Mastodon
Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Actualité de l'émulation [contenu fourni par Emu-France]
Crazy Taxi - L'analyse
Parmi les jeux sortis ces dernières années, rares sont ceux qui ont été aussi mal jugés et injustement critiqués que Crazy Taxi. La passion étant indispensable pour bien ressentir ce jeu et l'expliquer, nous avons donné la parole au plus grand passionné de Crazy Taxi que nous connaissons.
Par petitevieille (07 mars 2003)

Crazy Taxi expliqu aux malcomprenants

Ce jeu a fait sensation sa sortie sur DC, en offrant une conversion enrichie du jeu initialement sorti en borne d'arcade, qui mettait une grosse claque par sa fracheur et son nergie. Il est en effet impossible de ne pas prendre de plaisir dcouvrir ce jeu, tant il en met plein les yeux, techniquement tout d'abord, mais aussi par l'action propose : des courses folles de taxi dans un milieu urbain plein de vie. Cependant une grosse majorit de joueurs s'accorde dire que Crazy Taxi s'puise vite, que le jeu a une trop courte dure de vie ; il se trane une rputation de "jeu-kleenex", trs courante propos des jeux d'arcade. Nous allons montrer pourquoi cette opinion rvle une vision trop partielle et limite de ce jeu, qui a tout pour prtendre au titre de jeu d'arcade parfait, c'est dire absolument INUSABLE.

Le principe du jeu

Une des bases d'un bon jeu d'arcade est son principe. On prfrera d'ailleurs le terme de principe celui de but, car le terme de but sous-entend que la satisfaction vient lorsqu'on atteint ce but, lorsqu'on remporte la victoire ; alors que le terme de principe permet d'insister sur le fait que c'est la pratique du jeu qui procure le plaisir, et que le but des actions entreprises n'est qu'un prtexte pour procurer du plaisir au joueur par la confrontation des obstacles, que ces actions soient couronnes de succs ou non. C'est tout simplement l'ide qu'on joue pour le plaisir avant tout qui reprsente la base du jeu d'arcade.

Le principe de Crazy Taxi est d'amener les clients de son taxi d'un point un autre dans un environnement urbain rempli d'obstacles en tous genres, avec une circulation dense (rglable de dense infranchissable ^_^) et trs htrogne, le tout sous la pression du temps, avec comme motivation la ralisation du plus gros score possible. Le score n'est autre que l'argent amass par le taxi. Il se gagne de deux faons : par le simple prix de la course, quand on conduit le client destination, mais aussi et surtout grce aux pourboires laisss par les clients l'occasion de diverses manoeuvres spciales, qui ont toutes en commun de faire prendre des risques au joueur. L'intrt de cet tat de fait va tre expliqu par la suite.

Maintenant que vous connaissez le cadre "scnaristique" de Crazy Taxi, vous pouvez vous hter de l'oublier. Il n'est pas question ici d'identification un personnage, ou d'intrt port une histoire, nous sommes face un jeu d'arcade "pur", tout fait oldschool. Il convient donc de relguer au second plan la forme prise par les lments intervenant dans l'action pour ne se proccuper que des actions en elles-mme, et de ce qui fait le plaisir de Crazy Taxi. Si dans un premier temps, le jeu sduit par sa vitesse, son ambiance, par les sensations procures au joueur, l'amateur d'arcade dcouvre vite la richesse du jeu, et la motivation change radicalement. On passe de l'attrait pour ce jeu de chauffard pchu une accoutumance ludique provoque par un principe en bton.

D'o vient cette motivation ? Certes, le but de faire un score n'est pas intressant en soi. Le plaisir vient des actions ncessaires l'obtention d'un score, il est ncessaire que le joueur soit pouss par quelque chose pour bien jouer, sachant que c'est cette recherche du bon jeu qui procure le plaisir ; ainsi dans Crazy Taxi, on joue de manire faire pter le score. C'est un lment prrequis indispensable tout jeu d'arcade, lequel n'offre pas autre chose que ce qu'il contient en lui-mme, on n'a pas d'autre "rcompense" que le plaisir de jouer. D'ailleurs, en salle d'arcade, la rcompense n'est autre que de continuer jouer. Sur console, peut-tre faudrait-il jouer exactement comme si on tait dans une salle d'arcade, o l'on sait quon va devoir remettre une pice si on ne joue pas bien. En l'absence de cette motivation, on peut trs bien se contenter de conduire le client dans le temps imparti, sans chercher amliorer ses performances. La note attribue la fin de chaque partie peut tre trompeuse sur sa performance, d'ailleurs. Le systme de notation est dcoup ainsi : 5 rangs (A, B, C, D et E) correspondant 5 tranches de 1000 $, entre 0 et 5000, puis un rang S pour un score entre 5000 et 10000. Il se trouve que les premires parties, quand on joue encore comme le dbutant que l'on est, sans utiliser de techniques trs volues, sont gnralement situes autour de ces 5000 $. La barre des 10000 parat dans un premier temps si lointaine qu'il est ais de croire que le rang S est le plus lev, et qu'on a dj un bon niveau de jeu. Or il existe des rangs suprieurs (que la notice ne mentionne pas) : le rang Awesome pour un score entre 10000 et 20000, et le rang Crazy pour un score suprieur 20000. Je peux attester qu'il n'existe pas de rang suprieur au-del de 50000 (aprs 100000 je sais pas ^_^).

Les techniques

Le joueur prend conscience de l'insuffisance de son niveau de jeu s'il prend connaissance de ces rangs, mais aussi en se frottant la Crazy Box. Ce mode de jeu propre la version console est un excellent didacticiel visant faire acqurir au joueur des procdures plus efficaces que celles qu'il utilise spontanment. La Crazy Box balaye tout l'ventail des possibilits d'action dans Crazy Taxi, en mettant le joueur devant des preuves qu'il ne peut russir QUE s'il apprend utiliser la technique adquate. La Crazy Box n'est absolument pas difficile... quand on utilise les bonnes techniques. Le joueur rinvestira ensuite ses apprentissages dans le mode de jeu normal. Si Crazy Taxi a une prise en main instantane, cela ne signifie pas pour autant qu'il n'offre aucun marge de progression. partir de commandes trs simples se dploient de multiples variations insouponnables au premier abord. Ainsi le drapage bourrin souhait peut-il voluer en un subtil arrt au poil prs, nomm "Drift Stop", consistant en un freinage drap avec une prcision diabolique juste au pied d'un client tout en orientant le taxi dans la bonne direction pour repartir plus vite (voire en s'agitant un peu pour obtenir un pourboire)...

On le voit, ces techniques ouvrent de nouvelles possibilits au joueur. Certaines permettent un gain de temps norme sur la transition entre les clients, comme le Drift Stop. Alors que le novice va se contenter de dposer le client n'importe comment, sans se proccuper du suivant, avec l'exprience et les techniques apprises, il devient possible de dposer le client en approchant au plus prs le suivant, rduisant ainsi le temps de latence zro. La prise de risque est ici reprsente par la raction du piton qu'est encore le futur client : il fuit s'il se sent menac par un bolide fonant sur lui. Dans ce cas, il va bondir si loin que le temps qu'il mettra pour grimper dans le taxi paratra interminable (et il se fera engueuler, le pauvre ^_^). Un Drift Stop russi demande beaucoup de matrise et de FINESSE (il mrite des majuscules dans un article sur Crazy Taxi, ce mot)... Dans le mme ordre d'ide, il y a la rotation de la voiture 180 l'arrt, pour limiter la perte de temps quand on se retrouve dans le mauvais sens, le drapage pour couper au plus court dans les virages serrs, etc.

Les techniques visent essentiellement augmenter les pourboires, en conciliant vitesse et manuvres spciales dites "combos". Les pourboires sont donns l'occasion des drapages (Crazy Drift), des sauts (Crazy Jump) et des frlements de vhicules (Crazy Through). Vue la facilit avec laquelle le taxi part en drapage et la densit de la circulation, on se dit que c'est facile d'engranger des pourboires. a l'est. Par tranches de 50 cents. Il est nettement moins facile d'obtenir de GROS pourboires, cela demande de l'habilet et une vraie matrise du jeu. C'est l que se trouve l'origine de la vraie profondeur de Crazy Taxi.

Le systme de pourboires repose sur une ide qu'on retrouve dans d'autres jeux d'arcade (tiens donc...) : le principe des actions en chane (oui, comme Radiant Silvergun et Ikaruga). Les pourboires augmentent progressivement au fur et mesure que le joueur accumule les combos, la seule condition que la chane ne soit pas rompue par un choc avec un autre vhicule... OUI, c'est bien cela, il ne faut percuter AUCUN vhicule, dans une ville truffe de vhicules, en roulant comme un malade. Le jeu vous amne prendre des risques, faire des drapages, des sauts, frler les autres voitures, sous la pression d'un chronomtre impitoyable, tout en sanctionnant les chocs par un retour zro de la chane de combos. Et bien entendu, les chocs sont induits par les situations dans lesquelles vous vous trouverez... Le joueur est alors attentif au moindre risque de choc, surtout si sa chane de pourboires a dj bien mont ; il est en prise d'indice permanente, inquiet chaque virage pris en aveugle, d'autant plus concentr qu'il faut aussi chercher prendre le plus court chemin voire viter les piges induits par la flche de direction, pas toujours fiable...

L'action est alors d'une intensit exemplaire quand on accepte de jouer le jeu, de chercher faire grimper le score par les pourboires plutt que de se contenter de jouer dans le vide. La recherche de la "squence parfaite", celle o on prend le chemin le plus court tout en profitant de chaque occasion d'engranger du pourboire et avec une chane ininterrompue, squence rarement russie, est le coeur du plaisir de Crazy Taxi. Celui-ci est l'addition de toutes les sensations prouves en jeu, en raison de la volont de faire un score. Par exemple, quand on a fait monter sa chane de pourboires bien haut, qu'on se retrouve quasiment cours de temps, que la destination se trouve de l'autre ct d'un tremplin qui s'avre tre le seul moyen d'atteindre le but temps (sinon, c'est un chemin plus long - trop long), que le taxi est lanc pleine vitesse quand un bus apparat et dmarre juste au pied du tremplin, en masquant les deux tiers de l'accs, obligeant le jouer ragir trs vite avec prcision, s'carter juste assez pour ne pas percuter le bus mais pas trop pour ne pas rater le tremplin, alors que le dcompte du temps fait monter la pression, et que ce ### de bus continue d'avanc... AAAAAHHHH... ... ... a passe !!! Comment ne pas prendre son pied ? Quand on y joue correctement, Crazy Taxi est une succession de situations de ce style. Un concentr d'extase ludique. Quand a n'est pas un tremplin, c'est un virage aveugle avec un fourgon l'arrt juste derrire qui vous oblige l'viter trs vite sans percuter les voitures arrivant contre-sens, c'est un autre taxi qui roule fond sans s'arrter un carrefour, qu'on n'a pas le temps de voir arriver... La volont de ne percuter aucune voiture met le joueur dans des situations fondamentalement LUDIQUES. C'est le principe GNIAL de Crazy Taxi : mettre le joueur sous la pression de deux motivations antagonistes. C'est du JEU. C'est compltement idiot, c'est gratuit, a ne rapporte rien... si ce n'est le plaisir de jouer, comme n'importe quel jeu. Son dfaut est que le joueur peut trs bien ne pas jouer le jeu, ce qui explique qu'il soit si souvent incompris... -_-

C'est le signe de la dsaffection pour l'arcade : beaucoup de joueurs ne jouent plus, ils attendent une "exprience", veulent un scnario, de l'immersion dans une histoire, etc. en oubliant cette activit si simple : jouer. Quand on pense que les critiques envers Crazy Taxi sont souvent mises par des gens qui y jouent pour le fun de la conduite de chauffard, en cumulant les accidents, pour la seule raison que le taxi est indestructible, pensant que a pousse le conducteur tout casser... Vision minimaliste, simpliste du jeu, qui les amne considrer qu'il est ncessairement tel qu'ils le voient, eux, sans autre possibilit... et donc le dcrire comme un jeu la courte dure de vie. Il faut veiller la dfinition de la "dure de vie", ne pas confondre terminer et puiser un jeu. puiser un jeu d'arcade, a n'est pas voir un gnrique de fin, a n'est pas aller au bout d'un script comme dans un RPG (aussi libre soit-il), puiser un jeu d'arcade c'est ne plus ressentir de plaisir quand on joue.

Entre la prcision ncessaire lors des arrts, les manuvres indispensables pour faire monter les pourboires (et sans collisions !), l'aspect lgrement stratgique du choix des clients (ne pas puiser une zone, et viter certains clients-piges), tout a dans une circulation pas du tout homogne (il y a d'autres chauffards) avec souvent des mauvaises surprises dans les virages sans visibilit, et des villes offrant des raccourcis possibles selon les clients et la destination, on a beaucoup de choses amliorer dans son style de jeu. L'cueil viter avec Crazy Taxi est de le prendre pour un jeu de caisse, or a n'est que la forme quil prend, sa richesse n'apparat pas suivant les critres habituels des jeux de caisse. C'est un jeu d'arcade, avec un principe propre, dans lequel le hasard fait qu'on dirige une voiture... ou autre chose, les engins cachs comme le vlo, ou le landau (dans CT2) le prouvent.

Crazy Taxi possde une particularit propre aux jeux d'arcade : le transfert de la motivation du joueur, qui passe de la claque ludique, due la "fraicheur" d'un jeu (c'est l'attraction ncessaire d'un jeu en borne d'arcade, il faut attirer le joueur), l'intrt ludique d sa richesse (il faut retenir le joueur). Ce transfert ne se fait pas toujours, et beaucoup de joueurs peu impliqus s'arrtent lorsque la premire phase est puise, sans passer la deuxime, alors que c'est la deuxime qui contient toute la substance du jeu. Et de l, ils critiquent Crazy Taxi en le prsentant comme un jeu qu'on puiserait en deux heures...

Une prise en main rapide et instinctive et un gameplay nanmoins profond et riche de possibilits d'amliorations du niveau du joueur, avec une marge de progression quasi-infinie... nous sommes bien en prsence d'un jeu d'arcade. Crazy Taxi est un jeu tout simplement parfait. Le jeu d'arcade parfait. Les critiques qu'on a pu lui faire viennent de gens qui attendent de lui ce qu'il n'est pas (un jeu de course) ou qui n'y ont pas assez jou pour entrer dans la deuxime phase.

Depuis sa sortie sur DC, il a t converti, plus ou moins bien, sur d'autres supports, mais sans jamais connatre d'amliorations techniques... Le deuxime pisode sorti sur DC est bien conu, mais est un peu terni par un maniement trop mou pour qui a connu le premier, ainsi c'est dfinitivement celui-ci qui reste la rfrence. N'ayant pu goter aux joies de CT3, je ne peux en juger mais il semble proche de CT2.

petitevieille
(07 mars 2003)
Sources, remerciements, liens supplmentaires :
Note : Cet article est une publication conjointe. Il est aussi en ligne chez les amis de Push-Start (www.push-start.com)