Mastodon
Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Actualité de l'émulation [contenu fourni par Emu-France]
satryn deluxe
Anne : 2021
Systme : Mac OS X, Linux, Windows
Dveloppeur : maybell
diteur : maybell
Genre : Shooter / Action / Arcade
Par Simbabbad (13 mars 2023)

Certains jeux sont difficiles introduire correctement, exigeant pour leur rendre pleinement justice de rappeler un certain contexte, retracer un certain historique, dtailler certaines affiliations, expliciter une certaine vision, etc. ; mais d'autres sont en revanche trs simples : dans le cas de satryn deluxe, il s'agit tout bonnement d'un clone de Robotron : 2084 comme il y en a eu beaucoup depuis 1982, mais ce jeu indpendant sorti prs de quarante ans (!) plus tard se distingue en restant trs fidle la borne originale, avec des bases et des sensations gardes intactes, tout en offrant cependant un rythme, une varit, un confort, etc. plaisamment moderniss, au point o l'on peut y avoir l'impression de jouer Robotron : 2084 en mieux ce qui n'est tout de mme pas rien !

Ainsi, satryn deluxe est un twin stick shooter o notre hros peut bouger et tirer indpendamment dans huit directions (et rien de plus, il n'y a pas dans ses contrles de bombe ou d'esquive ou de tir secondaire ou quoi que ce soit) alors qu'il traverse une suite apparemment infinie d'arnes rectangulaires identiques tenant en entier l'cran, o l'objectif est de sauver de petits personnages face un assortiment bigarr d'ennemis qu'il faudra entirement exterminer pour passer l'arne suivante.
Comme on l'a dit, il n'y a pas de level design propre aux arnes en dehors de mines clignotantes disperses ici et l, les diffrentes combinaisons adverses sont donc l'lment principal distinguant chaque niveau. Les types ennemis ont tous de fortes particularits (comportement, endurance, dangerosit, etc.) et leurs effectifs et leur nature changent donc le problme pos : o viser en premier, faut-il d'abord sauver les petits personnages allis ou attaquer les adversaires, comment bien se positionner et esquiver la horde et ses projectiles tout cela constitue un gameplay assez riche grce la combinatoire, mme si la base ludique reste simple et si le nombre de types ennemis distincts est plutt modeste (huit dans Robotron : 2084 et le double dans satryn deluxe).
Dans les deux cas, il s'agit d'un jeu scores, on dispose de trois vies (on peut en gagner en cours de route) sans barre d'nergie, avec des parties relativement courtes, la motivation tant de sans cesse amliorer ses performances. Sur un plan artistique, l'un comme l'autre jeu n'a pas de musique mais prsente des effets sonores typiquement "arcade" la fois utiles et excitants, et leurs graphismes sont trs vifs, avec quelques effets psychdliques renforant les sensations de surcharge procures par le gameplay.

a fait beaucoup de points communs, ce qui est loin d'tre une mauvaise chose puisque Robotron : 2084 n'est pas un classique simplement pour son aspect historique, il est avant tout rest un jeu extrmement amusant... nanmoins infod son contexte !

On le sait, l'arcade imposait dans les annes 1980 une logique comptitive trs spciale, o une borne devait tre la plus lucrative possible pour l'exploitant : un jeu avait donc bien sr la tche de plaire aux joueurs pour qu'ils aient envie d'y insrer leurs pices, mais aussi celle de les conduire sans cesse l'chec afin que l'afflux de monnaie ne s'arrte jamais. Si l'on ajoute cela le rle de pionnier des dveloppeurs d'alors, qui devaient tout inventer tant sur le plan de la technique que sur celui du gameplay, on obtient forcment des expriences mal dgrossies par rapport aux jeux que l'on possde aujourd'hui chez soi, et auxquels on peut jouer rptition pendant des heures.

Ainsi, j'aime personnellement beaucoup Robotron : 2084, mais j'y joue plutt par sessions courtes et espaces : ses arnes me semblent troites jusqu' la claustrophobie par rapport l'norme quantit d'ennemis l'cran (chaque niveau dmarre avec des forces adverses dj prsentes au complet, quoi il faut ajouter les ennemis engendrs par les spheroids et les quarks et bien sr les divers projectiles), il est difficile d'anticiper les mouvements adverses qui se font par -coups brusques ou alatoirement ou de faon trs rapide (particulirement les projectiles), les hitbox rectangulaires du jeu ne sont pas des plus intuitives lorsqu'on doit se faufiler dans une foule dense, et le pixel art criard et bariol rend les groupes peu lisibles. Rien de tout cela ne gne vritablement dans le cadre d'une session dans une salle d'arcade, mais jou chez soi en mulation volont, le jeu ncessite de prendre des pauses frquentes pour reposer ses yeux et ses nerfs, et peut lasser cause de combinaisons ennemies recycles en boucle.

Par la suite, les twin stick shooters se sont plutt loigns de Robotron : 2084 : soit ils n'ont pas repris l'ide des personnages en danger qu'il faut sauver, soit l'aire de jeu est devenue beaucoup plus grande et complexe jusqu'au labyrinthe avec scrolling, soit la complmentarit entre ennemis a t largement amoindrie, soit les mcaniques se sont nettement enrichies et compliques, etc. et l'on n'a donc pas vraiment retrouv l'quilibre la fois pur, nerveux, tactique et hypnotique du jeu de Williams Electronics.

satryn deluxe, quant lui, reste comme on l'a dit trs proche de son modle (jusqu' plagier la quasi intgralit de son bestiaire), mais il ralise quelques ajustements cruciaux qui adaptent l'exprience aux usages vidoludiques modernes. Pour commencer, la composition de ses arnes est gnre alatoirement : une certaine logique de progression est bien sr respecte, mais on ne sait jamais vraiment quoi s'attendre et il est impossible d'apprendre le jeu par cur, c'est l'adresse et la bonne comprhension du jeu qui nous font progresser, ce qui rend l'exprience plus addictive et excitante.
Ensuite, les arnes sont plus larges avec des personnages majoritairement plus petits et plus ronds entre lesquels il est plus facile de zigzaguer, au design et la coloration nette instantanment reconnaissables, reprenant le style propre au ZX Spectrum qui ne pouvait pas afficher plus de deux couleurs par bloc de huit pixels de ct (ici, le noir et une couleur facile distinguer).
Autre diffrence qui are quelque peu l'aire de jeu : les ennemis auxquels on aura affaire ne se trouvent pas tous dans l'arne au dbut d'un niveau, ils arrivent par vagues se tlportant l'une aprs l'autre, ce qui permet de prendre ses aises petit petit : il n'y a jamais le risque qu'un ennemi se tlporte sur nous, les vagues sont peu nombreuses, et on ne se sent pas dpass ou oppress, mme dans les niveaux tardifs o l'action peut devenir trs charge.
Pour rendre les dplacements encore plus souples et intuitifs, les ennemis qui nous poursuivent bougent ici de faon trs fluide, en acclrant petit petit avec une certaine inertie : lorsqu'on croise de prs ces ennemis alors qu'ils vont assez vite, faire demi-tour leur prend beaucoup de temps, ce qui rend l'esquive plus stratgique et intressante passer au milieu d'un groupe le ralentit trs efficacement et constitue une meilleure fuite que faire le tour de l'arne avec tout le groupe nos trousses comme on en a souvent le rflexe dans ce genre de jeu. Autre dtail enrichissant les dplacements : nos tirs ont leur propre nergie cintique et peuvent donc ralentir voire faire reculer les cibles. Les diffrentes vitesses adverses (mme entre types identiques) pimentent le gameplay agrablement (esquive, ordre de priorit, amener les hordes former une masse compacte plus matrisable).

En plus de ces ajustements, le jeu offre plus de contenu, avec plus de types ennemis aux diffrences marques qu'il nous faudra apprendre connatre pour mieux les apprhender (dont divers boss et mini-boss), plus d'obstacles, et des powerups offensifs et dfensifs ramasser ! Commenons par examiner les particularits des protagonistes de taille moyenne :

  • HERO : notre personnage est une sorte de poulpe extraterrestre rond et souriant d'assez petite taille mais toujours bien visible grce sa couleur cyan uniforme, trs reconnaissable mme au milieu du chaos.
  • FRIEND : dans Robotron : 2084, on devait sauver les dernires familles humaines, alors que dans satryn deluxe, on sauve des amis ! Ces petits tres flamboient comme des bougies et sont donc faciles reprer, d'autant plus que leur couleur est la mme que celle du hros et qu'aucun autre personnage n'est cyan comparer, les trois membres de la famille de Robotron : 2084 passaient bien plus incognito (surtout l'enfant, qui avec sa couleur rouge ressemblait trop aux grunts).
    Les amis errent eux aussi au hasard, mais ils ont un gros avantage comparer de la famille de Robotron : 2084 : une fois un niveau termin, tous les amis restant dans l'arne sont collects automatiquement avant de passer au niveau suivant, il n'y a pas besoin de garder au moins un ennemi l'cran pour ramasser soi-mme les survivants c'est l un confort qui acclre beaucoup le jeu et vite bien des frustrations !
    Les familles taient l'essentielle source de points dans Robotron : 2084 du fait de la forte valeur de leurs membres la collecte, mais les amis sont encore plus importants puisqu'ils reprsentent un multiplicateur la faon des "geoms" de Geometry Wars Galaxies, avec la clef un scoring exponentiel !
    Comme dans Geometry Wars Galaxies, perdre une vie abaisse brusquement notre multiplicateur, mais ici a ne le remet pas zro : notre stock d'amis diminue de 35% "seulement", ce qui permet de se refaire aprs un chec, d'autant plus que cette baisse n'arrive qu'une seule fois dans un mme niveau, mme si l'on y meurt rptition.
    En plus du gain de points, les amis permettent aussi d'augmenter notre nombre de vies : tous les 60 amis collects, une vie est gagne ! Ramasser les petits personnages est donc central, alors que divers dangers les menacent...
  • BULB : ces boules arachnodes rouges sont quivalentes aux grunts de Robotron : 2084, c'est l'ennemi de base, qui avance vers nous pour nous tuer au contact et que l'on peut dtruire en un coup. Ils peuvent devenir trs nombreux.
  • HUNTRESS : ces espces de scorpions rappellent les hulks de Robotron : 2084 eux aussi sont verts, endurants, et tuent les amis au contact ! Ils sont cependant plus vicieux puisqu'ils ne se dplacent pas au hasard, ils visent les amis spcifiquement en leur courant aprs, puis quand il n'y en a plus aucun dans l'arne, c'est notre tour ! Heureusement, grce l'lasticit de leurs mouvements, ils peuvent rater les amis viss en se laissant emporter par leur lan, et ils ne sont pas indestructibles comme les hulks, on peut en venir bout mme s'ils encaissent plusieurs tirs. Ils ont beau tre plus agressifs que les hulks, ils sont moins irritants puisqu'ils sont la fois prdictibles et destructibles.
  • BOMB BULB : les bomb bulbs sont de gros bulbs orange qui explosent, heurtant tout (amis et ennemis) dans un large primtre. Cette explosion n'a pas lieu tout de suite au moindre contact, il faut plusieurs tirs ou toucher soi-mme les bomb bulbs directement (ils ne sont pas mortels en soi) pour que la "mche" sur le dessus de leur corps dmarre sa combustion, nous accordant un petit dlai. Il est souvent pertinent de NE PAS leur tirer dessus, par exemple lorsqu'un ami erre proximit.
  • MITE MAMA : les mites mamas ( droite sur l'image) pondent des mites (petit personnage gauche) rptition, qui nous poursuivent alors que leur mre reste en retrait c'est comme un lanceur de missiles tte chercheuse, et donc une cible prioritaire. Pour les farceurs imaginant qu'ils peuvent "scorer" l'infini en laissant une mite mama pondre des mites en boucle : les mites ne rapportent plus de points au bout de 45 secondes dans un mme niveau.
  • TERMIMAMA : la version (bio)mcanise des mite mamas et l'quivalent des spheroids de Robotron : 2084 elles pondent rptition des ennemis qui eux-mmes tirent des projectiles, et sont donc une priorit absolue ; le jeu nous prvient d'ailleurs de leur arrive avec un bruit mtallique menaant, et leur masse et leur design sont trs facilement reprables l'cran. Comme les spheroids, elles ont tendance stationner prs des bords ou des coins, mais sont bien plus dures dtruire. Attention : laisses tranquilles, elles peuvent vite nous submerger avec leurs rejetons !
  • TERMIMITE : enfants des termimamas et donc quivalents des enforcers de Robotron : 2084, ces mites fusionnes avec un canon ont tendance s'approcher de nous distance modre, puis tirer un projectile dans notre direction avant de reculer. Les projectiles en question bougent en ligne droite, ce qui les rend beaucoup plus faciles grer que ceux des enforcers, et peuvent tre dtruits en tirant dessus : une termimite seule n'est pas trs dangereuse, mais en nombre et combines avec d'autres ennemis, elles sont redoutables. Comme les mites, elles cessent de rapporter des points au bout de 45 secondes dans un mme niveau.
  • DEVOURER : les devourers fonctionnent exactement comme les brains de Robotron : 2084 ils poursuivent les amis pour les transformer en sortes de zombies clignotants qui fonceront vers nous, et ils expulsent rgulirement des ondes crbrales se comportant comme des missiles tte chercheuse (elles sont neutralisables en tirant dessus). En plus de a, les devourers peuvent nous attaquer au contact. Ils sont peu endurants.
  • BLOOM : ces bestioles joufflues nous ignorent, errant sans fin alors qu'elles dfquent des crottes clignotantes derrire elles ; ces crottes sont des mines qui nuisent uniquement aux allis (hros et amis, plus l-dessus plus bas). Si on tarde trop dtruire les blooms, leurs crottes peuvent s'accumuler et devenir trs handicapantes.
  • POMFI : les pomfis ne sont pas inspirs de Robotron : 2084 mais de Asteroids ces grosses boules hrisses de quatre pointes rebondissent en effet inlassablement dans l'arne, et se divisent en deux lorsqu'on leur tire dessus. Tirer de nouveau sur une moiti libre ses deux pointes qui se mettent clignoter et rebondir comme des mines mobiles : les pomfis sont trs dangereux car ils peuvent soudain acclrer ou courber leur trajectoire, et leurs morceaux peuvent nous tuer facilement lors d'un moment d'inattention, il faut donc leur tirer dessus et les diviser bon escient.

On le voit, ces lments pris un un sont facilement identifiables et comprhensibles et ne posent pas de problme, mais dans le feu de l'action et combins, ils exigent de la concentration, de l'adresse, de la rigueur, de l'anticipation et une certaine stratgie.

Au fil des niveaux, les arnes contiennent des ennemis toujours plus nombreux et plus dangereux, jusqu' l'arrive d'adversaires beaucoup plus gros jouant le rle de boss et mini-boss. Ces cratures sont plus endurantes mais moins mobiles, on peut ainsi les empcher d'avancer voire les faire reculer assez facilement en tirant dessus :

  • RIFLEPOD : les riflepods sont tout btement d'normes termimites plus solides, au comportement plus agressif, et aux projectiles plus larges et donc plus dangereux mais aussi plus facilement reprables.
  • BOMBALOB : les bombalobs ressemblent d'normes bomb bulbs arms d'un canon, et c'est appropri ils tirent en effet des boulets explosifs, qui vont extrmement vite lors de leur expulsion mais ralentissent petit petit puis dtonnent une fois l'arrt. Il vaut mieux garder nos distances avec eux : mme si l'on intercepte leurs boulets en tirant dessus, la vitesse initiale desdits boulets est telle que l'on peut tre pris dans l'explosion si l'on se tient trop prs. Le problme est cependant que les bombalobs attaquent plusieurs, et on ne peut pas rester loign de tout le monde la fois : il faut donc dtruire rapidement l'un d'eux pour amnager un espace sr partir duquel on pourra attaquer les autres sans se trouver leur porte. Les bombalobs sont videmment des ennemis prioritaires.
  • DEVOIDER : les devoiders sont de gros devourers trs endurants qui vampirisent les amis en "super zombies" scables en deux morceaux aprs avoir t touchs (!), chaque moiti continuant de nous courir aprs de faon autonome. Pour rendre les devoiders moins dangereux le plus vite possible, le plus simple est de secourir rapidement tous les amis pour les priver de munitions tuer chaque devoider prendrait comparer trop de temps et exposerait trop notre hros et ses amis lors d'attaques groupes (quand il ne reste plus qu'un devoider, lui tirer dessus l'immobilise et le rend inoffensif).
  • KEEPER : les keepers sont les boss de satryn deluxe, en fait reprsents l'cran ds le dbut d'une partie puisqu'il s'agit des gros losanges caparaonns qui dcorent les bords de la zone de jeu. Lorsqu'ils entrent en scne, on entend un bruit mtallique sinistre, puis on les voit littralement quitter la zone de dcoration pour venir dans l'arne l'effet est trs spectaculaire et dramatique, crant un petit moment de panique !
    Les keepers ont deux attaques : ils peuvent lancer depuis leur cur des orbes roses clignotants qui une fois dploys nous chargeront sous forme de missiles la trajectoire plus ou moins courbe, ou gnrer un gros rayon laser rose qui viendra balayer la zone de jeu dans notre direction. Pour survivre aux missiles, il faut les esquiver ou leur tirer dessus, idalement alors qu'ils ressemblent encore des orbes (ils sont alors plus lents et faciles viser) ; et pour chapper au laser, on peut lui tirer dessus (!) pour le ralentir puis faire basculer son mouvement dans le sens inverse.
    Le point vulnrable des keepers est leur cur, qui n'apparat qu'aprs avoir dtruit au moins une des quatre plaques le protgeant : moins un keeper a de plaques, plus son cur est facile viser. Attention : les keepers peuvent attaquer plusieurs ou attaquer en mme temps que d'autres ennemis, les vaincre exigera alors une bonne organisation !

Ces adversaires titanesques ajoutent une couche hirarchique bienvenue la formule de Robotron : 2084 : ils ponctuent l'action trs agrablement en distinguant nettement des schmas d'arnes qui se suivent ainsi sans se ressembler, et ils approfondissent l'aspect tactique du gameplay (quel ennemi cibler en premier, faut-il privilgier l'attaque ou la fuite ou la collecte des amis, etc.).

En plus de ses adversaires, notre poulpe cyan aura aussi affaire diffrents obstacles gnralement indestructibles ceux-ci sont reprsents dans l'image ci-dessus en diverses couleurs, mais en ralit ils clignotent tous de la mme faon :

  • MINE : ces mines triangulaires nous tuent au contact mais peuvent tre dtruites en tirant dessus, elles rappellent donc naturellement celles de Robotron : 2084, avec nanmoins une nuance de taille elles explosent aussi au contact des amis et ennemis, leur occasionnant les mmes dgts ! Les mines ont un primtre de souffle, mais pas de zone de dflagration comme les bomb bulbs par exemple, elles repoussent donc simplement les personnages autour d'elles lors de leur explosion : puisqu'il faut toucher les mines pour recevoir des dgts, tirer sur une mine pour sauver un ami situ juste ct ne prsente aucun risque. Les mines sont le seul obstacle destructible.
  • BALL MINE : les ball mines sont des mines rondes dont le support ne peut tre dtruit quand on leur tire dessus, la mine explose, la balle cesse de clignoter, puis elle roule plus loin. Les balles neutralises, de couleur grise, demeurent inoffensives pendant une dizaine de secondes puis se rallument et redeviennent explosives. Puisqu'elles roulent quand on les pousse (mme teintes), les ball mines se retrouvent en gnral encombrer les bords de l'arne, participant l'intention globale de satryn deluxe de dcourager ou entraver la tactique instinctive des joueurs de twin stick shooter consistant tourner en boucle autour de l'aire de jeu.
  • GLUON : l'apparition des gluons est une mauvaise nouvelle ces amas de petites sphres avancent lentement en ligne droite en rebondissant contre les murs, et se relient rgulirement deux deux par un rayon laser mortel. Un faisceau rouge apparat entre les gluons peu avant leur connexion laser, qui les rapproche alors et tue tous les allis pris dans la liaison (pas les ennemis). Les gluons eux-mmes sont mortels, leur tirer dessus les repousse simplement. Ils peuvent faire un carnage parmi les amis, il faut donc collecter ces derniers trs vite.
  • BLACK HOLE : les black holes (trous noirs), comme leur nom l'indique, aspirent les personnages proximit. Dans le cas des ennemis, c'est plutt un avantage puisque a are la zone de jeu (les ennemis ne sont pas tus et ils peuvent s'chapper du trou noir, mais ils prennent ainsi moins de place) ; dans le cas des allis, c'est en revanche mortel ! Les trous noirs (et blancs) sont mobiles la faon des pomfis.
  • WHITE HOLE : les white holes (trous blancs) sont trs logiquement l'inverse des trous noirs, ils repoussent distance tous les personnages, ce qui n'empche pas les trous blancs de pouvoir tuer les amis en passant dessus lorsque leur vitesse compense leur rpulsion. Ils compliquent la prdictibilit des mouvements adverses.

Fort heureusement, les mines standards et les ball mines sont les seuls obstacles cumulables dans une mme arne.

Enfin, les powerups de satryn deluxe constituent un ajout majeur la formule de Robotron : 2084, structurant l'exprience dans son rythme ludique, sa tactique et ses sensations. Les powerups apparaissent dans l'arne par tranches de 75.000 points gagns, ils sont utilisables aprs collecte jusqu' puisement de leurs munitions (on peut donc garder son powerup d'une arne l'autre) :

  • DUAL : powerup le moins intressant, le dual fait tirer nos projectiles derrire nous en plus de devant nous. Pour bien l'utiliser, on doit se positionner plutt au centre de l'arne.
  • SPREAD : le spread est la fois suprieur au dual et au quad il ajoute deux lignes de tir 45 gauche et droite du tir principal. satryn deluxe repose beaucoup (surtout dans ses niveaux tardifs) sur le contrle de l'espace vital : on va chercher amnager une zone "nettoye" partir de laquelle on pourra attaquer le reste de l'arne sans risquer de se faire encercler ; et pour cela, un tir multiple tirant globalement dans la mme direction est plus utile qu'un tir allant dans tous les sens, mme si ce dernier peut faire plus de dgts.
  • QUAD : le quad nous fait tirer en croix dans quatre directions. Comme dit plus haut, c'est une direction de plus que le spread, mais on est forc de stationner au milieu de l'arne pour bien l'exploiter, ce qui n'est pas forcment pratique.
  • SWIFT : le swift est tout simplement un tir rapide, trs utile contre les gros adversaires.
  • PIERCING : comme son nom l'indique, le piercing traverse les ennemis et peut faire un carnage dans les foules denses d'ennemis faibles. Il est aussi trs efficace contre les keepers puisqu'il endommage plusieurs plaques la fois.
  • ROCKET : le rocket est un bazooka, ses projectiles explosent au contact et font beaucoup de dgts. Il est efficient la fois contre les groupes et les gros adversaires.
  • FLAME : de loin le powerup le plus dvastateur, le flame est un lance-flamme capable de "nettoyer" trs rapidement de grandes zones de l'aire de jeu. Il se prte toutes les situations, et il vaudra mieux rentabiliser soigneusement chacune de ses munitions.
  • WATER : le water ajoute deux lignes de tir 90 gauche et droite du tir principal, mais surtout, il gnre la base de nos tirs un gros demi-disque (plus exactement, un gros demi-hexagone) bleu clignotant qui repousse les ennemis. C'est l'occasion rve de se ruer sur les amis pour les sauver, mais attention : a ne fonctionne pas sur les projectiles !
  • SHIELD : comme on s'en doute, le shield est un bouclier nous permettant d'encaisser des dgts sans perdre une vie, aprs quoi il disparat. C'est encore meilleur qu'une vie supplmentaire puisqu'il permet de conserver son multiplicateur, et en plus de cela, les boucliers sont cumulables, on peut en emmagasiner jusqu' trois, ce qui est trs motivant !

l'instar des amis, les powerups sont collects automatiquement la fin d'un niveau, condition de ne pas avoir de powerup actif ou si le powerup collecter est du mme type que celui en cours. Lorsque les ennemis se rarfient dans l'arne, il faut donc faire attention ne pas rater btement un powerup alors qu'il ne nous reste que peu de munitions du powerup en cours.

J'ai pris soin de dtailler un un tous les lments ci-dessus afin que cette critique serve aussi de guide aidant comprendre et matriser plus rapidement chaque nuance du jeu, mais on peut commencer de jouer satryn deluxe en aveugle sans problme : tout y est extrmement intuitif, avec des designs et des couleurs qui mettent bien en vidence les structures du gameplay, et on s'y amuse beaucoup ds ses premires parties, comme sur une borne d'arcade. Pour obtenir un score respectable et grimper dans le sommet des classements en ligne, cependant, on aura besoin d'y anticiper le moindre dtail !

Une chose notamment bien intgrer est la spirale acclratrice du jeu : plus on progresse, plus les ennemis sont nombreux et dangereux, mais (idalement) plus on a collect d'amis, donc plus vite on gagne des points, ce qui fait apparatre plus souvent les powerups qui permettent de compenser des hordes ennemies devenues agressives et htroclites jusqu' la surcharge !
Les amis et les powerups sont la clef, les premiers tant la condition d'apparition des seconds : seuls une bonne abondance et un bon usage des powerups nous feront survivre dans les niveaux tardifs. Le jeu change donc petit petit de nature, devenant moins pos et toujours plus excitant jusqu' l'hypnotisme. Il conviendra alors de bien grer ses munitions, et d'adopter les bons rflexes : lorsqu'un powerup apparat alors que l'on en a dj un, il est prfrable de rester proche du nouveau powerup jusqu' puisement du sien afin de toujours conserver une puissance de feu respectable au milieu d'une action qui vire au feu d'artifice tout en gardant un fort aspect tactique d'une certaine faon, Robotron : 2084 fusionne ici avec Geometry Wars.

Tout dans satryn deluxe est micro-rgl la perfection : l'lasticit des dplacements ennemis, la complmentarit du bestiaire et des obstacles, la gestion des amis et leur rle de multiplicateur, l'importance des powerups face la difficult grimpante.

Cette qualit est due des bases ludiques excellentes, mais aussi beaucoup de passion et de travail : maybell, l'auteur, a ainsi pass plus de deux ans peaufiner satryn deluxe le jeu est sorti en tant que satryn sur itch.io en mars 2021, puis sa version "deluxe" est sortie sur Steam huit mois plus tard, pour ensuite tre mise jour rgulirement pendant plus d'un an jusqu'en fvrier 2023. Des ennemis et obstacles et armes ont ainsi t ajouts (dont les keepers), et de nombreuses rgles ont t ajustes degr par degr pour que l'exprience soit la plus agrable, prenante, quilibre, intuitive, spectaculaire et motivante possible, en partie grce l'avis des joueurs. Ainsi, par exemple, dans les premires versions du jeu, perdre une vie nous enlevait aussitt tous nos amis, ce qui tait bien sr trs dcourageant, mais cela (et de nombreuses autres choses) a ensuite t modifi. La brillance de l'ultime version du jeu illustre bien l'norme potentiel du dveloppement participatif dans le jeu indpendant, qui continue souvent d'amliorer sa production longtemps aprs le lancement initial d'un projet mme lorsque ce n'est gure rentable.

Si satryn deluxe semble modeste, il est donc de qualit exemplaire : c'est non seulement Robotron : 2084 en mieux, mais tout bonnement un des meilleurs twin stick shooters auxquels j'ai pu jouer, en particulier dans la catgorie des twin stick shooters typs "arcade" o il n'y a qu'un mode principal sans dblocage progressif de contenu c'est alors peut-tre LE meilleur mon avis. Il y a dans satryn deluxe toute la puret, l'excitation et l'exigence d'hyper-concentration (les niveaux tardifs sont dignes de Jeff Minter) dont on pourrait rver dans un jeu d'arcade, mais sans l'aspect punitif ou maladroit des annes 1980 : la lisibilit, la prcision, et la certitude de pouvoir amliorer son score avec un petit peu plus d'entranement, de combativit et de rigueur, se combinent ici pour former un jeu rcratif idal (et terriblement addictif).

Pour ce qui est de la ralisation technique, on l'a dit et on le voit sur les captures d'cran, le jeu est visuellement trs simple mais agrable et parfaitement clair, et il parvient tre assez impressionnant lorsque les choses se corsent (les effets se superposent merveille). Pour ajouter au dynamisme de l'action, lorsqu'on tue un ennemi, celui-ci laisse une tache de mme couleur (assombrie, heureusement) sur le noir du fond, c'est trs plaisant. On l'a dj voqu, il n'y a pas de musique mais les bruitages sont russis et surtout extrmement informatifs.

l'occasion de ses ultimes mises jour, la version itch.io (gratuite) de satryn deluxe a t mise niveau avec la version Steam (payante), seuls les classements en ligne et les succs les distinguent dsormais. Le jeu a aussi t rendu disponible gratuitement sur Google Play. Un don peut tre effectu lors du tlchargement sur itch.io.

Simbabbad
(13 mars 2023)
Sources, remerciements, liens supplmentaires :
Cet article a été publié initialement sur le blog de Simbabbad, à cette adresse.