Mastodon
Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Actualité de l'émulation [contenu fourni par Emu-France]
Gorf
Anne : 1981
Systme : Arcade ...
Dveloppeur : Midway
diteur : Bally / Midway
Genre : Arcade / Shooter
[voir dtails]
Par JPB (21 fvrier 2023)

Depuis le temps qu'on se connat, vous et moi, vous savez que j'ai grandi l'poque de l'ge d'or des jeux d'arcade. J'en ai bien profit, croyez-moi. cette poque, j'en ai dj parl dans certains articles, les jeux vido qui avaient du succs taient souvent copis, avec plus ou moins de bonheur, par d'autres marques qui espraient se faire connatre, ou profiter de la notorit d'un jeu pour rcuprer des bnfices. Cette pratique, lgale au tout dbut de l're des jeux d'arcade, donnait lieu des bootlegs, comme Crazy Kong (copie de Donkey Kong), ou Mirage, copie de Defender, qui a valu un procs Jeutel de la part de Williams ds que la copie servile a t considre comme illgale (je vous invite une fois de plus lire l'interview de Pierre Tel sur Grospixels).

Le flyer en anglais. Merci au site Arcade Flyer Archive !
Cliquez sur une image pour une version plus grande.

ct des bootlegs, on trouvait des adaptations qui proposaient des changements parfois minimes, parfois trs pousss. Et parmi ces adaptations, il existe un jeu que je n'ai jamais pratiqu l'poque, ni en arcade ni en conversion, mais que je connaissais parce qu'il faisait partie des premiers jeux sortis avec la console ColecoVision : Gorf. Et le moins qu'on puisse dire, en regardant les crans de jeu, c'est qu'il mlange copie et originalit. Je vais vous raconter son histoire pour que vous en compreniez la raison.

a veut dire quoi, GORF ?

Contre toute attente, a veut effectivement dire quelque chose : c'est l'acronyme de 'Galactic Orbital Robot Force', qu'on peut traduire par 'Force Robotique Orbitale Galactique', donc 'FROG' en franais, et l je vous arrte tout de suite : il n'y a aucun rapport avec les grenouilles. Quoique... Jamie Fenton (autrefois Jay Fenton) explique qu'au moment de la cration de Gorf, elle travaillait pour Dave Nutting Associates, socit qui travaillait elle-mme pour Bally Midway :

' Mes amis l'universit avaient l'habitude de m'appeler Froggie, ce que j'aimais bien (je collectionnais des objets phmres en forme de grenouille), mais plus personne ne l'utilisait plus. Dave connaissait mon ancien surnom et a pens qu'il serait appropri d'une manire trange. '

Sur la borne d'arcade, un superbe joystick ergonomique 8 directions, avec gchette l'index pour le tir - le mme joystick qu'on retrouvera plus tard, par exemple, sur Buck Rogers Planet of Zoom ou, en bleu translucide, sur Tron. Jamie Fenton ajoute :

' Ce contrleur provenait d'un bombardier B1. Dave Nutting l'a bas sur un design que nous avions fait pour l'industrie de la dfense au tout dbut. Le pilote appuyait sur ce bouton rouge pour lancer un engin nuclaire et BOUM ! '

Pour jouer, soit on met des crdits pour 1 joueur et on obtient 3 vaisseaux, soit on met le double des crdits afin d'avoir le double de vaisseaux disponibles (6).

Que dire du scnario ? L'Empire Gorfien nous a attaqu : il faut contre-attaquer et le dtruire. C'est facile comprendre : tirer sur tout ce qui bouge !

Le titre.
L'histoire.

Tirer c'est facile. a l'est moins quand le jeu vous place face cinq missions, qui sont autant de configurations de combat diffrentes, et qu'il faut russir l'une aprs l'autre. cette poque, le principe de niveaux consistait juste en "refaire la mme chose avec des malus (plus d'ennemis, et/ou plus rapides, etc.) ; Gorf proposait avec ce principe de multi-preuves quelque chose de quasi rvolutionnaire (je reviendrai un peu plus tard sur ce point). C'est parce que Jamie Fenton voulait au dpart s'orienter vers le cinma qu'elle prcise :

' J'ai abord les jeux en me disant qu'il s'agissait d'un tout nouveau schma d'animation, d'un nouveau type de film. Je me suis inscrite des cours d'informatique que je n'aurais pas d suivre pour utiliser des machines plus puissantes. Ma motivation tait que je voulais raconter des histoires avec ces choses. [...] Je m'intressais D. W. Griffith et au fait que le cinma n'est pas qu'une scne, on peut passer d'une scne l'autre. J'ai pens que ce serait cool de crer un jeu multi-pisodique. '

Cette ide avait un autre avantage : elle permettait d'utiliser les accords commerciaux que Bally Midway avait conclus avec les dveloppeurs de jeux japonais Taito et Namco, c'est dire les droits de distribution de Space Invaders et Galaxian aux tats-Unis : Dave Nutting se dit qu'il pouvait utiliser ces licences de manire crative, en prenant des lments de chaque jeu et en les utilisant comme "scnes" dans le jeu de Jamie. Ce partenariat tait une ide gniale et mutuellement bnfique (puisque les socits japonaises concernes ont ensuite distribu Gorf en Orient), mais la licence n'incluait en fait aucun accs au code des jeux originaux. Bref, pas de copie servile.

Je vais reproduire pour chacune des missions le texte qui est crit sur le flyer franais.

Premire mission : Batailles Astrales (Astro Battles)

Protg par un champ magntique, le joueur dfend sa plante contre les robots Gorfiens descendant continuellement et lanant des bombes anti-gravit. Le joueur gagne des points en touchant et dtruisant les colonnes envahissantes de Drodes. Aprs la destruction complte de l'attaque, le joueur passe la prochaine mission.

Le Robot Gorfien dpose les envahisseurs.
On se retrouve en face d'un mini
Space Invaders.

Si vous aussi, vous trouvez que cette mission rappelle fortement Space Invaders, je rpondrai que vous avez tout fait raison. Jamie Fenton Raconte :

' L'cran bleu, c'est parce que c'est la Terre. Cela fait partie de la narration : vous quittez la plante opprime et vous vous battez contre l'ennemi. Vengeance ! Je voulais cette histoire pique o l'on retourne la situation contre cet empire malfique, comme dans Independance Day. Nous voulions utiliser l'ide de Space Invaders mais sans trop promouvoir cette marque, d'o le changement de nom. '

Ici, contrairement Space Invaders, on dirige le vaisseau vers la droite ou la gauche mais aussi (sur une petite portion depuis le bas de l'cran) vers le haut et le bas. Vous pouvez tirer quand vous voulez, mais vous n'avez droit qu' un seul tir l'cran. Autre dtail intressant, si vous tirez plusieurs fois, le tir prcdent disparat immdiatement au profit du nouveau : cela permet de rectifier rapidement un tir dont on sait qu'il ne touchera pas sa cible. Ceci est d au fait que Jamie Fenton n'a pas fait de simple copie servile du code de Space Invaders et a pu ajouter quelques ides personnelles.

Au dbut de la mission, c'est un robot Gorfien qui place les envahisseurs, bien rangs sur une grille de 8x3 : il est possible avec de la chance d'arriver toucher ce robot en tirant ds que le round commence. Autre diffrence avec Space Invaders : ici pas de bunkers pour se protger, en revanche il y a un champ de force qui bloque les tirs ennemis ; il se dsactive tant que votre tir est l'cran (et au mme moment, il laisse galement passer les tirs ennemis, logique), et il s'use petit petit au contact des missiles ennemis. Au bout d'un moment, il n'en reste plus grand chose.

Ct ressemblances, les envahisseurs se dplacent d'un bord l'autre de l'cran, puis une fois atteint ils descendent d'une range et reprennent leur cheminement vers le ct oppos de l'cran ; et moins il reste d'envahisseurs, plus ceux-ci se dplacent rapidement. Il faut bien entendu viter leurs tirs, et empcher qu'un seul d'entre eux atteigne le bas de l'cran, o se trouve la Terre, ou c'est la perte d'une vie.

Les points lors de cette mission :

  • Space Invaders : 50 points (100 points si vous le touchez alors qu'il vient d'tre lanc par le Robot Gorfien)
  • Robot Gorfien qui "distribue" les envahisseurs : 300 points
  • Soucoupe Mystre : 100 points

Deuxime mission : Attaque de Lasers (Laser Attack)

Cette zone orbitale est la premire ligne de dfense de Gorf contre la contre-attaque du joueur. Le joueur doit dtruire les deux Vaisseaux Laser anti-atomiques avant qu'ils le fassent sauter. Les vaisseaux Kamikazes et les Gorf de renfort doivent aussi tre dtruits avant que le joueur puisse continuer sa mission.

Les canons tirent de concert.
Une fois dtruits, l'action
est plus classique.

Dans l'espace prsent, vous affrontez deux groupes de 5 vaisseaux disposs en croix. Les deux ennemis en bas de chaque formation sont des gros canons, qui tirent de gros rayons laser (qui font donc de gros trous) intervalles rguliers. Mais les autres adversaires ne sont pas juste l pour faire joli : ils peuvent tout moment rompre la formation et essayer de dtruire votre vaisseau.

L'intrt de cette tape est que les rayons laser bloquent votre maniabilit, vous mettant alors en danger si les ennemis dcident alors de vous plomber. Du coup, il faut dtruire les canons en priorit. Jamie Fenton indique :

' J'ai fait cette petite boucle, qui affichait un point vers le bas de l'cran et une autre qui l'effaait depuis le haut, et vous aviez un rayon laser ! Est-ce que je savais que tu pouvais te cacher dans le coin gauche ? Je pensais pouvoir l'empcher, mais quand vous travaillez sur un jeu pendant plus d'un an, vous voulez juste qu'il sorte pour pouvoir recommencer faire l'amour ou aller au cinma et tre un tre humain normal. '

Les points lors de cette mission :

  • Canons Laser : 300 points
  • Autres vaisseaux : 100 points

Troisime mission : Galaxiens (Galaxians)

En approchant le primtre de dfense de l'Empire Gorfien, le joueur dfend son vaisseau contre la formation Galaxienne quand elle fonce et plonge en lanant des bombes anti-photon. Des points supplmentaires sont acquis en touchant les Dirigeants, les Escortes, les Bombardiers-Lourds, et Phasor Fodder quand ils attaquent.

Voil un clone de Galaxian,
ou je ne m'y connais pas !
Mme les trajectoires sont similaires.

L encore, on est dans le domaine du pur plagiat : cette fois c'est au tour de Galaxian d'tre clon. Jamie Fenton explique :

' Oui, je l'ai mal pel. On fait tous des erreurs. Je veux dire, si quelqu'un m'avait demand l'poque d'peler Galaxian, j'aurais mis un 's' la fin ! [...] Je crois que Galaxian a t le premier jeu dont Bally a perdu le droit de faire des copies, c'est sans doute pour cela qu'il n'a pas t intgr dans les versions de salon. '

La particularit de Galaxian, quand il est sorti, c'est qu'il proposait des vaisseaux aux dplacements vifs et dangereux, contrairement Space Invaders o les envahisseurs ne font que leur parcours jusqu'au bout. Dans cette version, les Galaxiens se comportent de la mme faon que dans l'original : des escadrilles d'un ou plusieurs vaisseaux se dtachent de la formation principale et piquent vers votre vaisseau en tirant.

Cette phase est difficile, car les ennemis ne se privent pas pour vous mitrailler, et il n'y a pas vraiment d'endroit sr. Il faut bouger sans cesse pour ne pas se faire avoir.

Les points lors de cette mission :

  • Galaxien en formation : 50 points
  • Galaxien jaune en attaque : 60 points
  • Galaxien bleu en attaque : 80 points
  • Galaxien rouge en attaque : 100 points
  • Vaisseau amiral Galaxien : 300 points
  • Phasor Fodder : aucune ide, je ne l'ai jamais rencontr (ou alors je ne l'ai pas reconnu).

Quatrime mission : Courbe de l'Espace (Space Warp)

Un filet mystrieux, cr par le vaisseau porte-pavillon approchant, envoie des Gorf et des Combattants tirant des torpilles atomiques sur les Vaisseaux d'Attaque Interstellaire du joueur. Quand le joueur touche avec succs les ennemis mergeant du vortex du filet, il marque des points et rduit le lancement de torpilles meurtrires.

Les traits sont purement dcoratifs...
... mais pas les ennemis ni leurs tirs.

Cette mission a des airs de Gyruss ou de Tempest, si ce n'est que votre vaisseau ne tourne pas autour de l'cran, mais reste en bas sur une traditionnelle ligne de dplacement horizontale.

Cette tape est assez dlicate, parce que les ennemis (un la fois) tournent en spirale depuis le centre du vortex : au dbut ils sont lents mais minuscules, et plus ils se rapprochent, plus ils grossissent mais se dplacent vite. Dans les deux cas, ils sont difficiles viser correctement. En revanche, eux vous tirent dessus (heureusement, pas un dluge de missiles, juste un ou deux la fois) et il faut donc viter ces tirs mais aussi les vaisseaux. L'action acclre vite, et souvent il faudra juste arriver viter tout a sans prendre le temps de viser quoi que ce soit.

Les traits rouges, quant eux, ne posent pas de problme vu qu'ils sont juste l pour augmenter l'impression d'un vortex. On peut les traverser sans le moindre dgt. Jamie Fenton explique :

' Est-ce que cela a t influenc par le film The Black Hole ? Eh bien, les trous noirs taient un concept nouveau et cool en astronomie, bien qu'on ne puisse pas s'chapper d'un trou noir - si on le pouvait, ce ne serait pas un trou noir ! C'tait plus bas sur la cosmologie des trous de ver et l'ide de grands univers en forme de bulles, avec des chemins entre eux o l'on peut aller et venir. '

Les points lors de cette mission (simple mmoriser) :

  • Vaisseau ennemi : 100 points

Cinquime mission : Vaisseau Porte-Pavillon (Flag Ship)

Le joueur doit viter les bolides projets violemment tout en se forant un espace dans l'arc fait par le champ magntique puissant du Vaisseau Porte-Pavillon, de faon se crer un passage direct jusqu' l'ouverture du racteur interne. Aprs chaque coup russi, une violente explosion neutronique se manifeste en couleurs et sons blouissants. Le joueur continue se battre pour la prochain tape.

Il faut toucher le racteur...
... pour avoir droit une belle explosion.

Cette dernire phase du jeu fait furieusement penser la dernire phase de Phoenix ou d'Astro Fighter.

Le but est de faire exploser le Vaisseau-Mre, protg derrire un champ de forces. H oui, on se retrouve en position inverse de la premire mission ! Bref, vous allez devoir travailler l'usure. D'abord arriver percer le champ de forces, puis la coque du vaisseau-mre, jusqu' arriver toucher le racteur jusque l bien protg. Il va falloir un petit moment pour y arriver, et pendant ce temps l'ennemi ne se prive pas pour vous canarder, ou juste vous envoyer des dbris de la coque que vous avez russi arracher...

Si vous regardez bien la capture de gauche, juste au dessus, vous verrez un petit point noir dans la coque en jaune : c'est de l que partent les tirs ennemis. Si vous arrivez tirer pile cet endroit, ce qui n'est pas vident vu que le vaisseau-mre ne reste pas immobile, vous n'avez mme pas besoin d'entamer la coque et votre tir pntre directement dans le racteur. C'est faisable, avec beaucoup de chance, et dans ce cas on gagne pas mal de temps. Comme le raconte Jamie Fenton :

' Je voulais que le joueur soit motiv, qu'il vive une exprience stimulante o il est toujours sur le point de gagner, mais n'arrive jamais atteindre son but. Chaque partie de cette explosion finale se retrouve dans d'autres parties du jeu. Les tincelles du bouclier, les lignes de Space Warp - nous n'avons pas cr un tout nouveau feu d'artifice pour le final, nous avons juste dclench tout ce que nous avions en mme temps ! '

Vaporiser le vaisseau-mre vous fait recommencer une nouvelle phase de 5 missions, avec des ennemis plus dangereux (voire mme des ennemis supplmentaires en fonction de votre grade).

Les points lors de cette mission (simple mmoriser) :

  • Toucher le Vaisseau-Mre : 20 points
  • Vaisseau d'escorte : 100 points
  • Morceau de dbris : 150 points
  • Robot Gorfien : 300 points (niveaux avancs)
  • Dtruire le Vaisseau-Mre : 1 000 points + ventuel avancement en grade

Et ensuite ?

Concernant les grades, voici leur volution chaque fois que vous arrivez liminer le Vaisseau-Mre Gorfien cinq fois d'affile :

  • Missions 1 5 => Cadet de l'espace (Space Cadet)
  • Missions 6 10 => Capitaine de l'espace (Space Captain)
  • Missions 10 15 => Colonel de l'espace (Space Colonel)
  • Missions 15 20 => Gnral de l'espace (Space General)
  • Missions 20 25 => Guerrier de l'espace (Space Warrior)
  • Missions 26 30 => Vengeur de l'espace (Space Avenger)
  • Et le flyer nous apprend que pour des rangs plus levs, il faut contacter directement le Quartier Gnral de la Force Spatiale Interstellaire.

Sur la borne, droite de l'cran, un panneau de 6 cases reprsente les rangs disponibles dans le jeu. La case de votre rang est allume ; comme vous le voyez sur les deux captures ci-dessous, je ne suis que cadet.

Et on recommence...
... jusqu' puisement total.

Pour la petite histoire, Jamie Fenton a mis en chantier une suite, Ms Gorf, mais il a t annul bien avant qu'il soit finalis.

Parlons technique...

Qu'est-ce qu'on trouve sous le capot ? un Z-80 1.79 Mhz, deux chipsets sonores Astrocade la mme frquence, et plus rare, un chipset Votrax SC-01 de Texas Instruments pour la synthse vocale par phonmes.

Visuellement, Gorf ne sort pas vraiment du lot. Il y a quelques ides mais qui sont mal exploites, comme le ciel bleu de la premire mission pour dire qu'on est sur Terre, mais qui est trs pnible pour les yeux. On a aussi des sprites qui clignotent dans certaines tapes, comme par exemple les envahisseurs qui passent sous le bouclier toujours dans la premire mission... C'est assez gnant. Ct design des sprites, on ne peut pas dire qu'ils soient vraiment recherchs (surtout que certains sont identiques aux jeux plagis), part les Gorf (petits et gros, voir gauche) qui ont une bonne bouille.

Pour info, Gorf devait avoir un lien avec le film Star Trek : The Motion Picture sorti en 1979, comme l'explique Jamie Fenton :

' GORF a commenc comme une version vidoludique du premier film Star Trek. J'ai lu l'histoire, je m'y suis vraiment intresse et j'ai essay de m'imaginer en train de partir pour Vga... puis je me suis dit que c'tait une ide de jeu nulle, que a ne marcherait jamais ! '

C'est vrai que dans le film, on est compltement l'oppos de combats tous azimuts... Du coup, mme si le concept fut abandonn, le vaisseau amiral ressemble toujours l'Enterprise.

L'animation n'est pas non plus extraordinaire, surtout qu'elle est limite par le hardware (on peut tirer sans arrt lors de la mission 1 pour ralentir les ennemis). Aprs, elle n'est pas saccade non plus, le joueur peut s'amuser sans tre pnalis.

La borne d'arcade upright et un gros plan du joystick.
Cliquez sur une image pour une version plus grande.
Je vous invite regarder sur le site SCVGames le travail de restoration d'une borne Gorf.

Les bruitages sont la fois impressionnants et dcevants. Les bruits traditionnels n'ont rien de spcial : tirs, explosions, on est dans la norme. En revanche, Gorf intgre une synthse vocale grce au chipset Votrax (on trouve presque la mme configuration matrielle et la mme synthse vocale dans Wizard of Wor).
Le site Arcade-History a rpertori toutes les phrases prononces par le jeu. Mine de rien, on voit qu'ils se sont donn un mal de chien pour mettre en avant cette fonctionnalit, parce qu'il n'y en a pas moins de 31. Pr exemple, lors de l'Attract Mode, en bougeant le joystick on peut alterner entre : "Insert Coin !" ("Insrez des pices !"), "I am the Gorfian Empire" ("Je suis l'Empire Gorfien") ou "Long Live Gorf !" ("Longue vie Gorf !"). De plus, dans la plupart des phrases, Gorf s'adresse directement au joueur en tenant compte de son rang au moment o il la prononce ("Robot warriors, seek and destroy the Space Cadet !" ("Robots guerriers, recherchez et dtruisez le Cadet de l'Espace") ou "Bite the dust, Space Warrior !" (Mords la poussire, Guerrier de l'Espace !"). Il y a une vritable recherche et un gros investissement dans cette fonctionnalit. Jamie Fenton raconte :

' Nous nous sommes beaucoup amuss inventer ces phrases. [...] Il y avait encore des lois sur les obscnits l'poque ! Elles devaient tre propres mais suffisamment agaantes pour remplir leur objectif. Ma prfre ? "Votre fin est proche". '

Malgr cela, je trouve qu'elle n'est pas trs efficace : je ne comprends pas un mot, part le rire "Ha ha ha ha !"... et d'aprs les infos que j'ai glanes ici et l, je ne suis pas le seul. Gorf a atteint un statut lgendaire grce cette synthse vocale novatrice, mais hlas presque inintelligible...

Retour sur le gameplay

Le gameplay est intressant. Le fait d'avoir les missions bien diffrentes permet d'viter la lassitude et de donner un intrt jouer sur le long terme. Chaque mission est finalement assez courte, bien plus que les originaux dont elles s'inspirent, et a donne plus de peps au jeu.

Mais il y a un truc que je ne comprends pas. Gorf est sorti en fvrier 1981. J'ai lu, la fois dans les interviews de Jamie Fenton et sur Arcade History, que c'est le premier jeu d'arcade proposer plusieurs stages diffrents. Cependant, on peut trouver au moins deux exemples de jeux sortis avant Gorf qui proposent eux aussi des missions diffrentes, et ces deux jeux je les ai dj mentionns plus haut.

  • Astro Fighter ds 1979, avec ses 5 phases successives (dont la dernire contre le vaisseau amiral est rellement trs proche de celle de Gorf.

Deux des cinq phases d'Astro Blaster.

  • Phoenix en 1980, soit quelques mois avant Gorf : lui aussi proposait diffrents stages (3 missions diffrentes : les vaisseaux, les ufs et la reine, avec deux variantes pour les deux premires tapes).

Les 3 missions de Phoenix.

Alors, peut-on simplement penser que c'est l'ide de Jamie Fenton, mise en chantier avant la sortie du jeu, qui est en effet la premire offrir des stages diffrents dans un jeu ? Ou est-ce une erreur de chronologie ? Quoi qu'il en soit, ce principe de missions successives est certainement prsent dans d'autres jeux antrieurs Gorf que je ne connais pas ou auxquels je ne pense pas forcment (l, je ne me rappelle que de Moon Cresta). Quoi qu'il en soit, ce genre de missions indpendantes est agrable, et on le retrouvera dans des jeux d'arcade qui sortiront par la suite (comme Buck Rogers).

Conversions

Cliquez sur l'image pour une version plus grande.

Le plus important est que la troisime mission "Galaxiens" n'a pas t incluse dans les conversions, pour des problmes de droits (sauf le portage sur Amiga visiblement, mais 10 ans aprs les autres conversions). la maison, on n'a plus que quatre vagues d'ennemis affronter.

Je me rappelle fort bien des pubs CBS qui passaient dans Tilt. Il y en avait une pour Donkey Kong, une pour Wizard of Wor et une autre pour Gorf (voir ci-contre). On y voyait le mme gamin avec son sweat rayures, en train de jouer avec une Coleco devant sa tl. Les points communs de ces publicits sont qu'elles prsentaient les tout premiers jeux estampills "Exclusivit CBS Electronics", avec les formats VCS Atari et Mattel Intellivision annoncs comme dj disponibles... en attendant la future version ColecoVision.

C'tait de la publicit limite mensongre... Bon, vous connaissez tous le coup de montrer la plus belle version l'cran parmi toutes celles existantes, a a dj t fait (mme des annes plus tard), je peux encore comprendre ; l c'est plus rigolo, parce qu'on nous montre une console Coleco, reconnaissable son look et ses manettes... et l'cran affiche la version VCS, c'est dire "la moins belle" ! Visiblement la version Coleco n'tait pas encore termine lorsque cette pub est sortie, ou alors les commerciaux ont jug que les sprites de cette version ne ressemblaient pas assez ceux de la version arcade...

Ce qui me gne plus c'est l'association systmatique de la version Intellivision ces jeux, alors qu'en fait beaucoup d'entre eux ne sortiront jamais sur cette machine... comme Gorf justement.

Et pour bien enfoncer le clou, sur la publicit on voit la bote aux cts bleus de cette version... inexistante. Je rappelle en vitesse que pour ces jeux dits par CBS, la bote est identique, avec du rouge pour la version VCS, du bleu pour la version Intellivision, et du gris pour la version ColecoVision.

Sur le principe, compte-tenu des capatit des machines, je trouve que ces conversions ne s'en tirent pas trop mal :

Version VCS Atari.
Version ColecoVision. Bizarrement, les sprites ont t compltement redessins, dommage.
Version Atari 5200 / Atari 8-bits.
Version Commodore64.
Version Commodore Vic20.

En dehors des conversions "officielles", on a vu la sortie dans ces mmes annes 1982 - 83 de Gorph sur BBC Micro et Acorn Electron. Mais ce que je trouve le plus impressionnant, c'est qu'on cre encore de nos jours de nouvelles versions, comme celle pour Spectrum appele B.A.R.F., ralise en 2003 par Dinu Cristian Mircea, et surtout une version Intellivision cre en 2021 par Mystery Men !!

B.A.R.F. sur Spectrum.
On n'attendait plus la version Intellivision !

Conclusion

Gorf n'a pas rvolutionn le genre. Mais il a permis des innovations particulirement intressantes, et possde un charme particulier. C'est un exemple parfait de ce qu'on pouvait trouver au dbut de l'ge d'or des jeux vido d'arcade : de l'imagination et du plagiat de jeux existants, pour arriver proposer une formule unique aux joueurs. Au final, mme si aujourd'hui il n'est plus trop connu, il a quand mme marqu son temps. Il mritait de figurer sur Grospixels.

Il n'est peut-tre plus trop connu aujoud'hui, mais regardez.
Pendant des annes, Todd Rogers a dtenu le record de 653 990 points, ralis le 24 novembre 1982.
En 2011, Keith Swanson l'a battu, en ralisant 1 129 660 points.
Et le 8 juillet 2019, preuve qu'on y joue encore aujourd'hui, Matthew Garrett a encore battu ce score, avec 1 543 160 points (officiellement reconnu par Twin Galaxies). Il a totalis 953 missions en jouant pendant 6 heures 41 minutes, il dtient le record pour la version arcade en commenant avec 3 ou 6 vies, et en plus il est le premier atteindre la mission 500 (en ayant vaincu chacune des 5 missions 100 fois) sans perdre une seule vie ! Je vous souhaite bien du courage si vous dcidez de le concurrencer...

JPB
(21 fvrier 2023)