. Je n'ai jamais fait ce genre de RPG mais ton grosblog donne envie. Dommage que certains épisodes ne soient dispo qu'en japonais.

Erhynn Megid
Pixel intergalactique


Score au grosquiz
0004551 pts.

Joue à Freelancer

Inscrit : Nov 22, 2003
Messages : 13045
De : Orléans

Hors ligne
Posté le: 2016-05-25 08:13
Wow, à peine ais-je fini de lire le post sur le troisième étage que les deux derniers surgissent sauvagement tel un Pokémon hors des hautes herbes !

Et c'est passionnant à lire ! Les KF se faisaient gentiment insulter en France dans les rubriques import dans mes souvenirs (faut dire qu'ils n'ont pas une gueule de porte bonheur) mais cela ne semble pas les empêcher d'être intéressants. Demon's Souls n'était pas non plus un Apollon mais quel jeu !
_________________

Super Putty Squad, Mega Man 11, Bubsy 4, Sonic Mania... où est mon nouveau Turrican ?


Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à Mario & Luigi Superstar Saga, Grim Dawn

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2592
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2016-05-25 09:39
@Rugal-B :
King's Field 1, que les américains s'évertuent à confondre avec "leur" King's Field (la numérotation a changé au cours du passage en occident), a bel et bien été traduit en anglais, avec le 3, via des patchs très faciles à appliquer. Cependant, les patchs obligent à changer de plug-in vidéo sur l'émulateur afin de prendre le plus basique : sinon, les textes des dialogues et indications ne s'affiche pas. Remarque, je n'ai pas essayé de le graver puis de le lire sur ma PS1 pucée !

@Erhynn :
Si je me souviens bien, les KF n'ont eu le droit qu'à des papelards rapidement expédiés dans la presse, quand il se faisaient pas, comme tu le dis, carrément insulter ! Le torchon de jv.com sur King's Field 4 The Ancient City est un exemple de ce qui arrive quand on laisse le boulot à des incapables C'est pourtant pas mon genre, mais c'est du niveau de Rez...
_________________

"Moi je sais marcher sur les doigts...mais c'est pas sur les miens !"

Blague grospixellienne, travail collaboratif.


Neofire
Pixel de bonne taille



Joue à Demon's Souls

Inscrit : Nov 18, 2004
Messages : 228

Hors ligne
Posté le: 2016-05-25 15:08
Une excellente lecture, merci beaucoup.

meyot
Pixel de bonne taille


Score au grosquiz
0000810 pts.

Inscrit : Feb 13, 2005
Messages : 234

Hors ligne
Posté le: 2016-05-25 16:42
Ça a été un vrai plaisir que de suivre ton grosblog !
Tu penses avoir mis combien de de temps pour faire le jeu ?
As tu utilisé une faq ou une soluce ?

_________________

- Quelle horrible nuit pour faire les courses !
S. Belmont


Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à Mario & Luigi Superstar Saga, Grim Dawn

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2592
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2016-05-25 17:14   [ Edité le: 2016-05-25 17:16 ]
Le jeu est très, très court, j'ai dû mettre quelques heures tout au plus pour le finir. Je pense que même en ne jouant avec aucune aide, une dizaine d'heures doit suffire. Il n'y a que 5 étages, les lieux sont assez ramassés, et la difficulté principale est plus liée aux genre (on se perd beaucoup !) et à la vue subjective, qu'au jeu lui-même (on fait de la chair à pâtée des ennemis assez vite).
J'ai utilisé une carte vierge, l'équivalent de ce qu'on obtient in-game (Keeper's Map et Magician's Map) dans un onglet à part sans avoir à ouvrir sans cesse le menu. Pour le reste, j'ai regardé une soluce à un moment parce que je gambergeais sur l'utilité des classes - c'est ce qui m'a fait découvrir l'évolution des sorts, l'augmentation des stats par la pratique, ainsi que les techniques magiques, bien trop tard !

J'ai fini par ouvrir aussi un onglet sur les descriptifs des objets ramassés et des armes : le jeu, décidément old-school, ne donne jamais de description -même vague - de ce qui se trouve dans l'inventaire. On peut déduire que telle arme est plus forte qu'une autre, mais quant à savoir si elle a des propriétés spéciales, débrouille-toi

Ce sont deux points que je souhaiterais voir améliorés dans les prochains opus. L'interface est bien trop basique pour convenir aux besoins : c'est quand même pas si difficile d'utiliser un bouton dédié (tiens, Select ne sert à rien en plus) pour afficher une carte ! Le jeu donne l'impression d'être dépouillé plus par inexpérience des programmeurs (c'était leur premier jeu après tout) que par volonté réelle.
_________________

"Moi je sais marcher sur les doigts...mais c'est pas sur les miens !"

Blague grospixellienne, travail collaboratif.


Florent06
Gros pixel

Score au grosquiz
0001710 pts.

Joue à Demon's Souls, Doom PS3, Hotline Miami, Toy Story 3, Picross 2

Inscrit : Jun 06, 2013
Messages : 1772

Hors ligne
Posté le: 2016-06-08 20:58
Image


Chapeau Tama.
J'avais vite fait testouillé ce jeu y'a longtemps sur ému, je me rappelle plus de grand chose à part que je le trouvais pas facile. Je pensais aussi que le jeu serait plus long que ça.
Du coup, ça me dit bien de retester ce jeu en me servant de ce groblog comme d'une sorte de walkthrough.
Allez hop, dès que je finis Ni No Kuni, je tente.
_________________

Donner, c'est donner. Et repeindre ses volets.



Index du Forum » » Groblogs » » Groblog King's Field : From Software avant qu'ils soient cools

112 messages • page
1234 ... 6




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)